Le coronavirus chinois est arrivé en France

 |   |  914  mots
(Crédits : VALENTYN OGIRENKO)
Trois personnes contaminées par le coronavirus ont été détectés dans l'Hexagone. En Chine, le bilan s'est alourdit à 41 morts. Quinze nouveaux décès dus à l'épidémie ont été recensés dans la province du Hubei.

Après la Chine où il s'est déclaré le mois dernier à Wuhan  (un marché de fruits de mer de Wuhan qui vendait des porduits illégalement est suspecté d'être à l'origine), la Thaïlande, Singapour, le Japon, la Corée du Sud, les  Etats-Unis et l'Australie, le coronavirus 2019-nCoV est arrivé en France.

Trois premiers cas de contamination ont été confirmés en dans l'Hexagone, a annoncé vendredi le ministère de la Santé. Deux personnes de la même famille à Paris, et une personne à Bordeaux. Il s'agit des premiers cas européens.

"Les trois patients, ayant séjourné en Chine, sont actuellement hospitalisés dans des établissements de santé de référence (ESR), l'un à Bordeaux et deux à Paris. Toutes les mesures d'isolement et d'hygiène nécessaires ont été prises", a précisé le ministère dans un communiqué.

Le patient hospitalisé à Bordeaux est d'origine chinoise. Il est âgé de 48 ans.

"Il revient de Chine, où il a fait un voyage de quelques jours. Il est passé par la ville de Wuhan. Il est revenu en France le 22 janvier. Il a été hospitalisé le 23 janvier avec confirmation aujourd'hui de la positivité de ses prélèvements (...) Il va bien", a expliqué vendredi la ministre des Solidarités et de la Santé, qui a promis un point-presse quotidien.

L'histoire des deux patients hospitalisés à Paris, à l'hôpital Bichat dans le XVIIIe arrondissement, est en train d'être reconstituée pour contacter les personnes qu'ils ont croisées".  Selon la ministre, période d'incubation est probablement "autour de 7 jours, entre 2 et 12 jours".

Probablement d'autres cas en France

 "Nous communiquerons en toute transparence de façon à ce que chacun soit bien informé des consignes à suivre", a ajouté Agnès Buzyn, avant de rappeler ces consignes: "Pour les voyageurs qui rentrent de Chine, il est important de se surveiller. Au moindre signe respiratoire ou si on a de la fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, ni appeler un médecin.

"Il faut appeler le centre 15 qui vient chercher les gens à domicile, les hospitalise, ce qui nous permet de les mettre à l'isolement et de faire les tests."

Selon Agnès Buzyn, il y aura probablement d'autres cas" en France.

41 morts en Chine

En Chine, 15 morts supplémentaires ont été recensés. Le bilan de la maladie s'élève à 41 morts et près de 1300 personnes contaminées. Sur ce total, 237 cas sont considérés comme "critiques", selon les autorités sanitaires. La plupart des patients décédés jusqu'à présent étaient soit âgés de plus de 65 ans, soit souffrant de maladies préexistantes. Un médecin de l'hôpital de la province chinoise du Hubei est décédé cette nuit après avoir contracté le virus.

Wuhan, qui compte 11 millions d'habitants, et la ville voisine de Huanggang (7 millions d'habitants) ont été placées en quasi-quarantaine, avec suspension des liaisons ferroviaires et aériennes. Ce samedi minuit (16h GMT), la circulation des véhicules à moteurs non-essentiels sera interdite à Wuhan.

Le gouvernement chinois va plus loin. Il a ordonné des mesures nationales de dépistage du nouveau virus dans les trains, les bus et les avions, afin de tenter d'endiguer l'épidémie. Des points d'inspection vont être mis en place et tous les voyageurs présentant des symptômes de pneumonie seront "immédiatement transportés" vers un centre médical, a annoncé dans un communiqué la Commission nationale de la santé (CNS). Par ailleurs, l'armée a envoyé à Wuhan trois avions qui ont débarqué vendredi soir 450 médecins militaires et autres personnels médicaux. Certains d'entre eux ont l'expérience de la lutte contre Ebola et le Sras, une souche similaire au nouveau coronavirus, qui avait tué 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong entre 2002 et 2003. Les hôpitaux étant débordés, la construction d'un site devant accueillir un millier de lits a commencé vendredi. Il doit être achevé... dans 10 jours, le 3 février, selon les médias publics.

Trump salue les efforts de la Chine

Le président américain Donald Trump a salué vendredi la gestion par la Chine de l'apparition du coronavirus.

"La Chine travaille très dur pour combattre le coronavirus. Les Etats-Unis apprécient grandement leurs efforts et leur transparence. Tout va bien finir", a écrit sur Twitter le président américain. "En particulier, de la part du peuple américain, je veux remercier le président Xi !", a-t-il ajouté à l'adresse de son homologue chinois.

A Hong Kong, le niveau d'alerte sanitaire maximal a été décrété samedi sur son territoire.

Le consulat général de France à Wuhan a informé les ressortissants français qui s'y trouvent qu'il envisage de mettre en place un service d'autobus permettant à ceux qui le souhaitent de quitter la ville, a annoncé vendredi soir le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. "Un dispositif spécifique et permanent de suivi et de réponse aux préoccupations des Français a été mis en place le 23 janvier (...) Il est évolutif et pourra monter en puissance si nécessaire. Il comprend notamment la mise en place d'une réponse téléphonique dédiée", ajoute-t-il.

L'Australie a confirmé samedi quatre cas du coronavirus. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé jeudi qu'il serait prématuré de considérer cette épidémie comme une urgence de santé publique de portée internationale, mais l'organisation dit surveiller son évolution "minute par minute".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2020 à 19:35 :
Il n'y a rien à craindre de ce virus. On nous dit toujours que le "made in china" ne vaut pas un clou. Alors pas de panique. Le virus sera en panne dans pas longtemps.
a écrit le 29/01/2020 à 14:14 :
mais moi je m en fou qu il soient a paris new York ou bordeau moi je veux savoir si il est a MARSEILLE dite moi au moin je reste chez moi enfft
a écrit le 27/01/2020 à 10:56 :
les chaines infos en bouclent et les c...tins qui les regardent adorent se faire peur avec ce type d'information... Pour info la grippe, notre bonne vieille grippe tue entre 5000 et 10000 français tous les ans.....
a écrit le 26/01/2020 à 18:14 :
On a du mal a comprendre, d un côté c est y a rien, se la autre on entend l artillerie lourde pour construire des hôpitaux de campagne de milliers de lits et des infos off parlant de village se bareicadant et de contamination a hauteur de centaine de milliers, un mode de transmission actif alors que le patient n a pas révélé les symptômes... On veut du concret a défaut d une esbroufe présidentielle !
a écrit le 26/01/2020 à 16:31 :
On vous fait peur avec une maladie qui est soignée au DOLIPRANE!
a écrit le 26/01/2020 à 11:29 :
Mince alors, il risque de détroner la terreur écologique.
Vite une explication climatique de cette épidemie !
a écrit le 26/01/2020 à 11:11 :
and other health effects of 490 THz - 510THz
a écrit le 26/01/2020 à 7:36 :
Avec les grèves à répétition dans les hôpitaux, on peut craindre une progression spectaculaire du virus chinois.
a écrit le 25/01/2020 à 20:45 :
Encore un qui rentre sans passeport ni visa
Hooooooo le coquin
a écrit le 25/01/2020 à 18:44 :
Macron doit retourner au suffrage universel il est responsable en cas d'épidémie
Réponse de le 27/01/2020 à 5:42 :
Il est également responsable de l'inaction climatique, de la grippe , de la gastro et de la perte des lunettes de ma grand-mère.
a écrit le 25/01/2020 à 17:05 :
entre "risque quasi nulle" pour la France annoncé, il s'est avéré un laps de temps très très court pour que l'on nous annonce très très probablement d'autres cas à venir...... A la veille d'épidémie probable ; il est il impératif de ne pas prendre à la légère les informations nous parvenons, même si le pays touché est à des milliers de kilomètres.
a écrit le 25/01/2020 à 16:17 :
Ce virus tue infiniment moins que la grippe classique, qui revient tous les ans et tue des milliers de personnes en France. Ce n'est pas parce que ça vient de loin que c'est grave, ou même notable.
a écrit le 25/01/2020 à 15:47 :
Vite! il faut le privatiser..
a écrit le 25/01/2020 à 13:00 :
41 morts sur 11 millions d'habitants de Wuhan en 2,5 semaines n'est pas une catastrophe en soi : les accidents de la route tuent 1,3 million l'an. L'immense majorité de la population est résistante au nouveau coronarovirus. Ce n'est pas la peste noire du moyen age qui faisait 30% de morts. Juste un rhume qui dégénère rarrement en pneumonie mortelle.
Réponse de le 26/01/2020 à 4:47 :
@Boule.
Il n'y a pas de procede auto immune aux retrovirus.
Donc pas resistance.
Chopez le bazar et revenez discuter.
a écrit le 25/01/2020 à 11:31 :
Nos dirigeants politiques et économiques sont sympas en réalité, on pensait qu'ils allaient tous nous faire agoniser sous la chaleur mais en fait grâce à la pollution les pandémies devraient nous achever bien plus vite. Logique puisque nos poumons sont bien plus fragiles et le seront toujours plus.

Ah ça va mieux déjà !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :