La durée du travail portée jusque 60 heures par semaine dans certains secteurs

 |   |  287  mots
Il y aura paiement en heures supplémentaires et respect du temps de repos légal, a bien pris soin de préciser l'entourage de la ministre.
Il y aura paiement en "heures supplémentaires" et respect du "temps de repos légal", a bien pris soin de préciser l'entourage de la ministre. (Crédits : Reuters)
Ces dérogations pourront s'appliquer par exemple dans "l'énergie", "les télécoms", "la logistique", "les transports" ou encore "l'agroalimentaire", a précisé l'entourage de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud,

Le gouvernement va permettre de déroger à la durée du travail dans certains secteurs jusque 60 heures sur une semaine, contre 48 heures actuellement, et 46 heures contre 44 heures en moyenne sur une période de 12 semaines, a indiqué ce mardi le ministère du Travail.

Ces dérogations, dont le principe avait été annoncé le week-end dernier par le ministre de l'Économie, pourront s'appliquer par exemple dans "l'énergie", "les télécoms", "la logistique", "les transports" ou encore "l'agroalimentaire", a précisé l'entourage de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud,

Actuellement, la durée de travail effectif hebdomadaire ne doit pas dépasser les deux limites suivantes: "48 heures sur une même semaine et 44 heures par semaine en moyenne sur une période de 12 semaines consécutives".

Situation exceptionnelle

Le gouvernement prendra soit "un décret" soit "un arrêté" pour changer ces deux limites et permettre des dérogations "pour une durée limitée et dans des secteurs limités" pour faire face à la situation exceptionnelle que connaît le pays.

Il y aura paiement en "heures supplémentaires" et respect du "temps de repos légal", a bien pris soin de préciser l'entourage de la ministre.

Le travail dominical pourra aussi être étendu et le repos compensateur entre deux périodes de travail passer de 11 à 9 heures, et cela "en fonction des secteurs".

L'entourage de Muriel Pénicaud a par ailleurs indiqué que le gouvernement allait annoncer rapidement des "incitations" pour le secteur agricole, qui va se trouver confronté à une pénurie de main-d'oeuvre pour la récolte des fraises et des asperges. "Il va y avoir dix fois moins de travailleurs détachés qu'habituellement", a-t-on précisé au ministère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/04/2020 à 15:17 :
Je suis un futur LMP que dans le neuf donc selon vos propositions tout peux être négocié en fonction de vos appartements ou villas et vos prix .Espérant avoir plus d'informations
Cordialement
PREIRA Charles
a écrit le 29/03/2020 à 16:58 :
comment voulez vous qu'un chomeur partiel aille travailler a 100/300km de chez lui qui paye l'hotel ??? certains n'ont pas la lumiére partout!!!!!!!!!!!
a écrit le 27/03/2020 à 10:35 :
Ce que je ne comprends pas, pourquoi ne pas faciliter l'embauche des gens qui sont au chômage en allégeant les charges sociales aux employeurs pour permettre justement de relever le pays ? Ca réduirait le taux de chômage et réduirait les dépenses de Pôle Emploi également...
Réponse de le 27/03/2020 à 11:33 :
Sans oublier bien sur la suppression de l'impot sur les sociétés, car pour augmenter l'activité, et donc embaucher, il faut investif.
Et, évidemment, la suppression de l'imposition des couches supérieures de revenus, afin que tout cet argent soit investi dans l'économie productive.

Concernant pole emploi, une réduction significative des couts est possible en supprimant tout indémnisation des chomeurs. Cela concerne bien entendu au premier chef la part des actifs confinés qui se retrouve en chomage partiel.
Comme le disait milton (friedman), de Santiago à Paris, un autre monde est possible :)
Réponse de le 27/03/2020 à 17:32 :
Bob préconise que l'on supprime l'I.S, l'I.R pour les plus hauts revenus, et voudrait qu'on supprime l'indemnisation de ces fainéants de chômeurs... S'ils ne peuvent pas travailler 60 heures par semaine, qu'ils aillent faire les poubelles ! Un admirateur de Milton Friedman... et, surtout, de Augusto Pinochet, le boucher du peuple chilien... belle référence... bravo...
a écrit le 26/03/2020 à 8:44 :
Donc si je comprends bien, c'est restez chez vous, ne sortez pas, il faut stopper la maladie...MAIS, aller pour certains, travailler 60 heures par semaine, ne vous occupez pas de la maladie (car ces gens seront exposés a de potentiels personnes contagieuses)...je ne comprends pas
Réponse de le 27/03/2020 à 13:48 :
Sans compter que le repos est ce qui est le plus indiqué en prévention et en curatif de cette maladie.
En dehors du coronavirus, le manque de sommeil favorise "les pétages" de plombs... Donc pour résumer, les gens qui travaillent subissent déjà stress (le leur et surtout celui des autres) et donc sommeil perturbé (l'un ne va pas sans l'autre); et ben maintenant il va falloir ouvrir plus de cellules psychologiques!!! ^^
a écrit le 25/03/2020 à 23:32 :
En route vers l'esclavage
a écrit le 25/03/2020 à 18:50 :
On comprend mieux la rhétorique guerrière.
C'était moins pour mobiliser, tant le pays est de toute façon désarmé, que pour faire passer " l'effort de guerre ".
a écrit le 25/03/2020 à 18:10 :
Si ce n'est pas borné dans le temps, c'est extrêmement dangereux, le gouvernement est en train d'en profiter pour détricoter sans débat les acquis sociaux
a écrit le 25/03/2020 à 17:06 :
Ces incitations pour le secteur agricole ne concerneraient pas le travail des enfants par hasard? Quitte à revenir au XIXième siècle, il ne faudrait oublier ces petits tire-au-flanc, confinés à la maison...
a écrit le 25/03/2020 à 15:13 :
Bien voila le virus va servir à quelque chose passer dans le dos des gens les mesures dont notre gouvernement rêve.
bref c'est la fête au MEDEF.
a écrit le 25/03/2020 à 10:01 :
Pendant ce temps :

C'est une fête qui a bien du mal à passer en pleine période de confinement. Comme le rapporte Ouest-France, une vidéo publiée sur Snapchat le 21 mars dernier montre l'équipage du Celebrity Apex faire la fête dans une discothèque du paquebot confiné à Saint-Nazaire à cause de la propagation du coronavirus. La vidéo était visible depuis la carte interactive proposée par l’application et sur laquelle il est possible de se promener dans le monde et cliquer sur des photos et vidéos postées publiquement par des internautes.

Ce week-end, on pouvait ainsi voir ces images de fête avec des centaines de gens dansant dans une discothèque du bateau de croisière. Une vidéo qui suscite l'indignation au vu de la période de confinement observée dans toute la France actuellement. Des filtres indiquent que la vidéo a été prise à Saint-Nazaire à 1h08 du matin le samedi 21 mars. Un journaliste de Ouest-France a bien eu confirmation qu'il s'agissait d'une vidéo filmée ce week-end depuis le Celebrity Apex, à Saint-Nazaire.Une autre vidéo montre un membre d’équipage du paquebot avec un hashtag #ShipLife, comprenez "La vie du bâteau". Pour rappel, le quotidien régional assure que le Celebrity Apex, dont la construction est achevée, aurait dû être livré vendredi 20 mars, mais de manière préventive, les 1.500 membres de l’équipage du paquebot sont confinés à bord depuis près de quinze jours. Aucun cas n'a été détecté à bord, mais l'objectif est de s'assurer que le Celebrity Apex ne sera pas confronté à une épidémie en mer. En l'attente de la levée de leur confinement, il semble bien que la croisière s'amuse !
a écrit le 25/03/2020 à 9:26 :
On se demande en lisant cet article si les penico et compagnie sont bien de ce monde ?
a écrit le 25/03/2020 à 7:55 :
Courage a l'état a tout les membres du gouvernement qui malgrer la cituation actuel continu a ce battre pour gérer le pays et leme mettre leurs vie en danger ma quetion es ??? Quand es til pour les agents de securiter comme moi qui attende leur autorisation préalable afin detre opérationnel en atendent ma fin du confinement car plusieur secteur on besoin de nous comme moi en ce moment aux colis postaux de st Césaire a nimes ou il es impératif deguiller des client de 8h a 18h debout sans pose et jai 69 ans et jai ce que je fait pour participer a ma fasson comme les médecins et infirmier merci davence
a écrit le 25/03/2020 à 7:35 :
Que de petits jeux politicards...
Ces dérogations concernent combien d’entreprises? Très peu
Le fait d’imposer les congés: on est à la fin de la période, la plupart des salariés ont déjà soldé leurs congés N-1
Le chômage partiel: 1 dossier sur 2 refusé en AUVERGNE Rhône Alpes
Tous les reports massifs, charges et prêts seront à rembourser, personne ne les offre

Bravo pour le soutien massif à l’économie
a écrit le 25/03/2020 à 7:34 :
Vous voulez que le peut de monde qui travaille tombe malade . Avec le stress que tout cela procure. On a du mal déjà à ce reposer
Mais bien sûr ça ne vous regarde pas
a écrit le 25/03/2020 à 7:04 :
Bonjour je vous signale que depuis le 17 Mars aucun courriers ne fût distribué à ce jour par les facteurs dans notre quartier du Trebon sur la ville d'Arles, alors c'est à ce poser des questions ! alors que nous applauissons le personnel médical quand sera t'il du patriotisme de ces pseudo facteurs ? Je vous signale que c'est un quartier paisible de centaines de logements. Merci d'y remédier.
Ghouti
Réponse de le 25/03/2020 à 7:41 :
la poste a décidé de réduire ses distributions.
samedi dernier pas de distribution, cette semaine 4 de prévues seulement, 3 la semaine prochaine et ensuite....

Et tant pis pour ceux qui attendent un chèque, un document, un colis pour survivre ou faire survivre leur entreprise.

Et on pense que ca ira mieux avec 6 semaines de confinement ?
a écrit le 25/03/2020 à 6:57 :
Bonjour je vous signale que depuis le 17 Mars aucun courriers ne fût distribué à ce jour par les facteurs dans notre quartier du Trebon sur la ville d'Arles, alors c'est à ce poser des questions ! alors que nous applaudissons le personnel médical quand sera t'il du patriotisme de ces pseudo facteurs ? Je vous signale que c'est un quartier paisible de centaines de logements. Merci d'y remédier.
Ghouti
a écrit le 25/03/2020 à 6:46 :
Ca permet de faire passer toute sorte de loi restrictives de libertés fondamentales et de brimades des salariés, sans aucun contrôle des chambres élues (et suposées contrôler l'action du gouvernement), des syndicats, et finalemend es français puisque les élections ont été reportées à la saint glinglin.
a écrit le 25/03/2020 à 6:40 :
C'est une honte .
Cela fait penser à 1914 quand les états majors Prussiens et Français envoyaient nos braves paysans se faire démolir .
a écrit le 25/03/2020 à 5:52 :
Encore des bêtises je sais pas si elle est consciente de ce qu’ elle dit.
Ministre du travail on a le gros lot .
Mais on a pas assez du virus faut qu’elle en rajoute une couche honte à vous .Pauvres salariés de Danone il devait souffrir avec elle .
a écrit le 25/03/2020 à 1:36 :
La chance de pas claquer lui coronavirus ça sera au boulot
a écrit le 24/03/2020 à 23:32 :
Mesdames, messieurs membres du gouvernement
Infirmière de vocation , aujourd hui j' ai la casquette de petit soldat dans cette guerre .
Lutter combattre ne me.pose aucun problème par contre se battre sans arme me revolte . Connaissaez vous réellement les conditions dans lesquelles nous exerçons notre travail je ne pense pas . Vous pensez a nous en ces moments difficiles . c est bien triste de prendre conscience a peine maintenant de l engagement et de notre dévouement pour nos.patients .
Les heures nous les comptons pas comme auparavant d ailleurs pas besoin de légaliser ponctuellement l'augmentation du temps de travail nous n avons pas besoin de vos décrets pour savoir que pour assurer la continuité des soins nous devons répondre présentes .
J espère que vous panserez nos blessures après cette guerre tant ohysiques que morales . Car nous sommes la pour vous au détriment de notre propre famille .
Ce combat sera gagner par toute l armée de professionnels qui oeuvrent dans la continuité de tous les services propres a la personne .
Je tiens a remercier toutes les personnes qui nous témoignent toute leur sympathie et encouragements qui viennent réellement du coeur c est la plus belle des récompense .
a écrit le 24/03/2020 à 23:03 :
un passage directe de 48 plus ou moins à 60h va forcément provoquer des accidents, des démissions et une baisse de productivité.

dogmatisme et absurdité. C'est réconfortant de les entendre resortir leurs ramassit de connerie. Même si Mme Pénicaud risque de tuer des gens, enfin bon, j'imagine qu'ils se disent : "on est plus à ça près, pensez à la réelection de M.Macron!"
a écrit le 24/03/2020 à 22:53 :
La chloroquine, médicament anti-paludique connu depuis des décennies, fait baisser la quantité de coronavirus dans l'organisme et est efficace, d'après le professeur Raoult.

La chloroquine est actuellement disponible dans les pharmacies africaines, et pas en France !

Le gouvernement Macron a classé cette substance comme étant vénéneuse début 2020. Pourquoi ?

Un scandale d’État gravissime qui se déroule sous nos yeux !
a écrit le 24/03/2020 à 22:23 :
Chère Madame,
Vous et votre gouvernement êtes la honte de ce pays.
Arrêtez de nous faire croire que vous êtes avec le peuple. Il est qd même fort étrange que ce soient les bas revenus qui doivent aller travailler (transport/gde distribution) mis à part le monde médicale qui fait preuve d'une immense classe en ce temps troubles. Êtes vous au courant du nombre de malades dans le secteur de la grande distribution par ex ? Dans le monde medical? Non bien sur que non ! Bcp d entre eux travaillent sans gants sans gel, sans masques mais ils doivent aller travailler qd même pendant que vous êtes confinés dans votre ministère.
Notre président va debloquer 300 milliards pour aider les entreprises au lieu de les mettre dans la santé. Vous priviligiez l eco a la santé. C est un choix... qui en emportera bcp dans la tombe. Et le pire c'est que vous le savez. Vous n avez aucune réalité de ce qui se passe dans les entreprises. Dans la mienne il a fallu 5 "contaminations" Pour que le télétravail se mettent en place. Nos élus CSE ont pourtant tout tenté pour fr entendre a notre Direction que le teletravail était indispensable. Refuse (bien que nos cadres y ait le droit). Après 5 contaminations (bien que pas teste puisque nos pauvres médecins n ont même pas les moyens de faire leur metier) cela devient subitement possible. Tiens tiens bizarre... Arrêtez de nous prendre pour des idiots. Vous n'y connaissez rien du tout au monde de l entreprise. Tout simplement parce qu a force de faire des cadeaux a ces mêmes entreprise (qui soit dit en passant ne créent plus d emplois) vous en êtes devenus les esclaves. Vous n y comprenez rien et vous n'y comprendrez toujours rien tant que vous serez les otages du CAC 40... Ces entreprises qui méprisent leur salariés au possible.
J ajouterai pour terminer que je trouve par ailleurs très étrange le nombre de patrons qui subitement se mettent à acheter acheter et encore acheter des actions boursieres. Demandez au PDG de Renault... Ne me faites pas croire que vous allez perdre en 2 mois tous les bénéfices accumulés pendant des décennies...
Un jour viendra le peuple se réveillera et les urnes parleront et vous disparaitrez (sans nous manquer)
Je suis scandalisé par le manque de réactivité de votre gouvernement...
Réponse de le 24/03/2020 à 23:05 :
Et la parole est à M. SENARD. Rappelons que M. BOMPARD (PDG de CARREFOUR) a acheté récemment 27000 actions de son groupe; mais il a attribué une prime exceptionnelle (de risque?) à son personnel; j'espère, qu'en dehors des gants, il pu lui distribuer des masques et autres matériels que le gouvernement lui a évidemment fournis. Prend-on les mêmes précautions que pour les vieilles pierres de Notre Dame de Paris?
a écrit le 24/03/2020 à 18:57 :
Il faut arrêter le confinement pour tous...mais pas pour tous.
Je suggère de confiner ad vitam aeternam les ministres du gouvernement Phillipe. Tout ça par ce qu'on manque de masques, de gel, et de tests. Et pour certains qui "causent dans le poste", de cerveau.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :