« Les jeunes ont souffert de la crise Covid, il faut donner un nouvel élan par le sport » : le débat Jean-Hervé Lorenzi (Rencontres économiques d'Aix) et Amélie Oudéa-Castéra, Ministre des Sports

Alors que le monde connaît un choc inédit depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, La Tribune a donné la parole aux grands décideurs de l'économie en direct des Rencontres d'Aix-en-Provence du 8 au 10 juillet. Que pensent les patrons des désordres économiques actuels ? Est-ce la fin de la mondialisation ? Comment faire face au retour de l'inflation qui fait remonter les taux d'intérêt et craindre des tensions sociales ? Comment mener dans le même temps les grandes transitions énergétique, écologique et économique ? Revivez ici la vidéo de l'entretien avec Jean-Hervé Lorenzi, le président et fondateur des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence et Amélie Oudéa-Castéra, Ministre des Sports, enregistré depuis notre studio installé au cœur du Davos provençal.
Philippe Mabille
(Crédits : DR)

Jean-Hervé Lorenzi, président et fondateur des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence

Nous sommes face à une double difficulté qui consiste à passer cette crise en assurant les objectifs de transition écologique. Nous sommes dans un univers incertain, lié à une accumulation : le conflit russo-ukrainien, Covid, le zéro Covid en Chine... Mais il faut faire des paris positifs et maintenir un discours positif. Il faut arriver à sauter les obstacles qui sont devant nous et essayer de se mettre dans une perspective de société qui doit se transformer et insérer la jeunesse. Parler de plein emploi, d'insertion par le sport, de choses positives. C'est cela qu'il faut développer.

Amélie Oudea-Castera, ministre des Sports

Les jeunes ont souffert de la crise Covid et vivent à présent une période troublée par la guerre. Nous voulons lui donner la capacité de reprendre un élan en l'incitant à la pratique du sport. Le gouvernement a décidé de donner plus d'espace à la pratique à l'école, au collège et au lycée, mais aussi lors des études supérieures. Le Pass Sport proposé aux scolaires sera étendu aux étudiants boursiers 18 à 25 ans en leur offrant 50€ pour s'inscrire dans un club. Des actions seront menées vis-à-vis des 25% de Français qui ne font pas de sport. Il faut parvenir à une nation plus sportive, en profitant de l'élan des JO, en utilisant le levier des entreprises, des administrations, en leur demandant de créer un cadre propice à la pratique. Le sport a des vertus sociales et sociétales. Mais le sport, ce sont aussi 360.000 associations et 2% de l'emploi.

Philippe Mabille

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.