Paris suspend l'exportation en Turquie de "matériels de guerre susceptibles d'être employés en Syrie"

 |   |  483  mots
La France demande la tenue rapide d'une réunion de la Coalition contre Daech, explique le communiqué.
La France demande la tenue rapide d'une réunion de la Coalition contre Daech, explique le communiqué. (Crédits : MURAD SEZER)
Les ministère français des Armées et des Affaires étrangères estiment que "l'offensive unilatérale engagée par la Turquie dans le Nord-Est de la Syrie" "remet en cause les efforts sécuritaires et de stabilisation de la coalition globale contre Daech".

"La France a décidé de suspendre tout projet d'exportation vers la Turquie de matériels de guerre susceptibles d'être employés dans le cadre de l'offensive en Turquie", ont annoncé samedi les ministère français des Armées et des Affaires étrangères. "Cette décision est d'effet immédiat", ont précisé les deux ministère dans un communiqué.

"Le conseil des Affaires étrangères de l'UE qui se réunira le 14 octobre à Luxembourg sera l'occasion de coordonner une approche européenne en ce sens".

Entre 2015 et fin 2018, la Commission interministérielle pour l'étude des exportations de matériels de guerre (CIEEMG) a autorisé 460 nouvelles licences à destination de la Turquie (hors prorogation). Entre 2009 et 2018, la France a reçu de la Turquie, qui fait partie des quinze premiers exportateurs mondiaux de ventes d'armes, près de 600 millions d'euros de commandes (594,5 millions). Ce qui en fait un importateur d'armes tricolores modeste. D'où la relative facilité de la France à suspendre l'exportation des armements vers la Turquie. Sur la période 2009-2018, les industriels français ont livré pour 461,7 millions d'euros de matériels militaires à Ankara.

"Atteinte à la sécurité des européens"

"La France réitère sa ferme condamnation de l'offensive unilatérale engagée par la Turquie dans le Nord-Est de la Syrie", poursuit le texte.

Elle "remet en cause les efforts sécuritaires et de stabilisation de la coalition globale contre Daech (acronyme en arabe du groupe Etat islamique, ndlr). Elle entraîne des conséquences humanitaires importantes. Elle porte donc atteinte à la sécurité des européens".

"La France demande la tenue rapide d'une réunion de la Coalition contre Daech pour évoquer la poursuite des efforts de la Coalition dans ce contexte", conclut le communiqué.

Une suspension analogue des ventes d'armes à Ankara a été annoncée vendredi et samedi par les gouvernements néerlandais puis allemand.

Une "question vitale"

En réaction à la décision de Berlin, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a assuré à la radio allemande Deutsche Welle que cette offensive dans le nord syrien était une "question vitale" et "une question de sécurité nationale, une question de survie".

"Peu importe ce que tout le monde fait, qu'il s'agisse d'un embargo sur les armes ou d'autre chose, cela ne fait que nous renforcer", a-t-il ajouté.

"Même si nos alliés soutiennent l'organisation terroriste, même si nous sommes seuls, même si un embargo est imposé, quoi qu'ils fassent, notre lutte est dirigée contre l'organisation terroriste", la milice kurde syrienne des Unités de protection du peuple (YPG), a-t-il martelé.

La Turquie a déclenché mercredi une offensive dans le nord de la Syrie contre une milice kurde, deux jours après que les Etats-Unis ont retiré des militaires américains déployés dans certains secteurs du nord syrien juste à la frontière avec la Turquie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2019 à 18:23 :
Qui est «  derrière «  le daech ?
Qui les finances réellement ?
Ce n’est pas une bande de nomades paumes au moyen orient
Personne ne croit à ça
Qu’elle puissance est derrière ces attentats monstrueuses
Stop à toutes les ventes d’armes
a écrit le 15/10/2019 à 8:18 :
Pour mémoire AIRBUS a annoncé un investissement de plusieurs millards d'Euro en Turquie dans les 5 prochaines années ; pas besoin d'exporter AIRBUS va produire sur place !!
Et pour l'A400M produit en coopération avec la Turquie qui en a acheté on continuera à leur vendre des pièces détachés !!
Business as usual
a écrit le 14/10/2019 à 20:29 :
repose a citoyen ordinaire votre analyse sur la TURQUIE est c elle d un citoyen turque votre pseudo est citoyen Turque . Erdogan est un dictateur dangereux il sème la terreur en Turquie a Chypre pour s accaparer du pétrole en mer de Chypre et en Syrie mais il va bientôt le regretter . la TURQUIE et en ASIE et n est pas européenne
Réponse de le 14/10/2019 à 20:58 :
Pas du tout , je suis informé et j’ai du vécu et un certain âge , et j’ai surtout réussi à éliminer « la haine et la colère » envers les autres
donc j’arrive à rester objectif & neutre
Ma liberté s’arrête ou commence celle des autres.
Pensez et croyez ce que vous voulez , je suis un citoyen libre et pas un esclave » d’une idéologie, d’une religion , d’un dogme , d’une philosophie, d’une politique ou d’une nation ou des nations ou des manipulations, ou des désinformations...
je n’ai pas à me justifier envers personne.

Le problème de Chypre - Turquie existe depuis longtemps.
La Turquie est un pont entre l’Europe et l’Asie , c’est un beau pays par ailleurs.


Bonne soirée
a écrit le 14/10/2019 à 17:27 :
Le gouvernement Macron Philippe est LE gouvernement de la FAIBLESSE

Ne pas avoir le courage de décider qu'un match de foot doit être annulé pour cause d'insécurité,

c'est se mettre à genoux devant erdogan .

PITOYABLE FAIBLESSE des Députés sénateurs LREM MODEM !!! ils nous font vomir.
Réponse de le 14/10/2019 à 18:50 :
C’est la promotion pour l’UDI ou LR ?
La peste ou le choléra ?
a écrit le 14/10/2019 à 16:42 :
Hypocrisie quand tu nous tiens.
Même elle s’empêche pas d'exporter vers l'Arabie qui elle massacre le Yémen.
a écrit le 14/10/2019 à 15:51 :
Hypocrisie quand tu nous tiens.
Même elle s’empêche pas d'exporter vers l'Arabie qui elle massacre le Yémen.
a écrit le 14/10/2019 à 13:03 :
Notre pays se doit d'exporter des armes débrayables à distance en cas d'usage inadaptée de celles-ci.
GPS/satellites, etc.
Réponse de le 14/10/2019 à 13:25 :
Stop à la désinformation et aux attentats et terrorisme pkk et co en Turquie et à ses frontières.
a écrit le 14/10/2019 à 9:34 :
Etonnant ! la France n'avait pas suspendu ses livraisons d'armes à l'Arabie Saoudite qui est pourtant responsable de graves crimes de guerre vis à vis de la population yéménite.
a écrit le 13/10/2019 à 22:13 :
Regardez le reportage ( video ) de France Inter , trop bizarre , regardez les yeux de la journaliste qui présente la vidéo,
Les hommes dans la video portent des habits neufs , qu’est ce qui prouvent que cette video est vrai ?
Réponse de le 13/10/2019 à 22:22 :
Erreur : France Info ( la source de la vidéo)
a écrit le 13/10/2019 à 20:27 :
une horreur! sidérés, impuissants, indécis? En ne soutenant pas les kurdes , en laissant massacrer cette population, nous nous exposons à coup sûr à un retour de feu de daesh, contenu jusque là par les kurdes! Alors ne pleurons pas si des attentats djhadistes nous atteignent, si le sang coule à nouveau chez nous, et penchons nous sur notre attitude dans cette dramatique affaire!
Réponse de le 14/10/2019 à 8:50 :
Le moyen orient est en phase de vietnamisation l'Islam remplaçant le communisme et les amis d'un jour ne le sont plus le lendemain sur fond d'affaires et de pseudo-réalpolitique On n'a pas terminé de payer le prix des sales gosses qui ravagèrent l'un le Moyen Orient, l'autre la Lybie.
a écrit le 13/10/2019 à 19:24 :
quelle hypocrisie !!! cette décision montre combien la France et l'UE sont incapables d'influer sur le cours des évenements. On interdit donc la vente d'armes qui pourraient être utilisées contre les Kurdes en Syrie . c'est vraiment se foutre du monde et vouloir faire croire au "pekin" moyen qu'on agit efficacement contre R Erdogan. c'est pitoyable, écoeurant.
a écrit le 13/10/2019 à 18:33 :
Après le Arméniens , il y a un siècle , la Turquie sur la même logique de sécurité pour faire l'impensable "un carnage humains"
Réponse de le 13/10/2019 à 21:49 :
Le plus grand carnage du monde est l’œuvre barbare des nazis
Réponse de le 13/10/2019 à 22:32 :
Le plus grand carnage est maoïste suivi de prêt par Staline.
Réponse de le 14/10/2019 à 20:18 :
L’histoire de Arméniens de turquie sous l’empire ottoman n’est pas comparable à l’histoire des kurdes - terroristes ( pkk ypg....)
Étrange votre parallèle.
a écrit le 13/10/2019 à 17:37 :
Dans cetre affaite, je pense qu'il y a moyen de concilier engagement politique ET contribution au commerce extérieur français: l'Allemagne vend à la Turquie ses surplus de chars lourds Léopard 1 et 2, qui sont utilisés en Syrie. Nous pourrions vendre aux combattants kurdes de l'YPG des missiles antichars HOT ou MMP capables de détruire ces blindés. Ce serait un bel exemple de complémentarité commerciale européenne.
Réponse de le 13/10/2019 à 19:22 :
Juste une question. Comment vont-ils payer?
a écrit le 13/10/2019 à 13:56 :
Erdogan un dictateur en Turquie erdogan ils crée un génocide en Syrie une guerre entres amis Poutine erdogan trump iran heureux m’en que la Turquie n es pas dans les 27 pays d Europe avec l euro
Réponse de le 13/10/2019 à 15:50 :
Bonjour le ⏰
Il paraît que le monde accorde des promotions -lots de Dictateurs -

Récapitulatif : donc tous des hypocrites et tous des dictateurs ?

Pourquoi les enfants naissent ils encore dans ce monde ?
a écrit le 13/10/2019 à 13:11 :
Excellente nouvelle pour ......l'industrie militaire russe qui fabrique de remarquable armement !Qui va à la chasse perd sa place .....On attend qu'à la suite des français et des allemands ,l'Angleterre et les USA eux aussi suspendent leur vente d'arme à la Turquie ce qui n'est pas acquie!Je me demande si ce genre d'annonce est du bluff ou est réelle !D'ailleurs qui controlera si c'est vrais Ces annonces sont faites pour les opinions publiques ,la réalité une nouvelle fois peut etre differente ..............
a écrit le 13/10/2019 à 12:47 :
Cette suspension ridicule vue les armes engagées est une hypocrisie pire une gifle aux peuples kurdes. M. Erdogan a joué un jeu dangereux avec l'EI à contrario nos amis kurdes ont participé au sol, l'endroit le plus dangereux, à la défaite militaire de l'EI pour la sécurité de la France. M. Macron serait bien inspiré d'armer les kurdes de matériel pouvant affaiblir l'armée turque. La France politique a peu de respect pour ce peuple. Merci à nos amis kurdes d'avoir par leur engagement permis certainement à la France d'éviter des attentats sanglants, l'exécutif français semble l'avoir oublié, tout comme l'exécutif américain. comment ses politiques peuvent se regarder le matin dans la glace lorsqu'ils se rasent sans avoir honte????
Réponse de le 13/10/2019 à 13:22 :
Les kurdes ne sont pas un état mais simplement une organisation.De plus si ils se sont battu contre l'EI c'est parce que '''''l'EI voulait les asservir ,en faire des esclaves ''',ça n'a donc rien à voir avec un engagement desinteressé des kurdes avec l'occident .La question kurde n'existe pas pour l'occident surtout pour les USA ;A cheval sur 4 pays un Kurdistan independent mettrait le feux aux poudres dans tout le moyen orient et là que faire si ce n'est pour les USA comme toujours d'envoyer des centaines de milliers de soldats et ramener leurs morts alors que l'Europe dont la France serra beaucoup moins engagée militairement .Le probleme pour l'Europe si le proche orient est à feu et à sang ,au dela de la catastrophe économique du à l'envolée du petrole ,ce sont les émigrés et là pas des centaines mais des centaines de milliers voire des millions qui peuvent destabiliser bien des gouvernements européens vers l'extreme droite ......
Réponse de le 13/10/2019 à 15:36 :
Les Kurdes, une "organisation?"

Les kurdes forment un peuple de plus de 35 millions d'humains avec une langue, une religion, une histoire commune plurimillénaire. Ce n'est pas une simple organisation.

Leur revendication à un état indépendant est aussi liée au fait qu'ils sont brimés dans la plupart des états où ils sont.

En Irak (où ils étaient gazés par saddam) ils ont pris leur autonomie à la faveur de la guerre. En Syrie (où ils sont également considérés comme des ennemis de Assad et torturés) c'est aussi les armes à la main qu'ils ont pris une forme d'autonomie.

En Turquie, où ils peuvent légitimement revendiquer au moins 25% du territoire comme "Kurde", l'état les maltraite et les pousse à prendre les armes, d'où l'émergence d'une branche terroriste.
La situation ressemble de plus en plus à celle des palestiniens, chez eux mais opprimés.

L'intervention turque en Syrie est indéfendable. Le YPG n'a aucune visée territoriale en Turquie et ne soutient pas activement le PKK.
La Syrie reste un état souverain qui n'est pas en droit annexable par une puissance étrangère. La Turquie a des rapports ambigus avec l'EI, on se souvient qu'en début de conflit, la frontière turque était ouvertes aux neo-combattants de l'EI et aux camions de pétrole brut volés sur les champs pétroliers sous contrôle terroriste.

La question d'un état kurde se pose, et c'est beaucoup de notre faute. Lorsque nous en avons eu l'occasion, nous avons refusé de la traiter correctement en laissant ce peuple être dispersé sur 5 pays.
Réponse de le 13/10/2019 à 16:11 :
C’est absolument faux ce que vous écrivez :

C’est comme ci vous direz que les Bretons ne sont pas Français ,

Les Kurdes sont des Turcs - nomades , regardez l’histoire, vous comprendrez , sauf que ces c*** d’Ankara au lieu d’aider tout le monde à s’intégrer ( déjà à l’époque avant Ataturk )depuis 100 ans , à maltraiter les régions frontalières non développées,

Aujourd’hui la Turquie paye cher ce choix du passé ; car ces peuples un peu naïfs sont pris au piège des grandes puissances : franchement c’est «  injuste » la Turquie devrait aider les Kurdes non terroristes à s’intégrer car les Kurdes et les Turcs sont frères , ils ont la même descendance à travers des ancêtres communs .

Réponse de le 14/10/2019 à 13:21 :
Si je comprends bien votre reponse vous etes pour le Kurdistan independant sans aucune consideration sur le fait que cela mettrait le proche orient à feu et a sang!Lorsque vous dites que les kurdes d'Irak sont autonomes c'est faux .En 2017 un referendum a été organisé dans le Kurdistan irakien pour l'independance et le oui l'a trés largement emporté .Bagdad pas d'accord a envoyé l'armée (on a pas eu d'image de ce qui c'est passé ....)et les USA ont été les premier à defendre le gouvernement irakienen disant qu'il ne reconnaissait pas la validité de ce referendum !Ainsi donc pour vous il suffit d'un referendum pour que des peuples soient independant !En Espagne des independantiste catalan viennent d'etre condamnés à de la prison pourtant ils ont votés les catalans ,et que dire des écossais ,des flamand ,de la Ligue du nord en Italie sans parler chez nous des basques des corses tous veulent leurs independances !Alors on fait quoi on leur donne et c'est la guerre partout ,c'est ça que vous voulez ..............!
a écrit le 13/10/2019 à 12:04 :
La Turquie a acheté 350 Leopard-2, après une aide allemande pour 320 Leopard-1.
Les allemands modernisent aussi les blindés turcs notamment par Rheinmetall.
Cette entreprise et la turque BMC ont créé en 2016 une coentreprise en Turquie : RBSS.
Ainsi l’entreprise allemande n’a pas besoin d’exporter, en dehors de systèmes, qui sont assemblés sur place pour les chars Altay ou autres blindés.
Rheinmetall doit libérer la Turquie de sa dépendance étrangère dans les systèmes et les moteurs de blindés.
Le plan : l’Allemagne fabrique les systèmes les plus simples en Turquie et exporte les plus pointus qui sont assemblés sur place, comme le canon de 120 mm de Rheinmetall.
Les entreprises allemandes ont des schémas identiques avec l’Arabie Saoudite et l’Algérie
Les premiers clients de l’Allemagne exemplaire (qui bloque les ventes d’armes de la vilaine France) sont l’Algérie, la Turquie, l’Arabie Saoudite et Israël, quatre grandes démocraties biens connues.
:>))
---
D’un autre coté, les Etats-Unis la Chine et la Russie ont encore moins d’états d’âmes que les européens !
C’est trois là pèsent fortement diplomatiquement par leurs ventes d’armes.
Depuis 2015, Poutine s’est engagé à fond sur ce terrain face à l’Occident, pour déstabiliser, et gagner des parts d’influence, voir des marchés miniers ou autres.
---
Evidement que les ventes d’armes ne sont pas que de simples exportations de biens.
a écrit le 13/10/2019 à 12:02 :
"SUSPEND" avec ca ils sont foutus ,sur ca va les calmer,ils n'ont plus qu'a rentrer chez eux...Macron c'est pas Hollande ,il ne rigole pas
Réponse de le 13/10/2019 à 12:45 :
Peut être ,mais les élections pour la France ne sont pas loin
de quoi donner du poil de la bête au RN
ras le bol des mutations de conflits « étrangers «  en France.
a écrit le 13/10/2019 à 11:23 :
Paris suspend l'exportation en Turquie de "matériels de guerre susceptibles d'être employés en Syrie"

PRIMO : il est URGENT que Paris remette aux Kurdes des armes antichar et antiaériens pour qu'ils se défendent à armes égales.

SECUNDO : il est URGENT que PARIS STOP toutes importations Turques et TAXE LOURDEMENT tous les produits Turques en circuit commercial en France
Réponse de le 13/10/2019 à 11:52 :
c’est le rôle de l’ONU et non de la 🇫🇷
De donner un budget ou stopper les conflits , par ailleurs , les Kurdes de Syrie sont des miliciens (?)non reconnus ni en Syrie ni dans aucun accord international.

L’urgence : est une constitution et une reconnaissance de ce groupe ? Non ? Qualifié ( et prouvé à l’ONU )par «  Terme de terroristes «  par la Turquie , car incursion de ces terroristes dans les frontières turques.( meurtres de civils et autres crimes...)
Réponse de le 13/10/2019 à 12:06 :
Ce ne sont pas « des Kurdes »( = incitation à la guerre et au
Chaos général)

Ce sont des «  miliciens «  mis en place sans accord international.( le problème de base de ce conflit de m.....)

Réponse de le 13/10/2019 à 12:32 :
C’est une incitation à la guerre mondiale ?

La guerre n’est pas la solution aux conflits : la solution , ce sont des accords internationaux, est ce qu’il faut accueillir les terroristes ?( les ex- EI)
Ou les mettre en prison sans jugement ?puisque en fuite aujourd’hui d’après les dernières infos , de toute manière l’opinion publique UE refuse leur intégration
Les miliciens kurdes ou pas utilisent «  ces prisonniers » comme un chantage face à l’UE et les usa pour assoir un pouvoir...

Tout ceci est du ressort des experts de l’ONU et juristes.
a écrit le 13/10/2019 à 11:20 :
ferait mieux de libérer la France de l'ennemi islamiste . Les discours on s'en bat les clochettes
a écrit le 13/10/2019 à 10:35 :
On eût aimé que la même décision fût prise vis à vis de l'Arabie Saoudité et de la guerre au Yémen
a écrit le 13/10/2019 à 10:07 :
Et hier ils voulaient intégrer la Turquie dans l'UE, le fric encore le fric toujours le fric... Emballer c'est peser ! On comprend mieux pour notre Europe est aussi déplorable.
Réponse de le 13/10/2019 à 11:11 :
Avec un crise humaine de 3,5 millions de réfugiés, la Turquie n’intéresse pas les fiscalistes de l’UE.
En plus la Turquie est laïc à majorité muslumane.
C’est un pays en voie de développement bloqué par les conflits à ses frontières.
M. Erdogan a perdu les élections législatives à cause de la crise humaine qui a fortement tiré le pays vers le bas
Les prochaines élections sont en 2024 et l’opposition prend de plus en plus d’ampleur.
Avant cette offensive , la Turquie a proposé une armistice de paix , certains se sont rendus , mais depuis que les us sont partis la Turquie a été obligée de protéger ses frontières et sa population des terroristes.
Réponse de le 14/10/2019 à 8:53 :
"M. Erdogan a perdu les élections législatives à cause de la crise humaine qui a fortement tiré le pays vers le bas"

Le mec il perd des élections et pourtant n'hésites une seconde pas à engager son peuple dans une guerre.

L'oligarchie est bien souvent pire dans les autocraties.
Réponse de le 14/10/2019 à 20:03 :
Tous les dirigeants du monde connaissent les points faible de leur population ;

Pour les turcs ( a cause attentats ): la sécurité
Pour les français : l’immigration et l’islam
Tout pour préparer les prochaines élections.

D’une pierre deux coups...
a écrit le 13/10/2019 à 9:57 :
La Turquie lutte «  contre des terroristes «  cela fait plus de 10 ans que sur les frontières Turques sont enlevés des enfants pour être enrôlés de force, semaines dernières une famille Syrienne réfugiée en Turquie a été décimée , le plus jeune un enfant de 9 mois !!

Quand la Turquie a accueilli 3,5 million de réfugiés, l’Europe a fermé ses portes.

Quand Israël fait à son opération de «  plomb » pour défendre sa survie : le «  monde entier » a continué à fêté nouvel an

Quand la Turquie se défend des terroristes qui tuent depuis plus de 40 ans militaires et civils , personnes ne dit rien.

Ce conflit est la faute de ceux qui veulent retracer le moyen - orient par la «  force «  ( leur pouvoir et leur force : diviser pour mieux régner )

Oui prenez tous vos responsabilités pour que la «  paix » se fasse au plus vite dans le monde et arrêtez de chercher des «  prétextes «  car les religions ont bon «  dos «  depuis 12 000 ans d’histoire des «  hommes « 

Stop à toutes les violences dans le «  monde »

La Turquie sécurise ses frontières comme Israël sécurise les «  siens »

A la rigueur suppression d’armes et stop au terrorisme est «  l’idéal «  pour le monde «  humain » ce qu’il en reste encore.
a écrit le 13/10/2019 à 9:57 :
"susceptibles d'être employés en Syrie," ce qui veut dire que tout ce qui n'est pas "susceptible" peut être vendu et comme on ne sait pas ce qui est "susceptible", tout peut être vendu.! La bonne décision aurait été : La France a décidé de ne plus vendre de matériel militaire à la Turquie.
a écrit le 13/10/2019 à 9:55 :
Cette illustration d'un tank allemand (leopard) pour les ventes d'armes françaises en Turquie est particulièrement mal venue. L'Allemagne exporte beaucoup en Turquie contrairement à la France. De meme les journalistes de France Inter parlent regulièrement de rafales vendus aux saoudiens ce qui n'est jamais arrivé. Un peu de rigueur dans le journalisme SVP.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :