Elections régionales : "Les Républicains" en tête juste devant le Front National

 |   |  385  mots
Combien de régions le PS arrivera-t-il à conserver ?
Combien de régions le PS arrivera-t-il à conserver ? (Crédits : Flickr/Tom. CC License by.)
Selon un sondage publié par l'hebdomadaire Marianne, les listes "Les Républicains"(avec leurs alliés) arriveraient en tête aux élections régionales avec 27% des voix juste devant celles du Front National (26%). Le PS obtiendrait 22,5%.

A deux mois des élections régionales (6 et 13 décembre), les listes présentées par le Parti socialiste et ses alliés semblent en difficulté, si l'on en croit le sondage Elabe, réalisé les 22 et 23 septembre auprès de 986 personnes pour l'hebdomadaire Marianne, et publié le jeudi 1er octobre.

Les listes « Les Républicains » (LR) + UDI + MoDem obtiendraient 27 % des voix, juste devant celles soutenues par le Front National (FN) avec 26 %. Suivraient les listes PS et alliés (22,5 %), Europe-écologie/Les Verts (8,5 %), Front de Gauche (6 %) et Debout la France, le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan (3 %).

Au total donc, en théorie, l'ensemble de la gauche arrive en tête avec 38,5% des intentions de vote, devant le bloc des droites et du centre (LR-UDI-MoDem-Debout la France) et le Front National.

Le Nord-Pas-de-Calais-Picardie à la portée du FN

Reste qu'il s'agit d'une photographie nationale qui ne renseigne pas sur la situation propre à chaque région. Notamment, dans celles où, en cas de triangulaire au second tour, le FN est susceptible d'arriver en tête.

Ainsi, selon un sondage Odaxa/Le Parisien-Aujourd'hui en France/ BFMTV, réalisé du 15 au 18 septembre auprès de 991 électeurs de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, au second tour, Marine Le Pen écraserait tout en cas de triangulaire. La candidate FN obtiendrait 39% des suffrages, contre 32% pour Xavier Bertrand (LR) et 29% pour Pierre de Saintignon (PS).

Dans cette région, la situation du PS est d'autant plus compliquée que les écologiste d'EE-LV ont refusé de faire liste commune avec lui, préférant une alliance avec le Front de Gauche, ce qui a provoqué la démission du parti de Barbara Pompili, vice-présidente du groupe écolo à l'Assemblée nationale.

Un referendum sur une alliance PS/ Europe écologie-Les Verts

D'ailleurs, cette question des alliances avec EELV divise le PS. Voulant forcer la main des états-majors, le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a décidé d'organiser à l'emporte-pièce un referendum du 16 au 18 octobre, ouvert à tous les militants « de gauche ».

La question posée sera : "Face à la droite et à l'extrême droite, souhaitez-vous l'unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales ?». Mais cette initiative improvisée ne déchaine pas les passions. In fine, le PS espère secrètement garder la présidence de 3 des 13 nouvelles régions... Dont l'Ile-de-France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/10/2015 à 13:20 :
N’avons-nous pas une securitate, une police politique de persécution subventionnée alors que des organismes à subventions de l’Etat feraient des violences, l’Etat a-t-il une politique de maltraitance générale ? Les traités ne seraient pas appliqués, ne fait-on pas dans le parjure ? N’avons-nous pas un régime à rendre plus performant et à examiner alors qu’on publie qu’on aurait des sureffectifs publics qui détruiraient des emplois productifs ? On aurait 300 000 emplois non pourvus, quelle croissance avons-nous, la consommation des ménages donc le pib serait au niveau de l’Italie mais on déclarerait 30% de plus ? Il existe le système américain avec 15% d’administration au pib, le régime bureaucratisé français qui dévie à 25%, le système grec à 25% de pib, n’est-ce pas des erreurs de gouvernance, et au Japon on aurait une croissance plus faible, mais l’Europe ne s’illustre-t-elle pas par sa croissance faible et son chômage élevé ? Le QE nous conduira-t-il vers une croissance meilleure comme aux usa ou bien vers le Japon qui aurait relancé par des baisses d’impôts ? Quand avons-nous baissé les impôts et les doublons publics, on parle de comités théodules.
Le vote fn augmenterait est-ce à cause des impôts ou bien du chômage?
a écrit le 04/10/2015 à 15:39 :
Pour les élections, on aurait des sondages divers et variés, on ne sait pas bien à quoi servent les régions, aura-t-on plus d’impôts et de fonctionnaires, quand les impôts ont-ils baissé en France depuis des années ? On parle d’un matraquage fiscal, on écraserait les classes moyennes et on défiscaliserait les niches fiscales. Ne fait-on pas deux poids deux mesures par la brimade à la consommation des ménages. On aurait un traité signé à 60% dette et 3% déficit, sera-t-il appliqué ? Les statuts de la BCE n’ont-il pas été détournés ? On parle d’un déclin aura-t-on 20 ans de déclin avec une croissance molle ? On entend dire que 300 000 emplois ne seraient pas pourvus, est-ce par maltraitance générale au travail ou bien parce que l’Etat ne fait son travail ? Le chômage jeune aurait augmenté, l’Etat n’est-il pas contre-productif ? Le chômage diplômé serait élevé, ne fait-on pas des fusions et chômage, est-ce pour le veillissement de la société, pour empêcher le développement économique ? On aurait des fait des fonctionnaires et des pré-retraites avec un taux d’emplois faible chez les séniors, ne devrait-on faire 6 millions de pré-retraites ? Les banques ne seraient pas fiables, est-ce pour démolir la société ? On publie que nous perdrions de 17 à 12% de parts de marché en industrie depuis 2000, on aurait moins d’ETI que les Allemands, ne faisons-nous pas dans le dysfonctionnement économique ? Les retraites ne seraient pas financées, ne devrait-on prévoir des fonds alors qu’elles baisseraient pour les actifs. N’allons-nous pas plein sud vers les chômages élevés ? Des diplômés deviendraient chevriers, sommes-nous chez les chèvres en économique sans investissements R&D selon le traité de Lisbonne, on ferait de la recherche sans développement ? On augmenterait les prix réglementaires en disant que c’est de la consommation, mais la consommation réelle n’est-elle pas en baisse ? On ferait du PIB fonctionnaire, c’est quoi ? L’Etat aurait relancé l’économie mais la croissance est qualifiée de poussive, ne fait-il pas du travail insuffisant, des fonctionnaires en sureffectifs détruiraient l’emploi et l’entreprises, on serait en tête de classement pour la bureaucratie, sommes-nous chez les malades du papier ? Si l’Etat crée l’emploi, dans quel pays a-t-on 25% d’administration au pib, n’avons-nous pas un taux d’emplois faible alors que celui de l’Allemagne aurait augmenté malgré la crise de 2009. Après la relance, ne devrait-on pour les années de vaches maigres, passer aux excédents budgétaires, à la stabilité monétaire, à la compétitivité et aux excédents de la balance commerciale ? Pour le cice on baisserait les charges des emplois sous 2 smic, c’est pour développer des emplois nuls ? Ne fait-on pas dans la sous-qualification ?
a écrit le 04/10/2015 à 12:57 :
///ISTOIRE/// ALLEZ VISITE LE MUSSE DE LA REVOLUTION FRANCAISSE A VIZILLE DANS L ISERE VERS GRE NOBLE VOUS VERRAIS QUE LES VRAIS REPUBLICAINS ETE DES REVOLUTIONNAIRES LEURS SLOGANTS ETE LIBERTE/ EGALITE/FRATENITE OU VOYEZ VOUS TOUT CES VERTUS REVOLUTIONNAIRE/ AUJOURDHUI DANS TOUS CES NONBREUX PARTIES DIVISE ET RACISTE? COMME LE SONT POUR LA MAJORITES D ENTRE EUX? MARAT. ROBESPIERRE. ET DANTON SONT ILS MORT POUR RIEN???
a écrit le 03/10/2015 à 23:21 :
Les républicains sont-ils attachés aux démocrates américains, les définitions ne devraient-elles pas être revues alors que on ne pourrait dire que la France a une histoire blanche. Si Wellington ne commande pas, on a encore un général défaite. On ferait des droites bleu rose? Je deviens riche en prônant l'égalité Est-ce notre mode de gouvernance? A quand jeune français diplômé comme chef de rayon ou chef de cantine?
On n'est pas dans les morts pour rien en 14, rescapés comme Guynemer à 26 ans et rescapés de l'Indochine.
Réponse de le 04/10/2015 à 9:06 :
Avant les "blancs", autrement dit les Celtes (Gaulois) arrivés en France vers 600 av JC, c'est à dire il y a une seconde dans l'échelle de l'histoire humaine, il y avait d'autres populations, et pas forcément "blanches" mais il y a peu d'études sur le sujet ? Y avait des populations qui ont vécu en France avant les "blancs" Celtes ? Ils étaient "colorés" ? Vu que l'humanité vient d'Afrique et donc avait une couleur "foncée" à la base ?
a écrit le 03/10/2015 à 19:21 :
Les REPS devant c'est normal.Les socialistes sont incapables de tenir une comptabilité équilibrée et personne ne veut d'une aventure populiste avec le FN.Beaucoup ont trouvé le nouveau programme de Sarkozy séduisant.Un parti neuf,des idées neuves,peut etre est cela le déclic pour une refondation démocratique en FRANCE.Ensemble tout devient possible!
Réponse de le 03/10/2015 à 21:40 :
"Sarkozy a vraiment changé, il est pire qu'avant." Ce slogan venant des guignoles est plus que réaliste. Quand on écoute ces discours, j'ai honte que Sarkozy est été président. Plus critiquer les autres après 5 ans de destruction massive du pays qu'il dirigeait sans jamais lui même ce remettre en question prouve qu'il est imbu de lui même ce contre fiche de notre pays et de ces citoyens. Sarkozy ne mérite même pas sa paye a vie pour avoir été président et avec des discours comme il fait, il ne vaut pas plus qu'un footballeur comme Ribéry...
a écrit le 03/10/2015 à 18:02 :
Le sondage en question n'est pas représentatif, une opinion peut changer, comme par exemple avec bac+5 on comprend rien à l'économie donc on vote au hasard ou bien on va à la plage.
D'autres sondages montrent une droite en tête.
La constante serait plus d'impôts et de fonctionnaires.
a écrit le 03/10/2015 à 16:17 :
Les sondages ne sont-ils pas manipulés par le machin qu'on appelle Etat ou bien des intérêts corporatistes?
Aux élections il existe près de la moitié de non votants, fait-on dans les veautes ou bien les vœux pieux?
Les statuts de la BCE n'ont-ils pas été détournés?
On pourrait imaginer un mouvement protestataire pour 6 millions de pré-retraites alors que le chômage jeunes et séniors serait élevé.
On parle d'un déclin, aura-t-on 20 ans de déclin et de croissance molle avec des relances financières qui sentent mauvais alors qu'on ferait dans la mutualisation des pertes?
On aurait des dettes qui diminuent le niveau de vie, n'est-ce pas absurde. En Grèce par exemple -25% de pib, ne devrait-on juger les mouvements en désastre économique?
alors qu'en Europe le chômage galope, on pourrait imaginer une sanction pour la baisse du produit par habitant?
a écrit le 03/10/2015 à 11:06 :
J'adore ces sondages qui sont aussi peu réaliste que les tests de cosmétiques réalisés sur 99 femmes ou plus sérieux sur 1002 personnes !!! Un vrai troupeau de gnous......
a écrit le 03/10/2015 à 10:56 :
La politique est l'exécutif d'une économie. Elle n'existe pas seule. Sans programme économique clairement annoncé, le vote uniquement politique devient terriblement populiste. A "droite", bien que ce terme ne veuille plus rien dire, doit-on penser que le bon programme est celui de Sarkozy, dénoncé voire attaqué par tous "ses amis", alliés d'occasion ? A "gauche", bien que ce terme encore une fois n'ait plus aucune signification, doit-on penser que le programme Hollande mal ficelé est celui qui prime alors qu'il n'est approuvé que par un français sur dix ? Les grandes régionales se nationalisent car dépendantes des budgets, la preuve : cette vision globalisée des votes présentée ici. Alors l'économie est celle de la nation et le candidat doit seulement dire de quelle manière il adapterait certaines options ponctuellement. A ce jeu, seul le Front National présente un programme économique cohérent, quelque soit l'opinion que l'on en ait, et une déclinaison locale claire. Aussi les français vont-ils voter en choisissant entre lui et le Global Parti de tous les autres en bloc. Il est probable qu'il n'obtienne qu'une victoire proportionnelle pas encore majoritaire mais l'élan est donné. Il ne s'agit pas encore de politique pourtant mais de stratégie électorale gagnante.
Réponse de le 03/10/2015 à 18:32 :
Bonsoir, Le FN cohérent mais vous avez du mal suivre le cinéma un petit rappel comme exemple, le FN voulait sortir de l'Euro deuxième séance il demandera l'avis des français et oui on se mouille pas on mouille les autres au cas où. Le FN n' a pas de programme il flirte en fonction du vent citoyen. J'avais pour habitude de lire vos commentaires qui semblaient être du bon sens mais la vous avez sorti votre carte du parti ou du moins vos avez avancé dans vos idées lepénistes. On peut appartenir à un parti ou souhaité le voir au pouvoir mais dans ce cas il faut être clair et ne pas tourner autour du pot. Je ne suis pas un adepte du FN qui a droit à pignon sur rue car il n'est ni plus ni moins pire que les autres donneurs de leçons, mais je pense que chacun à droit à ses idées à condition de les assumer pleinement
a écrit le 03/10/2015 à 10:18 :
c'est de l'intox Le PS notre parti bien aimé dont le chef est notre vaillant François est dans tous les sondages sérieux donné gagnant à tous les coups devant LR et FN et PG et EELV. C'est sur et certain On parie?
Réponse de le 03/10/2015 à 21:43 :
Si Hollande veut passer il va devoir vite faire une loi donnant le droit de vote aux nouveaux migrants...
a écrit le 03/10/2015 à 9:53 :
Des sondages qui sont présentés sans les marges d'erreurs ne sont pas crédibles, de plus faire l'amalgame des forces de Gauche fausse les résultats, les Verts refusent de s'allier avec le PS, Mélenchon voue aux gémonies le PS, ce n'est pas très cohérent comme analyse. Quant au forces de Droite la cohésion n'y existe pas. Il reste le FN seul qui est loin d'être majoritaire et personne n'évalue le vote blanc et l'abstention.
a écrit le 03/10/2015 à 8:50 :
La France est un merveilleux pays, mais elle a perdue le cœur de sa politique. Elle était le pays de l'alternative de la pensée politique et c'est ce qui en a fait un des pays les plus admiré au monde. Les français se sont fait formater le cerveau d'une manière radicale par une propagande télévisuelle constante depuis quelque décennies. Le résultat est consternant, honteux et pathétique.

Étant à moitié français par mes origines il m'arrive souvent de penser à partir de ce pays d'égoïste et de narcissiques... Mais je ne peux m'y résoudre... Je le voie autour de moi il y n'y a que des gens formidable, le cœur sur la main prêt à aider n'importe qui. La moitié de ces gens ne votent jamais, et l'autre vote en contradiction avec leurs pensés, surtout par ignorance.

La BFMTVisation de la société a rendu les français extrêmement nul en politique et c'est consternant.
Réponse de le 03/10/2015 à 10:30 :
Je pense que la solidarité existe encore en France, mais c'est l'état qui s'en occupe. Les citoyens sont devenus égoistes par peur du chomage et de la pauvreté. La peur du chomage rend les gens méchants et frustrés, et ils rejettent leurs angoisses sur les plus faibles : les femmes, les immigrés, les minorités, les gens de "couleur" etc. Il faudrait que le pays apprenne à vivre ses angoisses sans bouc émissaires, y a til de bon psychologues dans la salle pour soigner la France ???
a écrit le 02/10/2015 à 17:50 :
Pas de problème pour "les républicains" comme pour le ps, le programme qu'ils veulent appliquer est prémâché à Bruxelles, ils n'ont pas d'effort a faire pour leur carrière!
a écrit le 02/10/2015 à 17:06 :
Le sondage est faussé car il n’inclut pas l’Union Populaire Républicaine de François Asselineau qui compte 8740 adhérents alors qu’EELV en compte 5000 et DLF 3500 !!!!!
Réponse de le 03/10/2015 à 20:51 :
Votre message m'a donné envie d'aller voir le site de l'UPR, que je ne connaissais pas, et je vous remercie car il semblerait qu'il y ait enfin du nouveau sur la scène politique.
Réponse de le 04/10/2015 à 10:48 :
Merci de nous avoir rappelé le caractère groupusculaire d'EELV qui bénéficie d"une présence médiatique sans aucune proportion avec son importance réelle.
a écrit le 02/10/2015 à 16:01 :
Mon problème comment dire à toute cette classe politique maffieuse, médiocre corrompue pour une partie, menteuse, profiteuse des deniers publics etc etc, lui faire comprendre que toute la clique qui se présente, en général d'ailleurs ceux à droite comme à gauche responsable des 6 millions de chômeurs et des 2000 milliards de dette que l'on a assez. Certains diront le FN oui pour mieux couler car entendre les discours économiques de Mme Le Pen montre qu'en dehors des jardins du chateau de St Cloud avec en prime la main mise familiale sur un parti, n'est pas un avenir pour la France ne parlons pas du stalinien du FdG grand profiteur des deniers publics comme ses nouveaux amis les Verts ne parlons pas de ceux qui profitent en couple des deniers publics type Debout la France comme ceux de la succursale de LR l'UDI, le vote blanc mais ils s'en moquent et refusent de le compter comme exprimé, reste l'abstention car tout le monde en parle et on pourra dire le soir des élections que le plus grand parti de France est l'abstention. La maffia politique sortira comme à son habitude les scores et bravo!!!! mais en fait elle montrera encore une fois que ce pays n'est pas démocratique et que ceux qui sont élus ne représentent pas leur région. Le fait que les partis refusent de prendre en compte comme exprimer le vote blanc s'abstenir reste en fait le devoir citoyen. Ne pas écouter ceux qui disent que ne pas voter ne permet pas de s'exprimer par la suite, l'expression du vote blanc est refusé reste donc ce qui pèse et remet en cause la légitimité de nos élus l'abstention.
Réponse de le 03/10/2015 à 10:00 :
D'accord à 200 % avec vous, ne plus voter et le système s'écroulera de lui même.........!
Il faut en finir avec cette monarchie incapable et mafieuse, qui a ruiné ce pays. Les Français doivent se réveiller, reprendre le pouvoir et imposer la mise en place d'une vraie démocratie participative à l'exemple de la Suisse. C'est le seul et unique moyen de relever ce pays.
Réponse de le 04/10/2015 à 16:01 :
Pourquoi pas essayer le front National une fois , alors que depuis 40 ans et un peu plus. Les partis d'alternance n'ont rien résolu et accentuer le désastre jusqu'à prendre l'Euro qui n'est que le mark Allemand en réalité . Nous avons perdu nos frontières avec les risques que vous connaissez sur la maîtrise des flues migratoires .
a écrit le 02/10/2015 à 15:53 :
C'est une blague ? je pensais que le FN allait gagner en 2017. En tous cas, c'est clair que le FN est le 1er parti de France déjà. Et oui, les politiciens ont récolté les fruits de leurs mensonges pendant 50 ans. Ca va changer quoi que le FN gagne ? Tout simplement une continuité : la France va s'écrouler et s'effondrer de plus en plus, et avec le FN on va toucher le fond...C'est ça qu'ils veulent ?
Réponse de le 02/10/2015 à 16:40 :
A verité : Prouvez-le que je me m'esbaudisse ! Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué ; on touche déjà le fond. Fond, que nous "raclons" chaque jour avec nos deniers !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 02/10/2015 à 19:11 :
A vous de nous prouver en quoi le FN va nous sortir de la crise économique mondiale, par quel miracle ? Tous les memes, on le sait bien, il n y a absolument aucune solution miracle pour vaincre le chomage, empecher les dettes publiques, augmenter les salaires, diminuer les prix, diminuer les taxes, etc.. Et à quoi servent nos deniers vous demandez ? Vous le savez très bien : à enrichir ceux qui sont déjà riches, et à appauvrir ceux qui sont pauvres. Ainsi va le monde depuis toujours.
Réponse de le 04/10/2015 à 17:20 :
A @bribri : Si le FN peut nous sortir de la crise française ; ce ne sera pas si mal.Donc, pour vous, on attend que les autres nous ruinent et on croise les bras. Continuez à espérer si vous voulez, moi, je préfère le changement et le vrai avec une autre politique économique, sociale. Lisez leur programme sérieusement.
a écrit le 02/10/2015 à 15:40 :
Je me demande pourquoi ils se nomment les Républicains ! ils n'en ont rien plutôt des bourgeois .
a écrit le 02/10/2015 à 15:37 :
ce sondage a été réalisé dans une pochette surprise. alors que tout les sondage donne entre 8 et 10% au FDG, la question de ce vote a du être posé a la fin du questionnaire "au fait il y a une liste FDG"
Réponse de le 03/10/2015 à 17:39 :
Le Front de gauche est toujours très surestimé dans les sondages. Aux européennes, on le donnait entre 8 et 10 voire bien plus et il a fait 8. Donc, oui, 6 ou 7, ça devrait être le score du FDG dans cette région, pas plus
a écrit le 02/10/2015 à 15:32 :
Les élections régionales sont comme les élections européennes des "élections défouloir" où les électeurs expriment leur mauvaise humeur. Sachant aussi que globalement cela ne changera rien, sauf des visages que, à part la tête d'affiche, quasiment personne ne connait, les conseillers régionaux étant élus sur une liste.
Il est évident que cela va être l'occasion pour les déçus de la gauche de s'exprimer au premier tour en dispersant les voix mais également au second tour: et là, cela va être la nouveauté en s'abstenant ce qui va faire perdre une grande partie des régions au PS. Est ce que ce gouvernement autiste saura comprendre le message ou poursuivra-t-l dans sa macronisation l'avenir le dira! il faut juste espérer que Nicolas Sarkozy n'en fasse pas trop dans la récup et l'autosatisfaction (mais ce n'est pas le style maison!). ce n'est pas son action qui va faire gagner les républicains mais l'inaction voire la trahison de l'actuel gouvernement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :