Tensions en Corée du Nord : le Sénat convoqué à la Maison Blanche

Les 100 sénateurs américains sont conviés mercredi à faire un point sur la Corée du Nord avec des hauts responsables, alors que Pyongyang réalisait ce mardi des exercices d'artillerie à grande échelle.

2 mn

Donald Trump a critiqué dimanche la politique d'agression permanente de la Corée du Nord, lors qu'une conversation téléphonique avec son homologue chinois Xi Jinping.
Donald Trump a critiqué dimanche la politique d'"agression permanente" de la Corée du Nord, lors qu'une conversation téléphonique avec son homologue chinois Xi Jinping. (Crédits : Reuters/Kevin Lamarque)

Un fait plutôt inhabituel. Les 100 sénateurs américains doivent assister mercredi à une réunion sur la crise avec la Corée du Nord. Le secrétaire d'Etat Rex Tillerson, le chef du Pentagone James Mattis, le directeur du Renseignement national Dan Coats et le chef d'Etat-Major des armées Joseph Dunford seront présents. Si régulièrement de hauts responsables de l'administration américaine se rendent au Capitole pour s'exprimer devant le Congrès sur la politique extérieure ou les affaires de sécurité, il est rare que tous sénateurs soient ainsi conviés à la Maison blanche, et que ces quatre hauts responsables y prennent part. Ce qui traduit l'inquiétude des Etats-Unis face à l'escalade des tensions avec le régime nord-coréen.

| LIRE AUSSI : La Corée du Nord menace de "réduire en cendres" les Etats-Unis

Nouvelle menace de Pyongyang envers Washington

Pyongyang a en effet mené des exercices d'artillerie à grande échelle mardi, à l'occasion du 85e anniversaire de la création de l'armée du pays, rapporte l'agence sud-coréenne Yonhap. Dimanche, la Corée du Nord réitérait des menaces envers Washington. "Nos forces révolutionnaires sont en ordre de combat pour couler le porte-avion américain à propulsion nucléaire d'une seule frappe", a assuré le journal du parti unique au pouvoir en Corée du Nord, Rodong Sinmun. Le groupe aéronaval américain a été envoyé par Donald Trump vers Pyongyang mardi dernier, après avoir effectué l'envoi d'une "armada" une semaine plus tôt. Deux navires japonais ont entamé dimanche un exercice militaire avec les Américains, selon la marine japonaise.

| LIRE AUSSI : Tensions en Corée du Nord : Trump envoie une "armada", la Chine appelle au calme

Trump dénonce une politique d'"agression permanente"

Le président américain s'est entretenu au téléphone dimanche avec son homologue chinois, unique allié diplomatique et économique de la Corée du Nord. Donald Trump a critiqué la politique d'"agression permanente" de Pyongyang, estimant que les actions du régime communiste "déstabilis(ai)ent" la péninsule coréenne. Selon des médias d'Etat chinois, Xi Jinping a dit à Donald Trump qu'il avait bon espoir de voir toutes les parties concernées faire preuve de retenue, ajoutant que la Chine s'opposerait à toute initiative contraire aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.

| LIRE AUSSI : Rencontre Trump-Xi Jinping : le commerce et la Corée du Nord à l'ordre du jour

(Avec Reuters)

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 26/04/2017 à 11:40
Signaler
A ANTONIN 17. Quel est votre profil ? Caucasien, sans nul doute, a lire votre prose. Vitrifier quelques grandes citees, comme ca, au hasard, Baltazar, retenez juste qu'un conflit atomique engagera le monde dans son ensemble. Meme sous terre vous ser...

à écrit le 25/04/2017 à 20:21
Signaler
Les Coréens ont l'air de s'agresser tout seul pour l'instant !! C'est pô bien

à écrit le 25/04/2017 à 19:25
Signaler
Est-ce que l'on va laisser ce régime de Corée du Nord continuer à renforcer ses armes meurtrières jusqu'au jour où l'on aura une mauvaise surprise , c'est à dire un désastre dans cette partie du monde . On peut jouer l'Autruche , mais cela va nous re...

le 26/04/2017 à 5:37
Signaler
Tant qu'il y aura des Occifentaux ,il n'y a aucune chance de paix sur terre. il suffirait de vitrifier 3-4 villes US & Alliees, pour que chacun retrouve raison , a commencer par les Occidentaix.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.