Impactée par la Covid-19, la galaxie Airbnb prépare déjà la reprise

 |   |  951  mots
(Crédits : Gabrielle Lurie)
En moins de trois mois l'été dernier, trois jeunes pousses gravitant dans l'univers du géant américain, Guest Ready et Hostnfly et checkymyguest, avaient levé 21,3 millions d'euros. Atteintes par le confinement, elles parient d'ores et déjà sur des jours meilleurs.

Rédaction de l'annonce sur la plateforme, état des lieux, remise des clés et réalisation du ménage, ce sont les quatre principales caractéristiques des conciergeries qui gravitent dans l'écosystème d'Airbnb. Même si le géant américain a licencié le 5 mai un quart de ses effectifs, les jeunes pousses françaises bénéficient, elles, du dispositif d'activité partielle, avec des résultats plus ou moins contrastés. Comme l'ensemble de l'industrie touristique à l'agonie, leur activité a été profondément impactée.

"L'entreprise se porte bien" versus "la situation est compliquée"

"L'entreprise se porte bien", affirme ainsi de manière surprenante Jacques Lavie, vice-président chargé de la croissance de GuestReady qui avait levé en juin dernier 5,3 millions d'euros. "Les appartements qui ont le mieux résisté sont les petites surfaces pas très chères, proches d'un bail classique, à savoir les studios et les deux-pièces", comme les réservations de moyenne durée. Cependant, les prestations annexes, type bouquet de roses, champagne et pétales de fleurs ; taxi, bagagerie et réfrigérateur rempli, ne sont "pas évidentes à assurer".

Pour 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2020 à 12:09 :
Forcément après avoir arnaqué des milliers de personnes, la société ne peut que s’en remettre...pitoyable
Réponse de le 28/05/2020 à 17:24 :
Pourquoi arnaqué ?
Réponse de le 28/05/2020 à 17:47 :
Les conditions de remboursement pendant le covid, impossible de se rendre sur place pour le séjour car frontières fermés.

Je n’ai été remboursé que de 50%. En gros j’ai payé pour un service que je n’ai pas eu. Je trouve ça assez limite...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :