Téléchargez
notre application
Ouvrir

Diaporama L'industrie en 2011

5 janvier - Renault dérape dans une "fraie-fausse" affaire d'espionnage

Quelle affaire ! Elle avait secrètement éclaté au grand jour le 5 janvier 2011. En cause : trois cadres de Renault censés avoir vendu des secrets industriels.Dès la mi-février, des doutes, des approximations, des contradictions se font jour. Mais les dirigeants de Renault persistent et signent... jusqu'à ce fatidique lundi 15 mars ! Ce jour-là, le procureur de Paris proclame : « Les comptes bancaires imputés aux cadres de Renault n'existent pas ! ». Carlos Ghosn, et son directeur général délégué, Patrick Pelata, sont alors contraints de présenter « leurs vifs regrets ». A.-G. V. (Crédits : )

latribune.fr 9 images

Autres diaporamas

voir plus de diaporamas