Airbnb impose des restrictions sanitaires dans toutes ses locations

 |  | 640 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DADO RUVIC)
La plateforme de location de logements entre particuliers Airbnb a annoncé jeudi 20 août de nouvelles mesures en pleine crise liée au Covid-19. Il est désormais interdit d'organiser des fêtes ou événements dans les habitations proposées sur son site et ces dernières ne peuvent plus accueillir que 16 personnes maximum.

Face à l'impossibilité de faire la fête dans les bars et discothèques, nombreux sont ceux qui se sont tournés vers la location de logements pour organiser des rassemblements. C'est désormais proscrit, du moins sur Airbnb. La plateforme interdit en effet depuis ce jeudi 20 août l'organisation de toutes fêtes ou événements dans les habitations proposées sur son site. Une mesure qui s'applique à toutes les réservations futures sur la plateforme et qui « sera en vigueur indéfiniment, jusqu'à nouvel ordre », précise l'entreprise dans un post sur son blog.

« Nous pensons qu'une telle conduite est incroyablement irresponsable - nous ne voulons pas y être mêlés, et toute personne engagée ou autorisant ce comportement n'a pas sa place sur notre plateforme », ajoute Airbnb. Chaque hôte pouvait jusqu'à présent autoriser ou non la tenue de fête dans son habitation. D'après la plateforme, « 73% des logements disponibles à travers le monde interdisent déjà les fêtes dans leur règlement intérieur ». Le groupe a par conséquent retiré de ses filtres la mention indiquant que les hôtes acceptaient l'organisation d'événements.

Lire aussi : Impactée par la Covid-19, la galaxie Airbnb prépare déjà la reprise

Cette mesure concerne l'ensemble des locations de la plateforme dans n'importe quel pays du monde. Une généralisation que le groupe justifie : « Dans de nombreuses grandes juridictions, les règles de santé publique sur les rassemblements ont changé - et dans certains endroits ont basculé dans les deux sens en réponse à l'évolution des taux de cas de Covid - tout comme les réglementations sur les bars, discothèques et pubs ». Dans ce contexte, « décréter une interdiction globale des fêtes et des événements est dans le meilleur intérêt de la santé publique », estime le groupe.

Parmi les autres mesures prises par Airbnb : la limitation de la capacité des logements à 16 personnes quelle que soit l'habitation. « Nous étudions une procédure d'exemption potentielle pour les lieux d'accueil spécialisés et habilités à accueillir des événements ou groupes plus larges (notamment les boutiques-hôtels) », indique la plateforme. Consciente qu'« il y aura toujours des personnes qui tenteront d'enfreindre les règles », l'entreprise souligne qu'elle a mis en place des « sanctions sévères pour les hôtes ou les voyageurs qui tentent de les contourner ». Sans toutefois donner plus de précisions si ce n'est « l'exclusion de ces derniers de la plateforme et des actions en justice ».

Lire aussi : Airbnb contraint de se réinventer pour survivre au "coronakrach" du tourisme mondial

L'habitude de s'adapter

Cette nouvelle annonce fait suite à une autre datée à peine de la semaine dernière. Airbnb impose depuis le vendredi 14 août de nouvelles mesures pour limiter les fêtes non autorisées. Concrètement, les Français âgés de moins de 25 ans « disposant de moins de trois commentaires positifs sur des séjours précédents » ne pourront plus réserver de logements entiers près de chez eux, selon un communiqué. Ils restent néanmoins autorisés à réserver n'importe quel type d'hébergement en dehors de cette zone et peuvent par ailleurs réserver des chambres dans une habitation, à défaut d'un logement entier.

Lire aussi : Airbnb veut lutter contre les soirées non autorisées

Fin 2019, Airbnb avait aussi mis en place des restrictions pour limiter les soirées non autorisées après une fête d'Halloween ayant viré au drame, en interdisant notamment les maisons se présentant comme des lieux de fête. L'entreprise avait également créé une équipe destinée à réagir rapidement en cas de problèmes et à prendre des sanctions immédiates contre les utilisateurs qui ne respecteraient pas les nouvelles règles concernant les soirées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2020 à 14:58 :
C’est du foutage de gueule les mesures !!!la nuit du 21/08 c’est à dire de 23 h à 6 h du matin le lendemain
Une fête à été organisée dans mon immeuble avec plus de 20 personnes , musique à fond les ballons , va et vient incessant d’individus inconnus et alcoolisés ++++++Ascenseurs cassés , conversations bruyantes dans les escaliers , ....,,
Réponse de le 22/09/2020 à 13:10 :
c'est vrai !moi aussi j'ai loué pendant les vacances du 17 aout 2020 au 28 aout 2020 en grece a athene exactement soit disant airbnb controle les hotes pour leur locations en leur donnant des diaments d'hote !alors que la ou j'etais il y avait un rat dans l'appartement ou j'etais!!!!
a écrit le 21/08/2020 à 0:29 :
Qui assurera le contrôle ? eux ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :