La popularité de Macron dévisse sévèrement

[Sondage] Deux tiers des Français ont désormais une mauvaise opinion d'Emmanuel Macron. Selon le dernier baromètre exclusif BVA-La Tribune-Orange-RTL, le président de la République gagne 8 points d'opinions défavorables entre le mois de juillet et le mois d'août, battant ainsi un son record d'impopularité.
Les bonnes opinions concernant Emmanuel Macron en tant que président de la République baissent de 5 points en août pour atteindre 34%, après avoir déjà connu
une baisse de 5 points en juillet.
Les bonnes opinions concernant Emmanuel Macron en tant que président de la République baissent de 5 points en août pour atteindre 34%, après avoir déjà connu une baisse de 5 points en juillet. (Crédits : Gonzalo Fuentes)

La rentrée politique s'annonce compliquée pour Emmanuel Macron. Après un début d'été très tendu pour l'exécutif dans le contexte de l'affaire Benalla, la chute de popularité se poursuit. Selon le dernier baromètre exclusif BVA-La Tribune-Orange (*), le chef de l'Etat perd 6 points d'opinions favorables après avoir connu une relative stabilité autour de 40% depuis le mois de mars. Les répondants ayant une mauvaise opinion de l'ancien ministre de l'Economie sont également en progression en août pour atteindre 66% contre 59% en juillet.

Record d'impopularité chez les plus jeunes et les plus précaires

La part des mauvaises opinions a quasiment doublé depuis le début du mandat d'Emmanuel Macron passant de 35% à 66%. Ce résultat marque un record d'impopularité pour le locataire de l'Elysée. Dans le détail, c'est notamment auprès des Français les plus jeunes et les plus précaires que les baisses sont marquées. Ainsi, les bonnes opinions à l'égard du chef de l'Etat baissent de 10 points chez les moins de 35 ans (34%), de 6 points chez les ouvriers (-6 points, 17%), de 6 points chez les personnes ayant un niveau d'études inférieur au bac (-7 points, 22%) et de 9 points chez les membres de foyers dont les revenus mensuels sont inférieurs à 1.500 euros (-9 points, 27%).

Sur le plan politique, Emmanuel Macron semble pâtir d'un discrédit lié à la démission de Nicolas Hulot autant que d'une remobilisation de l'opposition sur fond d'affaire Benalla. Il perd en effet 18 points de bonnes opinions chez les sympathisants Europe-Ecologie-les-Verts (21%) de même que 6 points chez les sympathisants Les Républicains (37%) et 11 points chez les sympathisants du Rassemblement national (9%). L'analyse des raisons avancées par les Français pour expliquer leur opinion montre que les jugements positifs à l'égard d'Emmanuel Macron reposent dans une grande mesure sur son volontarisme dans un climat hostile.

Contrecoup pour Edouard Philippe

En août, 38% des Français déclarent avoir une bonne opinion d'Edouard Philippe en tant que Premier ministre contre 61% qui en ont une mauvaise opinion (+7 points). Edouard Philippe voit également sa part de soutiens dans l'opinion se réduire, un résultat qui le positionne de façon intermédiaire, au dessus des mesures réalisées après 16 mois à Matignon pour Alain Juppé (31% en septembre 96) ou Jean-Marc Ayrault (29% en septembre 2013) mais un cran en dessous des niveaux de François Fillon (55% en septembre 2008) et, plus loin dans le temps, de Pierre Mauroy (46% en septembre 1982). C'est auprès des moins de 35 ans (-13 points, 38%), des ouvriers (-7 points à 18%), des ruraux (-8 points, 35%) et des sympathisants Europe-Ecologie-les-Verts (-10 points, 29%) que la baisse des bonnes opinions concernant le chef du gouvernement est la plus marquée.

Budget 2019 : les Français partagés

Les Français se montrent assez tranchés concernant les mesures qui pourraient être retenues dans les orientations budgétaires pour 2019. Ils sont notamment 71% à être favorables à la dégressivité des allocations chômage des hauts cadres proposée par Aurélien Taché (LREM) et 62% à la suppression des cotisations sociales sur les heures supplémentaires. Ils sont plus partagés en ce qui concerne le quasi-gel de prestations sociales comme les allocations familiales (45% y sont favorables) et les APL (44%) et se montrent également divisés sur la suppression de 4.500 postes de fonctionnaires en 2019 : 44% y sont favorables et 55% y sont opposés. Cette dernière mesure fait moins débat auprès des salariés du public : 70% y sont opposés. En revanche, ils sont plus hostiles sur la réduction du nombre d'emplois aidés (38%) ou la hausse limitée des pensions de retraite (34% de favorables, 75% des retraités y sont opposés), signe d'une opinion probablement rigidifiée sur le sort des retraités.

Une politique jugée "injuste et inefficace"

Seuls 28% des Français considèrent que la politique menée par Emmanuel Macron et le gouvernement est juste et 27% qu'elle est efficace. En septembre 2013, 28% des Français considéraient que la politique menée par François Hollande et le gouvernement était juste et ils n'étaient que 21% à la juger efficace. En croisant les opinions sur la justice et l'efficacité perçues de la politique menée par l'exécutif, il se dégage que seuls 24% des Français jugent cette politique juste et efficace contre 68% qui l'estiment injuste et inefficace.

Nicolas Hulot voit sa cote d'influence progresser

Nicolas Hulot voit sa cote d'influence progresser et conforte sa 1re place au classement des cotes d'influence (38%, +3 points) Après avoir annoncé mardi sa démission du gouvernement, Nicolas Hulot demeure central dans le paysage politique. 38% des Français souhaitent qu'il ait davantage d'influence dans la vie politique française, un score qui progresse de 3 points et le place nettement en tête du classement des cotes d'influence des Français, nettement devant Xavier Bertrand et Alain Juppé qui occupent, ex-aequo, la deuxième position (30%) devant Marion Maréchal et Jean-Yves Le Drian (29%).

___

Méthode : enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet du 29 au 30 août 2018. Echantillon de 1.040 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage et de la personne interrogée, région et catégorie d'agglomération.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 97
à écrit le 03/09/2018 à 21:48
Signaler
Macron a fait un beau cadeau aux chasseurs mais nous sommes 16 millions de retraités à le détester!

le 14/09/2018 à 11:44
Signaler
Bonjour - Nous, retraités, récoltons ce que nous avons semé. De Gaulle a institué la retraite par répartition, indispensable à l'époque, mais ça aurait du être transformé par de la capitalisation par la suite, ce qui a toujours été refusé par les MAU...

le 14/09/2018 à 11:44
Signaler
Bonjour - Nous, retraités, récoltons ce que nous avons semé. De Gaulle a institué la retraite par répartition, indispensable à l'époque, mais ça aurait du être transformé par de la capitalisation par la suite, ce qui a toujours été refusé par les MAU...

le 14/09/2018 à 11:45
Signaler
Bonjour - Nous, retraités, récoltons ce que nous avons semé. De Gaulle a institué la retraite par répartition, indispensable à l'époque, mais ça aurait du être transformé par de la capitalisation par la suite, ce qui a toujours été refusé par les MAU...

le 14/09/2018 à 11:45
Signaler
Bonjour - Nous, retraités, récoltons ce que nous avons semé. De Gaulle a institué la retraite par répartition, indispensable à l'époque, mais ça aurait du être transformé par de la capitalisation par la suite, ce qui a toujours été refusé par les MAU...

le 14/09/2018 à 11:46
Signaler
Bonjour - Nous, retraités, récoltons ce que nous avons semé. De Gaulle a institué la retraite par répartition, indispensable à l'époque, mais ça aurait du être transformé par de la capitalisation par la suite, ce qui a toujours été refusé par les MAU...

à écrit le 03/09/2018 à 20:28
Signaler
Macron tien pas s'est promesse macron n est pas sérieux ils a profité d'un électorat avec des casseroles île est arrivé dès grandes promesses vides des mon songesc'est de arnaqueur comme arrco agirc un état c est pas une banque macron a perdue c est ...

à écrit le 03/09/2018 à 15:16
Signaler
L’abominable Donald peut déjà trembler. D’ici qq jours, le gouvernement sera complet et il va voir ce qu’il va voir ce Trump. Avec ou sans Nicolas, Dany, Jean Vincent...et autres experts français, la planète sera bientôt et définitivement sauvée.

à écrit le 03/09/2018 à 14:35
Signaler
M. MACRON fait comme Mitterrand et attend de savoir ce que la rue lui dicte. Donc aucune initiative et des rétropédalages fréquents. Ces proches d'il y a 20 ans avaient bien prévenu c'est un pipoteur ou plus classiquement un bonimenteur. Les français...

à écrit le 03/09/2018 à 13:19
Signaler
Avec macron leS tetraites aux patates 🥔 leS plus riches aux caviardé les retraitees ont vote pour macron la factures est lurdes souvenirs souvenirs ??

à écrit le 03/09/2018 à 11:32
Signaler
Tiens ça pérorait : "les sondages ne font pas la politique " et autres rodomontades mais il va bien falloir en tenir compte surtout a l'approche des consultations prochaines ! Personnellement , en tant que retraité , mes prochains bulletins...

à écrit le 03/09/2018 à 11:29
Signaler
Tiens ça pérorait : "les sondages ne font pas la politique " et autres rodomontades mais il va bien falloir en tenir compte surtout a l'approche des consultations prochaines ! Personnellement , en tant que retraité , mes prochains bulletins...

à écrit le 03/09/2018 à 9:46
Signaler
"Une politique jugée "injuste et inefficace"" C'est là que l'on retrouve les français éveillés qui se sont opposés en 2005 à ce minable traité constitutionnel européen que nos politiciens nous ont imposé quand même en toute dictature néolibérale....

le 03/09/2018 à 10:57
Signaler
Non,vous n'y etes pas:Macron applique betement ce qu'on lui a appris en cours.En début de quinquénat,on augmente fortement la fiscalité,dans un deuxième temps,on redistribue lentement pour etre réélu.Macron prend aussi aux riches.

le 03/09/2018 à 17:35
Signaler
@ multipseudos: comme d'habitude vous êtes mal informé, mais heureusement que je suis là pour rectifier cela: "Emmanuel Macron, la finance et le pouvoir: Les vieux habits de l’homme neuf" https://www.monde-diplomatique.fr/2017/03/DENORD/57249

à écrit le 03/09/2018 à 8:32
Signaler
Sur l'environnement, sa campagne et ses premiers jours (make the planet great again) n'ont été qu'une litanie de mensonges et de fausses promesses, auxquels naïvement j'ai cru. Aujourd'hui le masque tombe. Le monsieur ne s'intéresse qu'à l'argent e...

à écrit le 02/09/2018 à 17:45
Signaler
C'est semble-t-il plutôt un style désinvolte, et des réformes pas forcément adéquates à la situation qui détruisent une popularité fabriquée par le discours. Contrairement à ce que président ultra-minoritaire fait semblant de croire, le consensus sur...

à écrit le 01/09/2018 à 22:16
Signaler
J'ai l'impression qu'il manque un fil conducteur. Les réformes, même si souvent indispensables, n’étant pas un argument en soi. Du moins pour la majorité de la population, qui vit déjà dans les incertitudes et les doutes, voire les peurs. Vient s'y ...

à écrit le 01/09/2018 à 20:02
Signaler
Plutôt que de taxer la classe moyenne et notamment le privé ou encore de piéger l'automobiliste , j'aurais aimé voir Macron se battre un peu plus pour taxer les GAFAM et remettre dans le rang les passagers clandestins européens (Luxembourg , Pays Bas...

à écrit le 01/09/2018 à 15:55
Signaler
"Légèrement" qu'I' dit!!! Notre seul espoir: si les tous les instituts de sondage donnent une côte négative au Président, pourrons-nous élire un nouveau Président? Pourrions-nous, dans ce cas, faire passer des tests de "bon sens" aux candidats: le pr...

à écrit le 01/09/2018 à 15:46
Signaler
Il n'a qu'a mettre fin à l'évasion fiscale et qu'il s'engage à ce que toutes les entreprises paient l’impôt qu’elles doivent (entendu les plus importantes, les pme n'ont pas le choix), les finances de l’État se porteront bien mieux. Ah oui, et puis q...

à écrit le 01/09/2018 à 15:08
Signaler
Si la cote de popularité de Hulot a augmenté, c'est tout simplement parce que les gens sont contents de ne plus l'avoir comme ministre. Quant à demeurer central dans le paysage politique, alors, là, je rigole franchement! Et si Macron dévisse, il ne ...

le 01/09/2018 à 15:48
Signaler
@mariah : sauf que les "affaires" sont surtout du pipo journalistique... Franchement, Benalla, il y a eu des morts ?? Nyssen ? Une extension interne en ... 1997 !! Bon, il faut régulariser, mais quand même, ça ne vaut pas la peine de mort !! Et quoi ...

à écrit le 01/09/2018 à 11:50
Signaler
Pis encore, l' exécutif à la dérive teste la solution Cohn-bendit pour remplacer Hulot ou comment tomber de Charybde en Scylla! C' est précisément l' European Young Leaders qui manquait à l' équipe ..! Le rôle de M. Cohn-Bendit da...

à écrit le 01/09/2018 à 11:40
Signaler
Les français sont injustes avec Macron:il a bataillé de l'intérieur contre la politique économique catastrophique de l'ancien président.Il a meme du démissioner!Aujourd'hui il est élu pour apurer ce bilan,cela se fera en quelques années.Laissons lui ...

le 01/09/2018 à 12:09
Signaler
Vous avez oublié quelques anecdotes au passage , il a conseillé Le président Hollande en matière économique il me semble ! Donc il est normal , nous sommes dans la suite d'un même quinquennat avec la même vision , mais en plus dure.

le 01/09/2018 à 15:13
Signaler
@jessifer : ne vous inquiétez pas, ces sondages sont bidon et les français savent bien faire la différence. Quand il s'agira de choisir, vous pensez qu'ils vont choisir El Melenchone ? La passionaria des campagnes ?? Le Fou du Puy ??

le 01/09/2018 à 19:21
Signaler
Ca fait 40 ans que les néolibéraux ont pris le temps de démembrer savoureusement le pays au seul bénéfice du 1 %, aussi nous n' avons plus le temps. Retirons leur cette possibilité de poursuivre la route en Frexitant à ...

à écrit le 01/09/2018 à 11:09
Signaler
La chute de popularité de Macron va déboucher sur une guerre civile entre les pauvres et retraités pauvres qui vont exploser de désespoir, les classes moyennes qui ont DEJA un avenir en déclin, ET les retraités nantis qui ne veulent pas partager leur...

à écrit le 01/09/2018 à 10:37
Signaler
Pas de problème … les magiciens du sondage sur mesure...ont bien maintenu en respiration artificielle pendant 5 ans … Normal 1er..

à écrit le 01/09/2018 à 10:18
Signaler
un troupeau en divagation.! un rassemblement impossible . les vaches a lait

à écrit le 01/09/2018 à 8:20
Signaler
Macron le king de l arnaque des pauvres et des petits retraitees

à écrit le 01/09/2018 à 8:20
Signaler
A force de se contempler dans le miroir libéral Narcisse ne voit pas la colère grandissante des "gaulois"!

à écrit le 31/08/2018 à 23:11
Signaler
Quand on prend le consommateur pour une vache 🐮 à lait, taxes sur les carburants, malus à tous les étages, etc, le retour de bâton est violent.

le 01/09/2018 à 10:22
Signaler
... c'est pas nouveau !

à écrit le 31/08/2018 à 22:45
Signaler
Une chute ponctuelle n’est pas significative par contre elle pourrait être irréversible si le pouvoir d’achat n’est pas au rdv en fin d’année car dans notre pays tout est basé sur la consommation intérieure et donc sur la croissance des salaires sans...

le 01/09/2018 à 10:24
Signaler
"....si le pouvoir d’achat n’est pas au rdv en fin d’année " ........ ... ce serait plus que miraculeux au vu des ponctions de toute nature mises en place !

à écrit le 31/08/2018 à 20:52
Signaler
Les français pensaient sans doute qu'avec Macron , il y allait avoir plus de justice entre les classes sociales et de vrais changements , notamment entre les fonctionnaires et le secteur privé dont les transferts s'opèrent systèmatiquement en leur dé...

le 01/09/2018 à 10:26
Signaler
....en Macronie TOUT est revu a la dégradation ...... sauf pour les nantis ! C'est curieux l'hopital Américain ne se plaint jamais de ses conditions de travail !!!

à écrit le 31/08/2018 à 20:47
Signaler
Seul contre tous c'est intenable même pour un illumine .

à écrit le 31/08/2018 à 20:44
Signaler
Normal, 10 points , c'est 90 moins 80 , 35 millions de victimes présumées, juste un truc Gaulois ne me touche franchement pas, je suis Breton.

le 31/08/2018 à 21:17
Signaler
Suis d acird moi je suis alsacienne region qui n existe meme plus sur le tableau français. Bref dorénavant retraitée nanti d après Macron je dépense le peu d argent chez les voisins allemands etant donné notre situation actuelle.......en plus c'...

à écrit le 31/08/2018 à 20:02
Signaler
C'est surtout que Macron se révèle, par idéologie de tout donner à la finance internationale, ne défendre ni les intérêts des entreprises françaises, ni la solidarité sociale qui faisait depuis 1945 le ciment de la société française .

à écrit le 31/08/2018 à 19:56
Signaler
Macron est un boudhiste marane... fact news!

à écrit le 31/08/2018 à 18:44
Signaler
Un vrai journaliste n'a pas à interpréter ni à prendre parti, juste à relater les faits.

le 31/08/2018 à 22:01
Signaler
MDR

à écrit le 31/08/2018 à 17:02
Signaler
Mister Macron dévisse ? Rien de plus normal. Ce serait le contraire qui serait inquiétant. En bloquant les petits salaires, revenus minimaux et retraites dans le même temps où il surtaxe les carburants et laisse filer les prix alimentaires et des ...

le 31/08/2018 à 17:38
Signaler
Tout à fait d'accord avec vous: oui mais qui pour défendre la veuve et l'orphelin? Ceux qui nous ont gouverné durant les décennies passées? Celle qui est incapable de prononcer 2 phrases construites? Il est là pour 5 ans, adossé à une clique aussi ob...

à écrit le 31/08/2018 à 16:51
Signaler
Pour tenter de redorer son blason, monsieur MACRON veut incarner au niveau européen le chevalier blanc prêt à se confronter aux dirigeants extrémistes de droite hongrois, italiens, polonais et consorts. Cependant la politique qu'il mène, ainsi que c...

à écrit le 31/08/2018 à 16:32
Signaler
Vous oubliez un petit détail : la fonction publique n a et n aura pas l argent de payer des profils aussi expérimentés ( de plus il y aussi des brêles dans le privé...) Ça fera des déçus et frustrés ... comme les fonctionnaires ....

à écrit le 31/08/2018 à 16:21
Signaler
Il n'a pas été élue par les français pour servir les intérêts de Bruxelles!

à écrit le 31/08/2018 à 16:09
Signaler
Jupiter Macron a oublié de préciser que les "Gaulois réfractaires" ne sont que nos cinq millions de fonctionnaires, les syndicats publics, cheminots, enseignants, etc qui passent l''année à faire grève, à pleurnicher, à se plaindre, m'en foutisme... ...

le 31/08/2018 à 16:41
Signaler
Toujours le même discours.Pourquoi ,les salariés du privé ne seraient pas aussi des gaulois réfractaires ,absurdes ,ils sont surtout bien apathique devant les reformes successives et la je te rejoins de ce gouvernement,qui applique la plupart des mes...

à écrit le 31/08/2018 à 15:25
Signaler
On prend les mêmes et on recommence ... un ENARQUE ... Ma proposition est de n'ouvrir la fonction publique qu'a des personnes pouvant justifier de 20 ans d'expérience dans la privé . Cette trajectoire sera donc réservée à personnes expérimentées en f...

à écrit le 31/08/2018 à 15:24
Signaler
C'est pour bonne partie de la "bonne" impopularité", car il fait des réformes. Presque aucune importance les sondages, il sera jugé dans 4 ans.

à écrit le 31/08/2018 à 14:47
Signaler
Pourquoi les Français se laissent tromper aussi facilement par des petits tricheurs de ce type et 12 mois plus tard ouvrent les yeux surpris

le 31/08/2018 à 15:17
Signaler
Toujours des attaques personnelles dans le style Wauquier...pitoyable...

le 31/08/2018 à 16:10
Signaler
Comment saviez vous de qui je parle

à écrit le 31/08/2018 à 14:19
Signaler
Il devrait s'en prendre à lui même par objectivité , toutes les mesures prises(augmentation csg + non revalorisation pension et désindéxation + impôt à la source) ont fait fuir la croissance et maintenant plus d'impôts pour maintenir la règle des 3% ...

à écrit le 31/08/2018 à 14:18
Signaler
Il ne faut pas avoir la mémoire trop courte, quand on se souvient des élections présidentielles menées de façon calamiteuses suite à des primaires calamiteuses organisées par des partis usés avec des leaders se comportant comme dans un autre temps. ...

à écrit le 31/08/2018 à 13:04
Signaler
Et pourquoi pas : 1) Agnès saal, ministre de l'égalité, de la diversité, de la discrimination...en faveur de l’égalité intersidérale et universelle. 2) augmentation de la TVA à 50%. C’est déjà discriminatoire qu’elle ne soit pas déjà relevée depuis...

le 31/08/2018 à 14:32
Signaler
Bravo!Ajoutons une taxe de remboursement de la dette appliquée sur tous les patrimoines dont la déclaration deviendra obligatoire.Patrimoine=biens financiers ,immobiliers,tout objet physique ou virtuel dont la valeur est supérieure a 50 euros.

le 31/08/2018 à 18:19
Signaler
Et le loyer négatif,c'est encore possible de le faire passer a l'assemblée avant Octobre?

à écrit le 31/08/2018 à 11:57
Signaler
bref, les francais sont pour toutes les reformes... qui ne les conernent pas!! et avec ca ca gemit et ca pleurniche quand ca se fait traiter de veau immobiliste! c'est plus de la schizophrenie, c'est sans nom!

le 31/08/2018 à 13:38
Signaler
auriez-vous l'amabilité de nous donner ce que vous appelez UNE réforme ayant eu un impact POSITIF sur notre quotidien de particulier ou d'entreprise, UNE. merci

le 01/09/2018 à 19:36
Signaler
quelles réformes???

à écrit le 31/08/2018 à 11:51
Signaler
Si Macron gouverne les yeux sur les sondages,il ne pourra pas continuer les réformes qui améliorent l'état du pays.Il doit montrer qu'il tient le cap,qu'il est courageux bien qu'a l'écoute.Les affaires Benalla,Besson,Saal,Hulot,Nyssen,ne sont que des...

le 31/08/2018 à 13:40
Signaler
QUELLES REFORMES et quel impact. merci. quant "Les affaires Benalla,Besson,Saal,Hulot,Nyssen,ne sont que des pétards mouillés lancés par une opposition aux abois" ??? ces gens malhonnêtes dans une nouvelle politique que disait jupiter, encore un mens...

le 31/08/2018 à 15:26
Signaler
@jessifer : vous avez raison et ceux qui ne voient pas ni ne comprennent les réformes entreprises ont des lunettes en bois et une sacrée dose de mauvaise foi...c'est sur qu'avec le Fou du Puy, ou le Chaviste, voire la Petainiste, on serait mieux !!! ...

le 31/08/2018 à 18:22
Signaler
@Maduf "Le Fou du Puy":bien vu!

à écrit le 31/08/2018 à 11:30
Signaler
Plutôt que faire les poches de nos petits vieux, pourquoi ne pas taxer les entreprises qui gobergent les actionnaires et évadent fiscalement ..? Les entreprises françaises viennent de battre leur record… de distribution de dividend...

le 31/08/2018 à 12:00
Signaler
he ben vu que ca a augmente a travers le monde, allez voter une taxe sur les entreprises chinoises! pour le reste les boites francaises sont parmi les moins rentables au monde ( c'est pour ca que plus personne n'investit cf vos cours en analyse fina...

le 31/08/2018 à 15:50
Signaler
@churchill Vous ne devriez pas usurper le patronyme d' un grand homme qui a sauvé son pays quand vous défoncez le vôtre et ne comprenez pas un strict mot à l' économie ni au protectionisme approprié qu' il convient de res...

à écrit le 31/08/2018 à 11:15
Signaler
Macron va finir de chuter avec le prélèvement à la source, tous les mois, mois après mois, les Français et les employeurs PME TPE Indépendants vont avoir le rappel très très douloureux du cout de l'impot qui sert à faire des cadeaux aux voyous de ...

le 31/08/2018 à 12:00
Signaler
Mr Macron veut supprimer des fonctionnaires d'état, mais également embaucher des gendarmes, policiers, gardien de prison ... Au final il ne reste pas beaucoup de services ou il peut enlever du monde, le fisc est concerné, comme beaucoup d'organisme d...

à écrit le 31/08/2018 à 10:22
Signaler
L'impopularité de Macron démontre qu'il va dans la bonne direction. Il faut des réformes en profondeur même si ça fâche un grand nombre.C'est la condition absolument nécessaire pour faire progresser ce pays dans un monde où si l'on ne prend pas garde...

le 31/08/2018 à 11:08
Signaler
Vous voyez que votre situation, mais pensons au petit peuple qui doit se faire araquiri pour satisfaire les plus aisés , vous vivez hors sol pour ne pas comprendre que les dites réformes s'appliquent qu'à eux .

le 31/08/2018 à 12:07
Signaler
Justement rie ne dit qu’il va dans la bonne direction puisqu’on lui reproche de ne pas avoir de résultats !!! Et à pratiquer la méthode du « en même temps » on a forcément des solutions aux problèmes traités qui se révèlent être entre deux ......

le 31/08/2018 à 14:02
Signaler
On est donc impopulaire parce que l'on va dans la bonne direction, que l'on a la bonne attitude... Et bien finalement... Tout va bien! Pour l'instant, on a plutôt affaire à de l'affairisme et du mondialisme et dans l'ensemble, on constate surtout un...

le 01/09/2018 à 16:53
Signaler
Macron chute non pas parce qu'il fait des réformes, mais justement parce qu'il n'y a pas de résultat concret et d'amélioration de la vie des gens suite à ces réformes. Le chômage au mieux stagne et on ne voit pas comment il pourrait baisser avec une ...

à écrit le 31/08/2018 à 9:56
Signaler
Macron est impopulaire avant même d'avoir mené la mère des réformes: celle de l'Etat et de la baisse de la dépense publique. Rien ne pourra se débloquer dans ce pays tant que l'Etat sera aussi obèse, avec des prélèvements obligatoires correspondants...

le 31/08/2018 à 10:07
Signaler
Pourquoi baisse des dépenses publiques et pourquoi détruire les hôpitaux, la sncf alors qu' il y a a 85 milliards d' évasion fiscale dans ce pays rendu possible par l' article 63 du TFUE sinon pour les remettre aux copai...

le 31/08/2018 à 10:40
Signaler
Parce que tu crois que ya une baisse des prélèvements au programme ? HAHAHAHAHA Mais sérieux arrête là. Je ne veux pas te manquer de respect mais ouvre les yeux : le projet c'est de maintenir un deficit constant mais supportable afin de faire dur...

le 31/08/2018 à 11:24
Signaler
Tant que l'on ne changera pas la philosophie de l'assiette des taxes, on ne résoudra aucun problème, et on enfoncera toujours plus les comptes. L'Etat est là pour fournir des services, et redistribuer la création de valeur, donc le PIB. Les salaire...

le 31/08/2018 à 12:03
Signaler
ce qui va debloquer le pays, ca sera une faillite retentissante, avec les consequences qu'on connait, et que chacun ' decouvrira avec stupefaction'!!!! c'est pas complique de voir un pays en faillite et ce que ca donne le cousin socialiste venezuel...

à écrit le 31/08/2018 à 9:55
Signaler
"Nicolas Hulot demeure central dans le paysage politique" on rêve, N. Hulot n'a pas la carrure d'un homme politique et encore moins celle d'un président de la République. Que Hulot reprenne son hélicoptère et relance Ushuaia ! Comme tout bon écolog...

à écrit le 31/08/2018 à 9:50
Signaler
gaulois Réfractaires ! fainéant ! mafia Bretonne! / les affaires ! la liste est sans fin la majorité des Bretons rejette cet soit disant ( humour) comme la politique des riches

à écrit le 31/08/2018 à 9:22
Signaler
Il s'en fiche, de sa popularité à l'instant t : il a été élu pour gouverner et faire les réformes qui s'imposent, et ce n'est pas le tir de barrage des médias qui va l'arrêter.

le 31/08/2018 à 9:44
Signaler
Merci l' Union, merci les GOPE 2018, merci Macron l' européiste .. "Que signifie : « uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraites » ? Cette formule signifie, comme c’est habituellement le cas avec l’UE, harmoniser ...

à écrit le 31/08/2018 à 9:17
Signaler
Et alors? Toutes les mesures qui doivent être prises sont par essence impopulaires: baisse des prestations sociales pour qu'elles soient enfin financées (et les rencontrer sur les classes les pus défavorisées), baisse de la dépense publique (à chaque...

le 31/08/2018 à 9:54
Signaler
"La CGT a raison: nous devons casser notre "modèle"social s'il n'est pas financé! Hé, hé, vous avez aussi fait l' école du rire, la CGT est financée comme les autres syndicats par le CES, confédération européenne des syndicats et...

à écrit le 31/08/2018 à 8:42
Signaler
Nicolas Hulot a sans doute oublié ce qu'il écrivait dans son livre en 2013, page 312: "basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique". C'est la solution reprise dans la note n°6 du CAE.

à écrit le 31/08/2018 à 8:34
Signaler
Macron veu mètre LeS retraitees dans la misère drôle de president ils a un problème se type ?

à écrit le 31/08/2018 à 8:26
Signaler
Mr Macron fait semblant de travailler pour la France mais en fait il sert les intérêts de cet administration hors sol qu'est l'UE de Bruxelles dont il rêve d'en faire un nouveau nationalisme par l'uniformisation!

à écrit le 31/08/2018 à 8:24
Signaler
Mr Macron fait semblant de travailler pour la France mais en fait il sert les intérêts ce cet administration hors sol qu'est l'UE de Bruxelles dont il rêve d'en faire un nouveau nationalisme!

à écrit le 31/08/2018 à 8:17
Signaler
Une suite normale pour un exécutif qui ne veut distribuer que ce qu’on produit. Soyons philosophe une autre équipe aurait le même resultat

le 31/08/2018 à 12:20
Signaler
Faire de la politique c'est faire des choix. Macron aurait pu choisir de conserver l'IS, l'exit tax et la taxation sur les dividendes et les produits financiers. (5 Mds€). Les riches n'en seraient pas morts. L'exemption de la taxe d'habitation...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.