Le PIB français stagne à 0,2% au deuxième trimestre, pénalisé par les grèves

Le trou d'air de début d'année s'est poursuivi au deuxième trimestre pour la croissance française, avec une hausse du PIB de (seulement) 0,2% entre avril et juin. Pendant la saison printanière, les grèves des transports ont particulièrement pesé sur la hausse de l'activité, indique l'Insee. Cette mauvaise performance complique sérieusement l'objectif gouvernemental d'atteindre 2% de hausse du PIB en 2018.

2 mn

Ces derniers mois ont été marqués notamment par les grèves à la SNCF et Air France, dont l'Insee estimait avant l'été qu'elles auraient un impact négatif de 0,1 point de PIB au plus.
Ces derniers mois ont été marqués notamment par les grèves à la SNCF et Air France, dont l'Insee estimait avant l'été qu'elles auraient un impact négatif de 0,1 point de PIB "au plus". (Crédits : Philippe Wojazer)

Le rythme de croissance de l'économie française est resté inchangé à 0,2% au deuxième trimestre, un niveau inférieur aux attentes, du fait de la faiblesse de la consommation des ménages qui a notamment été affectée par les grèves dans les transports, selon la première estimation publiée vendredi par l'Insee.

Après la hausse de 0,2% du premier trimestre, la plus faible enregistrée depuis l'été 2016, les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un léger mieux (+ 0,3%) pour le PIB de la période avril-juin, un niveau anticipé également par l'Insee dans sa dernière note de conjoncture comme par la Banque de France. L'acquis de croissance pour 2018, à savoir l'évolution du PIB si l'activité stagnait au cours des deux prochains trimestres, se situait à 1,3% au 30 juin.

L'objectif de 2% difficilement atteignable

À ce niveau, l'objectif de 2% retenu par le gouvernement dans le programme de stabilité des finances publiques, remis en avril à la Commission européenne, sera très difficile à atteindre, l'Insee tablant pour sa part sur une croissance limitée à 1,7% dans sa première prévision publiée en juin.

Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a déjà indiqué que cet objectif pourrait être révisé à la rentrée, lors de la présentation du projet de loi de finances 2019, en tenant compte des chiffres du deuxième trimestre. Ces derniers mois ont été marqués notamment par les grèves à la SNCF et Air France, dont l'Insee estimait avant l'été qu'elles auraient un impact négatif de 0,1 point de PIB "au plus". L'institut souligne ce 27 juillet que ces conflits ont pénalisé la consommation des ménages en services, qui ont tout juste progressé de 0,1% contre de l'ordre de 0,5% en temps normal, leurs dépenses de transport reculant de 3,2%.

Dans le même temps, la consommation des Français en biens a reculé de 0,3% en raison de la faiblesse des dépenses en énergie, liée aux températures supérieures à la normale, et en biens alimentaires.

Une rare baisse de la consommation totale des ménages

Au bout du compte, la consommation totale des ménages, traditionnel moteur de l'économie française, accuse une rare baisse (-0,1% après +0,2% au 1er trimestre), la première depuis le 3e trimestre 2016. La demande intérieure finale a néanmoins contribué positivement au PIB à hauteur de 0,2 point, tout comme au premier trimestre, grâce à l'investissement des entreprises (+1,1%) comme des administrations publiques (+0,7%).

La contribution des variations des stocks des entreprises, a été également positive à hauteur de 0,3 point (après 0,0 au trimestre précédent), et celle du commerce extérieur négative dans les mêmes proportions.

( Avec Reuters )

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 46
à écrit le 31/07/2018 à 11:09
Signaler
Ce qui est plus inquiétant,c'est que les recettes fiscales vont baisser.Il sera difficile 'échapper a un élargissement des assiettes fiscales.La revalorisation des valeurs locatives devrait permettre de compenser la baisse de la taxe d'habitation.Je ...

le 31/07/2018 à 11:37
Signaler
Non, c'est la dépense publique qu'il faut ENFIN réduire.

à écrit le 30/07/2018 à 16:12
Signaler
Ne serait-ce pas dû à cette pluie de réformes et de "hausses d'impôts"? Le Président devrait en répondre en prenant à sa charge la piscine de Brégançon et en remettant l'usage du château de LA LANTERNE à VERSAILLES au public; foin des datchas!

à écrit le 30/07/2018 à 15:09
Signaler
Puisque les salariés et les retraités refusent de consommer plus, il faut les taxer encore plus ! Ça leur apprendra...

le 31/07/2018 à 19:07
Signaler
Na !

à écrit le 30/07/2018 à 11:34
Signaler
La France, les Français sont victimes des désordres engendrés par les bandits de la finance qui pillent les richesses nationales et font les poches des Français ; cette situation n'est pas fortuite, n'est pas le fait du hasard, ce sont les élus...

à écrit le 30/07/2018 à 9:53
Signaler
quelques infos sympas de ces dernières semaines : - les dirigeants de PME et ETI françaises n’ont jamais été aussi optimistes https://www.ey.com/fr/fr/newsroom/news-releases/communique-de-presse-ey-barometre-de-la-croissance-des-pme-et-eti-en-fran...

à écrit le 30/07/2018 à 7:29
Signaler
Merçi aux syndicats de la SNCF pour ce résultat qui va à l’encontre de La Défense de l’emploi

à écrit le 29/07/2018 à 13:58
Signaler
Que peut on faire aujourd'hui pour inverser la tendance...? Pas d'augmentation de salaire et hausse des prélèvements ! D' un autre côté par exemple, vous avez plus de 900 parlementaires et sénateurs...pourquoi faire ? Nous sommes le seul pays à avoi...

le 29/07/2018 à 20:58
Signaler
Ils jouent ! ça s'appel le jeu de l'oie ! et nous on est des canards... On se demande bien quelles lois scélérate passent pendant cette affaire fumeuse, sang d'encre du poulpe franc macron! L'affaire BenBella commandité par alliot marie sans dou...

à écrit le 29/07/2018 à 4:07
Signaler
Et attendons de voir les effets du 80 km/h ! Un groupe d'économistes avait montré il y a quelques années, au moment ou cette nouvelle limitation avait été évoquée par le précédent gouvernement, que cela pourrait nous faire perdre deux points de PIB...

à écrit le 28/07/2018 à 15:47
Signaler
Macron une arnaque

à écrit le 28/07/2018 à 14:56
Signaler
Baisse de la conso des ménages: salaires et retraites rognés sans fin par des hausses de taxes et d'impôts = chute du revenu disponible, c'est tout simple, mais apparemment incompréhensible par les énarques

à écrit le 28/07/2018 à 14:48
Signaler
PIB pénalisé par les grèves mais aussi par la hausse des impôts et taxes. Hausse de l'électricité , de l'essence et de la CSG.

à écrit le 28/07/2018 à 12:12
Signaler
Résultat peu surprenant avec les taxes et hausses multiples de produits alors que les salaires n'augmente pas. Notre économie est complètement assommés par les -prélèvements alors qu'il faudrait des économies drastiques dans les dépenses publiques po...

le 28/07/2018 à 14:03
Signaler
@ Logique a écrit le 28/07/2018 à 12:12 : vous dites : "Le seul moyen de les faire bouger c'est une attaque sur la dette française... il y a une autre alternative, c'est un frexit dur et un défaut massif sur la dette c'est la seule solution p...

le 28/07/2018 à 22:39
Signaler
Défaut massif sur la dette ? Même Tsipras n'a pas osé, malgré le référendum qu'il avait pourtant gagné. Tout simplement parce qu'en cas de défaut, il faut être capable de n'avoir plus besoin d'emprunter quoi que ce soit du jour au lendemain. Or, fais...

le 29/07/2018 à 8:33
Signaler
"un défaut massif sur la dette" je ne sais pas si vous travaillez, mais je vous affirme qu'un client qui dirait euhhhh ta créance, je ne la paierai pas, pensez vous un instant d'abord que je le fournirai à nouveau et les autres fournisseurs feraient ...

le 30/07/2018 à 8:10
Signaler
L'economie US est au beau fixe et assurement pour un bout de temps. Par consequent, l'inflation interne remonter. Les taux US vont etre encore releves comme jamais et la, ca va tanguer sec pour bcp de pays endettes en particulier la France. La reali...

à écrit le 28/07/2018 à 11:34
Signaler
les français sont de plus en plus irrités voir très mécontents des députés LREM qui ne peuvent pas ou n osent pas s exprimer... un sentier sans gloire pour eux les attend ,?

à écrit le 28/07/2018 à 11:34
Signaler
les français sont de plus en plus irrités voir très mécontents des députés LREM qui ne peuvent pas ou n osent pas s exprimer... un sentier sans gloire pour eux les attend ,?

à écrit le 28/07/2018 à 11:30
Signaler
il nous souvient que Philippe Edouard avait déclaré à plusieurs reprises, gorge chaude, que la France avait été abimée [sous entendu par ses prédécesseurs de l'UMP Sarkozy Fillon !! Lemaire !! et PS Hollande Valls] Le PIB français stagne à 0,2% au...

le 29/07/2018 à 8:36
Signaler
Philippe a toujours été sous fifre de quelqu'un, or il se voit parachuter CHEF d'un gouvernement, il n'est et ne sera jamais à la hauteur, d'autant plus que son CHEF direct n'est pas plus compétent, il était avant avec hollande et la France s'enfonça...

à écrit le 28/07/2018 à 11:03
Signaler
peut on m'explique comment avec 2 fois 0.2% de croissance et une stagnation sur les 6 prochains mois l acquit de croissance sur l année serait d les et déjà de 1.3%?

à écrit le 28/07/2018 à 9:45
Signaler
Ahhhhh, les grèves ,elles ont bon dos ,pas de croissance ,pas de bitumes , etc..., mais une petite augmentation :de la CSG ,du gaz ,du carburant ,des assurances ,des fruits et légumes hors de prix en pleine saison , et j'en passe ,ben tout ça obl...

à écrit le 28/07/2018 à 9:15
Signaler
Le PIB français stagne à 0,2% au deuxième trimestre, Le déficit de la balance commerciale se creuse l'on constate que la politique du gouvernement Macron Philippe conduit au désastre économique les 80 kms vont avoir un impact NEGATIF sur la ...

à écrit le 27/07/2018 à 22:46
Signaler
Merci les colossales hausses de taxes sur les carburants et le gaz.

le 28/07/2018 à 9:09
Signaler
On peut rajouter cette future hausse : Envoyer des courriers deviendra bien plus cher l'an prochain. Selon les annonces de La Poste, relayés notamment par BFM TV, les tarifs des courriers vont en moyenne augmenter de 4,7 % en 2019. Et le prix des ...

le 28/07/2018 à 22:43
Signaler
@la chose :Les colis augmentent moins car le secteur est ouvert à la concurrence... quant au courrier, on peut très facilement s'en passer de nos jours (SMS, mail,...)

à écrit le 27/07/2018 à 17:13
Signaler
Faire des cadeaux aux riches ne sert à rien : si tu leur donnes des sous,ils les prennent, si tu n'en donnes pas, ils en ont rien à faire, ils vont ailleurs. Voila la réalité, faire de l'emploi, les promesses n'engagent que ceux qui y croient... a...

le 28/07/2018 à 2:53
Signaler
Il vous faut trouver un bouc emissaire: les immigres d'un cote de l'extreme, les riches de l'autre extreme. Il faut arreter de penser que favoriser les entrepreneurs (et non les riches) vous rend plus pauvre, si vous etes pauvres, c'est que vous avez...

le 28/07/2018 à 13:05
Signaler
Bah, vous qui vous y connaissez si bien, ne contredirez pas les très NOMBREUSES études qui rapportent toutes la même chose : les riches se sont encore plus enrichis et les pauvres ainsi que la classe moyenne se sont appauvries. Je ne fais que rapport...

à écrit le 27/07/2018 à 17:09
Signaler
Merci les syndicats:3 mois de grève des trains,ça se ressent dans le PIB,beaucoup de secteurs privés ont souffert!Macron n'y est pour rien

le 27/07/2018 à 20:13
Signaler
Vous avez une analyse partisane effectivement les syndicats ont « plombé » une partie de l’économie mais un autre acteur est en faute l’exécutif qui n’a pas réuni les syndicats par une ou deux réunions préparatoires sur la loi ce qui a empêché les sy...

le 29/07/2018 à 8:39
Signaler
désolé mais cela fit 5 ans que macron coule le pays, d'abord premier conseiller puis ministre de l'économie sous la présidence d'hollande et maintenant lui seul. Pas d'excuse fallacieuse le SEUL ET UNIQUE RESPONSABLES est macron, la compétence ne va...

à écrit le 27/07/2018 à 17:04
Signaler
Premier bilan ère Macron. Pas terrible... Nous sommes toujours à la traîne et pourtant tout va bien ? Petit rappel,... Hausse des taxes, malus auto, industrie qui fout le camp, et surtout confiance en baisse. Faut croire que la politique macron n'aid...

le 28/07/2018 à 8:29
Signaler
J'ai planté une graine hier et à ma grande déconvenue, je ne vois toujours pas d'arbre qui soit sorti de terre. Je dois donc être un mauvais paysan.

à écrit le 27/07/2018 à 16:42
Signaler
Une croissance a 1.7 % c'est déjà pas mal. La creation d'emplois se fait à partir de 2%. Ce qui veut dire qu'il n'y aura pas de miracle par la suite ? Tout dépend de où vont les prochaines dépenses, si c'est dans l'investissement productif ou pas et...

le 27/07/2018 à 17:33
Signaler
Selon l'insee les croissances des deux premier trimestres 2018 ont chacun été de 0. 2% (je vous le fait à 0.3% pour le premier trimestre). Je ne comprends pas par quel miracle on pourrait arriver à 1.7% en fin d'année. D'autant plus que la plup...

le 29/07/2018 à 12:56
Signaler
1,7%, peu de chances d'y arriver avec déjà 2 trimestres bien mollassons. 1 à 1,2% ce sera déjà pas mal. Et donc un nième dérapage des déficits publics en perspective. D'autant plus que le budget 2018 a été conçu de façon peu rigoureuse pour ce qui es...

le 29/07/2018 à 18:54
Signaler
1.7% est ce qui avait été retenu comme hypothèse pour bâtir le budget 2018. A l'époque la cour des comptes avait jugé cela raisonnable étant donné la croissance de 2017 (2.3%) mais elle avait souligné la faiblesse des efforts d'économies sur le budg...

à écrit le 27/07/2018 à 16:21
Signaler
Votre analyse est brillante ! vous n'avez pas remarqué que depuis le brexit l'économie britannique progresse beaucoup moins vite ? Et l'impact d'un frexit serait beaucoup beaucoup plus négatif (sortie de l'Euro, incertitudes colosalles...).

à écrit le 27/07/2018 à 15:12
Signaler
Nous n'avons pas un gouvernement compétent nous n'avons qu'un gouvernement de comptables c'est un peu comme si un pilote de Rafale pilotait son avion en regardant ses pieds. Du coup ils imposent bêtement la politique de l'union européenne, la mêm...

le 27/07/2018 à 16:05
Signaler
Cesser de dire du mal des comptables : nous avons un gouvernement de latinistes auto-satisfaits, qui n'ont aucun rapport avec la réalité et qui ne savent pas pas du tout ce qui se passe réellement dans une entreprise, car ils ne prennent l'avis que ...

le 27/07/2018 à 16:41
Signaler
"qui n'ont aucun rapport avec la réalité" "Comptable : personne qui résout un problème dont tu ne connaissais pas l'existence, d'une manière que tu ne comprends pas." "Après nous il n'y aura plus que des comptables" Mitterrand à Chirac lors ...

le 27/07/2018 à 19:20
Signaler
"Comptable" alors qu'il s'agit d'une fonction, elle est dans l'imagerie publicitaire, médiatique, cinématographique associée à une personne. Cette personne, vraisemblablement "née" comptable, est toujours représentée comme quelqu'un de trop sérieux, ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.