La popularité de Macron au plus bas dans les sondages

Confronté à un mouvement social, Emmanuel Macron est en perte de vitesse dans l'opinion des Français. Selon la dernière enquête mensuelle BVA-La Tribune-Orange-RTL, 57% des répondants déclarent avoir une mauvaise opinion du président de la République, soit 4 points de plus qu'en février et son pire score depuis son arrivée à l'Elysée. A l'inverse, 40% des interrogés indiquent avoir une bonne opinion du chef de l'Etat, soit 3 points de moins par rapport au dernier sondage réalisé le mois dernier.
Grégoire Normand

6 mn

Interrogés en janvier, 17% des Français déclaraient soutenir l’action menée par Emmanuel Macron et le gouvernement et ce score reste inchangé en mars.
Interrogés en janvier, 17% des Français déclaraient soutenir l’action menée par Emmanuel Macron et le gouvernement et ce score reste inchangé en mars. (Crédits : POOL New)

La popularité de Macron s'effrite sérieusement. Selon la dernière enquête exclusive BVA-La Tribune-Orange-RTL (*), le président de la République voit sa cote de popularité diminuer pour le troisième mois consécutif. Cette baisse intervient dans un contexte de grogne sociale alimentée par la multiplication des réformes menées à grands pas par l'exécutif. La mobilisation des fonctionnaires et des cheminots ce jeudi 22 mars reflète en partie le mécontentement de la population.

| Lire aussi : Grève : pourquoi les fonctionnaires et les cheminots sont-ils dans la rue ?

40% des interrogés ont une bonne opinion

Seuls 40% des interrogés par l'institut de sondages affirment avoir une bonne opinion de l'ancien banquier d'affaires, soit une baisse de 3 points par rapport à février mais surtout 12 points en comparaison à décembre. A l'opposé, 57% des Français signalent qu'ils ont une mauvaise opinion (+4 points) et 3% ne se prononcent pas. A titre de comparaison historique, ce niveau est relativement proche de ces prédécesseurs récents. Selon BVA, François Hollande disposait en effet d'un capital de 35% de bonnes opinons en mars 2013 contre 40% pour Nicolas Sarkozy en mars 2008 alors que la mesure se situait à un niveau plus élevé pour Jacques Chirac (44% en mars 1996 après une chute à 32% en novembre 1995) et François Mitterrand (51% en mars 1982). Au total, Emmanuel Macron a perdu 22 points de popularité chez les Français interrogés par BVA depuis son arrivée à l'Elysée. A l'inverse, la part des mauvaises opinions est passée de 35% à 57% sur la même période.

 -

Cote de popularité Macron graphique Statista

(Un graphique de notre partenaire Statista)

 -

Du côté de Matignon, Edouard Philippe est également en perte de vitesse chez les personnes interrogées par l'institut de sondages. Seuls 43% des Français déclarent avoir une bonne opinion du Premier ministre (-4 points) alors que 54% en ont une mauvaise. "Les bonnes opinions à l'égard du chef du gouvernement régressent de 9 points en comparaison à décembre" souligne l'organisme.

Minoritaire chez les plus de 65 ans

L'une des leçons éclairantes des résultats est que pour la première fois depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron en mai dernier, les bonnes opinions deviennent minoritaires chez les plus de 65 ans. Pourtant, cette catégorie constituait un socle électoral fort au moment de la campagne présidentielle. La hausse de la CSG chez les retraités a contribué à l'érosion de la cote de popularité de M.Macron alors que des milliers de seniors ont manifesté la semaine dernière pour défendre leur pouvoir d'achat. Dans la population des moins de 35 ans, la part des bonnes opinions est également en baisse de 6 points (42%)

| Lire aussi : Des milliers de retraités manifestent partout mais Macron "ne sent pas de colère" dans le pays

Dans les catégories à bas revenus, la chute est vertigineuse. Seuls 21% des interrogés ont une opinion favorable pour l'ancien ministre de l'Economie, c'est 9 points de moins qu'en février et 25 points de moins qu'en décembre.

Baisse très marquée chez les sympathisants socialistes

Par couleur politique, la cote de popularité connaît une baisse très marquée chez les sympathisants socialistes (-11 points à 22%). Cette baisse de crédit "auprès de la gauche socialiste se retrouve dans une régression des bonnes opinions chez les Français ayant voté pour Benoît Hamon en 2017 (-7points à 36%) mais aussi dans l'électorat de premier tour du chef de l'Etat (-8 points à 76%)" explique BVA. Enfin si l'ancien haut-fonctionnaire maintient un bon taux de bonnes opinions chez les sympathisants de LREM (94%), il est en perte de vitesse chez les sympathisants LR (40%, -6 points).

Laurent Wauquiez en tête chez les sympathisants de droite

A droite, le président du parti Les Républicains domine le classement des personnalités politiques préférées. 62% des sympathisants de la droite veulent que Laurent Wauquiez ait davantage d'influence dans la vie politique française.

"Ce chiffre est en progression de 6 points en comparaison à février et place le président LR en tête dans cette frange de l'électorat. Ce résultat est appuyé notamment par une cote très élevée auprès des sympathisants Debout la France (74%)."

Chez les sympathisants LR, c'est François Baroin qui reste en tête du classement des cotes d'influence (70%, -3 points) alors que Nicolas Sarkozy arrive en deuxième position. L'ancien chef de l'Etat gagne même des points (68%, +7 points) alors qu'il vient d'être mis en examen pour "corruption passive", "financement illégal de campagne électoral" et "recel de détournement de fonds lybiens". Pour BVA, l'ancien ministre de l'Intérieur bénéficie "probablement d'un massif soutien, de circonstances, de son électorat de référence".

Besancenot en tête à gauche

Avec la mobilisation du 22 mars, le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et soutien de Philippe Poutou à la présidentielle de 2017 occupe la première position du classement des cotes d'influence auprès des sympathisants de gauche. "64% d'entre eux souhaitent qu'il ait davantage d'influence dans la vie politique française", souligne BVA. Olivier Besancenot devance même Jean-Luc Mélenchon (5 points, 59%) et Christiane Taubira (-9 points, 56%) alors que Benoît Hamon (52%, -8 points) et le député de la France Insoumise François Ruffin bénéficie de cotes d'influence majoritaires. Chez les socialistes, M.Besancenot arrive à la cinquième position dans un classement dominé par Anne Hidalgo (70%, +10 points).

Marion Maréchal Le Pen gagne du terrain

L'ancienne députée du Vaucluse gagne du terrain dans l'opinion des Français. Selon les résultats de l'enquête menée par BVA sur une sélection de femmes et d'hommes politiques, 31% des interrogés veulent que Marion Maréchal Le Pen ait plus d'influence dans la vie politique française. Elle arrive en troisième position derrière Alain Juppé (32%) et Nicolas Hulot qui reste la personnalité politique préférée des Français.

_______

(*)Méthode : enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet du 21 au 22 mars 2018. Elle est basée sur un échantillon de 1.053 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Grégoire Normand

6 mn

Replay I Forum zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 122
à écrit le 26/03/2018 à 14:00
Signaler
bonjour dommage pour le jouvenceau croit il qu avec une politique aussi anti sociale il puisse demeurer populaire ,? Il n y a probablement que les journalistes de la Tribune à croire a cela bien a vous

à écrit le 25/03/2018 à 20:05
Signaler
Macron est là pour signer une fois l' an les GOPE, oups les réformes en novlangue bruxelloise et mettre les ruraux à 80 kms/h, les cheminots au chômage, fermer les hôpitaux, dégommer la fonction public, engraisser le privé, quel beau chall...

à écrit le 25/03/2018 à 16:24
Signaler
Je ne comprend pas tous ces commentaires qui , lorsque les sondages étaient positifs, se refusaient a les prendre en compte. Cela veut-il dire que, pour certains, les sondages ne sont valables que quand ils baissent pour Macron ? Je n'ose croire a...

à écrit le 25/03/2018 à 15:17
Signaler
Juste une remarque : il se montre très sévère avec les chômeurs et les petits retraités, mais laisse des fichés S obtenir la nationalité française ! Quand aux centaines de milliers de migrants que l'on accueille c'est Byzance : sécu gratuite, caf, re...

à écrit le 25/03/2018 à 14:52
Signaler
C'est pas bon cette chute dans les sondages, ça conduit souvent nos présidents à déclencher des guerres qui doivent durer quelques semaines et qui durent encore aujourd'hui.Le Mali en est le triste exemple !

à écrit le 25/03/2018 à 13:13
Signaler
ON S EN FOU DE LA COTE DES SONDAGES SUR MACRON ? ON A BIEN COMPRIS QU IL A SENTI LE BOULET PASSE? ET QUE LE MONDE OUVRIER ET IMPREVISIBLE? IL DEVRAS DESORME ECOUTE LES SYNDICATS AVANT TOUTE LES REFORMES ? SEUL LES SYNDICALISTES SONT LES VRAIS ACTEURS...

à écrit le 25/03/2018 à 11:57
Signaler
Voila ce qui arrive quand on veut remettre les français au bouleau!On ne va pas se mentir:c'est pas gagné

le 26/03/2018 à 18:20
Signaler
"Voila ce qui arrive quand on veut remettre les français au bouleau!" On manque de bûcheron ?

à écrit le 25/03/2018 à 9:47
Signaler
La France va mieux économiquement mais pas dans la poche des citoyens car l'exécutif parle de masse hors chacun regarde ce qui est réellement sa fin de mois. La France va mieux économiquement mais la création d'emplois se situe principalement dans le...

à écrit le 24/03/2018 à 23:30
Signaler
Macron a été élu, parce qu’une majorité relative ne voulait plus de l’équipe au pouvoir depuis 30 ans,et pas pour son programme néo libéral. On peut dire qu’il été élu par défaut. Les français majoritairement ne veulent pas d’un système calqué sur ...

à écrit le 24/03/2018 à 22:52
Signaler
AINSI NOUS VIVONS , PARMI D'AUTRE CRIMES = DEUX SORTES Le 1er =  LE PRETEXTE RELIGIEUX : Ce serait au nom de dieu qu'"on" aurait le + tué , assassiné ! AINSI , NOUS SOMMES PARMIS DES ASSASSINS QUI NE CRAIGNENT PLUS DE PASSER A L'ACTE L...

à écrit le 24/03/2018 à 22:47
Signaler
Moi Macron j'approuve tout ce qu'il fait ! 24ans, jeune diplômée parisienne, en stage et dans deux mois chômage... Vive Macron ! Fan depuis le début !

le 25/03/2018 à 8:21
Signaler
Quand vous serez sortie du bocal parisien et que vous aurez un peu plus d'expérience e la vraie vie, vous changerez probablement d'avis sur ce roitelet qui fait beaucoup de com et pas grand chose de concret

le 25/03/2018 à 19:58
Signaler
@azer Vous ne voyez pas le trait d ' humour et le truc à prendre au douzième degré!

à écrit le 24/03/2018 à 21:52
Signaler
Un jour ils monte un jour ils dessent c est pas macron c est leS journaux ? Macron csg du pouvoir d achat de la précarité la ok

le 25/03/2018 à 9:48
Signaler
.... vive l'expression inclusive !!!

à écrit le 24/03/2018 à 21:43
Signaler
je suis a la retraite. j' ai perdu plus de 50 euros par mois . faites comme vous voulez,sachez que nous sommes diriges par un dictateur. les ministres et autres entrent au conseil avec leurs idees. ils en ressortent avec l'idee du president. ceci ...

à écrit le 24/03/2018 à 18:38
Signaler
Chez Elabe il reprend 3 points. Qui se trompe ?

le 24/03/2018 à 19:37
Signaler
Il date de quand ce sondage? Sur le site de Elabe, le dernier sondage de popularité du tandem macron/philippe date du 1er mars. https://elabe.fr/tag/emmanuel-macron/ Pour ce qui est des autres instituts, tous les sondages récents convergent, il ...

le 25/03/2018 à 8:56
Signaler
Ce n'est pas les 3 points qui sont intéressants mais Elabe donne aussi 41 % de français satisfait, sur le fond le résultat est le même.

à écrit le 24/03/2018 à 16:29
Signaler
Macron se fiche des sondages et des vieux retraités de plus de 65 ans Moi au Portugal retraité de 72 ans je me fiche aussi des sondages et de Macron duquel je n'attendais RIEN Donc ni en colère ni déçu juste clairvoyant c'est l'avantage des vieu...

le 25/03/2018 à 9:50
Signaler
certes mais votre retraite est réglée et TAXEE en France non ?

le 25/03/2018 à 10:35
Signaler
Réponse à Cheheffe : NON taxée ni en France encore moins au Portugal pas d'I.R. pendant 10 ans

le 25/03/2018 à 13:56
Signaler
Ne claironnez pas trop sous les toits car au bout de 10 ans surtout si vous êtes propriétaire au Portugal, le clairon va prendre des sons aigus. Autre point qui devrait vous préoccuper l'économie portugaise va mieux et tant mieux pour nos amis portug...

le 25/03/2018 à 18:49
Signaler
Réponse à tous ceux intéressés par la position de NON RESIDENT, au Portugal ou ailleurs : Les pensions françaises étant bloquées pour un temps indéterminée, donc baisseront, surtout en fonction de l'évolution des prix et des salaires Français Donc ...

à écrit le 24/03/2018 à 11:29
Signaler
Avec la baisse des dotations d’Etat et la fin de la taxe d’habiation, Macron met au pied du mur les collectivités locales. Le Président de ma communauté urbaine, le maire LR de Perpignan, s’est engagé à voter une hausse de la fiscalité dans les proch...

le 24/03/2018 à 14:35
Signaler
Quand Macron instaure un service national obligatoire pour tous les jeunes, il a en tête que les 700 000 jeunes concernés seront pris en charge par les associations (subventionnée par les régions, les départements, les villes), voire les administrati...

le 25/03/2018 à 9:52
Signaler
EXACT ! ..... l'état se décharge de plus en plus de ses DEVOIRS , impots et taxes n'arretent pas d'augmenter : OU passe l'argent des contribuables ???

à écrit le 24/03/2018 à 10:51
Signaler
En fait le tandem President-Premier Ministre, aussi brillant que soit présenté celui-ci ou qu’il se présente lui-même, suit la même pente inexorable que les tandems précédents au fur et à mesure qu’il se banalise et s’enfonce face aux résistances de ...

à écrit le 24/03/2018 à 10:49
Signaler
Encore une contradiction, les Français sont majoritairement pour les réformes, mais dès qu'elles sont appliquées ils sont mécontents. Lors du vote, les Français c’étaient aussi exprimées contre l’extrême droite et pour un positionnement centriste o...

le 24/03/2018 à 11:34
Signaler
Les français souhaitent des réformes parce qu'ils sentent qu'elles sont nécessaires, mais ça ne veut pas dire que ce sont celles que Macron met en œuvre. Quand 74% des français estiment que Macron à une politique injuste c'est qu'il y a un vrai pr...

le 24/03/2018 à 11:36
Signaler
Si faire des réformes c'est faire flamber les impots et les taxes,ça se saurait!Meme un golden retriever y arriverait.C'est ce que Macron a fait sous Hollande,et c'est ce qu'il recommence a faire.Les gens commencent a le comprendre

le 24/03/2018 à 17:25
Signaler
Il faut dire aussi qu'il est impossible de résoudre l'équation des réformes Françaises lorsque les citoyens ne veulent surtout : 1) pas de hausse de taxes et d'impôts; 2) pas de réduction des services de l'État; 3) pas d'augmentation des déficits ...

le 25/03/2018 à 9:55
Signaler
@Wemopachi ........ sauf qu' il y a 50 ans un budget moindre faisait tourner le pays BEAUCOUP mieux ! Cherchez l'erreur et surtout les profiteurs !

le 25/03/2018 à 14:08
Signaler
@ Hassan Ceheffe En effet, vous soulevez un point intéressant. Il y a 50 ans à peu près toutes les économies européennes fonctionnaient mieux, même la Grèce. Alors, est-ce la spirale de l'endettement des États qui les amènent à toujours plus d...

à écrit le 24/03/2018 à 10:41
Signaler
il a bien déçu les BRETONS... qui ont pris note pour demain

à écrit le 24/03/2018 à 10:25
Signaler
Le coté "artificiel" de Macron se révèle chaque jour un peu plus. Lui-même parlait d'une entrée "par effraction". Les gens prennent progressivement conscience qu'il avance "sous un faux nez" et que les objectifs qu'il cherche à atteindre ne sont pas ...

le 24/03/2018 à 21:25
Signaler
Les derniers "présidents" arrivés au pouvoir font penser à des outres vides. Ce sont des phraseurs, des péroreurs assis sur leur planche dorée qui passent leur temps à faire du vent. Beaucoup d'entre eux airaient fait merveille dans le domaine des én...

à écrit le 24/03/2018 à 9:14
Signaler
Vous pouvez déjà mettre -10% avec 80 KM ! Bravo c'est une bonne décision que les Danois arrête et que même les USA flipper de la route n'ont jamais prise ! Super décision en pleine réforme, vivement la vignette !

à écrit le 24/03/2018 à 8:58
Signaler
Mr Collomb qui s est empressé de virer le préfet de région Rhône Alpes lors du dernier attentat devrait en tirer les conclusions et démissionner sur le champ ! Le chef c est lui ! Il me semble que le préfet de région de Lyon lui n était même pas sur ...

le 25/03/2018 à 8:54
Signaler
Faut dire que le prefet de région en question avait eu le courage de rétorquer Collomb ( qui n était que maire de Lyon ) sur un dossier ou ce dernier n avait pas le luc très propre ....! et n a pas osé saisir le tribunal administratif contre l avis d...

à écrit le 23/03/2018 à 23:32
Signaler
manquait plus qu'un attentat pour achever la chute de popularité . Malgré tous les efforts pour verrouiller la communication l'état se fourvoie et ne défend pas les français . Ce nouvel assassin est un multi récidiviste salafiste fiché S ! Il y en a...

à écrit le 23/03/2018 à 21:39
Signaler
Eh bien pour tous les joyeux et fervents partisans d'un Frexit, de la sortie de l'UE et de l'Euro, vous allez faire des bienheureux du côté des entreprises étrangères qui sont directement concurrentes avec les entreprises Françaises et qui vont bénéf...

le 26/03/2018 à 18:36
Signaler
@Raphael Je crois qu'il vous faut arrêter TF1 et BFM. Vous vivez dans quel monde justement ? C'est déjà le cas depuis longtemps dans cette merveilleuse UE. On se fait piller tous les jours. Par les US et allemands sur nos grosses industries, les qua...

le 26/03/2018 à 19:37
Signaler
@ Raphaël J'admet que votre intervention est ironique mais pas dénuer de vérité non plus... mais pensez-vous vraiment que le ciel va nous tomber sur la tête ? @ Yukimuras Avec la spirale des déficits publiques, le déficit du commerce extéri...

à écrit le 23/03/2018 à 19:55
Signaler
C'est le plus à même à diriger et à transformer le pays à l'heure actuelle et de loin; tout le reste n'est que du blabla...

le 24/03/2018 à 8:19
Signaler
....veau un jour , veau toujours !

à écrit le 23/03/2018 à 19:17
Signaler
Sondages ! rien à cirer. Fini les rois Fainéants, 59 ans durant. Tout ce travail en 10 mois. Autant, en 2019, et tout l'essentiel sera réalisé au 1/01/2020. BRAVO !! Et, Je n'ai pas voté au deuxième tour, pour la toute première fois. Dans quatre an...

le 25/03/2018 à 10:09
Signaler
Quel travail ? ..... TAXER ? .... rien de vraiment nouveau ! On attend toujours la baisse du chômage , l'augmentation du pouvoir d'achat , zéro SDF dehors , la réforme de l'Europe et j'en passe .... Vous dormiez ?

à écrit le 23/03/2018 à 19:16
Signaler
Pas de reforme d'envergure une administration toujours en surnombre, que du bricolage et beaucoup de discours.La baisse ne fait que commencer. Il n'y a que les impots qui augmentent dans ce pays!!!

à écrit le 23/03/2018 à 18:06
Signaler
Moderniser les statuts des cheminots et des fonctionnaires, pour les rendre équitables selon les moeurs actuelles et compatibles avec plus de 10 réformes constitutionnelles depuis 1940, aurait du être un travail de juriste. Eh bien non! le gouverneme...

à écrit le 23/03/2018 à 17:42
Signaler
sans commentaire ! il suffit d ouvrir les yeux . politique de com au regard des résultats parfois censurés.. et des élus privés de parole

à écrit le 23/03/2018 à 17:09
Signaler
40% je trouve ca plutôt bien en fait, à des législatives ça te donne une majorité écrasante à l'AN par exemple...Pareil, ils doivent même pas rêver de faire 40% aux européennes par exemple. Comme en plus les cheminots vont paire pschit, ça lui ouvr...

à écrit le 23/03/2018 à 13:56
Signaler
Il paie pour les decisions contraires a ses promesses comme le 80 kmh. On croyait avoir affaire a un gouvernement bienveillant capable de modifier ses pratiques au gré des critiques... Que nenni ! Autoritarisme et aveuglement comme ceux de l ancien...

à écrit le 23/03/2018 à 13:47
Signaler
La cote de Macron baisse comme notre vitesse à partir du 1er juillet ! ...

à écrit le 23/03/2018 à 13:40
Signaler
Détourner sa colère sur Macron ne sert pas la prise de conscience, le vrai sujet est, Macron pourquoi l' européiste signe la feuille de route de Bruxelles ou GOPE et en tirer les conséquences actuelles. Et comprendre que sort...

le 23/03/2018 à 14:16
Signaler
L'européisme a voulu croire, pour on ne sait quelle raison, certainement celle décrite par Nietzsche sur la décadence de l'europe, que sans pouvoir politique cela irait mieux, il était logique qu’elle se fasse immédiatement avaler par les états unis....

le 24/03/2018 à 12:59
Signaler
Ouf je suis rassuré, je ne suis donc responsable de rien... et le fait que Les Echos et Le Monde confortent mes idées me rassure...ça vole haut tout ça mes petits rebelles du net ! Pour comprendre, il faut écouter sans a priori (ou le moins possible...

le 26/03/2018 à 13:15
Signaler
"Kermao1800" A part critiquer les gens qui pensent différemment de vous, que vouliez vous exprimer dans votre commentaire que du coup j'ai signalé car improductif au possible hein... -_- Si vous voulez vraiment nous convaincre essayez au moin...

à écrit le 23/03/2018 à 13:03
Signaler
Les français seraient ils en train de se réveiller....quelque soit le gouvernement en place, les problèmes sont là : les caisses sont vides et très peu de marge de manœuvre ! Certains ont cru au miroir aux alouettes, il suffit de se rappeler sous le...

à écrit le 23/03/2018 à 13:03
Signaler
Avec Macron le dénouement est proche, ses mesures économiques et sociales iniques propulseront inéluctablement le FN et consorts à la tête du pays dans 4 ans. A époque médiocre dirigeants médiocres, voire autoritaires. Pauvre France et pauvre democ...

le 23/03/2018 à 13:41
Signaler
Le FN est pro UE et nous rejouera le sketch de l' autre Europe...

le 24/03/2018 à 8:20
Signaler
..... ENFIN !!! (mais pas avec MLP par pitié ! )

à écrit le 23/03/2018 à 12:41
Signaler
C'est normal , se moquer des retraités, ne pas tenir compte des problèmes des gens augmenter les impôts , réformer le code du travail , le tout de manière arbitraire et sans dialogue. Pas étonnant que sa cote de popularité baisse. Par ailleurs , ta...

le 25/03/2018 à 10:14
Signaler
.... est-ce qu'on demande a un politique d'etre "psychologue" ? Il y a des "aptitudes" bien plus rentables quand on veut le pouvoir !

à écrit le 23/03/2018 à 11:17
Signaler
En dehors de l'infantilisme consternant de certains adorateurs de Macron, il est assez logique de voir la cote d'un président , quel qu'il soit, reculer lorsqu'il présente des réformes. Il est à noter également que le petit Jupiter narcisse a mangé s...

le 25/03/2018 à 10:15
Signaler
...." reculer lorsqu'il présente des réformes ...." ........ SURTOUT quand elles sont injustes et discriminatoires !

à écrit le 23/03/2018 à 11:11
Signaler
et voila,le vernis a craqué,Macron s'effondre.Il va devoir ouvrir son gouvernement a la gauche,seule capable de parler a la fois aux entreprises et aux syndicats.je ne serais pas surpris que Hollande prenne ses responsabilités et s'exprime pour rassu...

le 23/03/2018 à 11:55
Signaler
"le retour de Ségolène, Duflot et Ayrault au prochain remaniement. Nous voila rassuré....

le 23/03/2018 à 13:57
Signaler
vous avez oublié, cahuzac, dray, hamdoui, benguigui, arif, thevenoud et enfin beaucoup de gens honnêtes chez ceux là, allons allons on se laisse aller au parti des saucisses PS

le 25/03/2018 à 10:17
Signaler
" ...... ouvrir son gouvernement a la gauche " .... !?! Vous retardez un peu : on en sort !!!

à écrit le 23/03/2018 à 11:11
Signaler
Fin avril il sera à 35%. Le titre de président des riches lui colle à la peau (un autre sondage nous dit que 74% des français trouve ses réformes injustes et 77% qu'il divise les français) Avec Macron comme ceux qui nous dise que quand dans certains ...

à écrit le 23/03/2018 à 11:10
Signaler
Rahh ces fainéants toujours prêts à foutre le bordel ! PS : si tu doubles la CSG pour les 68ards, je voterai pour toi en 2022

à écrit le 23/03/2018 à 11:05
Signaler
C'est a mourir de rire.....a-t-on vu dans ce pays un seul président qui n'a pas amené la contestation des CORPORATISTES? Tous ont reculé pour ne pas mettre en danger leurs futurs politiques et ....leurs portfeuilles!! Macron ne reculera pas pour la ...

le 23/03/2018 à 14:00
Signaler
quelles réformes?? des gadgets, des réformettes contre les salariés, retraités, chômeurs, clandestins, cheminots pour caresser dans le sens du poil son maigre électorat; tiens ça rappelle les sombres années du début 20e siècle, un POPULISTE le jupite...

à écrit le 23/03/2018 à 10:56
Signaler
Les réformes sont impopulaires. C'est normal. Mais on paie très cher dans nos impôts pour toutes les réformes qui n'ont pas été faites, parce que les gouvernants avaient peur de l'impopularité. Mr Macron n'a pas peur. Et il se fiche comme d'une gu...

le 23/03/2018 à 16:46
Signaler
Un mandat du peuple ? Non, d'une toute petite partie des électeurs, comme de nombreux élus? Et avec notre mode électoral cela ne va pas changer, les modifications constitutionnelles ne concerneront pas l'élection Présidentielle.

le 24/03/2018 à 5:39
Signaler
"M. Macron a un mandat du peuple", sauf qu'il y a une belle erreur là dedans. Vous auriez du écrire "M. Macron a un mandat de 24% des électeurs qui ont daigné voter". De plus, il y a vraiment quelque chose d'anachronique dans le fait d'accoler le mot...

le 24/03/2018 à 16:31
Signaler
À ce que je sache, depuis 40 ans, à peu près tous les gouvernements n'ont pas eu de majorité d'électeurs qui ont voté pour eux... et c'est encore vrai aujourd'hui et le sera encore aux prochaines élections.

à écrit le 23/03/2018 à 10:51
Signaler
La popularité de Macron au plus haut dans les sondages soutenue par la société civile qui approuve à 100% les réformes de la fonction publique, territoriale et des fonctionnaires. La France dans un état piteux ne peut plus se permettre d'entretenir s...

le 24/03/2018 à 5:44
Signaler
"Que la force de la manipulation médiatique et des Fakes News soit avec toi Macron alias Jupiter autoproclamé". "Que la Sagesse ..., que la Force ... et que la Beauté ..." : j'ai déjà entendu quelque chose comme cela quelque part ! Je vous laisse le ...

le 24/03/2018 à 11:14
Signaler
"La France dans un état piteux ne peut plus se permettre d'entretenir ses 6 millions d'assistés agents publiques et les salariés des entreprises de type sncf ratp areva.." Que dire de nos dirigeasnts qui après 1962 ont ouvert les portes de la gaulle...

à écrit le 23/03/2018 à 10:36
Signaler
C'est "drole" cette idée de croire que les réformes qui ne constituent que des casses de droits acquis par les salariés seraient indispensables au sauvetage de la France. Depuis quand, par exemple, la destruction d'un statut a-t-elle sauvé une entre...

le 23/03/2018 à 13:10
Signaler
Vous avez peut-être raison. Mais on a un problème, manifestement : vous avez des solutions ? au delà de vos affirmations péremptoires.

le 25/03/2018 à 10:21
Signaler
......libéralisme ( forcené ! ) et progrès social sont INCOMPATIBLES : il faut choisir et apparemment c'est fait ! !

à écrit le 23/03/2018 à 10:32
Signaler
Au plus bas ? Non, il a encore une marge importante pour descendre. De toutes façons tant qu'à être impopulaire sa seule issue est de lancer au plus vite les réformes de libéralisation économique nécessaires pour avoir une chance d'échapper au sort d...

le 23/03/2018 à 17:10
Signaler
Et puis c 'est pas comme s'il y avait une opposition un tant soit peu crédible en face hein...

à écrit le 23/03/2018 à 10:30
Signaler
Les causes de son recul dans les sondages proviennent du fait qu'il agit. Ce que l'on constate , c'est que les habitués et nostalgiques de l'establishment syndical font feu de tout bois, tellement ils sont déstabilisés, et font ce qu'ils peuvent po...

le 24/03/2018 à 5:49
Signaler
+ de 53% de Français qui n'approuvent pas la politique macronienne, cela fait une belle majorité de "nostalgiques de l'establishment syndical", vous ne croyez pas ? Et moi qui pensait bêtement que les syndicats n'avaient plus la cote ! Me serais-je t...

le 24/03/2018 à 9:19
Signaler
C'est quoi pour vous défendre l'intérêt des salariés, faire baisser les salaires, les impôts sur les plus riches et augmenter les profits ?

à écrit le 23/03/2018 à 10:25
Signaler
Il est là depuis bientôt un an et les résultats se font surtout sentir sur le matraquage fiscal mais par exemple sur l'immigration RIEN voir Calais Mayotte, mineurs isoles,reconduite a la frontiere !!!!! Puis beaucoup de promesses non financees...

à écrit le 23/03/2018 à 10:19
Signaler
LE FN est out donc vu que vous ne parlez que de marion maréchale qui en est parti ? Marine est aux fraises ? Faut dire qu'elle commence même à avoir du mal à parler, mais bon pas autant que son père hein, d'autant que des requins qui veulent pren...

le 25/03/2018 à 10:24
Signaler
MLP est devenus un vrai boulet pour le FN depuis qu'elle a montré sa vraie nature aux présidentielles , mais , telle père telle fille elle s'accrochera jusqu'au bout , quitte a couler le parti !

à écrit le 23/03/2018 à 9:39
Signaler
Les derniers gouvernements qui se sont succédés à la tête de l'État n'ont entrepris aucune grandes réformes ou bien ont reculés devant la pression. Le moment est venu d'inverser la tendance sinon notre pays va dans le mur. Les français sont pour les ...

le 23/03/2018 à 13:45
Signaler
Les réformes, les GOPE, ils les ont suivies à la lettre comme Macron... C' était le mot pour rire ...? Aucun média de grande diffusion ne s’en est fait l’écho de façon approfondie et sérieuse auprès de nos concitoyens, aucun des partis ...

à écrit le 23/03/2018 à 9:29
Signaler
Macron a dégoupillé des douzaines de grenades (ISF, APL, Loi travail, Mayotte, pénitentiaire, lois sur l'immigration, CSG, NDLL, droits au chômage, suppression du RSI, reforme constitutionnelle, droit d'amendement, 80 km/h, fiscalité sur les carburan...

le 23/03/2018 à 11:09
Signaler
"""""t il ne sera pas rééligible en 2022."""".....mais il en a rien a foutre c'est ce que vous n'avez pas compris!

à écrit le 23/03/2018 à 9:10
Signaler
Ne dec.....ez pas, 40% en se "tapant le sale boulot indispenssable " que personne n'a jamais osé faire, mais c'est fantastique . Bravo macron !!

le 23/03/2018 à 9:40
Signaler
ce que vous dites, c'est tellement vrai, on oublie vite le passé de certains de nos anciens qui n'ont pas osé faire ce qu'il fallait faire. Notre président à cette capacité de comprendre tous les sujets et de les expliquer, ce qui rend illégitime cer...

le 23/03/2018 à 10:35
Signaler
Il est loin d'avoir fait tout le sale boulot nécessaire. Il faut notamment encore dégraisser massivement dans la fonction publique et réduire drastiquement les coûts salariaux pour retrouver une vraie compétitivité.

à écrit le 23/03/2018 à 9:07
Signaler
Ce sont vraiment des"trucs" qui ne veulent rien dire !! On ne pose qu'en opposant !! L'alternative, c'est quoi ? El Melenchone ? MLP la compétence ?? ,le Fou du Puy ?? Et de plus, évidemment, quand on reforme, on ne se fait pas que des amis... Enfin,...

le 23/03/2018 à 9:16
Signaler
"L'alternative, c'est quoi ?" Le vieil argument tout rincé des bons soldats néolibéraux "TINA" il n'y a pas d'alternative c'est soit ça soit rien d'autre ! Non mais oh c'est qui qui commande !

le 23/03/2018 à 9:43
Signaler
Les journalistes ont besoin d'étiqueter un opposant, c'est leur fond de commerce de la polémique inutile.

le 23/03/2018 à 10:37
Signaler
TINA, effectivement, quand à force de déficits et d'endettement 35 ans de lâcheté ont mis le pays dans la seringue.

le 23/03/2018 à 10:56
Signaler
"TINA, effectivement, quand à force de déficits et d'endettement 35 ans de lâcheté ont mis le pays dans la seringue" ET donc ? En quoi s'acharner sur les pauvres et les moyens sans jamais faire payer d'impôts aux plus riches a amélioré la situa...

le 23/03/2018 à 22:15
Signaler
@citoyen : les plus riches seront ravis d'apprendre que depuis 35 ans ils n'ont pas payé d'impôts ; qu'on en juge : 2% des contribuables acquittent 40% de l'impôt sur le revenu et seuls 43% des contribuables paient l'impôt sur le revenu. Comment voul...

le 24/03/2018 à 5:54
Signaler
Ce qui voudrait dire que parmi les 40% d'avis favorable, il existerait 40% qui n'auraient pas compris ce qui leur était demandé ? La dégringolade jupitérienne, serait-elle encore pire que ce que l'on veut bien nous dire ? Enorme ...!

le 25/03/2018 à 12:03
Signaler
"@citoyen : les plus riches seront ravis d'apprendre que depuis 35 ans ils n'ont pas payé d'impôts" Ils le savent parfaitement et vous le savez très bien. "Concurrence : l’Europe du dumping fiscal " https://www.alternatives-economiques.fr/conc...

à écrit le 23/03/2018 à 8:35
Signaler
Vous devriez donner les résultats brut associé aux question que vous posez et votre méthode pour corriger les résultats obtenu. Dans l'état actuel ces résultats n'ont visiblement aucune valeur scientifique.

à écrit le 23/03/2018 à 8:22
Signaler
Besancenot en tête pour la gauche! Macron peut dire merci à Hollande qui a "tuer" la gauche

à écrit le 23/03/2018 à 6:32
Signaler
c'est Holand qui doit avoir les ch'tons d'être rattrapé ?

à écrit le 23/03/2018 à 6:16
Signaler
C’est une situation normale, tout le monde veut le redressement du pays mais le redressement a un prix, personne n’accepte d’en payer le prix, mais il faut bien se dire que pour redresser le pays il faudra une bonne décennie.

le 23/03/2018 à 8:29
Signaler
Non moi je veux la sortie du pays de l'UE et nous sommes certainement bien plus de français à le vouloir que le "redressement du pays" qui ne se fait que sur le dos des pauvres et des moyens comme d'habitude. Or on a plus de sous !

le 23/03/2018 à 8:33
Signaler
Bonjour, merci de votre commentaires. C est tout a fait d accord. Il y a des scleroses dans ce pays qui a un grand savoir faire mais la grande partie du pays pense qu' on s attaque a la population qui travaille qui a travaillé pour mériter sa retrai...

le 23/03/2018 à 8:43
Signaler
Le même discours...Depuis 74 ce pays s'enfonce (l'Europe est riche mais les peuples européens sont pauvres et doivent toujours faire des efforts). Cette aventure européenne tourne au cauchemar et nous n'en avons pas terminé avec la dévaluation intern...

le 23/03/2018 à 9:46
Signaler
Le sens de votre réponse de la sortie de l'UE "dans une situation actuelle du brexit, d'un Trump/Poutine/XiJinping conquérant" est à contre sens du bon sens du collectif. Seul nous péririons.

le 23/03/2018 à 9:50
Signaler
Parce qu'aucun président, mais vraiment aucun, n'a voulu redresser le pays jusqu'à maintenant. Ils se sont tous "bien" servi dans les caisses de l'état. La folie des grandeurs est terminée et Macron est pragmatique sur le sujet.

le 23/03/2018 à 10:02
Signaler
" est à contre sens du bon sens du collectif. Seul nous péririons" Les anglais vont se retrouver seuls et ça se passe plutôt bien pour eux tandis que l'UE elle continue de plonger de part sa désespérante faiblesse politique. "Firmes leaders m...

le 23/03/2018 à 11:13
Signaler
surtout que l'on sait qui paye et qui va en payer le prix, les salariés, les retraités, les classes moyennes, les plus précaires et les plus pauvres au seul grand bénéfices des premiers de cordée.

le 23/03/2018 à 11:17
Signaler
@orchidée.....Il y a et il y aura toujours des pauvres et des riches depuis la nuit des temps c'est ainsi.Et toujours des pauvres qui jalouseront ceux qui par leurs savoir faire...leurs idées et leurs intelligence ont su s'élevé dans la socièté.

le 23/03/2018 à 12:02
Signaler
"leurs idées et leurs intelligence ont su s'élevé dans la socièté" "Les trois quarts de l'humanité menacés de mourir de chaud en 2100" http://www.nationalgeographic.fr/environnement/les-trois-quarts-de-lhumanite-menaces-de-mourir-de-chaud-en-2100...

le 23/03/2018 à 13:25
Signaler
Et ça c'est pour le quart de l'humanité qui résistera aux vagues de chaleur: "Perturbateurs endocriniens: où les trouve-t-on ?" http://sante.lefigaro.fr/article/perturbateurs-endocriniens-ou-les-trouve-t-on-/ "leurs idées et leurs intelligenc...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.