Fillon réapparaît et traite Macron de "petit joueur", depuis la Suisse

 |   |  224  mots
(Crédits : Regis Duvignau)
On ne l'avait quasi plus entendu depuis l'affaire des emplois fictifs qui avait sabordé sa campagne présidentielle en 2017. Lors d'une interview à la télé suisse, il a critiqué le président élu sur son action, mais s'est aussi vanté d'avoir, avec ses réformes à lui, provoqué des manifestations beaucoup plus massives.

Emmanuel Macron est "un petit joueur", a ironisé jeudi François Fillon, candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2017, qui estime que la crise des "Gilets jaunes", "c'est pas grand-chose".

L'ancien Premier ministre français, qui sera jugé avec son épouse à partir de février 2020 pour l'affaire d'emplois fictifs présumés qui a sabordé sa campagne en 2017, a jugé lors d'une interview à la Radio Télévision Suisse que les répercussions de cette contestation sur la politique gouvernementale n'était pas "bon signe".

"Si on réfléchit bien, c'est pas grand-chose cette affaire de 'Gilets jaunes'. Il y a eu au maximum des manifestations 150.000 à 180.000 personnes dans toute la France", a-t-il dit.

Moi, "j'ai mis 2,5 millions de personnes dans la rue"

"Je vais être un peu prétentieux, mais quand j'étais ministre des Affaires sociales, j'ai fait une réforme des retraites, j'ai mis 2,5 millions de personnes dans la rue (en 2003-NDLR). Macron, c'est un petit joueur à côté", a-t-il poursuivi.

Emmanuel Macron "va reculer, et il va se lancer dans son affaire de grand débat qui, à mon avis, a eu des conséquences fâcheuses sur la suite de sa volonté de réforme".

"Si cette crise a déstabilisé aussi profondément un gouvernement légitime, venant d'être mis en place, c'est pas bon signe", a-t-il jugé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2019 à 17:36 :
Espérons que les juges ne seront pas "petit joueur " et qu'il aura le gros lot des condamnations pour l'ensemble de son oeuvre.

Grosse amende, grosse peine de prison FERME et inéligibilité pour 10 ans après sa sortie de prison.
Réponse de le 16/10/2019 à 17:52 :
Il est donc présumé coupable pour vous. Heureusement que vous ne rendez pas la justice...du moins je l’espère ....
a écrit le 11/10/2019 à 19:04 :
Que fait il en Suisse ? il a besoin de s’exiler pour traiter le Président de la République de petit joueur ? mais lui c'est un loser ...
a écrit le 11/10/2019 à 18:38 :
Je ne comprends pas : ça veut dire quoi ?
M. Macron serait un «  petit » joueur et lui «  un gros joueur « ?
Les joueurs «  perdent toujours car ils ne sont pas authentiques, la roue tourne toujours tôt ou tard.
La politique Française « ce n’est pas » comme une course de 🏎
Réponse de le 15/10/2019 à 19:30 :
C'est portant simple a voir, Fillon veut tenter la prochaine présidentiel et comme lui et Macron son du même parti (même si ils ont deux noms différents)
a écrit le 11/10/2019 à 15:58 :
il a le mérite d attirer l attention des Français .sur le déclin de la FRANCE en marche
agriculture.ext!.
a écrit le 11/10/2019 à 15:44 :
Déclaration minable Mr Fillon, Où était-il quand les GJ cassaient les Champs-Elysée et l'Arc de Triomphe ?
reclu dans son château de Sablé .... ou planqué en suisse pour compter millions d'euros touchés illégalement
a écrit le 11/10/2019 à 15:31 :
Fillon faisant des commentaires depuis la Suisse? Une caricature de lui-même ... et du groupe oarlelenentaire qu il représente ... il b a pas compris que xvetait d un autre âge ( années 70-80)j espère qu il sera ruiné et en prison...!
a écrit le 11/10/2019 à 13:31 :
Et ben, sacrée hauteur de vue...
il a du se faire plaisir avec sa déclaration à peu près 1/2 seconde, le temps de le dire, mais il peut craindre que l’effet auprès de ceux qui la lisent soit assez contre productif.
Ressaisissez vous Les Républicains, on est encore une poignée à croire que vous pouvez proposer qque chose, mais vous ne nous mobiliserez pas avec des prises de position de ce niveau là.
a écrit le 11/10/2019 à 12:46 :
Ainsi, pour mesurer l'impact et la légitimité d'une réforme, on regarde combien de personnes se sont mobilisées contre elle ?
Donc les conséquences sociétales et économiques à court, moyen et long terme, c'est un détail de l'histoire ?
Assez typique de beaucoup de représentants politiques (mais pas que !) qui s'attardent plus sur la forme que sur le fond.
a écrit le 11/10/2019 à 12:24 :
En ce moment, tout ceux qui sont dans des problèmes de mœurs ou ceux par magouilles politiques ont le micro ouvert et je dois dire que cela est étrange!!!

Cela montre aussi qu'il n'est point question d'éthique, mais d'amitié, une étrange sensation qui fait que le média semble accorder bien plus d'importance aux magouilleux qu'aux gens vertueux !!!
a écrit le 11/10/2019 à 12:21 :
Fillon n'a rien compris à la crise des Gilets jaunes ! D'abord, c'était plus de 300000 personnes dans la rue. Et surtout, ce qu'il feint de ne pas voir, c'est que ce mouvement était soutenu par 80 % des Français et traduisait un malaise profond de la société. Rien à voir avec une réforme quelconque et ses manifs très ciblées.
Finalement, devant une remarque aussi peu pertinente, et qui en plus respire la vantardise mal placée, je me dis que c'est une excellente chose que cette personne ait été contrainte d'abandonner la politique...
a écrit le 11/10/2019 à 11:12 :
A chacun son unité de mesure, Fillon le gros joueurs compte peut-être en costumes, surement pas en millions d'électeurs qui lui ont préféré Macron.
Tant que des gens comme ça continueront à s'"exprimer", les Républicains ne retrouveront pas de voix.
a écrit le 11/10/2019 à 10:54 :
Un politique déchu arrogant et revenchard.
Comparer les manifestations sur les retraites et celles des G J n'a pas de sens car les causes ne st pas comparables.
La réforme Fillon des retraites était évidemment une réforme de fond très attendue et très encadrée par les syndicats avec services d'ordre et l'absence ou quasi absence de manifestants fanatises tt en étant déterminés.
Les GJ était une manifestation spontanée et disséminée non prévisible formée et entretenue par les réseaux sociaux avec des revendications diffuses . Elle était basée sur une colère et une exaspération exprimée par des groupes sociaux dt certains membres et leaders se sont radicalises en raison du faible nbre de manifestants et du dédain manifesté par le gouvernement en début de mouvement.
Par ailleurs, Fillon ne s'est pas attaqué aux régimes spéciaux hormis celui des fonctionnaires.
Macron a remis à plat le statut des cheminots tt en préparant la SNCF à la concurrence, avec encadrement marqué du droit de grève, en particulier sur les répercussions financières des participants, tt en connaissant les fortes capacités de nuisance de ces mouvements corporatistes.
Il a également mené à bien la réforme du droit du travail initiée sous Hollande, sans grèves majeures.
Réponse de le 11/10/2019 à 11:11 :
En 2003, quasiment pas de réseaux sociaux ni de chaines d'info continue pour hystériser les comportements. Ceci étant, sans l'arrogance des Griveaux et Castaner, la crise des GJ aurait pu être rapidement éteinte à coût beaucoup plus faible simplement en annulant avant la 1è manif la hausse sans précédent des taxes sur les carburants qui était prévue au 1er janvier 2019 qui aurait placé la France sur le podium des carburants les plus chers (car les plus taxés) d'Europe. Voire même en revenant partiellement ou totalement sur celle qui avait déjà eu lieu au 1er janvier 2018.
a écrit le 11/10/2019 à 10:44 :
Voilà un bel indicateur de performance politique !
A qui mettra le plus de monde dans la rue ? C'est du grand Fillon
On aura au moins eu de ces nouvelles avant son jugement
a écrit le 11/10/2019 à 10:30 :
déjà qu'on a le copinage en politique et dans les affaires, avec lui c'était le népotisme assuré.
a écrit le 11/10/2019 à 10:21 :
S'il avait été élu avec son programme, ce n'était pas des manifestations importantes qu'on aurait vues mais une insurrection. Un personnage du passé.
a écrit le 11/10/2019 à 10:11 :
Effectivement il est un peu prétentieux, deux millions de personnes qui manifestaient sans rien casser et en ordre, respectant le parcours établi par la préfecture de police, cela n'a rien à voir avec quelques milliers de casseurs qui détruisent méthodiquement les champs Elysées. D'un autre côté, c'est plutôt l'incompétence des forces de l'ordre qui se font surprendre par des petits groupes d'individus qu'il faudrait pointer du doigt.
a écrit le 11/10/2019 à 10:10 :
Il fera moins le fanfaron au tribunal devant les juges .
a écrit le 11/10/2019 à 9:58 :
Depuis la Suisse ! La précision est intéressante...tout Fillon résumé.
a écrit le 11/10/2019 à 9:39 :
Fillon ils critiques Macron ils et vraiment petits un mauvais perdants qu ils là fermez
a écrit le 11/10/2019 à 9:22 :
Facile de traiter le president Macron de "petit joueur avec la révolte des gilets jaunes (180.000 individus dans la rue) mais la politique et les reformes ce n'est pas une course à l'echalote ou il faut mettre un maximum de Français dans les rues de nos villes ou villages ! Fillon rejoue le match de 2017 qu'il a perdu à la présidentielle et critique vertemment Macron. Mais les reformes que le gouvernement Philippe a engagé ce n'est pas les reformes que la droite LR pouvait faire en son temps ! Donc facile de critiquer sans voir le but ultime : reformer la France et le système de retraite en France par exemple ! Oui il faut une politique d'avenir et une politique visionnaire qui repond aux attentes de Français, des services publiques mutualisés efficaces comme les maison au service public, un service hospitalier qui lui aussi répond au besoins de la population, la lutte contre les déserts médicaux et la desertification des campagnes, le regroupement de communes,la continuation de la décentralisation de l'état français, la réduction des parts d'impôts sur les ménages (taxe d'habitation, taxe foncière, etc...). Oui il nous faut un etat fort et un etat moderne qui sait dans quel sens la vent souffle en France et pas simplement le vent de la contestation et des grèves !
La France a besoin d'un executif fort, d'un gouvernement qui agit et d'une economie de marché qui tourne rond. Oui nous avons tous les atouts dans notre manche pour reussir, creer des emplois par millions, assurer le bien être et la vie courante des Français, assurer les retraites. Oui la critique est facile et souvent non constructive mais ce qui compte ce sont les faits et les actions engagés par le gouvernement et le rôle pivot du chef de la nation. Donc Mr Fillon un peu d'humilité et une bonne dose de reflexion celà serait mieux pour vous et pour votre bilan !
Réponse de le 11/10/2019 à 11:06 :
Si je vous comprends bien il s'agit là d'un extrait de votre future déclaration de politique générale à la tribune de l'Assemblée Générale après votre imminente nomination à la tête du prochain gouvernement comme premier ministre !!!
Alors permettez moi de vous adresser toute mes félicitations !!!
a écrit le 11/10/2019 à 8:35 :
Ce qu'a dit Fillon est une grosse ânerie et il aurait mieux fait de se taire
Ceci dit en remettant ses propos dans le contexte, c'était plus du deuxième degré.
Les média sautent dessus pour faire le buzz et lui tailler un costard gratuit (un de plus )
C'est largement exagéré mais bon après tout il n'avait qu'à se taire.
a écrit le 11/10/2019 à 8:32 :
Ses admirateurs étant à sec et plus du tout crédibles c'est une bonne solution pour lui en redonner un peu de crédibilité à notre président, le laisser se faire critiquer par des gars encore moins crédibles.

Maintenant que tout ceci est déplorable franchement...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :