Le moral des ménages recule légèrement en octobre

 |  | 290 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : GONZALO FUENTES)
Le moral des ménages a légèrement baissé en octobre, leur confiance dans leur situation financière future s'amenuisant de nouveau après une progression en septembre, a indiqué mercredi l'Insee.

L'indicateur synthétique mesurant le moral des ménages redescend d'un point à 94 points et reste en dessous de sa moyenne de longue période (100), alors que les craintes sur l'évolution du chômage se dégradent de nouveau selon les statistiques communiquées par l'organisme public ce mercredi matin

La plupart des critères compilés par l'Insee pour évaluer le moral des ménages se détériorent en octobre, au moment où la deuxième vague de l'épidémie a conduit le gouvernement à imposer un couvre-feu sur une partie du territoire. La dégradation accélérée de la situation sanitaire et la perspective d'un possible reconfinement devrait encore plomber le moral des ménages dans les semaines à venir.

Les ménages pessimistes sur l'avenir

Les ménages sont ainsi moins optimistes sur leur situation financière future, qui perd 3 points et repasse sous sa moyenne de longue période. Ils sont aussi plus inquiets sur l'évolution du contexte économique en France. Ils sont plus nombreux à anticiper une dégradation du niveau de vie en France dans les douze prochains mois et leurs craintes sur l'évolution du chômage augmente. Le solde d'opinion correspondant progresse ainsi de 2 points et reste au-dessus de sa moyenne de longue période.

En revanche, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants reste stable en octobre, mais reste en dessous de la tendance de longue période. Enfin, la part de ménages jugeant nécessaire d'épargner est en légère baisse (-2 points), même si elle reste très importante. Ils sont en parallèle un peu moins confiants (-1 point) sur leur capacité d'épargne à l'avenir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :