Coronavirus : l'OMS rappelle que la grippe saisonnière fait 60.000 morts par an en Europe

 |   |  211  mots
Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière en 2017.
Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière en 2017. (Crédits : Reuters)
Pour faire baisser l'inquiétude qui monte aux quatre coins de la planète face à l'extension de l'épidémie de coronavirus COvid-19, l'OMS rappelle des chiffres parfaitement connus qui concernent la mortalité due au "banal" virus de la grippe, des chiffres pourtant bien plus conséquents que ceux dus, en l'état actuel des connaissances, au nouveau coronavirus. L'occasion aussi pour l'organisation mondiale de tacler les vaccino-sceptiques...

La grippe saisonnière fait 60.000 morts par an en Europe et les citoyens européens ne doivent pas s'opposer à son vaccin, a souligné mercredi à Rome un responsable de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Europe.

"N'oublions pas que nous avons environ 60.000 morts de la grippe saisonnière chaque année en Europe, alors qu'il exige un vaccin", a déclaré le directeur de l'OMS pour l'Europe, Hans Kluge, lors d'une conférence de presse à Rome.

Les vaccino-sceptiques vont peut-être changer d'avis

"Donc je voudrais inciter les gens à se faire vacciner", a-t-il ajouté, critiquant "le mouvement vaccino-sceptique" qui s'est développé en Europe. "Nous avons des outils très puissants: utilisez ces outils puissants pour protéger votre santé!", a-t-il insisté.

S'exprimant depuis le ministère italien de la Santé, après une réunion consacrée à l'épidémie de coronavirus, il a noté que les victimes enregistrées en Italie étaient toutes âgées "de plus de 65 ans, avec une immunité basse", des personnes qui sont donc également "vulnérables face à la grippe saisonnière".

Un douzième décès relié à l'épidémie de nouveau coronavirus s'est produit en Italie, où le bilan s'établit désormais à 374 cas et 12 morts, a annoncé mercredi la Protection civile.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2020 à 9:41 :
12 morts en Italie ? Combien de morts sur la route dans le même temps ? A quand la vaccination contre les méfaits de l'automobile ?
a écrit le 20/03/2020 à 18:08 :
comment se fait il que la grippe saisonnière , chaque année,n'engendre pas d'engorgement dans les hopitaux ? tous les ans çà devrait etre un bordel infame , vu le nombre de décès jusque 10 000 , or çà n'a pas l'air d'etre le cas!Alors que Covid-19 avec 400 morts paralyse les hopitaux , et epuise helas,le personnel ?? bizarre non?

si vous avez une explication simple , merci de a faire savoir!
Réponse de le 21/03/2020 à 21:06 :
Une particularité des cas graves de COVIB-19 est le temps inhabituellement long d'assistance respiratoire nécessaire avant guérison (2-3 semaines à la place d'une semaine). Ceci suffit à immobiliser 2 à 3 fois plus de machines et de personnel pour un même nombre de cas. Or l'Italie est le pays européen qui a le plus réduit son nombre de lits de soins intensifs par habitant. Elle dispose d'à peine 2.5 lits pour 1000 habitants actuellement. Notez que la Suisse ne brille pas vraiment: 3.5...
Nous récoltons donc les fruits d'une santé publique "financièrement rentable" et autres impostures néo-libérales: 20 ans que l'Europe réduit ses capacités à faire face à ce genre d'évènement. Un virus à peine plus méchant que d'habitude provoque un effet de seuil et tout bascule... Merci qui ?
Réponse de le 22/03/2020 à 1:09 :
La grippe existe depuis des millénaires (-2500 av jc selon wikipédia), tout le monde connait la grippe et tout le monde la banalise, logique. Les gens n'en font pas tout un fromage, ils savent qu'ils peuvent en guérir sans soucis en restant chez eux.
Là avec le corona, les médias en ont tellement fait des tonnes et des tonnes, à effrayer sans scrupule la population qu'au moindre petit rhume ils se ruent tous dans les hôpitaux de peur d'y passer. On croirait à une épidémie de la peste ou de la grippe espagnole alors que bon, la grippe classique est bien plus virulente.
a écrit le 19/03/2020 à 8:37 :
Certes, un mort est toujours un de trop, mais un jour il faudra expliquer cette hystérie sur le Coronavirus qui, à l'heure ou j'écris ces lignes n'est en rien comparable avec la grippe ordinaire en termes de : décès, mises en réa, journées d'hospitalisations. L'écart est même sans commune mesure. Alors pourquoi parler de pandémie ? Dans ce cas pourquoi ne pas combattre la grippe avec les mêmes mesures de confinement ?
Pour le Covid-19, et l'Italie le révèle (toute la presse italienne disponible en ligne), il y a un nombre infiniment plus élevé de gens infectés que les chiffres officiels, cette évidence prend forme depuis quelques heures, on parle très certainement de centaines de milliers de porteur du virus, ce qui relativise beaucoup la létalité du Covid.
En sortant des débats stériles dans lesquels abondent les formules et mots guillotines (théorie du complot, populisme, etc), il serait tout de même temps de se poser les questions les plus élémentaires, car à la clé, c'est une atteinte sans précédent aux libertés individuelles qui prend forme avec, hélas, l'assentiment des populations.
Ceux qui n'ont pas envie de faire travailler leurs neurones, il leur reste à aller chanter sur les balcons en répondant à l'appel des réseaux sociaux...
Réponse de le 20/03/2020 à 18:55 :
sauf que la grippe n'encombre pas tous les ans les hopitaux! au point de tout bloquer ! l'explication est pour l'instant incomprehensible
a écrit le 01/03/2020 à 22:46 :
Bravo triumvira
Si les Chinois n'avaient pas mis en quarantaine 60millions de personnes, il y aurait déjà 10 fois plus de mort que pour la grippe banal.
Dire que les mesures à prendre doivent être relativisées en comparaison des morts de la grippe banal n'est pas digne de la médecine oû le principe de précaution devrait prévaloir au lieu de : " nous prendrons les décisions qui s'imposent au fur et à mesure des événements".
a écrit le 01/03/2020 à 17:23 :
le virus est venu en France et en Italie par porteur revenant de chine ,si ils avais été mis en quarantaine de suite <sortie de l'avion >nous n'aurions pas toute ce foutoir et les morts ,les coupaples sont nos dirigeants et l'ex ministre de la santé buzin !!!!!!!!!!
a écrit le 29/02/2020 à 22:53 :
L'OMS veut dire le contraire de votre interprétation.
Si le coronavirus est 4 fois plus mortel, et supposons qu'il soit aussi contagieux, que la grippe ( alors même qu'on sait qu'il l'est davantage) alors on aura au minimum 4x60000 = 240000 morts en Europe. Chiffre que que vous pouvez facilement doublé parce que justement il n'y a pas de vaccin pour le coronavirus donc plus de personnes seront contaminés.
Voila ce que l'OMS a voulu rappeler : Ne négligez pas ce coronavirus.
Réponse de le 01/03/2020 à 22:28 :
J'avait fait le même calcul, mais il faut garder à l'esprit que c'est fait sur un coin de table.

Ils sont bien gentil de nous donner ce chiffre de 60 000 morts, c'est très triste et grave. Mais, ils ne nous donnent pas non plus le nombre de personne infecté ou le taux moyen de morts par nombre de personne infecté.

Cette com' à deux balles me rappel quelque chose...
a écrit le 28/02/2020 à 13:35 :
Bonjour,
J'ai malheureusement une S.E.P. et mon médecin Neurologue m'a fortement déconseillé d'accepter une vaccination pour la Grippe car il m'a dit que cela pourrait déclencher de nouvelles poussées de la maladie !!! Donc, je suis destinée à ne pas me faire vacciner !!!
Qu'en pensez vous ? Car en fait si j'accepte une vaccination contre la grippe, je pourrai accepter une vaccination contre le coronavirus ?
Avec mes remerciements pour votre réponse.
Très cordialement.
Myriam Bolard
Réponse de le 28/02/2020 à 22:03 :
Bonsoir,

Votre neurologue n’est pas à jour concernant les dernières recommandations internationales (et françaises) concernant la vaccinations chez les patients souffrant de SEP.

Le vaccin de la grippe est recommandé annuellement particulièrement chez les patients SEP car le risque de poussées est clairement établi lors d’une grippe, beaucoup moins lors de la vaccination.
Le rapport bénéfice / risque est en faveur de la vaccination (car même si risque il existe) le gain sur la diminution du risque lié à la maladie y est supérieur.
a écrit le 28/02/2020 à 13:09 :
Arrêtez cette propagande de l'OMS : comment va-t-on faire pour appliquer une bonne politique protectionniste comme Trump et Bojo sans passer pour des populistes ???!!!
a écrit le 28/02/2020 à 11:00 :
Le taux de mortalité chez les français touchés par la grippe saisonnière est de 1/1000.
En gros 5 millions de personnes sont touchées chaque hiver et 5000 en meurent.

Selon ce qu'on a pu observer dans lemonde, le taux de mortalité pour le coronavirus est de 25/1000....

Si jamais l'épidémie se répand autant que la grippe saisonnière, ont doit s'attendre à une surmortalité de 125 000 personnes pour la France seule. A coté la canicule de 2003 (20 000 morts) serait une vaste blague.
Et les services d'urgences seront à l'agonie bien avant que que 10% des personnes les plus gravement atteintes arrivent en réanimation.

Même si seulement 1 million de personnes devaient être in fine contaminées, notre système de santé va s'écrouler et les victimes mourront chez elles en contaminant des dizaines de personnes chacune.

A moins que le coronavirus soit spécialement sensible au réchauffement climatique et s'éteigne avec un printemps hâtif, on est mal parti.
Réponse de le 28/02/2020 à 13:59 :
Tout cela est bien beau mais rien de tout cela ne va arriver sinon il y aurait déjà des centaines de milliers de morts en Chine.
Réponse de le 29/02/2020 à 13:08 :
On est très loin de avoir terminé avec le nombre de personnes infectée en Chine , la courbe est exponentielle alors qu'ils ont pris des mesures drastiques de confinement domestique.

En France on commence à peine et on s'aperçoit déjà que des hopitaux entiers sont fermés parce que le personnel soignant est infecté et contaminant.
Je vous trouve optimiste... ce qui est votre droit et on ne peut que souhaiter que j'aie tort.
a écrit le 28/02/2020 à 4:53 :
on prend on comparaison le virus de la grippe qui fait 60000 morts en europe, merci nous voilà rassuré.
a écrit le 27/02/2020 à 15:20 :
60000 morts par an en Europe de la grippe saisonnière.
1/personne n a compté le nombre de contaminés par le virus...1 000 000 ???
2/personne ne parle de fermer les frontières,d imposer des quarantaines aux paquebots infectés,d isoler drastiquement les malheureux malchanceux
3/le covid-19 epargne les mineurs et les personnes bien portantes et frappe les personnes agées deja affaiblies par d autres maladies...
4/Cessons de crier au loup dès qu il y a un contaminé X par le coronavirus dans un pays Y;Ce qui va provoquer la panique planetaire
Réponse de le 28/02/2020 à 12:44 :
Bonjour, si on s'en tient aux statistiques des deux, si le covid-19 devient aussi virulent que la grippe saisonnière, nous nous retrouverons avec environ 420 000 décès en Europe... et encore sans de mutation... cela explique l'hystérie générale.
a écrit le 27/02/2020 à 14:29 :
Et l'homme qui viens de mourir dans l'Oise n'avait que 35 ans??

Le directeur de l'OMS tiens, comme les autre, un discours Économique.

Argent, Argent, Argent, tu ne nous sauvera pas.

Quand est-ce que l'on aura des gens responsable..... avant de me demander de m’injecter votre substance dans mon corps en mettant en avant que ce serait pour ma santé, veillez a faire ce qu'il faut au niveau mondial pour que notre espece ai des aliments de qualité nutritive qu'il l'avaient il y a 100 ans.

Continuez a chanter et a rire mais rappelez vous que les billets vert et le sable n'on aucune valeur nutritive utile a notre organisme.
a écrit le 27/02/2020 à 11:27 :
enfin un peu d'honnetete intellectuelle sur les pandemies qui arrivent tous les ans
ok faut faire qqch, mais le pseudodrame qu'on est en train de jouer est pathetique
a écrit le 26/02/2020 à 22:35 :
Jamais eu la grippe et jamais fait de vaccin.
Oui vaccino-sceptique
Réponse de le 27/02/2020 à 0:12 :
N'oublie pas de le dire quand tu l'auras la grippe .. au cas ou tu l’aurais vraiment jamais eu, parfois on confond avec un "très gros rhum" surtout si on est du genre septique.

A ta santé !
a écrit le 26/02/2020 à 22:18 :
Il faudrait faire comme pour le Covid-19, annoncer jour après jour le nombre de morts de la grippe, peut-être les gens se rendraient compte des ravages que la grippe "normale" fait chaque hiver, comme pour les tués sur la route, c'est une peu de la "routine" ces chiffres, étant encore vivants, ils ne nous atteignent pas.
Pour les inquiets y a pas d'aluminium dans le vaccin grippal, pas d'adjuvant.
Espérons que ce Covid ne va pas ressortir chaque année et s'ajouter aux virus "classiques" hivernaux....
a écrit le 26/02/2020 à 19:41 :
Logique c'est un virus qui est médiatisé, si chaque décès du cancer était annoncé par les médias peut-être que les gens mettraient une pression sur les pouvoirs publiques bien plus importante or avec internet le mouvement ne peut aller à contre sens, on va vers une exigence de plus d'informations, de plus de transparence et ça les GAFA le savent bien.

On voit mal comment les gouvernements actuels vont pouvoir ne pas s’effondrer devant cette exigence des internautes forcément motivée par les GAFA qui y ont économiquement intérêt, à savoir des bêtes de courses qui vont très vite très fort, avec plusieurs coups d'avance, et qui va donc être de plus en plus difficile à censurer, à contrôler, nous avons eu la preuve énorme rien que la semaine dernière en France.
a écrit le 26/02/2020 à 18:14 :
de proclamer qu'il existe la vaccination (pas toujours efficace, suivant le type de virus de la grippe) n'est pas suffisant pour se décharger de 60 000 morts par an. Se déculpabilisé en attirant l'attention sur l'âge des victimes (plus de 65 ans) n'est pas noble. Si épidémie de grippe sévit tous les ans, les moyens mis en oeuvre à par la vaccination ne sont pas à la hauteur pour la contrer.....
Réponse de le 26/02/2020 à 19:41 :
Vous n'avez pas compris le fond de l'article. Il s'agit de remettre en perspective le nombre de victimes du Coronavirus et sa dangerosité. En France, pays avec un excellent système sanitaire, la grippe saisonnière 'usuelle' cause directement la cause de 9000 morts par an en moyenne. Je répète: ENVIRON NEUF MILLE par an (ça varie d'année en année en fonction de la dangerosité des souches). Eh oui, la grippe 'normale' tue (et plutôt beaucoup), ce n'est pas nouveau; essentiellement des personnes fragiles à la santé vacillante. A ce jour, il n'y a pas d’indication que le Coronavirus soit considérablement plus létal - OK, pas moins non plus -.
Réponse de le 26/02/2020 à 19:50 :
Bravo, pour ce commentaire subtil : y a qu'à.Mais au fait y a qu'à QUOI ?
Réponse de le 26/02/2020 à 23:13 :
9000 morts en France ,oui , certes….pour 2 à 6 millions de malades par an!!
on va approcher les 3000 morts du coronavirus dans le monde , pour moins de 100 000 personnes contaminées , calculez donc pour 2 millions de contaminés , pour 6 , puis pour 10 , pour 100....on est déjà pas sur la même échelle , et avec un taux de mortalité ridicule de 3%
a écrit le 26/02/2020 à 17:29 :
"La grippe saisonnière fait 60.000 morts par an en Europe"

Donc, 50.000 pour 26 pays et près de 10.000 rien que pour le France chaque année.
Réponse de le 26/02/2020 à 19:42 :
En effet, environ 9000 victimes de la grippe saisonnière 'usuelle' chaque année en France, en moyenne. Mais les gens y sont habitués... Il faut bien alimenter la blogosphère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :