Chine : Macron arrive à Xian, point de départ de la route de la Soie

 |   |  449  mots
(Crédits : Reuters)
Le président français Emmanuel Macron a atterri lundi à Xian, ancienne capitale de l'empire du Milieu, pour la première étape de sa visite d'Etat de trois jours en Chine.

Le Président français, qui effectue son premier voyage officiel en Asie, a choisi de visiter d'abord cette cité millénaire du nord de la Chine, point de départ de l'ancienne route de la Soie, et d'y prononcer à la mi-journée son discours-cadre sur l'avenir des relations franco-chinoises.

Ce premier voyage en Asie marque une nouvelle étape pour sa diplomatie, concentrée jusqu'ici sur l'Europe et l'Afrique. Emmanuel Macron veut faire de Xi Jinping son allié dans plusieurs domaines: environnement, lutte contre le terrorisme, appui à la force du G5 Sahel et au développement des énergies renouvelables en Afrique.

"Je reviendrai au moins une fois par an en Chine", a promis Emmanuel Macron, "car c'est la condition pour que notre relation entre dans une ère nouvelle".

Dans un discours d'une heure et quart, il a plaidé pour une alliance entre la France et la Chine pour "l'avenir du monde", en particulier dans l'environnement, et pour que l'Europe coopère au colossal projet chinois de "Nouvelles routes de la soie".

Sur la pas de Marco Polo

Emmanuel Macron se rendra auparavant sur le site de la célèbre armée enterrée du premier empereur ainsi que dans la Pagode de l'oie sauvage et dans la Grande mosquée, deux lieux symboliques de la route de la Soie qui pendant des siècles reliait l'Europe et l'Asie.

Le choix de Xian fait écho au projet colossal du président chinois Xi Jinping de recréer de "nouvelles routes de la soie", un ensemble de liaisons terrestres et maritimes entre l'Europe et l'Asie, en construisant des routes, ports, lignes de chemin de fer et parcs industriels dans 65 pays pour plus de 1.000 milliards de dollars.

Un planning serré pour cette visite officielle

Après Xian, Emmanuel Macron, qui est accompagné de son épouse Brigitte et d'une soixantaine de dirigeants d'entreprises et d'institutions, se rendra lundi à Pékin où il restera jusqu'à mercredi. Lundi soir, il rencontrera pour un entretien restreint le président chinois et son épouse, avant un dîner à quatre.

Mardi, point fort du voyage, il sera reçu de manière beaucoup plus formelle. Au programme, une visite de la Cité interdite, une rencontre avec le président de l'Assemblée nationale et le Premier ministre, une cérémonie d'accueil au Palais du peuple, la signature d'accords et de contrats, une déclaration conjointe puis un dîner d'État. Il rencontrera également des entrepreneurs et des chefs cuisiniers français installés en Chine.

Mercredi, il se rendra à l'Académie chinoise des technologies spatiales, où les deux pays élaborent ensemble un satellite d'observation de la Terre.

Statista France-Chine

(un graphique de notre partenaire Statista)

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2018 à 9:33 :
" la route de la Soie"

A 80 km/h
a écrit le 08/01/2018 à 17:57 :
Arrêtez d'appeler la Chine , "l'empire du milieu". C'est un fantasme bobo racoleur ! Le nom du pays en chinois est "Zhong guo", il se traduit par : "le pays du milieu". Quant aux chinois, jamais ils n’appellent entre eux leur pays du nom de : "l'empire du milieu"...
Quant à Macron, comme ses prédécesseurs il a du se faire accompagner de parasites soit-disant spécialistes de la Chine. Les mêmes qui nous infligent leurs commentaires fumeux sur "l'empire du milieu". Et les mirifiques contrats signés, faudra-t-il qu'ils soient honorés par la Chine dont la signature n'offre aucune garantie...
Réponse de le 08/01/2018 à 21:35 :
Excellent mon cher Zhou....
Réponse de le 09/01/2018 à 6:49 :
En effet, merci pour cette mise au point. "Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément" comme disait Boileau.
a écrit le 08/01/2018 à 16:33 :
C'est bien que notre président poursuive sa formation continue en droit du travail Chinois... Prépare-t-il son futur reclassement ?
a écrit le 08/01/2018 à 16:29 :
le péril jaune (de son auteur) est il de retour ? bonne lecture
a écrit le 08/01/2018 à 10:40 :
C'est qui le freluquet devant Brigitte ?
a écrit le 08/01/2018 à 9:02 :
Les francais ont le president qu'ils meritent. Vive la com.
Réponse de le 08/01/2018 à 14:39 :
"Les francais ont le president qu'ils meritent."

Ah bon parce que non seulement vous êtes d'extrême droite mais en plus vous n'êtes pas français ???
a écrit le 08/01/2018 à 9:01 :
Publi-information.

Notre vénéré président de la république française, Emmanuel Macron pour les distraits qui n'en connaitraient pas le nom est le plus beau, le plus intelligent, le plus grand de tous les présidents du monde, son énergie suffit à revigorer l'économie et-c, et-c...

Lamentable.
Réponse de le 08/01/2018 à 11:28 :
c'est que jusqu'a present, a part une visite de raffarin de temps en temps, ils etaient peinards a l'autre bout du monde, avec macron fini de rigoler, avec un controle annuel ca va rire jaune...si on peut dire.
Réponse de le 08/01/2018 à 15:03 :
Vous vous êtes trompé d'interlocuteur, votre commentaire répond à celui situé au dessus du mien, pas au mien.
Réponse de le 08/01/2018 à 15:34 :
"avec macron fini de rigoler, avec un controle annuel ca va rire jaune"

Un contrôle annuel de quoi !?

Vous savez que l'on parle de la Chine là ?
Réponse de le 08/01/2018 à 15:37 :
"avec macron fini de rigoler, avec un controle annuel ca va rire jaune"

Un contrôle annuel de quoi !?

Vous savez que l'on parle de la Chine là ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :