Ce qui change au 1er janvier 2020

 |   |  674  mots
(Crédits : Benoit Tessier)
Baisse de l'impôt sur le revenu et exonération de la taxe d'habitation pour 80% des ménages, obligation pour les particuliers employeurs de mettre en place le prélèvement à la source, fusion de tribunaux ou encore cotons-tiges interdits à la vente... Ce qui change au 1er janvier.

SALAIRES, EMPLOI

  • Le Smic horaire passe de 10,03 à 10,15 euros brut et le Smic mensuel de 1.204 à 1.219 euros net, soit 15 euros de plus par mois pour les 2,3 millions de bénéficiaires.
  • Les centres de formation d'apprentis (CFA) ne seront plus financés par les régions mais par les branches professionnelles et en fonction du nombre de jeunes sous contrat, dans le cadre de la réforme "Avenir Pro" de 2018, qui avait fait l'objet d'un bras de fer entre le patronat et les régions, qui souhaitaient conserver cette compétence.
  • Les entreprises de plus de 11 salariés sont tenues de mettre en place les conseils économiques et sociaux (CSE). Depuis l'adoption de la réforme du code du travail en 2017, 50.000 CSE ont été mis en place, selon le ministère du Travail.


IMPÔTS

  • Baisse de l'impôt sur le revenu: promesse phare du président Macron aux "gilets jaunes", cette baisse de 5 milliards d'euros se traduira par un gain annuel moyen de 350 euros pour les 12 millions de foyers de la première tranche et de 180 euros pour les cinq millions de la deuxième tranche.
  • Taxe d'habitation: 80% des foyers seront totalement exonérés au 1er janvier et la suppression étalée sur 3 ans pour les autres.
  • Les assistantes maternelle et aides à domicile seront désormais soumises au prélèvement à la source, qu'il incombe au particulier employeur de mettre en œuvre, sur le site monprelevementalasource.urssaf.fr.
  • Taxe sur les voyageurs de commerce, redevance géothermie, cotisation de solidarité sur le blé et l'orge: 18 taxes à faible rendement sont supprimées en 2020.


BONUS

  • Prime défiscalisée pour les salariés (dite "Macron"): reconduite mais soumise à la conclusion d'un accord d'intéressement dans l'entreprise.
  • Alignement des allègements de cotisations des créateurs de micro-entreprises (auto-entrepreneurs) sur ceux des autres entrepreneurs, avec un rabais de 50% seulement la première année au lieu de trois ans dégressifs (-75% à -25%).


SNCF

  • La fin d'une époque: les nouvelles recrues de la SNCF ne pourront plus bénéficier du statut de cheminot, qui continuera à s'appliquer aux 131.000 personnes qui en bénéficient actuellement.
  • Le groupe public ferroviaire (GPF), construit avec trois établissements publics à caractère industriel et commercial ou Epic (Epic de tête, SNCF Mobilités et SNCF Réseau), devient le groupe public unifié (GPU), constitué de cinq sociétés anonymes à capitaux publics.


SANTE

  • Les produits homéopathiques ne seront plus remboursés par la Sécu qu'à hauteur de 15% (contre 30% auparavant), prélude à un déremboursement total à partir de 2021.
  • Les "tests angine" pourront être réalisés par les pharmaciens et non plus seulement par les médecins. Ces tests permettent de savoir si l'angine est due à un virus ou à une bactérie, et donc d'éviter la prescription d'antibiotiques dans le premier cas.
  • Remboursement intégral de certaines lunettes, des prothèses dentaires et aides auditives.
  • Défibrillateur obligatoire pour les établissements recevant du public (ERP) de catégorie 1 à 3, c'est-à-dire ceux accueillant plus de 300 personnes.


LOGEMENT

Rénovation énergétique des bâtiments: possibilité aux ménages modestes de bénéficier d'une prime versée par l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) dès qu'ils engagent des travaux de rénovation énergétique et d'économie d'énergie pour leur logement.

TABAC

Le prix du paquet de 20 cigarettes passe à 9,10 ou 9,20 euros selon les marques.

ENVIRONNEMENT

Les cotons-tiges à usage domestique avec tige en plastique sont interdits à la vente.

TRIBUNAUX

C'est l'une des principales mesures de la réforme de la justice promulguée en mars: la controversée fusion des tribunaux d'instance et de grande instance entre en vigueur.

Juridictions de proximité par excellence, traitant les petits litiges du quotidien, les tribunaux d'instance disparaissent et seront soit regroupés avec les TGI au sein de "tribunaux judiciaires", soit deviendront des chambres détachées de ces tribunaux. Combattue par les syndicats de magistrats et par les avocats, cette réorganisation vise à créer pour le justiciable une "porte d'entrée unique à la justice", avec la promesse qu'aucun site ne fermera.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2020 à 8:59 :
"ENVIRONNEMENT

Les cotons-tiges à usage domestique avec tige en plastique sont interdits à la vente."

LOL !

Faire semblant est pire que de ne pas faire surtout quand c'est aussi voyant d'autant que c'est une décision européenne, nos valets des marchés financiers sont grotesques et les médias crétins qui alimentent le flux de cet obscurantisme aussi.
a écrit le 01/01/2020 à 17:52 :
Les cadres sont les grands perdants de l'ere Macron.
Pêle mêle, reforme de l'assurance chomage avec une décote de 30% de l'indemnisation pour ceux qui gagnent plus de 4500 €, pas de baisse des impôts sur le revenu, pas de suppression de taxe d'habitation (un deuxième impot sur le revenu ?).
A venir, reforme des retraites avec introduction de l'age pivot pour pouvoir appliquer une décote de 5% à 10% à ceux qui auront leurs trimestres à 62 ans et voudront partir avant 64 ans.
Tout cela au nom de la justice sociale. J'encourage les jeunes qui ont fait des études et qui veulent s'élever dans la vie à quitter ce pays qui devient tout les jours un peu plus communiste.
a écrit le 01/01/2020 à 12:56 :
Baisse de la taxe d'habitation pour 80% des ménages, et augmentation de la même taxe pour les 20% honnis !
Encore un nouvel impot sur le revenu déguisé. Dommage qu'il pervertisse la seule taxe qui avait un sens et reflétait la nécessité du vivre ensemble.
Désormais 20% des contribuables payent pour ce que consomment très majoritairement les 80% restant.
Même si l'immobilier est "immobile", cela entrainera forcément des corrections, les 20% taxés n'accepteront pas de se laisser plumer pour satisfaire les excès
démagogiques des municipalités. Il devient encore plus rentable de s'expatrier.
Cette réforme de la taxe d'habitation est emblématique de ce qu'on peut attendre de Macron en matière de cohérence et de justice.
a écrit le 01/01/2020 à 11:08 :
"cinq sociétés anonymes à capitaux publics."

C'est quoi l'affaire? C'est quoi l'objectif? C'est quoi la logique et qui sont les sociétés juridiquement avec les capitaux publics? Nous payons donc nos propres services a nous mêmes? non a mon avis, ce sont qui possèdent les sociétés anonymes qui pourrons se jouer des fonds de l'état.

Au vue du lobbying payant dans la gouvernance d'aujourd'hui, c'est surtout l'exemple même qui amènera la dette a son plus haut !

Ou peut on penser par les conditions sociales qui sont faites aux humains, sur le dégagement de CA permettra une rentabilité. Reste ensuite la question politique derrière tout cela.

Pour moi, enrichir des gens puisqu'il s'agit de cela, dans l'objectif d'un cost killage des exécutant, me semble du coup la seul manière de pouvoir faire du CA.

Cela dit aussi de la variation des coûts qui sont de fait inclus j'imagine dans la contractualité?

Sinon la dette de la sncf avalée, la question est de savoir si les financements viennent du coup de l'état sur ce type d'activités?

Bref, tout cela dit de la question politique actuelle, d'un modèle économique du pays qui ne fera d'aggraver la dette et voir exploser soit la dette, sans l'imposition.....

Juste pour dire....
a écrit le 30/12/2019 à 21:44 :
On devrait savoir qui a fait voter ces réformes et quels députés on voté pour/contre. Je pense que l'on peut trouver ces infos mais je ne suis pas journaliste et je n'ai pas que ça à faire que chercher si il y a des traites.

Ça, c'est votre travail, visiblement, les médias d'aujourd'hui ne font plus/pas leur travail.

La baisse de qualité patente n'est, de mon point de vue, évidement pas engendrée par le niveau intelectuel des journalistes! Non, juste au fait qu'ils ne sont aujourd'hui plus que des commerciaux à la solde d'opportuniste fortuné et intéressé.

Bref, l'article qui a sont coté SAV, ne parle même pas de ce qui va être acté sous silence en cours d'année.

J'aurais bien tout repris mais je ne suis pas là pour bosser.

Vous auriez au moins pu mettre des hyperliens sur les articles qui correspondent.

Y a un truc qui s'appel l'informatique et qui permet de faciliter le travail.
a écrit le 30/12/2019 à 19:57 :
Le gaz -0,9% parait-il (ça déconstruit le "ça monte toujours en hiver et baisse en été quand on n'en a plus du tout besoin" (sauf ma plaque de cuisson). Pourvu que ça dure !
Réponse de le 30/12/2019 à 21:18 :
C'est même plutôt normal vue que le climat se réchauffe. L'inverse est une escrocrie par contre!
a écrit le 30/12/2019 à 12:34 :
le dieu Éole en guise de politique ! Du vent encore du vent toujours du vent !
a écrit le 30/12/2019 à 12:18 :
@conseillère : il est vrai que la réforme des retraites est très altruiste ! L’individualisme que vous dénoncez avec force, conviction & une phraséologie propagandiste digne des plus belles périodes soviétiques n’a qu’à bien se tenir avec votre Président 18%. Président qui, soit dit en passant, aime tant le peuple qu’il représente qu’il le brime et le critique a tout va.
La peur n’a jamais vraiment été une caractéristique française. La colère oui. Et elle gronde à tel point que seuls les flics se sont vus préserver leur système de retraite... le pouvoir a peur... et il sait comment acheter sa stabilité - provisoire.
a écrit le 30/12/2019 à 9:32 :
Merci mr Macron changez ce qui coince la France !...La classe politique et syndicale Française actuelle ressemble à un bidet désertique des restes d'un passé conservateur poussièreux qui nous a laissé un pays avec des logitiels pas à jour et maintenant inadaptés au monde actuel !... Reste quoi mon cher Watson ???..Un BON président Macron et sa jeune majorité en marche et les, syndicats réformistes constructeurs avec mr Berger pour tenir tête aux boulets des sempiternels extrêmes politiciens , FN ,PCF , LCI , PS CGT FO SUD en déclin ! ......Bonne année à tous EN AVANT 2020 !!!...
Réponse de le 02/01/2020 à 17:23 :
...sauf que le RN a remporté les Européennes...
Étrange paradoxe non ?
a écrit le 30/12/2019 à 0:33 :
Que de réformes importantes pour la modernisation du pays, d'avancées concrètes pour tous (taxe d'habitation, meilleur remboursement des frais d'optique et dentaires... Etc.
Voilà du concret, du factuel !
Donc stop aux caricatures, amalgames et autres fake news.
La santé réelle de la France est bien meilleure que la perception qu'en ont de nombreux français.
Nous devons juste reprendre confiance en nous-mêmes, accepter des réformes nécessaires même lorsqu'on y perd un peu individuellement dans l'intérêt collectif. Cet état d'esprit est à la base du vivre ensemble.
L'individualisme, les corporatismes et la peur irrationnelle du changement (parce que, c'est bien connu, si ça change ça ne peut être qu'en pire) sont notre pire ennemi.
Ressaissons nous avant qu'il ne soit trop tard. Apprenons à comprendre la complexité d' un sujet avant de juger et de déverser toute l'acrimonie que l'on voit sur de nombreux forums.
Réponse de le 30/12/2019 à 9:42 :
@Conseillère 30/12/2019 0:33
Merci beaucoup pour cette excellente communication. Pour vaincre l'acrimonie déversée dans les commentaires des articles, c'est peine perdue: ce sont toujours les mêmes (manipulés par qui ?) qui critiquent.
Je suppose que ce phénomène doit être amplifié sur les réseaux sociaux.
Cordialement
Réponse de le 02/01/2020 à 17:29 :
L’optimisme c’est bien ,
même les médias, l’ordre mondial de la santé nous a menti sur les dégâts du sucre , des statines, et aujourd’hui nous constatons malheureusement l’augmentation des avc, probleme cardiaques, dépression...
Malgré tout nous essayons de «  garder confiance » alors que le trio Sarko-Hollande-Macron nous a dépouillé de nos droits sociaux par coups de décrets
Vous voyez nous gardons le sourire 😊... malgré ces rackets et harcèlement sociaux ...
a écrit le 29/12/2019 à 20:49 :
Le gaz, on ne sait pas encore s'il va augmenter, baisser en janvier ? Vu la demande, rien n'est sûr mais d'octobre 2015 à mai 2016 il avait baissé baissé, baissé (l'abonnement lui croit toujours, quoi qu'il se passe). La TICGN figée à 40€ HT/tonne CO2 va reprendre sa grimpette (step by step) ?
a écrit le 29/12/2019 à 17:52 :
Zut, j'espérais que le citoyen raleur soit dans la liste mais non, ce n'est pas prévu qu'il change cette année. Peut être en 2021, qui sait.

Bonnes fêtes a tous

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :