Comment cumuler une pension de retraite et un revenu d'activité sans contrainte ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Percevoir une pension de retraite ainsi qu'un revenu d'activité peut être une manière efficace d'optimiser la période séparant la date à laquelle il est légalement possible de liquider ses droits à la retraite de la date de cessation définitive de toute activité professionnelle.
Mais avant de liquider ses droits à la retraite, mieux vaut connaître les conditions qui permettent de n'avoir aucune contrainte à respecter, tant sur le délai de reprise que sur la rémunération d'activité.

Dans le cas d'une reprise d'activité dans le même régime d'affiliation que celui qui verse la retraite
Il s'agit, par exemple, du retraité du régime général qui reprend une activité salariée. La reprise d'activité sans contrainte est possible uniquement si : d'une part, l'assuré a soit au moins l'âge légal et tous les trimestres requis pour l'obtention du taux plein, soit l'âge du taux plein ; d'autre part, il doit avoir liquidé la totalité des pensions de retraite de ses régimes obligatoires français (base et complémentaires) et ses régimes obligatoires étrangers s'il y a lieu.
Un des revers de la médaille est que l'assuré continue de payer ses cotisations retraite, mais ne génère plus aucun droit futur. Ses pensions ne seront jamais révisées.
Attention, quelques régimes de retraite isolés n'offrent pas encore cette possibilité. C'est le cas par exemple de la caisse de retraite complémentaire des notaires (CRN), qui rend incompatible le versement de la pension avec l'exercice de la profession de notaire. Mieux vaut donc, dans tous les cas, se faire confirmer par l'ensemble de ses caisses de retraite (base et complémentaires) que la reprise d'activité pourra s'effectuer sans contrainte.

Changer de groupe de régime
Il existe 6 groupes de régimes : le groupe 1 est composé des salariés du régime général, des salariés agricoles et de certains régimes spéciaux ; le groupe 2 est composé des artisans et des commerçants ; le groupe 3 est composé des professionnels libéraux (hors avocats) ; le groupe 4 est composé des avocats ; le groupe 5 est composé des salariés des régimes spéciaux de la fonction publique de l'Etat, de la fonction publique territoriale et hospitalière, des ouvriers des établissements industriels de l'Etat et des marins.
Dés lors que la reprise d'activité se réalise dans un régime qui appartient à un groupe de régimes différents de celui qui verse la pension de retraite, il n'y a aucune contrainte à respecter. Cette solution de cumul est souvent la meilleure car aucune autre condition n'est requise (âge, taux plein, liquidation de toutes les pensions de retraite, ...) et, de plus, les nouvelles cotisations retraite permettront à l'assuré de générer de nouveaux droits à la retraite.

Dans tous les cas, l'intérêt financier du cumul emploi-retraite doit être calculé avec soin : que représente le gain issu des pensions de retraite cumulées au revenu d'activité, par rapport au gain que procureraient la poursuite des cotisations et les nouveaux droits qu'elles génèreraient ?
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.