"Si nous gérons bien la suite, le choc peut rester temporaire" (Banque de France)

 |  | 779 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : Toru Hanai)
La crise due au coronavirus devrait faire chuter le PIB français d'"au moins 8%" cette année en fonction de la durée de "l'acte II" du déconfinement jusqu'à la reprise complète, a indiqué le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, dans une interview au Jounal du dimanche, dans laquelle il a livré son diagnostic sur l'état du pays.

La crise due au coronavirus devrait faire chuter le PIB français d'"au moins 8%" cette année en fonction de la durée de "l'acte II" du déconfinement jusqu'à la reprise complète, a indiqué le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, dans un entretien au Journal du dimanche. Pour rappel, le gouvernement table actuellement sur une chute de 8%.

"Si nous gérons bien la suite, le choc peut rester temporaire", a-t-il ajouté en rappelant que le Fonds Monétaire International (FMI) prévoit que la France pourrait retrouver l'an prochain une croissance forte à +4,5%.

"Nous ne passerons (...) pas d'un coup à une reprise normale" avec le déconfinement à partir du 11 mai, anticipe-t-il : "Ce sera un acte II, où il faudra faire grandir en même temps la confiance sanitaire et la confiance économique, pour les entrepreneurs comme pour les salariés", a indiqué François Villeroy de Galhau. Problème, personne ne sait combien de temps durera cette étape. "Nous ne connaissons pas encore la durée de l'acte II jusqu'à la reprise complète", a-t-il précisé.

Le rôle protecteur de l'Etat devrait diminuer

Pour lui, l'Etat "joue un rôle d'amortisseur majeur", face à la crise: "L'intervention publique massive a absorbé au moins les deux tiers du choc, et réduit d'autant son impact pour les ménages et les entreprises", a-t-il fait valoir.

"Son rôle protecteur devrait diminuer au fur et à mesure de la reprise dans les différents secteurs", prévoit-il, "d'autant que, bien sûr, cet amortisseur collectif devra être payé dans le futur".

55 milliards d'euros de demandes de prêts garantis par l'Etat

Selon lui, les banques ont enregistré à ce jour 290.000 demandes de prêts garantis par l'Etat pour un montant de 55 milliards d'euros.

"Le succès s'amplifie : on est à 20.000 demandes supplémentaires par jour. Les bénéficiaires des prêts garantis sont surtout des TPE de moins de 10 salariés, qui représentent près de 90% des décisions et plus de la moitié des montants", a précisé François Villeroy de Galhau.

A la question "est-ce que les banques jouent le jeu?", il a assuré que "globalement, elles font leur travail".

"A l'avenir, il faudra voir si toutes les entreprises retrouvent la capacité financière pour rembourser leur prêt", a ajouté le gouverneur de la Banque de France.

"On pourrait envisager, au cas par cas, notamment pour les secteurs les plus durablement touchés, que les reports de charges fiscales et sociales deviennent des abandons, voire imaginer des apports en quasi-fonds propres", a-t-il évoqué : "Mais il faudra être pragmatique et sélectif car il s'agit d'argent public".

Dette publique à 115% du PIB

"La France va sortir de ce choc avec une dette publique accrue d'au moins 15 points de PIB, à 115%. Dans la durée, il faudra rembourser cet argent", a insisté le gouverneur. "Il faudra viser une gestion plus efficace, d'autant que les Français ne souhaitent pas payer plus d'impôts", a-t-il prévenu

En attendant, "il est trop tôt pour (...) dire" si les 110 milliards mobilisés par l'Etat pour soutenir l'économie suffiront.

Une relance de la consommation est envisageable, étant donné que de nombreux Français dépensent moins que ce qu'ils gagnent avec le confinement. Cette différence "devrait être demain un réservoir d'achats, et donc de croissance" pour peu qu'ils soient "rassurés sur le plan sanitaire", selon lui.

Fonds de relance européen

Pour accélérer la reprise, François Villeroy de Galhau a rappelé que l'un des accélérateurs de croissance passerait par des programmes d'investissement public européens.

"Cela permettrait d'augmenter nos capacités de production et de renouer avec nos priorités de long terme comme la lutte contre le réchauffement climatique (...). Pour la reprise, le principe d'un fonds de relance proposé par la France est acté : restera à déterminer son montant et son financement".

La BCE pourra faire plus si besoin

Alors que la Banque centrale européenne (BCE) a déjà décidé d'apporter 4.000 milliards d'euros de liquidités cette année pour aider l'économie européenne à tenir le choc, elle pourrait prendre des mesures supplémentaires pour faire en sorte que l'inflation dans la zone euro soit conforme à son mandat (...).

"Pour l'avenir, l'inflation restant au-dessous de notre cible de 2%, nous devrions maintenir des taux très bas et des liquidités très abondantes. Et s'il fallait faire plus pour remplir le mandat de stabilité des prix confié par les traités, en toute indépendance, alors nous le ferons", a déclaré celui qui est également membre du conseil des gouverneurs de la BCE.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/04/2020 à 12:47 :
En quoi cette crise financière est un drame? Si elle touchait que notre pays on aurait de quoi s’inquièter car tout ce qu'on achèterait a l’étrangé serait hors de prix, là c'est le monde qui est touché... Seul les financiers devraient s’inquièter... Ah zut je crois que j'ai répondu à ma propre inquiétude, il est vrai que Macron est un pure financier et s'inquiète plus pour sa piscine que pour l'APL...
a écrit le 21/04/2020 à 11:34 :
"Cela permettrait d'augmenter nos capacités de production et de renouer avec nos priorités de long terme comme la lutte contre le réchauffement climatique", encore un à la masse. Le changement climatique, c'est hier qu'il fallait s'en occuper, si c'était une priorité... Le covid 19 présente des avantages : un avant goût de l'effondrement de notre civilisation, et il fait comprendre à ceux qui s'en préoccupent que le système ne se remettra pas en cause de lui même. 1789 et la déclaration des droits de l'Homme, c'était en France : la Révolution pour reconstruire une planète viable pour nos descendants viendra-t'elle de France également?
a écrit le 21/04/2020 à 10:37 :
réponse au ! 469 commentaire) ma mère à une petite retraite de minimum vieillesse 600 euros la MSA AGRICOLE à savoir que tout est à redonner le jour ou la personne est décédé .
tout le monde à pas 2000 euros de retraite !!!! les fonctionnaires de l' état .je vous souhaite de jamais !!! étre malade
a écrit le 21/04/2020 à 9:40 :
Jamais dans l'histoire le gouvernement, avec l'appui des institutions européennes n'ont autant aidé les citoyens et les entreprises. A la fin de tout cela, on aura besoin de relancer la machine et la dernière chose qu'on aura besoin, c'est de théories idéologiques marxistes fumeuses ou basées sur les "fiches de synthèses de bistrot " de MLP ....
Réponse de le 21/04/2020 à 10:30 :
Malheureusement, cette catégorie Là occupera tout " l'espace "
Sabotage du climat éco-social assuré.

en octobre nous serons à 18 mois du 1er tour de la Présidentielle.

Cà promet............
Réponse de le 21/04/2020 à 11:18 :
"Jamais dans l'histoire le gouvernement," Vous nous parlez là des deux complices à l' origine de la pénurie du tout, organisée par l' article 63 du TFUE qui a permis toutes les délocalisations et qui veut présenter la note aux français ? Ca gagne ..bien une petite main de député européen ?
Réponse de le 21/04/2020 à 16:01 :
Réponse @ biloute...
Je n'ai rien à voir avec un fonctionnaire de quelque nature que ce soit....juste intéressé par l'histoire et mare de lire les complaintes des éternels grincheux de tous poils !
a écrit le 21/04/2020 à 6:53 :
" si nous gérons bien la suite " dit-il

MAIS !!!!!!!!!!!!!!!!!! La Fr ne sait faire QUE !!! des betises
a écrit le 21/04/2020 à 4:48 :
-Décembre 2018 Sinistré avec Gilets Jaunes : chute de 40% de l'activité

-Décembre 2019 de meme : mois " génial " !!!! pour présenter réforme des retraites
30 à 70% de chute des chiffres d'affaires.

-Décembre 2020 fort risque de mouvements syndicaux

2021 Année pré-présidentielle.....séduction : facture l'année suivante

Printemps 2022, fin de distribution à facture différée : DETTE.

MACRON BATTU LE PEN ELUE

2002 Chirac-Le Pen 82.8%
2017 Macron-Le Pen 63%
2022 LE PEN ELUE 51%
a écrit le 21/04/2020 à 4:38 :
Mettre un rond de cuir issu d'un banque expose a bcp de deconvenues.
Vous aviez ete avises bien avant cette election.
Maintenant les francais vont en payer le prix.
a écrit le 20/04/2020 à 22:57 :
Mélenchon l a dit , Macron le fera .
Splendide !
a écrit le 20/04/2020 à 21:38 :
Après avoir ramassé et redressé l'Allemagne de l'est Communiste ruinée,

Si L'Allemagne Ramassait la France en déficit et surendettée : Capitale Berlin.

ENFIN !!! NOUS SERIONS TIRES DE CE MEGA-PETRIN de mai 81 à ce jour,
devenus Citoyens Allemands.
Réponse de le 21/04/2020 à 6:38 :
J'adhère : Seule et unique alternative pour ne pas couler.

39 ans de déclin et de déclassement : bilan faillitaire-désespéré-irrécupérable

Nous avons tout à gagner dans une FR Allemande.
avec des landers,

ET UNE GESTION !!!!!!!!!!!
Réponse de le 21/04/2020 à 11:22 :
L' Allemagne mais c' est nous qui l' avons armée en payant la réunification ! J' intègre pour ma part la pseudo réussite allemande à-priori à la génèse de la dotation de chacun des pays dans l' UE et à plusieurs cofacteurs dont l' élargissement ..perpétuel, et à ses gvts français des brèles, voyons pourquoi. Dans les attributions de l' UE post CECA ou UE des 6, la France s' est vue confier le volet agriculture, l' Allemagne l' industrie, tout est dit. "Runnons" dans le temps jusqu' à l' intégration de l' ex RDA dans la RFA pour participer du tronc commun. Restructuré par l' Allemagne et financé par l' UE! donc pour partie la France, contributeur net. Pour faire court, l' UE tirait à l' ensemble des pays du sud à la monnaie euro désormais surévaluée, LA plus belle balle dans le pied de leur histoire par le bais des politiques d' austérité, relayées par les médias néolibéraux complices qui nous survendaient une UE sociale, prospère, à venir ..demain -comme depuis 40 ans!, bref celle qui montre son vrai visage aujurd' hui, en poursuivant son plus gros poisson du moment, la France, et après s' être exercée à détruire Grèce, Chypres et ..Portugal. Oubliant de nous dire que l' extension à l' est -qui intégrait des pays à 200 euros mensuels allait devenir le providentiel hinterland de Frau Merkel et de l' industrie allemande- et que cette intégration se faisait en réponse à la volonté du propriétaire, les USA, lesquels voulaient faire coïncider le périmètre géopolitique de l' UE à celui de l' Otan. Histoire de se rapprocher de la très sainte ..Russie, son ennemi phobique.. etc. Ce qui arrive à la France et que je m' efforce de brièvement résumer, tient à une trahison de TOUS les responsables politiques néolibs depuis Maastricht qui ont trivialement abandonné la France au fil de l' eau, au leaderrship allemand qui conduisait à la destruction des acquis pour compenser en interne, par la baisse des retraites et la fermeture d ' hôpitaux, etc.. l' impossible dévaluation d' une monnaie commune, dont fait partie la prise en charge sanitaire "light" de Covid. Un petit moment d' anthologie ? Révisez ou visez le discours prémonitoire de Seguin à la Chambre en 92, "Discours de Philippe Seguin 1992", tout y est . Il n' y aura pas de solution sans FREXIT..
a écrit le 20/04/2020 à 19:11 :
Garder ses économies, éviter tous les achats futiles, revendre illico ses actions et assurances vies, penser à la nouvelle crise qui vient au grand galop et qui va être bien plus dure que celle ci , réchauffement climatique oblige.
Comme aucun changement n'aura lieu, la surconsommation fera surproduction et par voie de conséquence énorme pollution, donc réchauffement au top.
a écrit le 20/04/2020 à 18:50 :
effacer la dette !!!!! la santé d' abord !!
a écrit le 20/04/2020 à 18:42 :
les gens modestes !!!! qui vont payer les frais ................... pour sortir la tête de l' eau. c' est là ou l' on voit les conséquences d' être a un bas niveau des finances .
Réponse de le 21/04/2020 à 6:58 :
Tous les autres fuiront vers un pays SERIEUX, frontalier ou lointain.
a écrit le 20/04/2020 à 18:34 :
Il faudra rembourser la dette qui est déjà colossale et on peu craindre le pire dans les mois et à venir. Quant à nos politicards, ils ne savent pas gérer les finances publiques. C'est devenu le tonneau des danaïdes... C'est évident, c'est l'argent du contribuable donc on continue d'emprunter et de dépenser sans compter. Avec l'argent des autres, tout est plus facile !
Mais un jour viendra où il faudra rendre des comptes surtout lorsque lles PME et ETI ne pourront plus créer suffisamment de richesses...
Cela n'arrive pas qu'aux autres ce qui s'est passé en Grèce par exemple...
Nos sommes en train de perdre notre indépendance, notre souveraineté !
Réponse de le 20/04/2020 à 21:21 :
Les politicards depuis Mai 1981 : Notre argent ! ils le considèrent à Eux

Et comme ils le dilapident et nous surendettent :

Les Parents, nous tous avec ou sans enfants, sommes juridiquement
responsables-Payeurs des dégats de Nos Gamins à betises :
Les Politicards : NOS GAMINS DEPUIS MAI 81
a écrit le 20/04/2020 à 17:53 :
Avec les incompétents totaux qui nous dirigent nous avons peu de chance d'y arriver. Cela signifie crise économique, puis crise de la dette, émeutes dans les banlieues et crise sociale. Tout est en place pour que la situation dégénère dans ce pays, situation ou nous ont placés nos politiciens, macron en tête.
a écrit le 20/04/2020 à 13:33 :
"" Si nous gérons bien la suite, le choc peut rester temporaire"" Compte là-dessus. Les retraités à qui l'on a mis 1,7% de CSG et qui paient encore la taxe foncière, vont continuer à moins consommer et à moins donner aux petits enfants pour que les sommes ne retombent pas dans le commerce. Bien sûr avec mise en conditionnement des jeunes sur le gouvernement que l'on a?
Réponse de le 20/04/2020 à 15:50 :
Votre retraite continue à être payée intégralement alors que les salariés en chômage partiel voient leurs revenus baisser de 16 %. Arrentez de vous plaindre constamment. Les 1.7 % de csg n'ont été maintenus que sur les pensions de plus de 2.000 euros.
Réponse de le 20/04/2020 à 15:54 :
Votre retraite continue à être payée intégralement alors que les salariés en chômage partiel voient leurs revenus baisser de 16 %. Arrentez de vous plaindre constamment. Les 1.7 % de csg n'ont été maintenus que sur les pensions de plus de 2.000 euros.
a écrit le 20/04/2020 à 13:12 :
.....bah la planete s"en remettra de trois - ou six mois de ralenti !
on nous a peut-etre surjoué l'affaire !
a écrit le 20/04/2020 à 11:38 :
Si croissance de 4.5% en 2021 : recettes énormes DILAPIDEES PAR LA CIGALE

Meme pas d'excédent budgétaires CONTRE la Dette.
a écrit le 20/04/2020 à 9:36 :
Question 1

À quoi sert la banque de France ce jour ?
Faire des stats et c’est tout
Si payer peut être des énarques
a écrit le 20/04/2020 à 8:49 :
""La France va sortir de ce choc avec une dette publique accrue d'au moins 15 points de PIB, à 115%. Dans la durée, il faudra rembourser cet argent", "

Le grand Archimandrite a parlé, nous espérons une bénédiction du ciel.
a écrit le 19/04/2020 à 21:21 :
Quand le Directeur de l'une des administrations dont l'incurie est parmi les plus extrêmes nous explique que les lendemains chanteront ...
Dramatique !
a écrit le 19/04/2020 à 19:36 :
Nous avons connu le baril vers les 20$. Je propose que l'excédent de taxes, quand le baril remontera, soit versé sur un compte ouvert au nom de la France… en Suisse; le passé nous a prouvé que nos gouvernements et notre parlement sont incapables de gérer cette manne; peut-être s'aviseront-ils qu'il est temps de réduire leurs rémunérations et avantages comme les dirigeants et actionnaires du Privé.
Réponse de le 20/04/2020 à 0:39 :
Tout excédent de taxes ou de recettes est englouti-dilapidé en dépenses supp

Les 20 Milliards/an de redressements fiscaux dilapidés en dépenses supp

Les 3875 Milliards d'eur ( euros actuels ) de privatisations de 86 à 2019
Engloutis-Dilapidés aussitot en dépenses supp
Réponse de le 20/04/2020 à 1:02 :
Les administrations obèses superposées en cascades, les unes superposées aux autres, inutiles, sur le modèle Soviétique, NOUS RUINENT

Et freinent l'action publique, ou réactions énergiques en cas d'urgence.

RAPPORTS ANNUELS DE LA COUR DES COMPTES, POUBELLE ! DE SUITE
Réponse de le 21/04/2020 à 7:16 :
Les ventes " virtuelles " de fréquences : 3-4 milliards d'euros
2G 3G 4G 5G très bientot

immédiatement gaspillées
a écrit le 19/04/2020 à 19:24 :
Sans annulation de qui vous savez , point de salut .
a écrit le 19/04/2020 à 19:07 :
Honte sur eux ! à ces pouvoirs successifs irresponsables depuis Mai 1981

Déficits et Dette

Non Mr le Gouverneur : LE CHOC EST DEVANT NOUS, la DETTE
FARDEAU A PORTER-PAYER


Paradoxe entre les FR Fourmi : épargnants, économes, prévoyants les temps futurs,
et ces gouvernants Cigale, DESINVOLTES avec les finances publiques ( les Notres !! Nos ! Efforts, Notre Labeur-Stress-Santé, Nos !!! impots et taxes directs et indirects )

Pacte de stabilité EUR à Refaire :

1 / Budgets Nationaux excédentaires de minimum 2% PIB/Ann hors crise
2 / Dette maxi 20% du PIB/Ann
Réponse de le 19/04/2020 à 19:41 :
honte aux français donc ? qui n'élisent un président que s'il promet baisse d'impôts ET toujours plus de protection sociale sans en relever l'aspect incompatible.
Les français ont ce qu'ils méritent et provoquent par ce comportement irresponsable: les déficits et la dette ; inutile d'accabler les élus qui sont plus que jamais les représentants de ce peuple adorateur de démagogie.
Réponse de le 19/04/2020 à 20:59 :
Comme vous avez raison !!!
mais malheureusement nous sommes à des années lumiére de ces objectifs de gestion saine
sur le plan économique , La France est un un peuple de "gamins" gouvernée par des "démagogues" qui ne veulent qu'une chose etre réelus
a écrit le 19/04/2020 à 16:00 :
A) le "Si" est utilisé pour se couvrir...

B) Le gouverneur de la Banque de France est tenu par les "traités" : sous-entendu de l'UE et la BCE !

C) Une "croissance forte de la France" en 2021 : me paraît être une fable macroniste-compatible !

J'invite les lecteurs à visionner la vidéo très solennelle de Jean-Marie Le Pen datant du 4 avr. 2020 sur youtube...! (déjà + de 20k vues)
a écrit le 19/04/2020 à 15:21 :
Enfin un vent d'optimisme et de réalisme qui plane sur le monde d'aujourd'hui et la multitude des micros acteurs de son économie réelle.
On n'en attendait pas moins des institutionnels et en 1er lieu de l'Etat providence qu'il est à la mode de décrier en tps de paix qd il n'y a pas gd chose à craindre.
Ça change aussi des incantations des pseudos prophètes du monde d'après qui détectent comme par magie les ressorts d'un monde nouveau avec ces gdes envolées lyriques du genre: " tout ne sera plus comme avt..."
Ça change aussi des donneurs de leçon du monde d'avant qui ts avaient prévu que ça finirait mal, mais pas forcément à cause d'un parasite microscopique venu du bout du monde.
Ben non, le monde d'aujourd'hui ne va pas fondamentalement évoluer car les gens de qcq pays que ce soit, et quelle que soit leur origine, ont besoin de consommer, bouger, découvrir, échanger, agir...vivre en somme et se rassurer qu'ils st bien vivants et pour longtemps.
Mais ça n'interdit pas qu'il soit souhaitable, voire incontournable de se poser la question de consommer mieux et peut-être un peu moins et dc produire mieux.
Car il apparaît tt à fait probable qu'une telle crise soit liée à la dégradation accélérée de notre environnement fragilisant l'espèce humaine et le monde animal qui l'accompagne, du dedans, mais aussi du dehors avec son lot de catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes et meurtrières.
a écrit le 19/04/2020 à 13:40 :
De la Dette ! encore ! 450 Milliards d'eur en plus

Récession ou croissance la dette FR ne marche qu'à la flambée, alimentée par
sampiternernel désinvolte déficit budgétaire depuis 10 Mai 81.

Allemagne : après la crise-récession 2007-2011, la dette n'a cessé de chuter.
Excédents budgétaires chaque année.
Lesquels accumulés subventionnent la relance 10 fois la FR ( elle avec dette )

La chaine bureaucrate-fonctio en cascade n'est pas obèse et donc ruineuse outre-rhin :
les aides sont distribués, les masques et tests aussi.

La FR A EMPRUNTE 319 MILLIARDS D EUR EN 2019,
POUR !!!!!!! REMBOURSER DE LA DETTE ECHUE EN 2019

Jamais La Cigale ne redressera les comptes publics ( LES NOTRES )
Réponse de le 19/04/2020 à 18:59 :
Ben si a chaque fois qu'un gvt essayant de réformer les entreprises publiques deficitaires se tape des méga grêves et qu'en plus la majorité des français s'y oppose (avec gros appui des populistes), on voit pas comment on s'en sortirait.
Réponse de le 19/04/2020 à 20:09 :
Oui mais les allemands ont accepté les réformes Schröder: normal qu'ils en soient récompensés
Ici, on veut le beurre et l'argent du beurre, tout en cherchant un bouc émissaire pour justifier notre faiblesse: le riche trop riche ou l'étranger trop étrange, selon le côté qu'on regarde
a écrit le 19/04/2020 à 12:31 :
c'est simple, une fois que nous reprenons le court normal des choses, il ne faut pas consommer. Juste le nécessaire. Et alors cela les fera réflechir.
a écrit le 19/04/2020 à 11:56 :
Un gigantesque gâchis d'argent public, alors même que la reprise n'est pas envisagée avant un mois! Nous allons au surplus déconfiner après tous nos partenaires, et tout cela pour ne rien gagner. Un désastre. Ne nous racontez pas d'histoires!
Réponse de le 19/04/2020 à 20:12 :
chaque gouvernement est bien obligé de s'adapter à l'état d'esprit dominant de sa population
il se trouve qu'en France, on va chercher des coupables locaux dès l'épidémie calmée
donc principe de précaution maximum
a écrit le 19/04/2020 à 11:43 :
C'est le nouveau monde, on efface l'ardoise des entreprises et on la fait payer par les "citoyens". Comme dirait FVG, je me sens rassuré
a écrit le 19/04/2020 à 11:21 :
voila
c'est la difference entre un pb de tresorerie et un pb de solvabilite
ou comment eviter qu''n choc exogene ne devienne endogene

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :