Le 11 novembre en Chine rime avec célibataires et soldes

 |   |  462  mots
Avec des internautes aussi friands de bonnes affaires, Alibaba fait ses choux gras du 11 novembre. L'an dernier, la plate-forme de e-commerce a réalisé pas moins de 8,6 milliards d'euros de ventes en seulement vingt-quatre heures.
Avec des internautes aussi friands de bonnes affaires, Alibaba fait ses choux gras du 11 novembre. L'an dernier, la plate-forme de e-commerce a réalisé pas moins de 8,6 milliards d'euros de ventes en seulement vingt-quatre heures. (Crédits : Juliette Boulay)
S'il existe un jour pour faire des affaires en Chine, c'est bien le 11/11, jour de la fête des célibataires. Depuis que le numéro un de la vente en ligne a décidé de récompenser ces derniers avec de généreux discounts, les internautes Chinois, seuls ou en couples, s'en donnent à cœur joie.

Sur Taobao.com, le décompte est lancé. Il ne reste plus que 11 heures, 37 minutes et 10 secondes avant l'ouverture des plus importantes soldes en lignes de l'année. Ce soir à minuit pile, des milliers de Chinois se rueront sur la première plate-forme de e-commerce du pays pour l'une des journées de shopping les plus frénétiques au monde : la fête des célibataires, ou en chinois Guanggun.

Quatre « 1 »

Le 11 novembre chinois est aux personnes seules ce que la Saint-Valentin est aux couples : l'occasion de se faire plaisir. La légende veut que des étudiants de Shanghaï aient décidé de consacrer une journée au célibat, dans les années 1990. Quoi de mieux pour une telle occasion que le 11/11, le jour de l'année s'écrivant avec le plus de « 1 » ?

Mais le véritable engouement pour le Guanggun est récent. C'est le géant du commerce en ligne Alibaba qui l'a popularisé en 2009, en prenant ce jour de dîner entre célibataires comme prétexte pour 24 heures de soldes.

Capture d'écran Taobao

Gros budgets

Les résultats ne se font pas attendre. En quelques années, la fête des célibataires est devenue le jour de shopping par excellence. « C'est le seul moment de l'année où je puisse faire de si bonnes affaires », témoigne Li, étudiante à Pékin. Son budget pour mercredi : 5.000 RMB, soit plus de 700 euros, presque le double de ce qu'elle a dépensé l'année passée pour la même occasion.

Mais Li ne compte pas seulement se faire plaisir. En plus des vêtements et chaussures à moitié prix, elle profite aussi des promotions sur les produits de consommation courante comme les fruits secs (très populaires en Chine), les produits de beauté, l'électroménager, l'électronique... « J'attends qu'il soit 00:00 pile et c'est parti pour du shopping toute la nuit », confesse-t-elle, s'octroyant même une journée de repos le lendemain.

Chiffres d'affaires à 10 chiffres

Avec des internautes aussi friands de bonnes affaires, Alibaba fait ses choux gras du 11 novembre. L'an dernier, la plate-forme de e-commerce a réalisé pas moins de 8,6 milliards d'euros de ventes en seulement vingt-quatre heures. Son premier concurrent, JD.com, n'est pas en reste avec 14 millions de commandes passées le même jour. « Les achats irrationnels sont encore plus flagrants ce jour-là », constate Teng Geer, étudiant lui aussi.

« La plupart des Chinois pensent qu'ils doivent acheter à partir du moment où le prix est bas. Avec un tel comportement, les produits de mauvaise qualité mais bon marché auront toujours des clients en Chine !», s'exclame-t-il en grossissant un peu le trait. Si les jeunes sont particulièrement ciblés ce jour-là et dépensent parfois des fortunes, beaucoup d'adultes n'adhèrent pas (encore) au phénomène.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2015 à 7:05 :
C'est de l'arnaque ces promos vu que les vendeurs ont gonflé leur prix quelques jours avant pour les rebaisser le 11.11. Donc il y a que les visiteurs occasionnels qui croient que c'est des promos.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :