Hollande s'engage à étendre la complémentaire santé aux retraités

 |   |  629  mots
Etienne Caniard et François Hollande
Etienne Caniard et François Hollande (Crédits : Reuters)
Le chef de l’État assure que la généralisation de la complémentaire santé sera effective pour les retraités d'ici 2017. Il envisage de moduler la taxation des contrats selon leurs conditions de prise en charge des retraités

"La généralisation de la complémentaire santé sera effective pour les retraités d'ici 2017". Devant le congrès de la Mutualité française -mutuelles santé-, réuni à Nantes, François a pris cet engagement, lourd de conséquences s'il est effectivement tenu.

Les partenaires sociaux ont décidé, en 2013, de généraliser les "mutuelles" -complémentaire santé- à tous les salariés du privé. Mais quid des précaires, des chômeurs, des indépendants, et surtout des retraités, s'est interrogé le chef de l'État. Pour eux, la facture est lourde, de fait. La Mutualité française estime que le coût d'une complémentaire peut être multiplié par 3,5, lors du passage de la vie active à la retraite. "Le coût d'un contrat santé peut ainsi passer de 283 à 998 euros par an, en moyenne" estime la Mutualité. Ce que confirme François Hollande, pour l'essentiel, évoquant une multiplication par trois de la facture. Bien évidemment, l'Etat n'a pas les moyens de compenser ce surcoût.

Revoir la loi Evin?

Aussi le chef de l'Etat a-t-il cité deux pistes pour parvenir effectivement à cette généralisation. La première consisterait à revoir la loi Evin de 1989 -rien à voir avec celle concernant l'alcool et le tabac-, qui impose aux assureurs le maintien des droits au remboursement des nouveaux retraités (dans la mesure où ils bénéficiaient d'un contrat collectif d'entreprise). Mais ce maintien est assorti d'une forte hausse de la cotisation. Alors que pour 100 euros de cotisation à une mutuelle, un salarié ne paie que 50 (l'employeur assume le reste), le nouveau retraité devra prendre 150 euros à sa charge. François Hollande n'a pas précisé ce que l'exécutif prévoyait, si ce n'est qu'il faudra "adapter la loi".

Moduler la fiscalité

Deuxième piste évoquée par l'hôte de l'Élysée: une modulation de la fiscalité. Spécialiste depuis des lustres des questions fiscales, François Hollande semble plus à l'aise avec cette option. Il s'agirait de "différencier la taxe, au bénéfice des contrats les plus responsables". C'est à dire? Aujourd'hui, tous les contrats répondant à la norme dite "responsable" -correspondant à critères de remboursement et plafonnement de certains soins- ont droit à une fiscalité allégée, par rapport aux autres.

Exemple avec un contrat collectif d'entreprise de 100 euros par mois, dont 60 sont pris en charge par l'employeur -c'est souvent le cas. Si le contrat est dit responsable, il en coûte au total 64,80 euros à l'employeur. S'il ne l'est pas, la facture grimpe à 94,20 euros. Une alourdissement du coût à hauteur de 45%, qui justifie largement l'abandon des contrats non responsables.

Alléger la taxation des contrats plus favorables aux retraités

L'idée de François Hollande est que cet allègement fiscal "soit ciblé davantage" sur les contrats les plus responsables, ceux qui assurent une prise en charge des retraités. "Il faut que la prise en charge des retraités soit assortie d'une différenciation fiscale" affirme le chef de l'Etat.

Autrement dit, la taxation pourrait être allégée s'agissant des contrats prévoyant une hausse modérée des tarifs lors du passage à la retraite. Alors que les mutuelles ou assureurs prévoyant au contraire une marche tarifaire importante en défaveur des retraités verraient leur taxation augmentée.

François Hollande veut avantager "les mutuelles qui montrent l'exemple". Et de citer celles dont "la différence de tarif entre 60 et 75 ans est la moins forte".

Pas de financement public

En tous cas, le financement sera le fait des assurés eux mêmes: il n'est pas question d'apport de fonds publics supplémentaires. Autrement dit, les actifs paieront sans doute un peu plus pour leur "mutuelle" au profit des retraités, qui verront leur facture allégée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2015 à 18:53 :
Autant "la mutuelle d'entreprise" peut s'avérer intéressante, (bien que privatif de liberté de choix pour le salarié), autant pour les retraités le problème se pose. Un tarif unique avec les mêmes prestations pour tous? Faire payer les actifs déjà suffisamment "taxés", comme le signalent de nombreux commentaires?
Notre cher Président (cher à tous les sens du terme), veut faire des réformes couteuses, sans en avoir les moyens et surtout sans ligne de force visible, sauf celle de rendre le peuple dépendant du pouvoir, de son pouvoir!
a écrit le 15/06/2015 à 14:52 :
pourquoi tout simplement pouvoir descompter de ces impots le montant de sa mutuelle
ce serai façile et simple a appliquer mais pour ces bourrins ce serai encore trop dur a appliquer
a écrit le 15/06/2015 à 10:24 :
C'est la privatisation de l'assurance maladie qu'il met en œuvre. Les socialistes qui font de la casse sociale, on aura tout vu.
Cela risque de déstabiliser encore plus le système de santé et de creuser les écarts entre riches et pauvres.
Bientôt les pauvres devront se faire soigner en soigner en Grande Bretagne ou en Roumanie ?
a écrit le 15/06/2015 à 10:24 :
C'est la privatisation de l'assurance maladie qu'il met en œuvre. Les socialistes qui font de la casse sociale, on aura tout vu.
Cela risque de déstabiliser encore plus le système de santé et de creuser les écarts entre riches et pauvres.
Bientôt les pauvres devront se faire soigner en Grande Bretagne ou en Roumanie ?
a écrit le 14/06/2015 à 20:46 :
Le president assiste au congres de la mutualite tous les ans !!
Pourquoi pas la ministre de la santé ?
La dette de la france est detenue pour une grande partie par ces societes qui ont obtenues de ne pas publier leurs comptes ...
Une obligation de cotiser par tous les travailleurs !!
Un plafonnement de leur remboursement (optique etc...) mais pas de leur cotisation !!!

Ou va t on ?
Personne ne s alarme de l hegemonie des mutuelles et de leur emprise sur le gouvernement ?

Que des cadeaux pour elles ...

Maintenant les retraités avec en prime un bonus pour les complementaires qui plafonnent leur remboursement !!! ( le beurre et l argent du beurre !!!€
a écrit le 14/06/2015 à 20:19 :
mon véritable adversaire c'est le monde de la finance mdr


entre l'obligation de passer par une banque pour régler ses achats ou ses impôts en culpabilisant les gens qui paient en espèces et l'obligation de prendre des assurances dans des groupes appartenant à des banques, le monde de la finance tremble lol.
a écrit le 14/06/2015 à 15:10 :
A moins de 24 mois des prochaines présidentielles et avec une claque prévisible aux prochaines élections régionales, comme si Moi président tacticien de l'immobilisme va se lancer dans des réformes... Il produira de l'effet d'annonce jusqu'en 2017!
a écrit le 14/06/2015 à 12:50 :
ça nous fait une belle jambe avec tout ce qu'il nous a pris depuis 2012 , c'est vraiment démago !
a écrit le 14/06/2015 à 11:47 :
HOLLANDE ET TOUTE SA CLIC sont des des menteurs, ils ont intégré dans la base d'imposition à l'impot sur le revenu les cotisation mutuelles des contrats de groupes.
S'il existait déjà une anomalie entre les cotisations mutuelles volontaires et celles imposées par les grandes PME qui prenaient en charge une partie des cotisations des salariés on serait donc aujourd'hui en droit de demander à l'état pourquoi ne pas augmenter les cotisations sociales, pour être mieux rembourser, afin d'éviter la multitude de mutuelle collectrice de cotisations sociales (je veux dire mutuelle !) dont une grande partie des cotisations partent dans des frais de gestion importants quand ce n'est pas pour financer le tour de france ou un bateau qui fait une régate ou le tour du monde....
Bref on nous explique qu'il faut un complément mutuel pour être mieux rembourser et donc cotiser plus alors que la CPAM existe et pourrait se substituer à ces mutuelles devenues de véritables groupe de sociétés qui font du business
Réponse de le 14/06/2015 à 12:49 :
Ce qui se passe ne date pas d'Hollande, mais de bien avant. Nous sommes en train d'assister à une privatisation larvée de la Sécu: la bobologie aux mutuelles, les gros risques (cancers, chirurgie, soins palliatifs, etc...) à la Sécu. Le ménage dans les excès va être fait par les mutuelles, les lendemains s'annoncent douloureux!
a écrit le 14/06/2015 à 11:32 :
Avant de s'occuper des retraités, l'Etat employeur soi-disant "exemplaire" ferait bien de se préoccuper de ses propres salariés, auxquels il n'offre aucune aide pour leur complémentaire et pour lesquels il n'a rien prévu dans le cadre de l'ANI ! Sinon, je rejoins les propos de TH-Gemini, à quoi bon tout ce cirque ? Si tout le monde doit un jour être couvert par une mutuelle aidée, pourquoi ne pas plutôt mieux abonder la sécu ?...
a écrit le 14/06/2015 à 10:34 :
Encore une arnaque du PS. En prétendant faire un peu de social en couvrant tous les retraités, il ne fait en fait qu’avancer la privatisation par les mutuelles de notre assurance maladie.

Les mutuelles ne devraient même pas exister. Tout le monde devrait simplement être couvert à 100% par les CPAM.
Tout l’argent gaspillé et dilapidé dans les mutuelles serait redirigé vers les CPAM et cela suffira plus qu’amplement.

Quant on sait que les frais de gestion des mutuelles s’élèvent à plus de 20%, tandis que celui des CPAM est à 1 ou 2 %, cela fait déjà 18% des sommes versées aux mutuelles qui pourraient revenir aux CPAM sans rien changer d’autre.

Cela permettra en outre de supprimer un grand nombre de structures toutes plus inutiles les unes que les autres de notre fameux millefeuille administratif. La couverture santé, c’est la CPAM. Point. Foin de mutuelles !
a écrit le 13/06/2015 à 18:04 :
comment ??? en prélevant sur les retraites automatiquement ,? génial mais on va mettre en place une usine a gaz petites retraites zero moyennes retraites payer pour les autres....c'est une promesse que l'on ne peut tenir sans prévoir un financement merveilleux je dis et c'est mon remplacant qui trouvera l'argent...
a écrit le 13/06/2015 à 17:17 :
Le central planning c'est maintenant , bienvenu en dictature ... normal , vos retraites c'est des cacahuètes ...Depuis 40 ans , les fonctionnaires ou assimilés ont subrepticement pris le contrôle du pays alors qu'ils ne créent pas croissance , ils sont surreprésentés en politique (80%) , dans nos syndicats , dans les comités exécutifs de nos grands entreprises ... et détruisent inlassablement le pays ... en construisant des usines à gaz dignes de l'ère communiste et s'octroyant toutes sortes d'avantages. Ils auront beau jeu ensuite de vous rendre une partie de l'argent dérobé.
a écrit le 13/06/2015 à 14:23 :
ni plus ni moins que le copié-collé de ce qui a été imposé aux US par Obama. Encore une intégration de plus pour rendre l'ensemble transatlantique compatible, en favorisant les rentes de ces intermédiaires inutiles. Quand on sait que le Traité Transatlantique comporte un volet pharma/médical on a compris qu'il s'agira avant tout de rendre pérenne les marges de cette industrie. Quant aux obligés et autres "représentants" de la société civile, ils auront les postes d'administrateurs qui seront créés par milliers lors de cette manoeuvre.
a écrit le 13/06/2015 à 14:19 :
J'en veux pas, j'ai la CMU.
Réponse de le 13/06/2015 à 21:42 :
pas bien de dire cela ce sont les autres qui paient et tout est gratuit pour vous alors ne soyez pas égoistes d 'autre paient pour vous
a écrit le 13/06/2015 à 13:31 :
On prépare le retrait de la sécu au profit des mutuelles. La sécu ne sera que pour les assistés complets. Ceux qui travaillent paieront en plus. L'état est ruiné. Les fonctionnaires de gauche pour la plupart, garderont leurs protections et leur pouvoir d'achat. La France sombre bien vite depuis 2012. Tout n'est que mensonge et injustice. Valls fait payer ses loisirs en famille par l'état, Hollande se promène pour faire sa campagne etc. Quelle déchéance....
a écrit le 13/06/2015 à 13:00 :
Quant on est actif, on déduit la mutuelle de sa déclaration de revenus. Pour un retraité , la mutuelle n'est pas déductible , est-ce normal , une piste pour alléger la facture.
Il est vrai que 51 % des français ne payent pas d'IR. Il serait temps de modifier cette fiscalité de plus en plus inégalitaire et opaque.
Réponse de le 13/06/2015 à 15:26 :
La cotisation de la mutuelle n'est pas déductible des revenus pour les salariés.
Réponse de le 14/06/2015 à 14:30 :
LES 50MILLIARD DE DECDUCTION DIMPOT ET DE CHARGES AUX PATRONNAT EST BIEN REEL LUI? POURQUOI LES RETRAITES PAUVRES N AURAIS PAS UNE REDUCTION D IMPOTS POUR LEURS MUTUELLES?CELA AUGMENTERAIS LEURS POUVOIR D ACHAT BLOQUEE DEPUIS 2ANS???
Réponse de le 15/06/2015 à 8:52 :
@BA. Et vous justifiez comment les 10% de frais professionnels déductibles des retraite? Les exonérations diverses comme la TV ou des dégrèvements d'impôts locaux ?

Si les déplus en plus rares actifs doivent payer pour la mutuelle des vieux, les vieux doivent recevoir la pension qu'ils recevraient s'ils partaient en retraite aujourd'hui ... C'est a dire 20 à 30% de moins.
a écrit le 13/06/2015 à 12:00 :
Déresponsabilisation, collectivisme, égalitarisme, autoritarisme et réduction des libertés pour réaliser tout ça. Je ne donne pas cher de l'avenir de la France qui fait l'inverse de ce qui faudrait. Qui va investir, prendre des risques et produire en France socialiste? Pas grand monde.... En conséquence, la pauvreté va augmenter sans fin....sauf pour les gens du Château.....
Réponse de le 14/06/2015 à 9:41 :
+1000
Encore 2 ans a ce rythme la e cela va tres mal se terminer
Les socialo sont des intello utopistes qui ont un probleme avec le reel qui ne leur plait pas.
Ils veulent transformer DE FORCE la société et les comportements des gens pour que leur utopie deviennent réalité. au depends des libertes individuelles
a écrit le 13/06/2015 à 11:25 :
Combien coûte une mutuelle par mois, pour une personne retraitée, donc la soixantaine bien tassée, qui attend d'obtenir des remboursement en totalité, entre ses frais engagés et le remboursement de la sécurité sociale ? Entre 100 à 200€. Alors si c'est pour une couverture mutuelle entre 10 à 50€ pour des remboursements mutuelle, couvrant peanuts ; aucun intérêts de budgéter ce montant annuel, qui servira uniquement : les mutuelles, les politiciens et accessoirement, la sécu ; dans tous les cas, surement pas le retraité
a écrit le 13/06/2015 à 10:00 :
déjà que nos cotisations mutuelles sont grevées de 50% de taxe ( dejà rien que 17% pour la cmu) je vais finir par ne plus consentir à l'impots
a écrit le 13/06/2015 à 9:41 :
ENLEVER UNE SOMME EN POURCENTAGE EN INPOTS DIRECT ? POUR AIDEE LES RETRAITES PAUVRES SERAIS UNE BONNE IDEE UNE MUTUELLE CELA COUTE ENTRE 1100 EUROS ET1300 EUROS PAR MOIS A UN COUPLE SOIT LE MONTANT D UNE RETRAITE PAR MOIS ? C EST ENORME DANS LE BUJET D UN COUPLE RETRAITE PAUVRES???
Réponse de le 13/06/2015 à 12:35 :
Pas besoin de hurler pour écrire un commentaire avec autant de fautes.
Réponse de le 14/06/2015 à 14:23 :
j ai fais une ereur c est entre 110 euros et 130 euros pers mois soit le montant d une retraite pars ans, c est enorme pour le bujet d un couple de retraite pauvres,???
a écrit le 13/06/2015 à 9:37 :
Complémentaire santé je préférerais une amélioration des remboursements de la sécurité sociale , le développement des mutuelles s'est effectué à travers le désengagement de la sécurité sociale et Moi président le sait bien.Seulement le temps des promesses arrive, 2017 c'est demain....et il faut reconquérir les sans dents et sans lunettes mais pas sans mémoire!
Réponse de le 13/06/2015 à 11:36 :
Une économie chiffre à 7 milliards

En supprimant toutes ces mutuelles qui ne font que de la paperasse et de la communication car pour pour les lunettes ou les dents 400 % de la sécu c'est souvent 4 fois rien

Il faudrait peut être une vrai débat national sur le rôle de la sécu et de la protection social
A mon avis les gens devrait peut être payer de leur poches pour la grippe et qu'on leur paye le dentiste car Ca c'est de gros frais
Bon moi je suis pas un sans dent et je Reve LOL
a écrit le 13/06/2015 à 9:27 :
Et l'actif paie, pour changer...
Oui, parce que les contrats "responsables", pour couvrir le risque, ils vont être plus chers...Moins de hausse de cotisation lors du passage à la retraite--> Payé plus cher au départ. Donc le coût de la mutuelle va encore augmenter pour les salariés (qui paieront des impôts dessus grâce à Hollande encore...).
Franchement ils veulent une lutte des générations ou quoi? A salaire égal, les "jeunes" vont partir en retraite 5 à 7 années plus tard que leurs aînés, avec une retraite moindre, et se seront fait ponctionner un max leur salaire durant leur vie active. Personne ne râle sur la solidarité avec les petites retraites, pour le reste, faudrait peut-être voir à arrêter de saigner vos enfants les jeunes retraités (et plutôt que de dire "oui mais moi j'aide mes enfants", favoriser un monde où vous n'auriez pas à les aider).
Réponse de le 13/06/2015 à 13:21 :
Quand vous serez retraité vous vous rendrez compte que les retraités paient très cher leur mutuelle. En prenant sa retraite et restant avec la meme mutuelle,la cotisation est multiplié par 3 à 4 fois. Et les dépenses n'augmentent pas. Ce sont les dernières années de vie qui coutent cher. J'ai l'impression de payer pour les actifs
Réponse de le 14/06/2015 à 10:34 :
Les retraites souscrivent si ils le veulent, une complémentaire santé. Par contre ils ne paient pas les cotisations assurance maladie que paient les salariés alors que c'est la population qui a le plus recours à cette assurance. Ils paient aussi la CSG/RDS mais a un taux un peu inférieur aux salariés. Au global, je ne pense pas qu'il y ait photo.....
Par contre ce qui est absurde c'est cette division de la CSG en part imposable et non imposable. C'est une vraie usine à gaz d'inspiration technocratique. La totalité devrait être non imposable puisque c'est une taxe.
Réponse de le 14/06/2015 à 20:15 :
tout faire pour précariser la jeunesse d'aujourd'hui en taxant le maximum c'est s'assurer de son futur électorat composé de pauvres.
a écrit le 13/06/2015 à 8:35 :
Pour avoir côtoyé, dans des assemblées générales de mutualistes , notre Président , ( pas François, l' autre !!),
je l' avais trouvé plus que pertinent, dans ses propos sur le gouvernement, c ' est vrai qu' il était question du précédent.. tout change...
il est bien parti, pour se laisser embobiner, dans le piège à but électoral de la pseudo redistribution, les suites de la CMU !!!!
a écrit le 13/06/2015 à 8:25 :
Encore une belle invention.. l' utilisation extrême des vases communicants à la socialo-communiste....
sauf qu' à force , d ' appauvrir les moyennent " riches", on ne rend pas plus riches les sans-dents....
seuls les dispositifs du système des vases en bénéficient !!!!!
a écrit le 13/06/2015 à 7:54 :
Qui va payez , avant il faudrait obliger les mutuelles a publier leur bilan. mais madame Touraine s'y oppose t elle encore ? Pourquoi
a écrit le 13/06/2015 à 7:18 :
Les élections arrivent le temps de promesses aussi

L électorat retraite est très important

Il va faire des annonces sur chaque segment ,pas d'inquiétude c'est un pro il y en aura pour tous le monde

Bonne nuit les bisounours !!
a écrit le 12/06/2015 à 22:41 :
Une complémentaire pour tous... c'est une sécurité sociale bis... à la charge pour moitié des employeurs ! Une charge de plus... et les socialistes s'étonneront ensuite de la courbe du chômage qui s'obstine à ne pas s'inverser !!!
Réponse de le 13/06/2015 à 8:08 :
Remarque très pertinente !!!
a écrit le 12/06/2015 à 21:17 :
Les actifs paieront pour les retraités. ....encore et toujours plus. Et nous il nous reste quoi à la fin ?
a écrit le 12/06/2015 à 20:21 :
Il s'engage !!!

J'ose même pas rappeler tous ces engagements non tenus

Retraités rêvé pas trop
a écrit le 12/06/2015 à 20:05 :
Cela fera des taxes en plus! Quelle intelligence dans l'idéologie!!!
a écrit le 12/06/2015 à 18:02 :
il faut imposer une assurance civile professionnelle spécifique aux salariés.après tout cette assurance est déja obligatoire pour les entreprises,pourquoi pas pour les salariés?tout le monde serait gagnant,les salariés étant mieux couverts qu'avant
Réponse de le 15/06/2015 à 8:58 :
@elu PS .... Vous demandez juste que notre pays respecte le droit européen de libre assurance sociale.

Hors des régimes de sécu professionnels français, une assurance santé européenne ne nécessite pas de complémentaire et bientot de sur complémentaire, et fixe son tarif en fonction de l'âge de la souscription, sans augmentation ensuite, ni radiation
a écrit le 12/06/2015 à 17:33 :
question simple: ' qui paye'? avec les coups tordus du ' c'est paye par personne via eurobonds', on commence a comprendre
je resume: c'est la fin de la hausse des impots, mais personne n'a parle de la fin de la hausse des taxes, des cotisations, des contributions, des....
je rigole a voir les chiffres du chomage dans un an!!!!
a écrit le 12/06/2015 à 17:09 :
Que de générosité ! Et bien sûr, ce sera effectif juste avant les élections. A Cuba, c'est mieux car tout le médical y est gratuit pour tous. Mais il vaut mieux ne pas être malade.... Tout ça est de la déresponsabilisation, de la mutualisation sans contrepartie et de la mise en pratique du principe bien français du tout le monde qui veut vivre aux dépends de tout le monde.
a écrit le 12/06/2015 à 16:35 :
C'est le sieur Kessel vice président du MEDEF et président de la Societe de réassurance SCOR qui doit être content, tout le monde doit s'assurer, mêmes les bailleurs pour leurs appartements occupés ( alors que le contrat de l'immeuble suffit largement), voyages, et autres, il n'existe pas un domaine où on vous incite ou oblige à avoir une assurance. Monsieur Kessel est un Membre de l'oligarchie politico journalistique et capitalistique "Le Siècle" qui dirige la France.
Réponse de le 12/06/2015 à 17:37 :
Tissu d'inepties et puis c'est
Monsieur Kessler pas Kessel

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :