Inde : comment Amazon espère devancer son rival Flipkart pendant les soldes

 |   |  610  mots
D'après RedSeer Consulting, les ventes annuelles des sites d'e-commerce en Inde représenteront entre 80 et 100 milliards de dollars d'ici 2020 contre les 13 milliards actuels.
D'après RedSeer Consulting, les ventes annuelles des sites d'e-commerce en Inde représenteront entre 80 et 100 milliards de dollars d'ici 2020 contre les 13 milliards actuels. (Crédits : © Mike Segar / Reuters)
En un an, la société américaine a triplé le nombre de ses produits et de ses vendeurs pour s'imposer face à Flipkart, leader du e-commerce en Inde.

Les sites d'e-commerce Amazon et Flipkart ont donné le top départ de la course aux soldes, ce week-end. A l'approche de Diwali, fête hindoue qui se déroule dans moins d'un mois, ce rendez-vous commercial d'une semaine début octobre est incontournable. D'après le cabinet d'études RedSeer Consulting, les indiens ont dépensé 1,5 milliard de dollars sur les sites de vente en ligne pendant cette semaine en 2015. « Cette période pourrait déterminer qui sera le gagnant ultime », affirme à Bloomberg Haresh Chawla, associé de la société de capitaux privés India Value Fund Advisors et business angel basé à Bombay.

Amazon a lancé les hostilités samedi 1er octobre, soit un jour plus tôt que son principal concurrent en Inde, dont la valorisation dépasse les 10 milliards de dollars. Si les deux sociétés n'ont pas communiqué le montant de leurs ventes pour l'instant, elles se sont livrées à une bataille de chiffres dès la première journée... Et l'entreprise indienne, créée en 2007, crie victoire face à l'américain. En incluant les ventes réalisées par Myntra, site de mode racheté par Flipkart en mai 2014, le groupe a vendu « 2,25 millions de produits pendant les 12 premières heures » des soldes, selon un représentant interviewé par The Economic Times.

100.000 produits vendus en 30 minutes

De son côté, Amazon revendique 1,5 millions de produits vendus. « Le deuxième jour devrait être encore meilleur que le premier en terme de ventes. Nous n'avions encore jamais vendu 100.000 produits en 30 minutes jusqu'ici », précisait à The Economic Times Manish Tiwary, vice-président de la gestion des catégories pour Amazon Inde. Le leader mondial de l'e-commerce, qui s'est lancé en Inde en 2013, a connu une affluence record. Avec 1 milliard de visites, il a enregistré plus de visiteurs uniques sur les 14 premières heures que sur la totalité des cinq jours de soldes l'an passé, selon Livemint.

Un recrutement massif de vendeurs

Alors que Flipkart mise sur des partenariats exclusifs, notamment avec des marques de smartphones, Amazon applique sa formule magique : « Des prix bas, une vaste sélection de produits et une livraison fiable », assurait mi-septembre Amit Agarwal, responsable d'Amazon Inde, à Livemint. En un an, le site a triplé son offre pour atteindre les 80 millions de produits. La société de Seattle a aussi lancé une opération séduction en février pour agrandir son vivier de vendeurs. Des cadres ont parcouru 37 000 kilomètres à travers 50 villes en Inde pour permettre aux vendeurs de s'inscrire facilement. En juin, Amazon annonçait aussi la baisse de ses commissions prélevées. Résultat : le nombre de vendeurs est passé de 40.000 en 2015 à 120.000 cette année. Dans un pays où seulement 22% de la population a accès à Internet, le site d'e-commerce a également ouvert « 24 "cafés-vendeurs" dans des villes et des villages pour leur offrir un soutien sur le terrain », annonce Gopal Pillai, directeur du service vendeurs pour Amazon en Inde, dans une interview à Your Story.

Amazon investit 5 milliards de dollars en Inde

Suite aux difficultés rencontrées par Amazon pour s'imposer en Chine face au géant Alibaba, Jeff Bezos a revu sa stratégie d'implantation en Asie et mise désormais sur le développement de son activité en Inde. En juin, le PDG en visite en Inde annonçait un investissement de 3 milliards de dollars, qui viennent s'ajouter aux 2 milliards déjà mis sur la table en 2014. Il faut dire que le marché indien a de quoi faire saliver le leader mondial de l'e-commerce. D'après RedSeer Consulting, les ventes annuelles des sites d'e-commerce en Inde représenteront entre 80 et 100 milliards de dollars d'ici 2020 contre les 13 milliards actuels.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :