Régionales : remporter six régions ne serait pas une "défaite de la gauche", selon Julien Dray

 |   |  378  mots
Nous pouvons sortir la tête haute dans un certain nombre de régions où c'est aujourd'hui à touche-touche, comme on dit, a déclaré Julien Dray.
"Nous pouvons sortir la tête haute dans un certain nombre de régions où c'est aujourd'hui à touche-touche, comme on dit", a déclaré Julien Dray. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
L'hypothèse la plus optimiste donnée par le sondages voit la gauche triompher dans six régions lors des élections régionales de décembre. Pour l'ex-député, le PS n'en sortirait alors pas perdant.

Passer du contrôle de la totalité des régions à un peu moins de la moitié ne serait pas un échec pour le Parti socialiste. C'est du moins ce qu'a estimé dimanche 25 octobre Julien Dray, tête de liste départementale en Ile-de-France, alors que l'hypothèse la plus optimiste au vu des sondages voit le PS triompher dans 6 régions (sur 13) lors des élections des 6 et 13 décembre.

"Nous pouvons sortir la tête haute dans un certain nombre de régions où c'est aujourd'hui à touche-touche, comme on dit", a-t-il dit ors du Grand Rendez-Vous Europe 1-le Monde-iTELE.

     Lire Régionales : 13 nouvelles "super régions", plus fortes, oui mais..

Victoire dans trois régions, ballotage favorable dans trois autres

Une vague de sondages BVA pour la presse régionale parue vendredi donne la gauche victorieuse dans trois régions - la Bretagne, l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyréenées. Elle place la majorité gouvernementale en ballottage dans trois autres régions (Ile-de-France, Normandie et Bourgogne-Franche-Comté), avec des retards trop faibles sur la droite pour avoir une idée du résultat du scrutin des 6 et 13 décembre.

"Si nous remportions ces six régions-là, je ne crois que pas que [l'on] dirait 'défaite de la gauche'", a dit le conseiller régional d'Ile-de-France, tête de liste dans le Val de Marne.

L'ex-député a jugé que la clé dans ces trois régions serait de mobiliser les abstentionnistes, ce que le PS n'a pas su faire lors des élections municipales ou départementales qui l'ont vu essuyer en mars 2014 et 2015 de cuisants revers.

La PACA et le Nord-Pas-de-Calais-Picardie encore gagnables

Il a en outre affirmé que, dans la ligne défendue par le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis, la gauche doit présenter un front uni aux régionales et pourrait même, alors, viser la victoire dans deux régions que les sondages promettent au Front national.

"Si la gauche était unie, en Provence-Alpes-Côte d'Azur comme dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, elle pourrait se maintenir sans problème au deuxième tour et même peut-être remporter ces régions", a-t-il dit, alors que le PS apparaît largement distancé par le FN comme Les Républicains dans ces deux régions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/10/2015 à 18:52 :
Il fume quoi?
a écrit le 26/10/2015 à 15:00 :
Il y aura de moins en moins d'abstentionnistes. Et mobiliser celles et ceux qui iront en masse voter blanc ils peuvent tous s'accrocher. Le ras le bol est presque à son sommet tant les couleurs deviennent interchangeables des extrêmes aux centres. Oui au pluriel.
Elu avec 12% et de faire cocorico…
a écrit le 26/10/2015 à 10:41 :
Monsieur DRAY est adepte de la méthode Coué et prend ses désirs pour des réalités démontrant au passage sa méconnaissance du terrain (à ne fréquenter que les cellules du parti sans dialoguer avec les électeurs on se coupe des réalités!). Il ne prend pas en compte 2 choses: 1) les élections régionales comme les européennes sont des élections "défouloir" où les électeurs ne connaissent quasiment pas les candidats, 2) le PS va être confronté à une nouveau phénomène: il y aura beaucoup moins de vote utile au 2ème tour: quand on est électeur de gauche on ne vote pas pour la droite molle incarnée par le PS sauce Macron Valls. L'épouvantail du FN ne peut servir de seul programme le PS n'a qu'à s'en prendre à lui même il a déçu son électorat. au mieux il sauvera 3 régions. La seule question intéressante est: saura-t-il analyser avec lucidité les causes de son échec et redonner de l'espoir à son électorat traditionnel?
a écrit le 26/10/2015 à 9:41 :
Les faux monnayeurs de le BCE qui détruisent le pouvoir d’achat ne devraient-ils être jugés alors qu’ils distribueraient de l’argent à leurs copains à taux préférentiel, mais pas aux autres, de mèche avec des gouvernements se livreraient au trucage comptable et à l’élimination des jeunes de la vie avec des disparus statistiques. Ne fait-on pas la confusion entre démocratie et régime de type RDA à parti unique ? Si le vote fn augmente est-ce pour s’opposer à la BCE qui ne serait pas démocratique et qui financerait indirectement des Etats, fait-on dans l’Union Mondiale des Pas capables ? La BCE n’est-elle pas une dictature qui détruit la stabilité monétaire avec le glissement organisé de la monnaie, on fait dans l’artisan de la guerre monétaire au monde alors que l’Europe est en excédents et la France en déficit. Ne fait-on pas dans l’amateurisme économique du travail de petit boomer fossoyeur du genre humain en maximum de chômage qui n’existe nulle part dans le monde? Ne fait-on pas des zélites et des zélotes ?
a écrit le 26/10/2015 à 9:08 :
Sacre Dray. Qu il aille s acheter une paire de Berlutti et des Rolex tant qu il est encore temps et qu il ne risque pas les foudres de la justice.
Il devrait pourtant s inquieter. pas tant de la defaite annoncee du PS mais du fait que le PS ne va bientot plus representer l alternance. jusqu a maintenant pour sanctionner la droite, les gens votaient PS. donc une fois les LR au pouvoir, le PS remontait. maintenant c est le FN qui joue se role ! le PS risaue d avoir le sort du PASOK ... et si le PS n a plus de fromages pour pouvoir employer tous ses elus, il va se vider de lui meme car il n est plus depuis longtemps un parti de militants mais un parti d elus (ou de ceux qui voudraient bien l etre)
a écrit le 26/10/2015 à 8:14 :
Des socialistes qui, sous la houlette de Hollande, ont écrasés le pays sous les impôts et détruits l'économie avec un chômage record, les français en redemandent !
a écrit le 26/10/2015 à 6:49 :
de l'incompétence et de ces parasites présents dans le paysage politique depuis trop longtemps.
a écrit le 25/10/2015 à 20:13 :
Julien Dray qui ne represente plus rien tellement les casseroles lui collent aux fesses me fait penser au gars qui saute du gratte ciel et qui dit à chaque etage : jusqu'ici tout va bien.
Lamentable , aucune analyse des causes qui vont créer la catastrophe de la gauche. les chomeurs? merci julien tu nous aides .. les migrants ils s'empilent sans expulser ceux qui n'ont rien à voir avec les guerres (toujours 2 ans d'attente pour la decision d'expulser jamais appliquée) et pendant ce temps les vrais migrants souffrent. Julien Dray pense à son salaire venant de l'etat. J'etais de gauche pendant 35 ans d'une famille de gauche mais là; c'est lamentable. Julien Dray doit etre viré avec les autres socialistes et la droite classique qui a fréquenté les bancs d'ecole. Dieu , regarde les ils sont devenus fous dirait quelqu'un droit dans le mur.
a écrit le 25/10/2015 à 18:34 :
Aux prochaines élections, tous pourront afficher leur satisfaction :

- La Gauche qui ne perdra qu'un peu plus de la moitié des Régions
- La Droite qui en gagnera plusieurs
- et surtout le FN et l'ensemble des Démocrates, car le FN commencera à avoir une représentation nationale en rapport avec son poids réel dans l'électorat.
Réponse de le 25/10/2015 à 19:42 :
Aux prochaines élections, aucune région ne sera gagnée à la démocratique, c'est à dire avec des vainqueurs qui auraient remporté plus de la moitié des suffrages. La faute à l'invraisemblable mode de scrutin de ces régionales, proportionnel à 2 tours avec forte prime majoritaire, le pire et le moins démocratique de ceux qu'on puisse imaginer. A chaque extrême, l proportionnelle intégrale et le majoritaire uninominal à 2 tours seraient plus sains. La proportionnelle intégrale permettrait peut être au FN de présider certaines régions (l'élection du président se fait à la majorité simple au 3è tour) mais pas d'avoir une majorité pour diriger seul et il serait obligé de composer ; et le majoritaire ne lui permettrait pas d'avoir assez d'élus pour prendre les régions en otage.
a écrit le 25/10/2015 à 17:58 :
La gauche favorise l'assistanat généralisé , c'est normal qu'il y ait des électeurs pour voter
pour les socialistes. Surtout que le pays se paupérise de jour en jour.
Réponse de le 25/10/2015 à 19:44 :
Beaucoup de monde se rend compte que l'assistanat généralisé est une voie sans issue, le pays n'en ayant plus les moyens.
a écrit le 25/10/2015 à 17:39 :
Mobiliser les abstentionnistes dit Mr dray
Il se demande même pas pourquoi les socialos ont perdus toutes les élections depuis 2 ans
pourquoi les promesses de Hollande ne sont pas tenu
pourquoi malgres le génie de l élysée le chomage a monté de 600000 milles
Pourquoi la dette auguemente toujours alors que Hollande avait promis 000 en 2017
Il faut virer la classe politique
Réponse de le 25/10/2015 à 19:50 :
"pourquoi les promesses de Hollande ne sont pas tenues " ? Peut être tout simplement parce qu'elles n'étaient pas tenables, non ? La campagne de Hollande a été l'une des (si ce n'est la) plus mensongère(s) des campagnes présidentielles victorieuses depuis 1965. Seul Chirac en 1995 l'a (presque) égalé. Mais à l'époque, grâce au septennat, il y avait des législatives intermédiaires pour rectifier le tir et relâcher la pression.
a écrit le 25/10/2015 à 17:26 :
Aux régionales, nous poserons-nous la question de la gestion des ports, on ferait dans le vrac et pas le conteneur qui serait de plus haute valeur ajoutée ? Si nous prenons les données inflation et croissance sur les périodes 87-00 et 00-14 selon des données Banque Mondiale, mis à part l’extravagance inflationniste de la période 80-86 où la France fait 9 point d’inflation annuelle contre 8 en moyenne sur 25 pays. Sur la première période la France fait 2,54 de croissance pour 1,78 d’inflation. Le pouvoir d’achat progresse-t-il ? L’Angleterre fait 3,93 d’inflation pour 2,75 de croissance, certes la croissance est plus élevée que celle de la France, ne fait-on pas des déficits qui produisent des intérêts et de l’inflation, une double peine pour la société. La France n’a jamais produit malgré le discours du meilleur économiste de France en 1978 le moindre excédent budgétaire. On s’enrichit sur l’inflation par la création monétaire et le trafic aux intérêts à appauvrir la population, on confisque les revenus de la population. On invente des bulles de logement cher, on pourrait imaginer un pavé dans une vitrine pour cause de bulle au lieu de la croissance. Sur la première période, mis à part l’Angleterre, l’Italie, la Grèce ou l’Espagne tous les pays comme aux USA font plus de croissance que d’inflation. Par exemple Singapour réalise 8,13 de croissance pour 2,26 d’inflation. On peut supposer que les revenus du travail l’emportent sur la rente financière ou de corporation à statut avec nos investissements improductifs dans les logements chers qui immobilisent une bonne partie des ménages inutilement, sans création d’emplois ou de pib. Pour la période 00-14 en particulier après crise, entre 00-08 la France fait 1,91 de croissance pour 2,02 d’inflation, avons-nous gagné en pouvoir d’achat ? Les américains font 2,33 de croissance pour 2,42 d’inflation, les allemands 0,9 d’inflation pour 1,55 de croissance. Pour la période 09-14, nous faisons, 0,8 d’inflation pour 0,38 de croissance, les allemands font 0,7 de croissance pour 1,48 d’inflation, les américains 1,37 de croissance pour 1,48 d’inflation, les grecs -4,73 de croissance pour -0,1 d’inflation, les Pays-Bas -0,32 de croissance pour 0,88 d’inflation, l’Angleterre 0,7 de croissance pour 2,1 d’inflation. On pourrait faire beaucoup mieux, ne devrait-on prendre modèle sur l’Egypte qui traditionnellement depuis 30 ans fait beaucoup de croissance, avec entre 09-14, 3,02 de croissance, 10,97 d’inflation et -8,75 de déficit pour servir des intérêts aux organismes financeurs. Ne faisons-nous pas un fumoir inflationniste en maximum de chômage ? La BCE relancerait après crise, est-ce la spéculation la bourse aurait bénéficié des largesses bancaires avec un trafic de taux, l’inflation, la dévaluation ou bien les records de faillites ?
a écrit le 25/10/2015 à 16:29 :
Vous comparez la France et l'Allemagne ? mais votre analyse est trop basée sur les chiffres et pas sur les origines de ces chiffres... L'Allemagne va mieux pour plein de raisons, mais surtout car 1/ elle exporte mieux 2/ elle a réduit son nombre de fonctionnaires 3/ elle aime ses enfants et leur donne du travail et ne les laisse pas tomber....
Réponse de le 26/10/2015 à 8:48 :
Ah ah ah ! ça fait du bien de rire ! Que vous êtes drôle !
Réponse de le 26/10/2015 à 13:55 :
elle aime tellement ses enfants que son peuple peine à se reproduire
a écrit le 25/10/2015 à 16:24 :
Mr Dray rêve tout éveillé. Nous ne vivons pas dans la même France. Nous ne pouvons pas comparer la France de 22 régions à celle de la France des 13 régions. La baffe sera sévère. Le premier parti de France sera celui de l'abstention avec une hausse des bulletins blanc.
a écrit le 25/10/2015 à 15:38 :
quand on connait la fiabilite des sondages,mieux vaut attendre les resultats definitifs que de tirer des plans sur la comete
a écrit le 25/10/2015 à 15:37 :
Peu nous chaud les fables stupides de sieur Dray ;

En Rhone-Apes Auvergne c'est l'extrême droite sectaire arrogante de Wauquiez qui est donnée gagnante ;

Les actionnaires riches de youporn envisagent d'or et déjà de louer les gigantesques salles de "réunions" du Palais de la région à Lyon pour en faire une salle dédiée aux dskaiens réunis sous l'égide des équipes wauqiueziennes.
a écrit le 25/10/2015 à 15:33 :
On dirait que Mr dray n est pas à l'heure malgres quelques montres qui doivent pourtant fonctionner

Il est dans le déni de réalité et refuse de voir la faillite totale de ce Hollande et sa clique qui a tellement trahi et menti que plus personne sauf les fonctionnaires et encore le soutienne
a écrit le 25/10/2015 à 15:05 :
Parce-que ces soi disants socialistes se voient vainqueur en LR Midi Pyrénées, ils rèvent. en plus tout évéillées!!!!!
a écrit le 25/10/2015 à 14:42 :
Optimiste ce Monsieur Dray envers une victoire gauche en IdF!!!!
Cet élu mésestime:
1/Les ravages des taxes habitation et foncière ,qui pour les classes modestes sont un fardeau,que ne partage pas les imposables des 75/92/,qui avec 10% de redevance sont ridiculement bas!!!
2/Le fléau du chômage ,qui en 93/77/91/95 atteint des cimes ,qui engendrent les cités de la drogue!!!
3/L'impossibilité de se loger décemment,dans des HLM,entretenus ,alors que l'immense majorité d'entre eux sont des ruines,gérés par des offices en situation de dépôt de bilan,car prendre un loyer privé en IdFest exclu.
4/Pour ces raisons ,les nouveaux logements sont à promouvoir en un lieu de mixité sociale,favorisant ainsi les déplacements pour rejoindre un lieu de travail,car là encore ,les frais de transport sont énorme pour les salariés précaires.
Ces seul 4 points donnent le motif de la très forte abstention,qui sera fatidique ,au parti,qui ne saura pas proposer et agir pour débloquer ces situations,devenues ubuesque parfois.
Encore une réaction qui ne servira à rien une fois de plus.
a écrit le 25/10/2015 à 13:50 :
Il serait temps que les sans dents se réveillent et réalisent que la gauche n'est pas plus socialiste que la droite et que TOUS les politiques actuels veulent être élus pour le pouvoir et l'argent rapide :-)
a écrit le 25/10/2015 à 13:49 :
Aux régionales, y aura-t-il des impôts et des fonctionnaires ? On publie le déficit pour 2015, en Allemagne on note un excédent de 0,6 après 0,3 pour la France un déficit de 3,8 après 3,9. Ne faisons-nous pas dans le fumoir inflationniste ? La France paye des intérêts pour avoir une baisse du niveau de vie, n’est-ce pas absurde ? Le PIB par habitant est publié en baisse sur 08-14 de -0,15 par an contre +0,98 en Allemagne. Le déficit français annoncé à -5,01 par an est en Allemagne de seulement -1,21. Ne devrions-nous revoir la définition de croissance à 25% d’administration et l’efficience de la dépense. On pousserait au déficit pour en bénéficier au détriment de la société qui subirait l’inflation, on ferait des crises financières avec mutualisation des pertes et rachats de sociétés à bas prix ? Tout le monde n’est pas en défiscalisation alors qu’on écraserait les classes moyennes. N’avons-nous pas en Europe un souci intellectuel avec la notion de croissance et de développement alors que les jeunes n’auraient pas une retraite suffisamment financée ? Sur la période 95-07, si la croissance française est de 1,69 pour 2,91 de déficit, les américains font 2,11 pour 2,85 de déficit, donc moins de déficit pour plus de croissance. Sur la période après crise, le pib par habitant fait un maximum en Allemagne et en Amérique, mais en France et dans d’autres pays d’Europe la valeur est inférieure. N’avons-nous pas un problème de compétence ? Pour les politiques de long termes hors relances types keynes, la France n’a jamais réalisé d’excédents budgétaires ou de la balance. Sur 08-15, les allemands font 0,98 de pib par habitant en ppa et constant annuel contre -1,21 de déficit, la France fait du déficit pour une baisse de pib. L’Europe n’a-t-elle pas un problème de convergence avec le traité Maastricht et d’efficience au niveau BCE alors que nous sommes en inflation supérieure à la croissance le tout en record de faillites. Dans les années de plus faible déficit sur 24 pays, 2000, 2001, 2005 à 2008 depuis 1995, la moyenne est de -0,46 contre -2,21 en France soit 4,8 fois plus, pourquoi la France ne sait-elle pas réaliser des excédents et de la croissance ? N’avons-nous pas une génération tyran qui empêche nombre de jeunes d’accéder à la vie active ?
Réponse de le 25/10/2015 à 15:47 :
belle demonstration d'economie,pour moi en france depuis 50 ans on a choisi le traitement social(,aides multiples distribuées genereusement sans controles veritables) plutot que de favoriser le plein emploi en confortant les pme pmi 1eres employeuses de main d'oeuvre on a,pour la grandeur de la france prefere se pencher sur les grosses entreprises,qui se sont mondialisées,echappent a l'impot,emploi finalement pas tant de personnes que cela et le résultat est une floppée de petites boites qui coulent surchargées de taxes inutiles,spoliatives voir suicidaires mais qui pourraient embaucher si on les laissait souffler fiscalement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :