Chine : Bruno Le Maire se rend à Pékin pour discuter des relations économiques franco-chinoises

Alors que la Chine accuse un ralentissement de sa croissance, le ministre de l’Economie doit bientôt se rendre à Pékin pour le 9ème dialogue économique et financier franco-chinois. L’occasion de faire le point avec le Vice-Premier ministre chinois sur la relation économique entre les deux pays. Au programme : discussions sur les enjeux multilatéraux et unilatéraux.
Bruno Le Maire va se rendre à Pékin pour évoquer la situation économique franco-chinoise avec le vice-Premier ministre chinois.
Bruno Le Maire va se rendre à Pékin pour évoquer la situation économique franco-chinoise avec le vice-Premier ministre chinois. (Crédits : TT NEWS AGENCY)

La 9e édition dialogue économique et financier de haut-niveau franco-chinois, qui se tiendra à Pékin du 28 au 31 juillet, marque la réouverture des échanges physiques entre les deux pays après la pandémie. Le déplacement de Bruno Le Maire en Chine s'inscrit dans un contexte particulier. Il a lieu trois mois après la visite d'Emmanuel Macron en Chine et un moins après la venue du Premier ministre chinois en France. Au cours de cette rencontre, le ministre de l'Economie française et le vice-Premier ministre chinois doivent s'entretenir de la relation économique qui unit leurs deux pays.

Lire aussiChine : la relance de l'économie contrariée par une demande atone

Les deux hommes doivent discuter d'enjeux multilatéraux et bilatéraux. Bercy rappelle que les deux pays entretiennent une relation depuis de nombreuses années. Aujourd'hui, la Chine accueille plus de 2.000 entreprises françaises et les échanges commerciaux sont très nourris. Toutefois, la France a un déficit commercial vis-à-vis de la Chine qui s'élève à près de 40 milliards de dollars.

Deux secteurs vont faire l'objet d'une attention particulière lors de la rencontre : le secteur des cosmétiques et celui de l'aéronautique. Concernant de dernier, le contexte est plutôt positif puisque les autorités chinoises ont récemment certifié le H175, un hélicoptère produit en France, détaille Bercy.

Quant à la question de la « disparition » du ministre des Affaires étrangères chinois, le cabinet du Bruno Le Maire parle d'une « question interne à la Chine » et estime qu'il n'y a pas de raison de l'évoquer au cours du dialogue qui se tiendra à Pékin.


Bruno Le Maire à la rencontre des chefs d'entreprise chinois

Bruno Le Maire et le vice-premier ministre chinois doivent également se rendre à Shenzhen pour que le ministre de l'Économie puisse rencontrer des investisseurs chinois. Il doit répondre à l'invitation du patron de BYD, et rencontrer le dirigeant de XTC.

Lire aussiClimat : John Kerry appelle à une nouvelle « coopération » entre les États-Unis et la Chine

La situation économique de la Chine est n'est pas idéale

La Chine a vu sa croissance accélérer au deuxième trimestre, selon des chiffres officiels publiés lundi qui masquent toutefois les difficultés de la deuxième économie mondiale, confrontée à une conjoncture délicate et un chômage des jeunes record. Si le PIB chinois a augmenté de 6,3%, selon le Bureau national des statistiques (BNS), cette croissance est non seulement très inférieure aux attentes des analystes interrogés par l'AFP qui tablaient sur une hausse de 7,1%, elle est également calculée par rapport à la même période de l'année dernière, qui avait été marquée par une performance très modeste (+0,4%), en raison, notamment du confinement de la capitale économique Shanghai. D'un trimestre à l'autre en revanche, base de comparaison plus réaliste, la croissance du géant asiatique se tasse (+0,8%) après une hausse de 2,2% au cours du premier trimestre. De son côté, le taux de chômage des jeunes Chinois âgés de 16 à 24 ans a atteint un nouveau record en juin, à 21,3%.

Dans ce contexte, la Chine a nommé mardi un économiste de formation, Pan Gongsheng, comme nouveau responsable de sa banque centrale. Celui qui avait été nommé secrétaire du Parti communiste auprès de la Banque début juillet remplace désormais Yi Gang, qui dirigeait la banque centrale depuis 2018 et a atteint l'âge de la retraite.

 (Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 27/07/2023 à 14:26
Signaler
Bonjour, la france dois maintenir d'importantes échanges économique avec la chine populaires.. meme s'ils y a deux points a régler... Le déséquilibre de nos echanges economie , la chine dois importer plus de marchandise de France. Nous ne devons ...

à écrit le 27/07/2023 à 10:13
Signaler
Beaucoup de nos compatriotes dont les revenus ne permettent pas d'acheter France se tournent vers le fabriqué en Chine en sachant que les produits chinois sont de plus en plus de qualité. Pour ce qui est de la voiture électrique nos constructeurs ont...

à écrit le 27/07/2023 à 7:55
Signaler
Mais ils ne vont jamais s'y mettre aux visios conférences tout ces politiciens tellement couteux ? Pour parler de banalités et élaborer des discours convenus franchement...

à écrit le 27/07/2023 à 6:51
Signaler
Proverbe chinois : «  qu importe la couleur de la souris pourvu que le chat l attrape » .. selon vous qui est la souris? Qui est le chat?

à écrit le 27/07/2023 à 6:51
Signaler
Proverbe chinois : «  qu importe la couleur de la souris pourvu que le chat l attrape » .. selon vous qui est la souris? Qui est le chat?

à écrit le 26/07/2023 à 21:01
Signaler
Avec un peu de chance, il va croiser Poutine !!

à écrit le 26/07/2023 à 18:33
Signaler
Nono va trouver des experts en langue de bois. Chacun son tour de se fiare pipeauter....

à écrit le 26/07/2023 à 18:31
Signaler
Bruno Le Maire serait bien inspiré de réduire drastiquement les importations de la France en provenance de la Chine, il faut cesser de financer l'armement démesuré de la Chine avec le pognon de dingue de nos importations.

le 26/07/2023 à 19:52
Signaler
Au contraire il faut augmenter nos ventes d'armement à la Chine, et puis en cas de conflit c'est cool de connaître l'armement de l'adversaire . On fait d'une pierre deux coups😁

le 27/07/2023 à 15:18
Signaler
La France ne vends pas d'armes à la chine, la France et l'europe font comme l'allemagne avec les achats de gaz aux russes ; les russes se sont armés avec le pognon de shroeder, il ne faudrait pas que la chine s'arme avec les rafarinades pour nous éto...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.