Baisses d'impôt et suppression des niches fiscales : qui sera concerné et pour quel montant ?

 |   |  735  mots
(Crédits : Reuters)
A l'issue du grand débat national, le gouvernement a promis une baisse de l'impôt sur le revenu de 5 milliards d'euros. Selon le président, elle entrera en vigueur le 1er janvier 2020 et profitera aux "classes moyennes", mais la réalité présentée par Bruno Le Maire est un peu plus complexe. Passage en revue des gains estimés pour chacune des 5 tranches d'impôt existantes (le devenir des dites "tranches" restant, soi-dit en passant, encore dans le flou). Sans oublier le point crucial de cette mesure : son financement. Avec en point focal, la suppression de certaines niches fiscales...

Foyers concernés, gains attendus, mesures de financement... voici ce que l'on sait, à ce stade, des modalités de la baisse de l'impôt sur le revenu de 5 milliards d'euros promise par le gouvernement à l'issue du grand débat national.

Qui sera concerné ?

Selon le président Emmanuel Macron, la baisse de l'impôt sur le revenu, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2020, doit concerner en priorité les "classes moyennes". Mais dans les faits, une grande partie des contribuables assujettis à cet impôt emblématique en bénéficiera.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a ainsi affirmé vouloir appliquer cette baisse d'impôts à 15 millions de contribuables. Soit près de 9 foyers sur 10, 16,8 millions de foyers fiscaux étant actuellement soumis à cet impôt, sur un total de 38,3 millions.

Selon Bruno Le Maire, l'objectif du gouvernement est cependant de favoriser en priorité les contribuables de la première tranche de l'impôt sur le revenu, imposée à 14%, et dans une moindre mesure ceux situés dans la deuxième tranche, imposée à 30%.

Au total, cinq tranches d'imposition existent actuellement: 0% (jusqu'à 9.964 euros de revenu annuel par part fiscale), 14% (entre 9.965 et 27.519 euros), 30% (entre 27.520 et 73.779 euros), 41% (entre 73.780 et 156.244 euros) et 45% (pour les revenus supérieurs à 153.783 euros).

Quel sera le gain pour les contribuables ?

Selon le ministre des Comptes publics, la baisse de l'impôt sur le revenu - qui a rapporté l'an dernier près de 73 milliards d'euros aux finances publiques - devrait représenter un gain "d'à peu près 10%" pour les foyers concernés.

Tous les bénéficiaires de la baisse ne seront cependant pas logés à la même enseigne.

"L'objectif, c'est que les 12 millions de foyers qui sont dans la tranche à 14 % puissent avoir une baisse moyenne d'impôt sur le revenu de l'ordre de 350 euros", a indiqué mardi Bruno Le Maire.

Pour les contribuables de la deuxième tranche, le gain devrait être plus faible. Ils doivent être "également concernés" mais "dans une mesure moindre, car je pense que (leur) situation est moins difficile", a détaillé le ministre, évoquant "un gain moyen de 180 euros".

Comment va se concrétiser la réforme ?

Durant le grand débat, plusieurs membres de la majorité s'étaient prononcés pour la création de nouvelles tranches d'imposition, de façon à rendre l'entrée dans l'impôt sur le revenu plus progressive.

Mais Bruno Le Maire a semblé écarter cette piste mardi, en affichant sa préférence mardi pour une baisse du taux d'imposition de la première tranche (celle à 14%) plutôt que pour l'ajout de tranches supplémentaires.

Il y aura "une simplification de certaines modalités, parce que vous avez certains effets de seuil dans cette tranche", a toutefois ajouté le ministre, en référence au système de "décote" développé sous François Hollande qui a rendu l'entrée dans l'impôt sur le revenu plus brutale.

Selon Bercy, la réforme - dont les modalités exactes seront précisées en juin - ne fera par ailleurs pas sortir de nouveaux contribuables de l'assiette de l'impôt sur le revenu, déjà payé par un nombre très faible de ménages (43%).

Comment sera-t-elle financée ?

Le chef de l'État a évoqué plusieurs pistes:

  • l'allongement de la durée de travail,
  • la baisse de la dépense via la fermeture d'"organismes" publics jugés inutiles, et
  • la suppression de certaines niches fiscales pour les entreprises.

Mais la nature exacte de ces économies restent très floues.

Concernant les niches fiscales, le Premier ministre Édouard Philippe a exclu lundi soir de toucher au Crédit impôt recherche (CIR), qui coûte chaque année 6 milliards d'euros à l'État. D'autres dispositifs, comme le taux réduit appliqué au gazole non routier pour le secteur du BTP, pourraient en revanche être ciblés.

La suppression des niches correspond à "une partie du financement", "simplement une partie", a insisté mardi Bruno Le Maire, qui a prévu de recevoir cette semaine les organisations patronales, inquiètes des mesures étudiées par l'exécutif.

Concernant la suppression des organismes et structures publiques évoquée par Emmanuel Macron, aucun détail n'a filtré à ce stade. "Avec (le ministre des Comptes publics) Gérald Darmanin, nous regarderons chaque opérateur" pour voir "s'ils peuvent être plus efficaces avec une dépense moins importante", a prévenu M. Le Maire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2019 à 17:01 :
Merci ! :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:56 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:54 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:54 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:50 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:50 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:50 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:49 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:49 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:49 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:48 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 06/05/2019 à 14:45 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir , bordel.

Mais bon à priori ça doit vous permettre de faire une pause clope hein ! ^^

Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez sémantiquement c'est intenable si ce n'est par seule malhonnêteté affichée de votre part.

Je vous demande de supprimer seulement mon commentaire et vous validez tous les autres sans supprimer ledit commentaire trollant ouvertement.

Grandissez, des gens plus malins que vous vous en rencontrerez d'autres, apprenez au lieu de vous la jouer rancunier... :-)
a écrit le 04/05/2019 à 11:29 :
Merci de supprimer le harcèlement d'hercule
a écrit le 04/05/2019 à 11:22 :
Financée par l'allongement de la durée de travail? Quel rapport?
a écrit le 04/05/2019 à 10:47 :
SI je ne peux pas ne pas me faire coller par hercule vous ne validez pas mon commentaire donc j'en exige la suppression au sein de cette si grande démocratie qu'est la France dans laquelle la liberté d’expression est galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 19:40 :
"la baisse de la dépense via la fermeture d'organismes" publics jugés inutiles" :
s'ils sont inutiles, il faut les supprimer.
C'est un vieux serpent de mer : voir "rapport alarmant de l’inspection générale des finances en 2012".
"Entre 2008 et 2012, l’ancien gouverment n’a supprimé que 19 agences et en a regroupé près de 136. Une goutte d’eau au regard des 1244 entitées dénombrées par l’Inspection générale des finances. Au total, l’Etat pourrait économiser près de 2 milliards d’euros en s’attaquant efficacement à cette nébuleuse de comités."
Si Macron le fait, chapeau !!!
a écrit le 03/05/2019 à 17:32 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:32 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:32 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:32 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:32 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:32 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:32 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:32 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:31 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:27 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:27 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:27 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:27 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 17:21 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 03/05/2019 à 16:53 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 16:53 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 16:50 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 16:50 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 16:50 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 16:50 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 16:49 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 16:49 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 16:46 :
Vous n'avez pas le droit de garder mon commentaire contre ma volonté, en le laissant collé par hercule vous le salissez j'exige donc la suppression de mon commentaire au sein de cette grande démocratie qu'est la france dans laquelle la liberté d'expression est particulièrement galvanisée.
a écrit le 03/05/2019 à 14:07 :
Les français sont parmi les salariés qui travaillent le moins dans le monde occidental.Il est faux de dire qu'ils sont plus productifs,sinon notre économie se ^porterait bien mieux.Alors oui a l'allongement du temps de travail.Je suis plus sceptique sur la suppression des niches fiscales qui ont un intéret économique.La fermeture de certains organismes publics ne rapportera quasi rien et créera beaucoup de tensions,alors non,plutot une mesure inutile.
a écrit le 03/05/2019 à 9:47 :
Ah la "liberté d’expression" au sein de cette "grande démocratie" qu'est la France hein !
a écrit le 03/05/2019 à 9:45 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir par un angulé, merci.
a écrit le 03/05/2019 à 9:45 :
Si je peux pas me passer du collage d'hercule vous ne validez pas mon commentaire, vous ne le laissez pas salir par un angulé, merci.
a écrit le 03/05/2019 à 9:43 :
Alors qu'il faudrait conserver ces niches fiscales qui permettent enfin sauf quand c'est vraiment trop entaché de corruption, d'orienter l'investissement dans telle ou telel activité, mais par contre interdire définitivement les paradis fiscaux qui eux ne servent strictement à rien si ce n'est à anéantir la croissance économique.

Mais bon pour ça il faut du véritable courage c'est sûr engendrant le fait qu'il faut bosser réellement et ne pas suivre pitoyablement la feuille de route de marchés financiers aliénés.
a écrit le 02/05/2019 à 18:33 :
Escrocs rendez les 1.7% de csg que vous avez vole aux vieux.
Réponse de le 02/05/2019 à 19:40 :
Et si vous assumiez la dette de 2300 Milliards accumulée depuis 40 ans que vous laissez à la nouvelle génération.
Réponse de le 04/05/2019 à 14:50 :
Les 'vieux' ne sont volés par personne: au contraire, sur le plan fiscal, ils sont particulièrement choyés par la collectivité. Par rapport aux actifs, les retraités bénéficient toujours de niches fiscales très coûteuses pour les finances de l'Etat et pour les contribuables, par exemple un taux de CSG réduit, et aussi un abattement spécial de 10% sur les pensions pour le calcul de l'impôt sur le revenu...
a écrit le 02/05/2019 à 14:15 :
Nous sommes dans la tranche à 14% vive le gouvernement!
Réponse de le 02/05/2019 à 17:31 :
Elle est large cette tranche de 9 964 € à 27 519 .
Réponse de le 03/05/2019 à 8:47 :
Vous en faites pas ça va pas durer vous ne toucherez pas plus mais ils vont abaisser les seuils pour qu'on soit tous à 30%
a écrit le 02/05/2019 à 12:14 :
Je suis juste au dessus du seuil pour être éligible à la baisse de la taxe d'habitation. Je vais partie de 20% de "riches" avec 2400 euros nets par mois! Youhou
Du coup, je vais continuer à payer 1000 euros jusqu'en 2022 alors que moi voisin qui gagne à peine un peu moins que moi, pour le même appartement, va économiser 3000 euros d'impôts jusqu'à 2022.
Franchement l'injustice fiscale dans ce pays est révoltante!
Réponse de le 03/05/2019 à 15:15 :
Avec un impôt de 1000 € sur un revenu de 28 K€ , vous êtes largement en dessous du taux marginal de 14%.
Vous ne savez même pas calculer votre propre taux marginal et vous critiquez les mesures qui réduisent vos impôts.
C'est la France !
Réponse de le 04/05/2019 à 14:53 :
Vous savez que les GJs veulent faire "payer les riches". Or, en France, vous êtes riche (c'est à dire dans les 30% les plus favorisés) dès que vos revenus dépassent environ 2200 euros par mois (je rappelle que le salaire médian est de 1700€). Donc, les riches au-dessus de ce seuil vont payer beaucoup plus d'impôts: c'est ce que veulent les GJs.
a écrit le 02/05/2019 à 10:31 :
la parole est l ombre de l action ! a beau parler ils n ont cure de bien faire... echec d un libéralisme prévisible
a écrit le 02/05/2019 à 10:02 :
Pour les naifs qui pensent que l'etat va leur faire une "ristourne" sur le montant de l'impot se trompent.
L'etat donne d'une main pour reprendre de l'autre, toujours.
Réponse de le 02/05/2019 à 12:55 :
Prendre via les impots pour redistribuer aux pauvres gens oubliés de la vie toussa. Le role d'un etat quoi...
a écrit le 02/05/2019 à 9:56 :
Cette baisse d'impôts ciblée sur les classes moyennes, est une mesure de justice sociale. Depuis 30 ans, cette catégorie de contribuables est constamment mis à contribution. Cette décision est contestée par certains, dans la réalité, ceux qui ne payent pas l'IR.
En revanche, ce qui est incompréhensible, c'est que le gouvernement n'arrive pas à trouver 5 milliards d'économie (montant de la diminution de l'IR) sur un budget de 1300 milliards d'euros annuel.
a écrit le 02/05/2019 à 9:43 :
Et la suppression de la taxe d'habitation pour tous, où en est-on ? Avec tous les cafouillages du gouvernement, on ne sait plus ...
Réponse de le 02/05/2019 à 12:16 :
Faut pas rêver, en 2022 il vont supprimer cette taxe pour tous mais vont la remplacer par un nouvel impôt, qui ne touchera qu'une partie des contribuables...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :