Castex veut trouver des solutions pour les territoires fragilisés par la crise sanitaire

 |  | 826 mots
Lecture 5 min.
Jean-Noël Barrot est député de la 2è circonscription des Yvelines et vice-président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale
Jean-Noël Barrot est député de la 2è circonscription des Yvelines et vice-président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale (Crédits : DR)
Le député de la 2ème circonscription des Yvelines, Jean-Noël Barrot, vient d'être chargé, par le Premier ministre Jean Castex, d'une mission temporaire « ayant pour objet l'accompagnement de la sortie de crise et du rebond économique territorial ». Le vice-président de la commission des Finances de l'Assemblée doit identifier les bassins d'emploi les plus exposés aux conséquences de la Covid-19 et formuler des propositions d'ici au 31 mars.

« Dans la famille » Barrot, « je demande le représentant de la troisième génération.» Petit-fils de Noël, résistant puis député de la Haute-Loire, et fils de Jacques, ministre de Giscard d'Estaing et de Chirac avant de devenir vice-président de la Commission européenne, Jean-Noël Barrot, 37 ans, est député de la 2è circonscription des Yvelines et vice-président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale. Economiste spécialiste du financement de l'économie, des réseaux de production et de l'évaluation des politiques de soutien aux entreprises, il enseigne à HEC après avoir été professeur au Massachussetts Institute of Technology (MIT).

Président du groupe de travail sur les moyens de contrôle et d'évaluation du Palais-Bourbon puis rapporteur du projet de loi pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE), le parlementaire vient d'être chargé, par le Premier ministre Jean Castex, d'une mission temporaire « ayant pour objet l'accompagnement de la sortie de crise et du rebond...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2021 à 8:33 :
Pour l'instant, c'est l'information la plus drôle de la journée 😂🤣😂
a écrit le 06/01/2021 à 20:26 :
Et plus simplement, une mission sur l'effectivité des aides pour les commerces, les cafés et les restaurants, histoire de comprendre pourquoi les intéressés se plaignent de ne pas les toucher et de ne pas survivre malgré leur montant et "cette administration que le monde entier nous envie" ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :