Taxe d'habitation : la carte interactive de Bercy pour expliquer sa mesure

 |   |  420  mots
Après 2020 , la taxe sera supprimée pour 100 % des foyers, explique Bercy sur son site. D'ici là, une carte interactive ne sera pas de trop pour comprendre comment va se dérouler, où et pour qui, l'application de cette mesure d'exonération.
"Après 2020 , la taxe sera supprimée pour 100 % des foyers", explique Bercy sur son site. D'ici là, une carte interactive ne sera pas de trop pour comprendre comment va se dérouler, où et pour qui, l'application de cette mesure d'exonération. (Crédits : Reuters)
Face aux critiques des contribuables, cette carte, mise en ligne sur le site economie.gouv.fr, "permettra de découvrir commune par commune, le montant de l'économie de taxe d'habitation réalisé par foyer assujettis à la taxe d'habitation", écrit le ministère des Comptes publics dans un communiqué.

Le gouvernement, confronté aux critiques des contribuables sur sa politique fiscale, a de nouveau défendu lundi sa réforme de la taxe d'habitation en publiant une carte interactive montrant le nombre de foyers assujettis à cet impôt et le gain moyen par foyer.

Cette carte, mise en ligne sur le site economie.gouv.fr, "permettra de découvrir commune par commune, le montant de l'économie de taxe d'habitation réalisé par foyer assujettis à la taxe d'habitation", écrit le ministère des Comptes publics dans un communiqué.

Ces chiffres, agrégés par l'administration fiscale, "sont aussi proposés par région ou par département", précise le communiqué.

80% des foyers bénéficiaires à l'horizon 2020

La réforme, entrée en vigueur depuis le 1er octobre, prévoit la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des foyers à l'horizon 2020, avec une première baisse de 30% à l'automne 2018.

Cette mesure a suscité la polémique, de nombreux contribuables ayant découvert ces dernières semaines que la baisse serait inférieure aux 30% annoncés, leur commune ayant décidé d'augmenter leur taux d'imposition.

Soucieux de défendre sa mesure, l'exécutif a décidé mi-octobre de mettre en ligne le "fichier des taux votés par les communes" -- une initiative relayée sur les réseaux sociaux par des contribuables autour du mot-dièse #BalanceTonMaire.

Selon Bercy, 6.200 municipalités ont relevé cette année le taux de leur taxe d'habitation, sur un total de 35.400 communes. Parmi les villes de plus de 10.000 habitants, seules 55 l'ont fait.

Selon les nouvelles données dévoilées par le biais de la carte interactive, les contribuables d'Ile-de-France sont ceux qui ont le plus bénéficié de la réforme si l'on prend en compte le gain par bénéficiaire, avec 178 euros en moyenne.

En Bretagne, le gain moyen -- qui dépend des revenus du contribuables -- atteint cette année 156 euros, tandis qu'il atteint 143 euros dans les Hauts-de-France et 126 euros dans le Centre Val-de-Loire.

___

>> Comment Bercy présente sa carte interactive aux contribuables français :

"Au 1er octobre 2018, la taxe d'habitation a diminué de 30 % pour 8 foyers sur 10 : elle diminuera de 65 % en 2019 avant sa suppression en 2020 pour ces foyers. Après 2020 , la taxe sera supprimée pour 100 % des foyers. Dans votre commune, département ou région, combien de foyers sont assujettis à la taxe d'habitation ? Combien bénéficient d'une baisse ? Et à quelle hauteur ? Les réponses dans le module ci-dessous :
> Suppression de la taxe d'habitation : combien allez-vous gagner ?"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2018 à 15:51 :
Pour ma part je ne saisi pas le gouvernement, ils reprochent aux maires d'avoir augmentés leur taux. Pourtant le gouvernement ne nous a toujours pas expliqué pourquoi leur taux n'avait pas diminué. Après tout ils transfère à tour de bras ce que l'état financait au collectivités locales... Normalement cela aurait dû ce traduire par une baisse de la part d'état !!!
a écrit le 30/10/2018 à 12:02 :
C'est vrai que les riches paient beaucoup d'impôts mais ceux qui gagnent moins de 2000 euros par mois préfèreraient gagner 10 fois plus et payer 40% d'impôt
Réponse de le 30/10/2018 à 14:02 :
C PAFO ! Je n'ai jamais été plus à l'aise quand je payais beaucoup d'impôts. J'aimerai bien en repayer autant aujourd'hui.
Réponse de le 30/10/2018 à 15:52 :
Ceux qui payent le plus reste toujours les célibataires...
a écrit le 30/10/2018 à 10:04 :
Je m'en fiche! Faisans partie des 20% de Français "riches" qui continuent à payer cet impôt plein pot. En 2021 on sera seulement 20% à payer les services publics que les 80% utiliseront gratuitement... Évidemment ces contribuables étant les plus nombreux, ils continueront à élire des maires dépensiers. Sans aucune crainte vu que eux ne paieront aucun impôt.
Réponse de le 30/10/2018 à 12:37 :
Les maires dépensiers avec les coupes sombres des dotations aux maires pour satisfaire aux GOPE-de-Bruxelles ..?
Réponse de le 30/10/2018 à 15:53 :
Retrait de la taxe d'habitation signifie aussi hausse de la CSG, essence, gasoil, edf... et tout ce qu'un pauvre paye plein pot pour vivre...
a écrit le 30/10/2018 à 9:48 :
Et pour expliquer le chômage de masse, la baisse du pouvoir d'achat et la chute de la croissance on va recevoir des cartes interactives aussi ?

Non mais c'est quoi qu'on a au pouvoir bon sang !?

Un problème, une carte interactive numérique pour expliquer que cela n'en est pas un... Au secours.

ET pendant ce temps aux états unis ils ont Trump.
a écrit le 29/10/2018 à 23:54 :
La hausse de la taxe d'habitation n'est pas uniquement liée au taux d'imposition. Il y a certaines communes (c'est notre cas) qui n'ont pas touché au taux, mais diminué le taux d'abattement de la valeur locative cadastrale (de 15 à 5 %). Cette augmentation n'apparaît pas dans le fichier mis en ligne par l'exécutif.
Réponse de le 30/10/2018 à 9:23 :
Honteux de la part de la mairie. Nous citoyens, nous sommes en droit d'avoir de la transparence. Ca sous-entend que les communes devraient publier les budgets avec les variations pour chaque ligne.
a écrit le 29/10/2018 à 20:37 :
Reste 20 % qui vont continuer à payer la TH, ceux qui payent aussi l'IR , toujours
la même catégorie de contribuables mis à contribution.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :