Le chômage en fort recul de 1,8% (- 64.800) en septembre

 |   |  544  mots
Le nombre des demandeurs d'emploi, selon les statistiques du ministère du Travail, a très fortement diminué (-1,8%) en septembre en catégorie A. Mais toutes les autres catégories de chômeurs sont également orientées à la baisse, en corrélation avec les bons indicateurs économiques que connaît la France.
Le nombre des demandeurs d'emploi, selon les statistiques du ministère du Travail, a très fortement diminué (-1,8%) en septembre en catégorie A. Mais toutes les autres catégories de chômeurs sont également orientées à la baisse, en corrélation avec les bons indicateurs économiques que connaît la France. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
En septembre, le nombre des demandeurs d'emploi en catégorie A a fortement diminué de 1,8% sur un mois, soit 64.800 en moins. Cette baisse très sensible coïncide enfin avec les indicateurs économiques bien orientés.

Enfin une baisse mensuelle du nombre des demandeurs d'emploi en septembre. Ce n'était plus arrivé depuis le mois de juin. Et, on ne va pas bouder son plaisir, la diminution du nombre des demandeurs d'emploi en catégorie A en métropole (catégorie officielle) est même forte, voire très forte, avec 64.800 personnes en moins d'inscrites, soit une baisse de 1,8%. Du jamais vu depuis un an. Les hausses des mois d'août et juillet sont donc largement annulées.

D'ailleurs, sur trois mois, la diminution n'est "que" de 0,2% (- 7.600 demandeurs d'emploi), justement à cause des hausses de juillet et aout,  et de... 0,5% sur un an. Ce qui est peu.

Une baisse en corrélation avec les bons indicateurs économiques

Les indicateurs économiques bien orientés - l'Insee table finalement sur une croissance du PIB de 1,8% en 2017, au lieu de 1,6% - trouvent donc enfin une traduction sur les statistiques mensuelles du nombre des demandeurs d'emploi... Encore faut-il que cela dure. L'Insee, pour sa part y croit, escomptant un taux de chômage en baisse à 9,4% à la fin de l'année, contre 9,5% à la fin du premier semestre. Mais, on sait que la façon de comptabiliser le chômage diffère entre la Dares (service statistiques du ministère du Travail) et l'Insee, la définition du chômeur n'étant pas la même. Emmanuel Macron a pour objectif de ramener le taux de chômage (au sens de l'Insee/BIT) à 7% à la fin de son quinquennat.

Quoi qu'il en soit les bons résultats de septembre vont donner du grain à moudre au gouvernement qui va pouvoir dire que les réformes à venir - dont la méthode et le calendriers seront présentés mercredi 25 octobre - sur l'assurance chômage, la formation professionnelle et l'apprentissage vont venir accélérer la décélération du nombre des demandeurs d'emploi.

En tout état de cause, en incluant les DOM, il y a très exactement 3.734.100 demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A fin septembre, contre 3.799.400 un mois plus tôt.

Toutes les catégories sont orientées à la baisse

Si, cette fois, on ajoute les catégories B et C (chômeurs ayant exercé une activité plus ou moins partielle le mois précédent), le nombre des demandeurs d'emploi atteint 5.922.00 (toujours en comptant les DOM) en diminution de 0,5% sur un mois, de 1% sur trois mois et de 2,5% sur un an. A noter aussi que les deux autres catégories de chômeurs, les D et E, qui ne sont pas tenues de rechercher un emploi, sont également en forte diminution, de respectivement 8,2% et 3% sur un mois.

Petit bémol cependant à ces bonnes données de septembre. Les sorties du chômage (catégories A, B et C) pour le motif "reprise d'un emploi déclarée" sont en baisse sur trois mois de 1,2% et celles pour "entrée en stage" en recul de 13,2%. En revanche, toujours sur trois mois, les "cessations d'inscription pour défaut d'actualisation" progressent de 0,2%. Il est aussi intéressant de constater que 42% des motifs qui justifient la sortie des listes sont justement des "cessations d'inscription" sans que l'on puisse vraiment en connaître la raison car les personnes concernées ne l'indiquent pas systématiquement à Pôle emploi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/01/2018 à 19:45 :
OUI, il faut une guerre de l'emploi, et une guerre totale. Comment en quittant cette Europe nuisible et parasitaire pour les peuples démunis et moyens. Retrouvons notre monnaie nationale puisque l'Euro dépend de la banque européenne dont le seul et unique but est d'empêcher l'inflation, quitte a provoquer une véritable catastrophe dans le marché de l'emploi. Une fois cet objectif atteint (quitte a prendre les armes plutot que les urnes pour y parvenir), créer de nombreux emplois dans les administrations hospitalieres, educatrices, justice, police et défense nationale. (100 000 emploi = environ 4 milliards d'euros) sans compter un retour de cette dépense par un accroissement de l'impot sur le revenu, augmentation de la quantité de TVA due à une reprise de la consommation au bout d'un certain temps, diminution des charges sociales etc...
a écrit le 27/10/2017 à 9:15 :
Le chômage va mieux en radiant un maximum de personnes et avec tres faible pouvoir d'achats suivis d'une croissance très faible par apport au japon et â la chine la france est loin derrière
a écrit le 27/10/2017 à 0:48 :
c'est facile de radier les sans emploi et annoncer après les chiffres en baisse.
a écrit le 26/10/2017 à 15:05 :
Hollande avait fait mieux l'an dernier à -1.9%. Et sans cette hausse énorme des chômeurs de catégorie B (temps partiel) qui ne compte pas dans cette statistique de 1.8%.

Conclusion : ce qui paraît comme un bon chiffre est en fait relativement normal, mais très inquiétant si on ne s'en tient pas à la seule catégorie A
Réponse de le 27/10/2017 à 11:58 :
Vendanges + radiations + non actualisations + entrées en formation (+ ou - bidon) = baisse en septembre
a écrit le 26/10/2017 à 13:38 :
"On a passé des accords avec cet organisme de formation car on a d'excellents résultats. On les connait vous savez. Vous pouvez aller voir ailleurs mais ( grimacez) ça va être plus compliqué. IFODRA compter au moins 4 mois pour avoir une réponse et c'est pas sûr du tout que ça marche. Par contre si vous passer par XXXX, je transmets de suite votre dossier et vous avez un accord la semaine prochaine. C'est vous qui voyez (ne pas oublier de sourire)"
Réponse de le 27/10/2017 à 13:55 :
"Pourquoi voulez-vous suivre une formation en italien alors que vous avez une promesse d'embauche ? Ski vous faut c'est allez voir à l'AFPA / le plan régional de formation pour faire une bonne formation de 6 mois dans le tourisme. La volonté de toujours vous aider."
a écrit le 26/10/2017 à 11:28 :
c'est quand même le résultat Ho lande pas celui de Ma caron
Réponse de le 26/10/2017 à 15:06 :
Surtout qu'Hollande avait -1.9% en septembre 2016...
a écrit le 26/10/2017 à 9:30 :
c est fou comme tout va mieux sous l ére macron. Un vrai miracle.
a écrit le 26/10/2017 à 9:05 :
Il faut arrêter de dire que c'est grâce aux politiques que le chômage baisse. Regardez plutôt du côté de la pyramide des âges, et vous comprendrez que c'est mathématique. C'est à cause de cela que le précédent président, annonçait tous les quatre matins, je vais faire baisser le chômage... Vous verrez que bientôt on nous tannera avec le problème des caisses de retraites à cause de ce transfert (départs en retraite des baby boomers plus important que les jeunes nés il y a environ vingt ans rentrant actuellement dans la vie active). CQFD.
Réponse de le 26/10/2017 à 15:11 :
c'est vastement inexact comme parti pris.
Par exemple, si un politique décidait de baisser la durée du travail à 32h, les études suggèrent une baisse minimale du chômage de 300-400 000 personnes, ce politique serait donc responsable de la baisse du chômage.

De même quand on valorise les délocalisations en autorisant tout aux patrons, on est responsable de la hausse du chômage (même si on trafique les chiffres pour faire faire passer de cat. A à B un bon nombre de chômeurs pour faire croire qu'on a fait du bon boulot...)
a écrit le 26/10/2017 à 9:04 :
On nous dit pas combien de personnes sont en formation, combien ont un emploi précaire (quelques heures de travail suffisent à les faire sortir des stats !!) ... Autour de nous des entreprises ferment et pourtant le chômage baisse... Cherchez l'erreur ???
Réponse de le 26/10/2017 à 10:49 :
Surtout qu'avec les vendanges en septembre...
a écrit le 26/10/2017 à 8:36 :
un coup bon un coup mauvais depuis que je suis ces chiffres ...depuis 15 ans on nous a fait tout du bon du mauvais du cocorico mais sans parler des arnaques de pole emploi... je supprime je radie je ne compte pas...a long terme le chomage est devenu chronique...malgré toutes les magouilles des gouvernements, dans les entreprises que je connais on manque de personnel de production parce que l'éduc nationale veut tuer l'apprentissage...génial on a crée un numero claussus pour les toubibs on, en manque 6 un cousin chomeur au mois de juillet a été radié avec une trentaine de chomeurs du coté de Chantilly parce qu'il parait que pole emploi n'avait pas recu leur doc informatique....on les reincrit en aout
a écrit le 26/10/2017 à 7:10 :
Pour une fois restons optimiste.
En janvier nous saurons si le chômage a vraiment baisse
Réponse de le 26/10/2017 à 15:14 :
Et pourquoi serait-on optimiste ? Sur le trimestre, le chômage augmente, l'an dernier Hollande faisait -1.9% de baisse et le chômage a augmenté au final, les ordonnances Marcon vont augmenter le chômage de masse et les temps partiels en même temps qu'elles vont détruire 1 million d'emploi dans le public, ... Je ne vois là aucune raison d'être optimiste, le chômage va continuer à augmenter soit en Cat. A soit en Cat. B...
a écrit le 26/10/2017 à 6:32 :
Manipulations encore et toujours...
a écrit le 25/10/2017 à 20:56 :
Les lobbies médiatico-finacier s'activent pour conforter la politique ultra libéral de Mr Macron
a écrit le 25/10/2017 à 19:01 :
Sur le site de la DARES il y a des chiffres très parlants : avant tout il faut noter leur mise en garde en bas de page: « Pour l’interprétation des chiffres de cette publication, il convient comme toujours de privilégier les évolutions en tendance plutôt qu’au mois le mois ». Ce n’est rien de le dire, mais on ressent tous une forme d’espoir donc d’impatience vis-à-vis de ce gouvernement.
Les chiffres qui collent le plus à l’économie, sont ceux de l’emploi intérimaire : « qui repart à la hausse au 2e trimestre 2017 » Allez comprendre ? ce gouvernement aurait il déjà fait des miracles. Et si l’on analyse le tableau des chiffres, on y voit une tendance sur l’année, notamment dans le tertiaire qui avait déjà connu une hausse en 2016 ( la plus forte depuis 2007, d’après la DARES).
En ce qui concerne les stats de demandeurs d’emploi pour septembre : le point rassurant est la baisse du chômage des moins de 25 ans. J’essayais de trouver la corrélation avec le timing d’émissions de téléréalité, mais il semble que ce soit bien des recrutements dans d’autres secteurs d’activités. Plus sérieusement, il est honteux d’avoir en France une telle proportion de jeunes sans travail et parfois sans formation.
Le rôle et les responsabilités de chacun :
Pole Emploi a un rôle d’intermédiaire et de mise en adéquation l’offre et la demande, que ce soit de l’emploi ou de la formation.
C’est théoriquement le rôle des politiques et autres décideurs de mener l’économie du pays et de respecter leurs engagements. En cas d’échec, cela risque de finir une fois de plus par de l’exclusion ou de la stigmatisation. Il est plus facile de mettre l’axent sur les emplois non pourvus, qui varient de 300000, à 500000 suivant les versions, d’incriminer les demandeurs d’emploi et de les exclure, alors que d’après un article « 98% des propositions trouvent preneur » (https://www.monde-diplomatique.fr/2015/02/CLOUET/52623). Il existe par ailleurs des formules de calcul complexes : courbe de Beveridge et autres équations, qui intègrent également d’autres composantes telles le salaire de réserve… cela viabilise quelque part l’AUD ?
D’autres slogans, chiffres fantaisistes ou simples effets conjoncturels servent parfois d’alibi à des politiques économiques déficientes, ou résultent de crises économiques non maitrisables, telles celle de 2008.
Dans l’avenir, la numérisation et la robotisation étant irrémédiablement destructrices d’emplois, il faut déjà prévoir une meilleure répartition du travail, ou des résultats de la productivité. Sans être économiste cela ne parait pas très compliqué à comprendre, c’est du niveau BAC, où mathématiquement si l’on augmente la productivité la quantité de travail diminue.
Pour les chômeurs qui disposent d’autonomie je préconise de ne pas attendre des solutions toutes faites, de vous entraider au sein d'associations et de groupements et de vous perfectionner grâce aux mooc en attendant les formations… Une meilleure compréhension du contexte économique et social vaut parfois mieux que des slogans politiques : http://ses.webclass.fr/
Réponse de le 26/10/2017 à 1:50 :
Il faut faire votre demande pour entrer au Gouvernement ,vous êtes trop fort !!
Réponse de le 26/10/2017 à 11:14 :
Les MOOC sont d'un niveau assez faible ( voyez le site de Pôle Emploi qui en a sélectionné quelques-uns): vous n'apprendrez quasiment rien.
Les associations de chômeurs montrent rapidement leurs limites: broyer du noir, casser du politique ou de l'étranger, prendre ( piquer) les pistes emploi de l'autre, se comparer en cassant l'autre, accepter de se faire servir ("c'est pour vous aider car j'accepte")

Une meilleure connaissance du contexte économique et social vaut parfois mieux que des poncifs éculés
Réponse de le 26/10/2017 à 15:17 :
vous avez fait une erreur dans votre premier paragraphe en confondant "espoir" et "désespoir"

Sinon, je pense que vous devriez entrer au Gouvernement, 40 lignes descriptives sans aucune solution pratique, chapeau bas !
a écrit le 25/10/2017 à 18:02 :
@ BONJOUR ; mais qui peut être assez c.. pour croire encore au baratin de MACRON et de ses ministres ?
a écrit le 25/10/2017 à 18:02 :
@ BONJOUR ; mais qui peut être assez c.. pour croire encore au baratin de MACRON et de ses ministres ?
a écrit le 25/10/2017 à 18:02 :
@ BONJOUR ; mais qui peut être assez c.. pour croire encore au baratin de MACRON et de ses ministres ?
Réponse de le 26/10/2017 à 1:52 :
Etes vous bègue ?
a écrit le 25/10/2017 à 16:25 :
Un économiste à la TV était plus clair , il y a en ce moment une recrudescence d’embauche, mais en contrat court de moins d'un mois, ce qui fait baisser un peu les stats ce qui permet ensuite à ce gouvernement d'argumenter pour accentuer ses reformes libérales ,un classique ( il a du y avoir un deal avec le patronat). Par contre , la hausse des suppressions d'emplois de la génération née dans les années 60/70 continue de plus belle. En gros, hausse des contrats précaires et disparition des CDI.
Réponse de le 25/10/2017 à 16:51 :
faux : les embauches en CDI atteigne un plus de 10 ans. les CDI d'ailleurs sont en augmentation bien plus fortes que les CDD et donc ce sont eux qui tirent le chomage vers le bas
d'ailleurs il faut regarder le taux d'activité des français car avec le recul de l'age de la retraite le taux de chômage forcement baisse moins vite qu'il y a 10 ans. et en l'occurence ce taux d'activité est en augmentation depuis 2015 déjà, ce qui annonçait la baisse progressive des statistiques du chomage.
a écrit le 25/10/2017 à 11:11 :
Quand l'INSEE vous dit que la croissance accélère , comme le dit Le FMI de Lagarde, il n'y a plus de soucis a se faire ??
a écrit le 25/10/2017 à 10:14 :
uniquement pour des crédules ! pourquoi ne pas annoncer que le chomage a completement disparu cette force politique n est plus crédible
Réponse de le 25/10/2017 à 12:38 :
Selon LeMediaChon (Mediapart, LeMediaTV) le chômage aurait augmenté de 450 000 % .
Alors ! Heureux !?
a écrit le 25/10/2017 à 9:28 :
Ca c'est de la communication, pour faire croire à la légalité des réformes, alors que personne n'en veut, ils ne font que reproduire ce qu'on fait les révolutionnaires de 1789, en ne tenant pas compte de ce que demande le peuple, en détruisant ce qui avait fonctionné, pour installer un système inique au bénéfice du grand capital des oligarques euro-atlantistes qui nous ont livré Macron clé en mains pour faire ce sale boulot. On sait désormais ce qui nous attend.
a écrit le 25/10/2017 à 9:24 :
Ces postes crees n'aujoute rien a la richesse du pays. C'est que du circulation d'argent dans le fut ferme avec quelques fuites a l'exterieur. Plus on attends les decisions du BCE.
a écrit le 25/10/2017 à 8:53 :
L'obligation d'attester sa recherche d'emploi ne motive pas son inscription! Par contre le travail clandestin devrait se développer! C'est un bilan que l'on ne découvrira (comme par hasard) que dans 5 ans!
a écrit le 25/10/2017 à 8:52 :
Comme a l'habitude des cocoricos précoces !
Attendons quelques mois pour constater un état stable ....;
a écrit le 25/10/2017 à 8:47 :
Hollande ne va pas tarder a revendiquer les résultats !
Réponse de le 25/10/2017 à 13:54 :
la grande erreur de Hollande est d'avoir fait confiance aux instituts de statistiques.les mesures de la croissance et du chomage sont fausses car trop compliquées a évaluer facilement.Hollande a longtemps cru aux mauvais chiffres qu'on lui présentait,alors qu'il avait déja redressé le pays!c'est sa seule erreur
Réponse de le 27/10/2017 à 17:22 :
@Hassan..: il va les revendiquer avec beaucoup d'en-train. T'as d'ailleurs déjà l'élu ps sur le coup :-)
a écrit le 25/10/2017 à 8:32 :
Le chômage en fort recul de 1,8% (- 64.800) en septembre...

Le bricolage des statistiques, les emplois de la misère et la précarité insolente sont en très forte hausse
a écrit le 25/10/2017 à 8:30 :
Les organismes de formations sont remplis à ras bord !
a écrit le 25/10/2017 à 5:40 :
En supposant que ces chiffres soient reels, il reste 10% de gens sans emploi. Poudre aux yeux, rien de plus. Micron est comme les autres. Com quand tu nous tiens.
a écrit le 25/10/2017 à 1:53 :
Et la pyramide des âges n'aurait aucun impact? Ce qui est fou avec ces publications c'est qu'on ne parle pas des départs à la retraite et des entrants sur le marché du travail. Un travail bâclé, mais comme de toute façon les personnes faisant la relecture avant publication ne sont visiblement pas au niveau nécessaire, ...
Réponse de le 25/10/2017 à 17:58 :
la pyramide des ages a un impact bien sur, mais en l'occurence avec le recul de l'age de la retraite il est négatif car les classes d'age supérieures ont été contraintes de rester plus longtemps en emploi. toutes choses égales par ailleurs le taux de chomage aurait donc encore plus baissé sans l'effet ce cette reforme.
par ailleurs en France et contrairement à l'allemagne nous avons eu une natalité dynamique et ily a des entrées assez importantes sur le marché du travail.
a écrit le 24/10/2017 à 23:44 :
consommer Français la seule chose qui sauvera notre pays!
Réponse de le 25/10/2017 à 5:42 :
Avec un Z, ce sera bcp mieux. Consommer dites-vous et avec quel argent, les francais ont ete tondu ras ?
Réponse de le 25/10/2017 à 8:47 :
@matins calmes: avec un "z", c'est un ordre. A l'indicatif, c'est une suggestion, pas une injonction. Dans les manuels d'instructions, je préfère l'utilisation de l'indicatif. Mais bon, certains peuvent avoir des tendances dictatoriales :-)
Réponse de le 25/10/2017 à 8:56 :
" ....ont été tondus "... et continuent a l'etre : CSG, tabac , controle technique , impots locaux ( compensatoires de la suppression de la TH ) , boissons sucrées , suppression d'acquis divers .....et tant d'autres !
Gerer c'est TAXER ! pas besoin d'ENA pour faire ça ......
Réponse de le 25/10/2017 à 8:58 :
la seule chose qui pourrait sauver le pays c'est ..... une petite guerre !
Ca eclaircit le cheptel et relance l'économie !
Réponse de le 25/10/2017 à 10:46 :
consommer français -> plus d'emplois -> moins de chomeurs -> moins de cotisations
L'argent viendra de là à terme!
Réponse de le 25/10/2017 à 16:02 :
@max hillaire: j'ai la machoire qui m'en tombe. C'est en effet par le moyen de la guerre qu'on remettait les pendules à zéro. Le problème, c'est que la guerre tue aussi le haut du panier. La nouvelle méthode (guerre économique) ne tue que ceux qui ne peuvent rien faire :-)
Réponse de le 25/10/2017 à 17:33 :
A condition que les salariés retroussent leurs manches et ne produisent pas que des bas de gamme!
Réponse de le 26/10/2017 à 11:05 :
@vallat: faire concurrence aux Chinois sur leur terrain (le bas de gamme), c'est un combat perdu d'avance. Ils sont 1 million, one est trois. On fait quoi, on les encercle :-)
a écrit le 24/10/2017 à 23:34 :
Si seulement c'était vrai, durable... et pour des emplois autres que précaires.
a écrit le 24/10/2017 à 20:51 :
Regionsjob, 23/10/2017 : forte hausse des offres d'emploi, la fin d'année s'annonce très positive.
Markit, 24/10/2017 : hausse de l'indice PMI Composite (hausse des services comme du secteur manufacturier) alors qu'il baisse pour l'ensemble de la zone Euro. l'économiste note également que les effectifs français ont connu leur plus forte progression depuis plus de dix ans, l'emploi bénéficiant de la vigueur de la demande et de l'impact de la réforme en cours du droit du travail. Selon lui, la croissance de l'emploi devrait, "selon toute probabilité, se poursuivre tout au long du dernier trimestre de l'année".
Réponse de le 25/10/2017 à 9:43 :
certes bien beau vos dires prévisionnels (ce ne sont que des PREVISIONS) mais en 5ans de socialisme avec hollande/macron nous sommes arrivés à TROIS MILLIONS SIX CENT MILLE CHOMEURS CATEGORIE A, et comme en bourse les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, idem pour le nombre de chômeurs tôt ou tard il DOIT redescendre, c'est le cas. Au fait Allemagne et GB durant le quinqennat hollande/macron à 4.5 et 5% de demandeurs d'emplois, donc loin d'être brillant tout cela. Un peu d'humilité, de modestie.
a écrit le 24/10/2017 à 20:11 :
Menteurs .
a écrit le 24/10/2017 à 19:57 :
On pourrait peut-être se montrer un peu prudent, se méfier de ses nerfs, en gros ne pas balancer la victoire pour un succès de rue, au risque de voir la hollanditose commencer à contaminer ce pouvoir prométhéen qui toujours promet, en délivrant du vide.
a écrit le 24/10/2017 à 19:47 :
C'est surtout grâce au départ de Hollande que le chômage commence à baisser.
a écrit le 24/10/2017 à 19:17 :
Tant mieux si les chiffres ne sont pas manipulés et manipulateurs :-)
a écrit le 24/10/2017 à 18:48 :
y a de nouveau un plan pour mettre 500.000 personnes de plus en apprentissage et autant en formation? avec le plan precedent, ca fera 1 million par categorie, hein
a écrit le 24/10/2017 à 18:31 :
Pas de mal de baisser le taux de chômage quand on envoi des messages blanc au gens ( rien à part l'objet du message ) et qu'on te vire après en disant que tu t'es pas présenter a ton rendez vous. Pourtant je leurs ai repondu au premier message que celui-ci était vide
a écrit le 24/10/2017 à 18:30 :
Pour l’interprétation des chiffres de cette publication, il convient comme toujours de privilégier les évolutions en tendance plutôt qu’au mois le mois. (rappel du site de la DARES)
Pour les chiffres que je regarde
En France (y compris Drom). Pour les catégories A, B, C, ce nombre s’établit à 5 922 000. Sur trois mois, il augmente de 1,0 % (–0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an)

Mouais ça monte encore. Elle est ou la baisse? Dans quelle France? Celle qui résiste à la mondialisation. Mais dans la France des territoires abandonnés, oubliés, des petites villes. Des troisièmes couronnes, des campagnes. Il y a plusieurs France celle du TGV, celle des TER, celles des bus macron. Celle sans rien mais qui paie les même taxes directes et indirectes. La France avec un tissus industrielle et celle sans ou plus.
a écrit le 24/10/2017 à 18:23 :
Certainement grâce à la suppression de l'ISF votée il y a deux jours. .😂😂😂
a écrit le 24/10/2017 à 18:18 :
Merci les vendanges, tout les ans à la même époque le chomage baisse.
a écrit le 24/10/2017 à 18:15 :
pour avoir une réponse, veuillez patienter ici:

J'vous préviens à la prochaine demande de votre part je vous mets en "accompagnement renforcé" où vous serez obligé chaque jour et chaque heure de justifier de vos recherches avec des justificatifs pour tout. C'est ça que vous voulez ?
Oui enfin peut-être. J'sais pas. C'est pas impossible. J'aimerais bien mais ça dépend pas de moi. On verra. On ne sait jamais. Pourquoi pas. C'est ni oui ni non. Voilà c'est tout ce que je peux vous dire. (sourire) Merci d'avoir fait appel à nous.
Prenez-vos responsabilité si vous voulez vous en sortir. On ne fera rien pour vous.
On vous OFFRE une "BONNE" formation (bidon) AFPA clé en main ou une POE en centre d'appel ou dans un centre logistique comme préparateur de commandes. La volonté de vous aider.
Vous êtes de type européen( grimacez)... Ça risque de ne pas aller avec l'équipe en place. ISSON pas comme vous, ISSON d'une autre origine vous savez. Ca peut pas vous convenir. IFO qu'ils puissent travailler. IFO pas penser qu'à soi, IFO pas être égoïste M XXX .
Connaissez-vous la Programmation Neuro Linguistique ? C'est une nouvelle méthode de communication qui offre de merveilleuses perspectives pour votre future vie professionnelle. Une nouvelle façon de voir la vie. On a une formation qui débute le XXX. Ca marche très bien. C'est très efficace. On a d'ex-ce-llents résultats. ( froncez les sourcils regardez le sol, ouvrez les yeux brusquement en souriant) Ce sont des gens très bien qui font ça: des Maitres-Praticiens.
IFO faire attention avec l'argent public. On est très contrôlé vous savez. IVODRÉ mieux aller à l'AFPA, c'est le service public (sourire). C'est mieux.
(bourrez les formations AFPA pour les DELD sous peine de radiation) . Ça peut pas vous faire de mal, au point où vous en êtes !
On n'a pas reçu d'autorisation. Ca dépend pas de moi / nous.
Vous vous êtes renseignée pour savoir si vous pouvez bénéficier de l'Allocation Adulte Handicapé pour des raisons …j'sais pas… personnelles… quoi…vous allez pas très bien ? (sourire) Hein. Vous y avez surement droit. C'est pour votre bien que je vous dis ça.
Quels sont vos qualités et défaut ? (revenez à chaque fois sur les défauts avancés par le chômeur lui-même et créez ainsi une aporie). Vous voyez bien que…(ressortez les défauts communiqués par le chômeur lui-même) ça peut pas l'faire pour travailler.
(Mettez-vous en retrait de votre fauteuil, affichez du dédain par le regard). Allez voir à la mission locale. C'est pas dans nos attributions. J'peux rien faire d'autre. (sourire)
J'comprends pas pourquoi vous refuseriez une aide avec une vraie formation / une POE ? ( les entreprises ou les organismes sont blacklistés)
J'n'ai pas la réponse, j'peux pas vous répondre. Voyez avec ma direction. Au revoir Monsieur.
(après 2 mois). Refaite une demande on a perdu votre dossier (faire un grand sourire).
Votre demande ne peut être prise en considération en raison de l'absence d'informations disponibles sur les questions de formation, emploi aidé, mobilité, orientation, recrutement, besoin en main d'œuvre. Souhaitant avoir répondu à votre demande.
(agressez) Vous comptez rester longtemps comme ça ? ( Ils ne doivent pas revenir et se désinscrire d'eux-mêmes)
Vous vous prenez pour qui Mme XXX ? Vous avez refusé une POE de femme de ménage, de téléconseiller, de préparatrice de commandes. Pourquoi ?
Quel regard portez-vous sur votre situation après XXX années de chômage ?
Vu votre dossier votre demande ne peut être acceptée. Espérant avoir répondu à votre requête.
Vous êtes allé voir sur le site de l'AFPA pour une vraie formation ?
Oui oui je comprends, oui oui je vois. Oui oui je comprends, oui oui je vois. Oui oui je comprends, oui oui je vois. Oui oui je comprends, oui oui je vois.
Oui oui je comprends, oui oui je vois.
J'ai pas à vous répondre. Il est inutile de venir nous rencontrer pour des demandes de renseignements sur les formations, les indemnités chômages, les aides à l'emploi, les contrats aidés, l'orientation professionnelle. Ceci n'entre pas dans le cadre de nos attributions. Veuillez consulter notre site.
J'vous arrête tout de suite, si c'est pour une formation , une orientation, un billet de train, un renseignement: ce n'est pas notre rôle de vous informer ou de vous conseiller. Allez voir sur le site: c'est très complet. Nous ne sommes pas payé pour ça.
J'espère pour vous que vos parents / frères ou sœurs / neveux ou nièces / voisins ou voisines, peuvent vous aider car nous n'avons plus de budget pour ce genre de demande.
(Ignorez les demandes écrites par lettres déposées dans la boite à lettres: aucune preuve) On n'a rien reçu. Vous faites ça pour dire qu'on fait pas notre travail. Vous êtes de mauvaise foi, au revoir Monsieur.
Réponse de le 25/10/2017 à 15:09 :
"J'dis par ça pour vous vexer mais quand <> (chargez avec un maximum de reproches / de critiques en souriant). C'est pour vous aider que je vous dis ça. Ne le prenez pas mal."
Réponse de le 26/10/2017 à 11:02 :
Merci de passer par la « Foire aux questions » de notre site. Nous ne sommes pas habilité(e)s à vous répondre. Hors attribution.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :