Le Coronavirus met la reprise économique en "péril" (FMI)

 |   |  251  mots
(Crédits : Mike Theiler)
Selon la directrice du Fonds Monétaire International, la crise du Coronavirus aura un impact significatif sur la croissance mondiale, y compris si celle-ci finissait par être endiguée.

La directrice du Fonds monétaire international (FMI) a affirmé dimanche que le coronavirus mettait "en péril" la reprise de l'économie mondiale lors d'une réunion du G20 à Ryad, qui s'est dit prêt à agir pour limiter les "risques" sur la croissance.

"Le virus Covid-19, une urgence sanitaire mondiale, a perturbé l'activité économique en Chine et pourrait mettre en péril la reprise", a déclaré Kristalina Georgieva devant les ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales des vingt premières économies dans la capitale saoudienne.

En janvier le FMI avait prédit une croissance globale de 3,3 % pour 2020, contre 2,9% en 2019. Lors du sommet à Ryad, Mme Georgieva a affirmé que l'impact du nouveau coronavirus sur la croissance serait d'environ 0,1 point.

"La reprise de l'économie prévue (...) est fragile", a ajouté la cheffe du FMI, citée dans un communiqué.

La croissance chinoise s'établirait à 5,6% en baisse de 0,4 point comparé aux estimations de janvier.

Le virus a fait 2.345 victimes en Chine, coupant les transports, perturbant les échanges commerciaux et attisant l'inquiétude des investisseurs, les entreprises étant obligées de suspendre leur activité.

"J'ai informé le G20 que, même en cas d'endiguement rapide du virus, la croissance en Chine et dans le reste du monde serait touchée", a déclaré Mme Georgieva.

"Le G20 est un forum important pour aider à mettre l'économie mondiale sur une base plus solide", a insisté la cheffe du FMI, exhortant les pays membres à coopérer pour contenir la propagation du virus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2020 à 18:28 :
500 millions des chinois et moi et mois
a écrit le 25/02/2020 à 8:17 :
La mort par millions a toujours fait rebondir les économies et les Bourses, cf 18 et 45. Le FMI s'inquiète à tort pour la croissance mondiale.
a écrit le 24/02/2020 à 10:45 :
Le Gouvernement a fait clairement ce choix la reprise économique plutôt que la défense contre la contagion du corona visrus . Pas de mesure au frontière, pas d'arrêt du trafic transfrontière, pourtant nécessaire pendant 2 semaines . Notre pays est le mieux placé en Europe pour éviter la contamination , bordé à 80% par la mer et le reste par des chaines de montagne . Et bien non ce gouvernement ne veut pas jouer la facilité en attendant la pandémie sur notre sol et à chacun de ce débrouiller pour trouver un accueil si un drame intervient dans votre famille .
a écrit le 24/02/2020 à 10:27 :
Elle met a mal "la politique de l'offre" et assainit les marchés. Il faut y voir l'essentiel en regardant du bon coté de ce manque a gagner et déplorer la dépendance!
a écrit le 24/02/2020 à 10:12 :
La mondialisation sera touchée et bien difficile de comprendre si cela est bon ou mauvais, car nous étions en ce qui concerne la mondialisation peut-être dans l'excès. Retour donc de certaines productions sur les lieux de consommation, (gratter quelques euros sur certains composants n'a pas de sens si la production est trop aléatoire), ôt favorable à l'emploi industriel, contre business durablement affectés (le transport aérien, les croisières..), de grosses interrogations sur d'autres (le luxe.. c'est pas bon pour la France).. In fine, est-ce bon ou mauvais pour la planète? Remarquons aussi que cette crise peut ramener nos concitoyens à plus de recul sur l'intérêt de garder des armes pour contrôler les pestes (le paradis d'Adam et Eve, naturel, le tout bio et autres concepts bobos vont, je le crois, en prendre un coup..
a écrit le 24/02/2020 à 9:10 :
" Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes" nous avons oublié cette citation de Bossuet. La mondialisation concentre les lieus de production et permet une dissémination accélérée des insectes, bactéries et autre virus, en plus ceux qui organisent ce bazar se plaignent de l'impact économique.. Merci, Merci au créateur de ne pas nous avoir envoyé pour cette fois un truc de type Ebola - que cela nous serve de leçon... Vous en doutez?
a écrit le 24/02/2020 à 8:41 :
et alors il n'y a que ça qui compte ?... et les ''êtres humains'', leur santé ça n'est pas plus important (pour consommer)
Réponse de le 24/02/2020 à 11:01 :
Vous travaillez sans doute dans la fonction publique pour poser ce genre de question.
a écrit le 24/02/2020 à 8:26 :
Le fmi cette institution faite pour que les états payent les gains privés et remboursent les pertes privées.

Une bonne purge budgétaire internationale pour soigner la pandémie ça vous dit pas ? C'est pas comme ça que vous réglez les "problèmes" d'habitude ?

Hypocrites.
a écrit le 24/02/2020 à 4:45 :
Il semblerait que la buzin se soit gourree, une vraie competence celle-la.
La pandemie s'accelere dans le monde, en France on ferme les frontieres qui n'existent plus.
Avec veran les francais tremblent. On va tous mourir.....
Réponse de le 24/02/2020 à 10:01 :
lire: 500 millions
a écrit le 24/02/2020 à 3:45 :
Assez drôle d'entendre parler de "péril" pour un truc aussi futile que la croissance. Ces gens là sont obsédés par l'argent.
a écrit le 24/02/2020 à 1:12 :
L'Afrique sera incapable d'empecher la propagation :
le monde entier doit empecher tout flux humain depuis, ou vers l'Afrique.
Par tous moyens de transport.
a écrit le 24/02/2020 à 0:57 :
Bien pire que çà !
l'économie mondiale d'ici à 3 mois va etre totalement paralysée.
Les projets d'investissements d'abord gelés.

Bizarre et Inquiétant, Silence total sur l'Afrique : passoire sanitaire, sans frontières et vecteur majeur de propagation incontrolée.
Réponse de le 24/02/2020 à 10:04 :
Dans trois mois, cette crise sera finie (espérons-le) avec l'arrivée des fortes températures si ce virus réagit comme les autres (ce qui reste encore à démontrer). la question est plutôt de savoir si on va y avoir droit chaque année..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :