Poutine plébiscité pour un quatrième mandat

 |   |  247  mots
Le président Vladimir Poutine a été désigné à la tête de la Russie jusqu'en 2024.
Le président Vladimir Poutine a été désigné à la tête de la Russie jusqu'en 2024. (Crédits : POOL New)
Le président Vladimir Poutine a été très largement réélu dimanche pour un quatrième mandat à la tête de la Russie avec 73,9% des voix, selon les sondages sortie des urnes effectués par l'institut public VTsIOM, après la fermeture des derniers bureaux de vote. L'homme d'Etat sera au pouvoir jusqu'en 2024.

Il était désigné comme le grand favori. Le président Vladimir Poutine a été triomphalement réélu dimanche pour un quatrième mandat à la tête de la Russie avec 73,9% des voix, selon les sondages sortie des urnes effectués par l'institut public VTsIOM, après la fermeture des derniers bureaux de vote. Un score supérieur à celui de 2012, où le chef d'Etat avait récolté 63,6% des scrutins.

La victoire - attendue - de l'ancien espion du KGB, portera le temps total qu'il aura passé au pouvoir, en tant que président ou Premier ministre, à près d'un quart de siècle à la fin de son nouveau mandat. A la tête de la Russie jusqu'en 2024, il sera alors âgé de 71 ans. Seul le dictateur soviétique Joseph Staline aura été au pouvoir plus longtemps.

--

élections Russie

(Un graphique de notre partenaire Statista)

--

Une élection sans suspense

En deuxième position, le candidat du Parti communiste Pavel Groudinine a obtenu 11,2% devant l'ultranationaliste Vladimir Jirinovski (6,7%) et la journaliste proche de l'opposition libérale Ksénia Sobtchak (2,5%) au terme d'une élection sans suspense.

La commission électorale centrale a reconnu quelques irrégularités dans le scrutin de dimanche, mais elle devrait avaliser le résultat définitif selon Reuters. Vladimir Poutine a promis d'utiliser son nouveau mandat pour renforcer la défense de son pays contre l'Occident et de relever le niveau de vie. Il n'a pas pour autant présenté de programme économique précis.

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2018 à 9:36 :
Et pendant ce temps la Turquie écrase les Kurdes d'Afrine et peu de monde en parle. Ah si c'était les Russes...
a écrit le 20/03/2018 à 9:17 :
Et en même temps, Sarkozy placé en garde à vue, la taule quoi...
a écrit le 20/03/2018 à 5:18 :
Belle leçon de démocratie en Russie avec un taux de 70 % plus ? Même Staline n est pas resté si longtemps le facisme n'as pas quitte l Europe ? Cesar dictateur a vie Poutine erdogan Bachar cuba Chine Venezuela ?
a écrit le 19/03/2018 à 22:52 :
La Russie ! Dictature comme le Vénézuela et la Turquie.
Réponse de le 20/03/2018 à 11:56 :
Et son clone Syrien, avec lequel il commet directement des atrocités par millions. Depuis 1917, la Russie n'a été démocratie que 8 ans, fin du XX ème siècle.
a écrit le 19/03/2018 à 20:22 :
Il y avait d'autres candidats pour qui les Russes pouvaient voter et le plébiscite reçu par Poutine montre que les Russes font confiance en Poutine. Il n'y a aucune résignation concernant la vaste majorité qui a voté pour lui avec en plus une sensible hausse de la participation par rapport aux élections passées.

La résignation par contre, on peut la constater en France avec une augmentation de l'abstention plutôt et à la façon dont tout est verrouillé en France, il est particulièrement déplacé de voir cette presse française qui n'est qu'un organe de propagande pro-UE et pro-atlantiste dans sa manière de donner des leçons de morale à la Russie.
a écrit le 19/03/2018 à 19:53 :
M. Macron comme le monde occidental donne des leçons à M. Poutine mais de quel droit, car si M. Poutine joue un jeu ambiguë!! en Syrie comment M. Macron ose se regarder dans la glace le matin alors qu'il laisse nos meilleurs alliés les kurdes se faire massacrer par M. Erdogan. Non non M. Macron ne donnait pas de leçons à qui que e soit car vous n'êtes pas mieux que ceux à qui vous voulez faire morale. Comment arrivez vous à vous regardez dans une glace alors que des milliers de kurdes sont morts avec votre "bénédiction". J'invite s'ils ont de l'honneur les députés LREM mais aussi à cette opposition muette et les sénateurs a demander des comptes au Président, ministre des armées et ministre des affaires extérieures. Elus soyez au niveau de notre pays pas des pantins qui se moquent de ceux qui nous on aidés à nous défaire l'EI, si non cessez de critiquer M. Poutine ou M. Erdogan car votre silence est encore pire que les actes commis par ces deux présidents.
a écrit le 19/03/2018 à 19:10 :
Il y a eu des elections et 8 candidats en lice .Dans une election ,on rentre dans le bureau de vote ,on prend ses bulletins PUIS ON PASSE DANS L ISOLOIR .Dans l'isoloir ,personne ne vous tient la main pour choisir tel ou tel bulletin .Si Poutine était vraiment impopulaire à cause de la situation sociale ,le manque de liberté ext .....immanquablement ça se serait vu dans les urnes!Vu le score qu'il a fait et le taux de participation ce n'est pas le cas .Certains naifs parleront de manipulation des esprits mais la politique et les elections sont des manipulations de l'esprit dans le monde entier .Quand au bourrage d'urne dont on montre une vidéo c'est quand meme bizarre .La camera est placée en hauteur c'est donc une camera de surveillance et non un portable qui prendrait des vidéos en cachette .Or les depouilleurs connaissant parfaitement l'existence de cette caméra auraient bourrés les urnes se sachant filmés avec en plus cette vidéo qu'on retrouve sur le net !Tout ça semble etre de la magouille car 70 % de participation c'est le triomphe de Poutine qui cloue le bec à tout ses detracteurs en Russie comme ailleurs ............
Réponse de le 20/03/2018 à 18:27 :
Avec pareils commentaires, n'hésitez plus une seconde rejoignez la Russie, je doute fort que vous y viviez, depuis 2014 j'envoie régulièrement notre bon euros pour que ma fille qui y vit boucle les fins de mois. Savez-vous le salaire d'une institutrice? de combien le salaire moyen à-t-il chuté en trois ans, roulez vous en voiture à un peu plus de cent kilomètres de Moscou , avez- vous un équivalent à un aspégic 1000, ou ibuprofène, si oui donnez ma la référence que je lui transmette, avez-vous cherché à à acheter un studio, et vous comprendrez ce que le mot corruption veut dire, alors pourquoi les russes votent pour lui, quel choix ont-ils ils ont connus des années très difficile et le mot est faible dans les années 90, et maintenant tout est verrouillé au profit de son clan, les russes ont peur, et malgré tout ça il incarne , non pas l'espoir, mais la survie. J'ai vu peu de pays se figer à ce point en si peu d'année, nous n'avons pas de leçons à donner certes, mais pas d'exemple à prendre non plus. Mais je suis triste pour cette jeunesse. Poka poka
a écrit le 19/03/2018 à 17:31 :
Macron aurait aimé un tel score au 1er tour.....au 2eme tour il a fait plus de 50% certes mais sa base s'est grosso modo 24% et même moins si on prend le corps électoral dans son ensemble.....😎. Mais cela ne l'empêche pas de jouer à Napoléon le petit....😂
Réponse de le 19/03/2018 à 20:09 :
Et 17 % d' adhésion au programme, un petit rien en regard...
a écrit le 19/03/2018 à 15:06 :
Il nous faudrait le même président en France lui il s'occupe bien de son pays .
Réponse de le 19/03/2018 à 15:34 :
@Marius: Oui, en France on a certainement besoin d’une baisse de pouvoir d’achat de plusieurs pourcents par an, d’une corruption énorme (la corruption en France aussi ? Ne comparez pas un tigre et un chaton), d’une censure sévère et d’un mensonge total des médias (de nouveau de ne pas comparer l’ampleur) et cetera, la liste est encore très longue.
Réponse de le 19/03/2018 à 19:26 :
On ne sait pas avoir ici autre chose qu' un président GOPEodépendant, c'est dire l' état d' "infirmation" médiatique aux mains des milliardaires du CAC qui porte étroitement la responsabilité de la fabrication d' opinion.
En regard, l' énergie, la détermination et le souverainisme appliqué à l' état russe d' un Poutine décisionnaire laisse pantois.
Réponse de le 20/03/2018 à 8:48 :
cher marius, je crains que le crif ne le permettrait pas .....
Réponse de le 20/03/2018 à 18:34 :
votre vision est très limité, le froid ou la neige je présume, car pour le reste vous ne devez pas avoir de famille y vivant. poka poka
a écrit le 19/03/2018 à 12:26 :
Beaucoup de donneurs de leçon de démocratie mais toujours avec une mémoire sélective. Trump écarte tous ceux qui lui font obstacle (FBI, CIA, justice, collaborateurs...) mais c'est un démocrate, Erdogan doit-être un grand démocrate..etc...tous ces donneurs de leçons devraient se souvenir que la démocratie est toute jeune en Russie, il est vrai que la démocratie s'est faite en deux jours dans notre pays.
Réponse de le 19/03/2018 à 17:13 :
En quoi le fait que Trump ne soit pas un parfait démocrate doit t'il exonérer Poutine de se conduire en personne respectueuse des principes de la démocratie, de la république et de la constitution même de son pays?

Le problème de la Russie c'est que la démocratie a à peine vécu quelques mois avant d'être ruinée par les mafias et ensuite détournée aux profit des anciens apparatchiks et membres du KGB.

Au bout de 18 ans, si Poutine avait été un démocrate, on s'en serait aperçu.
Réponse de le 20/03/2018 à 18:50 :
La Démocratie les russes ne la connaitrons jamais, car après lui un homme de son clan pendra la suite, les russes se foutent de la démocratie, ils se veulent protégés, même s'ils souffrent, ils ont toujours soufferts,ils ne veulent pas revivrent les années 90 , c'est aussi une question de mentalité nous ne raisonnons absolument pas pareil, j'en sais quelque chose. poka poka
a écrit le 19/03/2018 à 11:44 :
Rien à ajouter, voilà en effet un homme qui décide, arbitre, qui dispose du profil d' un chef d' état souverain et dès lors travaille pour son pays, quand se succèdent ici et ailleurs en Europe, de médiocres suiveurs ..
Réponse de le 19/03/2018 à 12:33 :
@Gédéon: Pourriez-vous nous raconter les grands avancements de cet homme qui est si fort et convaincant qu'il refuse tous les débats et les interviews avec des journalistes peu complaisants, si populaire que ne participe que dans les élections complètement déséquilibrées et truquées?
a écrit le 19/03/2018 à 9:22 :
Il y a comme un malaise à voir présenter cette mascarade comme une élection ...
a écrit le 19/03/2018 à 8:44 :
Tandis que des dirigeants forts naissent un peu partout dans le monde révélant une diplomatie future de plus en plus stratégique et complexe nous on continue de subir Mike le poulet sans tête, dogme européen dénué de politiciens compétents et crédibles faisant que nos riches nous ont abandonné pendant que les riches du monde achètent l'europe.

Vite un frexit.
Réponse de le 19/03/2018 à 9:57 :
Par "dirigeants forts" vous voulez dire "autocrates corrompus qui s'agrippent au pouvoir comme des sangsues" ?

En attendant, le PIB par habitant russe n'a quasiment pas évolué en monnaie constante depuis 30 ans, à un niveau inférieur à celui que les français connaissaient en 1960...

Dire qu'avec de telles ressources naturelles, la Russie pourrait être aussi prospère que le Canada ou la Norvège...
Réponse de le 19/03/2018 à 10:19 :
"Par "dirigeants forts" vous voulez dire "autocrates corrompus qui s'agrippent au pouvoir comme des sangsues" ?"

Non vous trollez.

"En attendant, le PIB par habitant russe n'a quasiment pas évolué en monnaie constante depuis 30 ans,"

C'est pour cela que Poutine lui est très riche.

"Dire qu'avec de telles ressources naturelles, la Russie pourrait être aussi prospère que le Canada ou la Norvège... "

Oui mais Poutine a préféré garder cet argent pour lui, signe de la décadence de la Russie, tout comme celle de l'europe, nos vieux continents croulant sous la médiocrité oligarchique sont à l'agonie.
Réponse de le 20/03/2018 à 9:06 :
Ammusant, d'où sortent les chiffres sur le PIB par habitant qui n'aurait pas évolué en 30 ans?
https://www.indexmundi.com/g/g.aspx?c=rs&v=67&l=fr
ici il est dit que entre 1999 et 2017 le PIB par habitant est passé de 4200$ à 27900$.
On peu critiquer poutine, mais avec un tel bilan économique et ses gains diplomatiques en Syrie, tout dirigeant serait réelu.
Réponse de le 20/03/2018 à 9:41 :
" Ammusant, d'où sortent les chiffres sur le PIB par habitant qui n'aurait pas évolué en 30 ans?"

Heu soyez précis je vous prie, comme vous avez l'habitude de me faire dire plein de trucs que je ne dis pas, quand vous vous adressez à un pseudo répondant à un de mes commentaires précisez le, merci.

le "@" machin ou bidule est très bien.
Réponse de le 21/03/2018 à 11:42 :
@Remi: Les chiffres que vous montrez sont extrêmement étranges. Je n'arrive pas à comprendre comment elles ont été calculées, puisque cela ne colle avec rien y compris la statistique officielle russe qui est déjà bien enjolivée. La hausse du PIB (même en parité d'achat) de 50% entre 2013 et 2017 est difficilement croyable. Cela a été la période de la crise économique, de la stagnation/récession.
a écrit le 19/03/2018 à 8:20 :
Félicitations Vladimir Poutine , belle victoire ...même qu'en France , un certain Normal 1er , président par hasard , n'a même pas eut le courage de se représenter ...
a écrit le 19/03/2018 à 6:42 :
Le monde est visiblement en train de sombrer dans l'autocratie. Après Macron qui fait un score de dictateur pour éviter cette dictature et Merkel qui est elle aussi indéboulonable; on a maintenant droit a M.Poutine.

Tristes jours pour la démocratie.
Réponse de le 19/03/2018 à 7:28 :
Mais oui bien sûr, mettons Merkel et Macron sur le même plan que Poutine...
Réponse de le 19/03/2018 à 18:55 :
Ba quand tu vois que Macron a fait l'ENA et que la GDSE-I est gèré par des Enarques, tu vois vite le parralleles avec le KGB et Poutine.

Tout ça est fait du même bois!
a écrit le 19/03/2018 à 5:07 :
Notre Président a été élu avec 24%....c'est dire de l'engouement à son encontre....😎
Réponse de le 19/03/2018 à 7:29 :
Lui au moins n’a pas besoin de bloquer ou d’assassiner ses principaux opposants.
Réponse de le 19/03/2018 à 9:26 :
Votre façon de compter vous range dans la catégorie des poutino-enthousiastes , aux scores soviétiques incontestables .
Réponse de le 19/03/2018 à 13:29 :
Pour parler de Poutine, les articles comme celui ci citent souvent " l'ancien espion du KGB " : ça vous situe tout de suite l'origine louche du personnage. Tandis que Macron, lui, a un noble passé : Associé-gérant de la banque Rothschild, ça classe son homme ...avec l'aide, tout de même, des faiseurs de roi : Minc, Attali, Jouyet .
a écrit le 19/03/2018 à 3:05 :
Ils n résiste pas une élection à 70 % ? Ils y a un problème ? !!!!!!!!!! 👎🤑
a écrit le 18/03/2018 à 23:19 :
Cela est rassurant . Face au "démocrate" Trump mieux vaut un contrepoids connu sensé , équilibré et ferme .
Réponse de le 19/03/2018 à 7:39 :
Aux dernières nouvelles, Trump n’a pas déstabilisé le monde en envahissant plusieurs de ses voisins.

Et lol, croire qu’ils jouent vaguement au même niveau alors que la Russie a un PIB équivalent à celui de l’Espagne...

Malgré tout ce que Poutine essaie de faire croire en payant des trolls obséquieux dans votre genre pour répandre sa propagande dans les médias étrangers, la Russie reste un nain parce qu’elle est mal gérée.

Avec de telles richesses naturelles, il faut en effet une certaine dose d’incompétence et de corruption pour maintenir ce pays à ce niveau de pauvreté.
a écrit le 18/03/2018 à 23:08 :
Avec 73% quelle Belle démocratie ils y a du faciste ?
a écrit le 18/03/2018 à 22:25 :
Des irrégularités… Ces élections sont une grosse irrégularité, un non-sens et un non-respect total envers les électeurs. Pour ce qui concerne le non-respect, c’est vrai pas uniquement pour le pouvoir actuel, mais aussi pour tous les autres candidats – aucun n’a présenté son programme à part quelques slogans. Pour Poutine c’est encore pire : ni de rapport sur la période passée, ni de programme, même au niveau de slogans c’est vide. Aux fans de Poutine on peut poser une question : si Poutine est si populaire, pourquoi ne pas organiser des élections plus ou moins honnêtes ?
En tous cas, ces élections signifient peu, et ce ne sont pas les élections qui changent les choses en Russie.
a écrit le 18/03/2018 à 21:10 :
Poutine a redonné à la Fédération de Russie sa fierté. Jamais en face et depuis la prétendue fin de la Guerre froide, l’Otan n’avait été confrontée à un environnement non-permissif, on peut comprendre l' agacement d' une UE délégitimée au travers d' élections récentes ..
La multiplication des "XIT" étant pour elle le pire des scénarios.
Réponse de le 18/03/2018 à 22:49 :
fier de quoi?
Les opposants sont en prison, empêchés de se présenter ou dans un cercueil.

Il n'y a pas eu de campagne, Poutine n'a participé à aucun débat ni répondu à aucune question génante.

Et pour faire venir les russes aux urnes (40% d'abstention quand même), il a fallu menacer les fonctionnaires, proposer des produits en promotion à la sortie des urnes, faire des shows de tatianas en petite tenue, promettre des iphones aux enseignants les plus recruteurs chez leurs étudiants, sans compter les vidéos menaçantes qui ont fait flores sur le web.

Moi à la place des russes, j'aurais plutôt honte pour l"image de mon pays.
Réponse de le 18/03/2018 à 23:41 :
@une comédie Vous battez les estrades comme un médiocre propagandiste, c' est extrêmement maladroit et par trop visible !
Avec 74 % c' est un plébiscite....
Réponse de le 18/03/2018 à 23:47 :
La Russie est un pays bien plus pacifiste que les médias veulent nous faire croire. La vérité c'est que l'UE et la Russie se battent pour avoir l'Ukraine dans leur zone d'influence et l'UE a porté un sérieux coup à l'économie russe avec les sanctions. L'Ukraine est un des berceau de la civilisation russe, une partie de la population est d'origine russe , de langue russe, de culture russe. Les pays baltes comportent des minorités russes importantes. Ce n'est pas étonnant que les russes soient sur la défensive par rapport aux activités militaires américaines dans les pays baltes, en mer baltique, dans la mer noire.
Bref ce que je pense, c'est que nous devrions prendre nos distances avec les USA, ne pas se mêler de ce qui se passe en Ukraine, virer l'OTAN de l'UE car les USA sont le pays le plus belliciste de la planète et traiter la Russie avec bienveillance plutôt que de garder les réflexes de la guerre froide. Et puis il faut être réaliste, la Russie n'a aucun intérêt à être en guerre contre l'occident, elle n'aurait rien à y gagner.
Réponse de le 19/03/2018 à 10:16 :
Comparons le comparable, la Russie est un pays gigantesque qui, dans son histoire n'a connu que des régimes autoritaires (Yvan le Terrible, les Romanov, Staline) et la petite parenthèse de démocratie de Eltsine s'est transformée en cauchemar pour le peuple Russe (pillage par des milliardaires, inflation monstrueuse). Je ne vois pas ce pays comme une menace mais s'il est agressé il se défendra avec toute sa puissance, hélas l'occident a oublié Stalingrad. En outre il fournit quelque 30% du gaz européen.
Réponse de le 19/03/2018 à 10:16 :
c'est vrai...

Ben Ali aussi avait été réélu avec 89.2% des voix en 2008. Un vrai plébiscite !

Moubarak était aussi un type plébiscité, avec plein d'autres.
Réponse de le 19/03/2018 à 12:48 :
@Budon78: 74% dans un pays où la propagande de style "pays en guerre totale" règne sur toutes les chaines principales aux les élections qui sont une insulte aux électeurs. Al-Assad a eu 89 % lors de ses dernières élections de 2014.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :