Les soldes d'été s'achèvent sur un bilan mitigé

 |   |  448  mots
Les secteurs favoris pour débusquer les bonnes affaires restent principalement l'habillement (73% des acheteurs), le sport (32,9%) et l'hygiène-beauté (20,4%). (Graphique Statista*)
Les secteurs favoris pour débusquer les bonnes affaires restent principalement l'habillement (73% des acheteurs), le sport (32,9%) et l'hygiène-beauté (20,4%). (Graphique Statista*) (Crédits : Statista)
Les soldes d'été n'ont pas particulièrement convaincu les Français en 2017. Le e-commerce, qui grignote de plus en plus de terrain dans les habitudes des acheteurs, vient remonter le bilan de cette édition.

Les Français bouderaient-ils les soldes d'été ? A moins de vingt-quatre heures de la fin officielle de l'édition 2017, le bilan reste timide. D'après un sondage Toluna réalisé par le magazine LSA, 75,5 % des Français ont fait les soldes cette année. Un résultat en recul de 1,3 point par rapport à l'année dernière, mais bien en-dessous des 4,4 points de baisse prévus.

Les secteurs favoris pour débusquer les bonnes affaires restent principalement l'habillement (73% des acheteurs), le sport (32,9%) et l'hygiène-beauté (20,4%). Puis viennent l'high-tech (15,7%) et tout ce qui est maison-déco (14,9%).

Concernant le profil des acheteurs, les femmes ont été plus actives pendant la période estivale : 81,6% d'entre elles ont réalisé un achat, contre 68,9% d'hommes.

Des fortes disparités selon les commerçants et les régions

A commerce différent, achat différent ! Des disparités sont en effet visibles selon les types de commerces : les centres commerciaux et les grandes enseignes maintiennent des résultats positifs alors que les indépendants peinent à enregistrer des recettes satisfaisantes. Interrogé par l'AFP, Bernard Morvan, président de la Fédération nationale de l'habillement (FNH) constate d'ailleurs des"retours globalement mauvais, avec des baisses significatives de chiffres d'affaires", de la part des indépendants.

Mais les inégalités se poursuivent également du point de vue géographique. Les soldes d'été ont séduit davantage de consommateurs dans les grandes agglomérations, au détriment des villes moyennement peuplées. Ainsi, selon le sondage Toluna, la fréquentation varie fortement d'une région à l'autre, progressant entre autres de 7 points en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie; diminuant de 3 points en Île-de-France et en Bourgogne-Franche-Comté.

Le succès du e-commerce

Le seul secteur qui connaît un franc succès est celui du e-commerce puisque 42,6% des Français ont choisi le shopping 2.0 contre 46,3%, qui optent pour les traditionnels centres commerciaux. Le site d'études spécialisées Eulerian Technologies a constaté une hausse de fréquentation de 14,72% sur les sites Internet français, lorsque son homologue Webloyalty remarque une progression de 10% des commandes en ligne.

Une bonne nouvelle pour ces soldes estivales qui ont tout de même bénéficié de l'arrivée massive des touristes après le 28 juin (date du lancement des rabais)... et des fortes chaleurs, selon Philippe Guilbert, directeur général de Toluna, qui précise:

"Le pire a été évité grâce aux fortes remises proposées (-50% à -70% de réduction) et à la canicule, qui a favorisé les ventes de vêtements légers et de chaussures ouvertes."

> Lire aussi : Soldes : comment réussir ses achats sur Internet

(avec agences)

__________________

(*) Un graphique de notre partenaire Statista

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/08/2017 à 0:01 :
Étant donné que pratiquement tout est "made in China", c'est Pékin qui va souffrir et être obligé de rabaisser les salaires de ses salariés. Un seul bol de rix par jour et plus de sauce le dimanche, nah :-)
a écrit le 08/08/2017 à 13:32 :
A cause d'un manque de pouvoir d'achat mondiale, la matière des produits ont baissé de qualité, ce phénomène a rendu inutile les soldes.
On devrait créer une agence mondiale qui homologue la qualité minimale par rapport aux prix... Car ça devient vraiment du n'importe quoi surtout dans le textile.
a écrit le 08/08/2017 à 12:26 :
Les épisodes de canicule ont plutôt dissuadé les clients de faire les magasins. Vous croyez vraiment qu'internet est le meilleur moyen d'acheter des vêtements que l'on ne peut même pas essayer ?
a écrit le 08/08/2017 à 11:13 :
Maintenant, avec "les solderies", les soldes non pas lieu d'être!
a écrit le 08/08/2017 à 10:33 :
A force de restreindre le pouvoir d'achat des gens aux profits de quelques milliers de riches il faut bien se dire que ces premiers commencent à manquer sérieusement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :