Fichage Monsanto : France Télévisions porte plainte

 |   |  283  mots
(Crédits : Flickr/patrick janicek. CC License by.)
France Télévisions a annoncé son intention de porter plainte après la révélation du possible fichage illégal de centaines de personnalités, dont certains de ses journalistes, pour le compte de Monsanto.

"Tout notre soutien aux journalistes victimes de fichage illégal", a réagi sur Twitter le directeur de l'information du groupe, Yannick Letranchant.

"@francetele dénonce avec la plus grande fermeté ces méthodes inacceptables et va porter plainte. L'indépendance de l'information est au cœur de nos missions de service public", dit-il dans son message.

"Deux journalistes fichés par #Monsanto à #Francetelevisions. Notre groupe porte plainte pour dénoncer ces pratiques scandaleuses", s'est félicitée Elise Lucet, en retweetant le message de Yannick Letranchant.

Plaintes de plusieurs médias

Le parquet de Paris a ouvert vendredi une enquête préliminaire après la plainte déposée le 26 avril par le journal Le Monde et un de ses journalistes figurant dans les fichiers. Plusieurs autres médias, comme Radio France, ont aussi annoncé leur intention de se tourner vers la justice, après la révélation de l'affaire par le quotidien et France 2.

Le géant de l'agrochimie Monsanto, filiale du groupe Bayer, est accusé d'avoir fait réaliser par une agence de communication des listes fichant des centaines d'élus, scientifiques ou journalistes, précisant notamment leur position sur les pesticides, leur niveau de soutien à Monsanto, leurs loisirs, ou encore leur adresse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2019 à 9:33 :
Profitez en en effet parce que cela va être bien plus difficile de mettre la main sur la liste de BAYER par contre hein...
a écrit le 12/05/2019 à 17:44 :
Ca fait beaucoup de plaintes contre Monsanto !
Bayer doit se mordre les doigts d'avoir acquis une telle société .........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :