Migrants : l'Union européenne durcit les contrôles aux frontières

Face à l'afflux de réfugiés et de migrants, l'opération EU Navfor Med, jusqu'ici cantonnée à la surveillance, pourra bientôt procéder à des arrestations. Dans le même temps, l'Allemagne et l'Autriche ont décidé de renforcer le contrôle à leurs frontières et la Hongrie a fermé le principal passage à la frontière serbe.

3 mn

La Hongrie met en oeuvre mardi une nouvelle législation destinée à rendre sa frontière avec la Serbie infranchissable pour les migrants.
La Hongrie met en oeuvre mardi une nouvelle législation destinée à rendre sa frontière avec la Serbie infranchissable pour les migrants. (Crédits : REUTERS/Dado Ruvic)

|Article publié à 12h00, mis à jour à 17h15.

À compter du mois d'octobre, les navires de guerre européens seront autorisés à arraisonner, fouiller, saisir et dérouter les navires soupçonnés de servir aux passeurs. L'Union européenne a décidé lundi 14 septembre de recourir à la force militaire dans le cadre de son opération navale en Méditerranée, a-t-on appris de sources européennes à Bruxelles.

Réunis lors d'une réunion ministérielle à Bruxelles, les 28 États membres de l'UE ont estimé que "les conditions sont réunies" pour passer à la deuxième phase, en haute mer, de leur opération EU Navfor Med lancée fin juin en Méditerranée. Jusqu'ici cantonnée à la surveillance et aux opérations de secours, la flotte - forte de quatre navires et d'environ un millier d'hommes - pourra également procéder à des arrestations, à condition de ne pas entrer dans les eaux territoriales libyennes.

Frégates et sous-marins

Les états-majors des 28 pays de l'UE doivent se réunir mercredi pour faire le point sur les contributions en hommes et en matériel de chacun. Pour monter en puissance, sept frégates supplémentaires sont nécessaires, dont certaines équipées d'installations médicales, ainsi que des hélicoptères, des sous-marins et des drones.

EU Navfor Med s'appuiera surtout sur des forces spéciales, les commandos marines, pour l'arraisonnement forcé des navires des passeurs, une tactique souvent utilisée dans les opérations contre les narcotrafiquants.

Fermeture de frontières et présence de l'armée

Face aux flux de migrants venus la police hongroise a fermé lundi après-midi le principal point de passage pour traverser la frontière serbo-hongroise, à Röszke, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le passage de la voie ferrée de Röszke, d'une largeur d'une quarantaine de mètres, voyait transiter la quasi-totalité des migrants pénétrant en Hongrie depuis la mise en place par Budapest d'une clôture barbelée sur les 175 km de la frontière serbe. La Hongrie met en oeuvre mardi une nouvelle législation destinée à rendre sa frontière avec la Serbie infranchissable pour les migrants.

Plus tôt dans la journée, l'Autriche, qui table sur l'arrivée de 10.000 migrants pour la seule journée de lundi, a annoncé qu'elle allait faire immédiatement appel à 2.200 hommes de l'armée afin de seconder la police. La veille au soir, Berlin a également réintroduit les contrôles à ses frontières. Une décision jugée conforme aux règles de l'espace Schengen par la Commission européenne.

Augmenter les voies de migration légale

Ces nouvelles surviennent alors que le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, a appelé lundi les Européens à augmenter les voies d'immigration légale et de se doter de politiques communes pour faire face à l'arrivée de réfugiés.

Parallèlement, François Hollande a exigé lors d'un déplacement que l'Union européenne règle sans délai la question des contrôles à ses frontières extérieures pour pouvoir accueillir dignement les réfugiés "et que puisse être distingué ce qui relève du droit d'asile et ce qui a trait à des distorsions économiques".

(avec AFP et Reuters)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 15/09/2015 à 12:50
Signaler
au sujet de durcissement le hollandais dit le rikiki à sa jujule: "je te laisse le choix dans la date".

à écrit le 15/09/2015 à 12:43
Signaler
Petit rappel , ils n'y a pas de contrôle des frontières par l'union Europeen, ce contrôle est fait par les pays membres... Alors la Turquie et les hongrois se moque des migrants pour l'Autriche ou l'Allemagne.... Les pays du nords se moque que les pa...

à écrit le 15/09/2015 à 10:19
Signaler
Après les avoir abandonné..!

à écrit le 15/09/2015 à 8:46
Signaler
deux jours pour se donner bonne conscience et les dirigeants avec en tete Merkel et hollande ont revetue leur habit de lache qui ne pense qu'a leur pouvoir personnel et non a l'Europe ceci est une trahison qui n'est pas la premiere pour le franca...

à écrit le 15/09/2015 à 1:45
Signaler
Retour en arrière l Europe c'est finis les politiques verre au

à écrit le 14/09/2015 à 23:14
Signaler
@ BONSOIR : en FRANCE la situation devient de plus en plus ingérable . AECH impose sa Loi comme par exemple à CALAIS où la vie devient intenable, j'ai bien peur que cela finisse très très mal. Les populations locales , à part les irréductibles bobo ...

à écrit le 14/09/2015 à 21:49
Signaler
l'Allemagne doit payer son erreur d'avoir affirmé qu'elle s'apprêtait à recevoir 800 000 migrants réfugiés . c'est à elle de financer le verrouillage des frontières du sud de l'Europe , ou alors il convient de laisser passer les migrants qui veulen...

à écrit le 14/09/2015 à 21:46
Signaler
Arraisonner des bateaux pour les amener dans un port européen ? Donc on va aider encore davantage les passeurs ? Faut reconnaître, on a des bons comme dirigeants, quand même...

à écrit le 14/09/2015 à 21:22
Signaler
L'Allemagne de Merkel est véritablement folle et irresponsable ! Après s'être déclarée prête à accueillir les migrants par centaines de milliers, Merkel rejette la responsabilité des flux des migrants illégaux, massifs et incontrôlés, sur l'Italie, l...

à écrit le 14/09/2015 à 20:52
Signaler
nous on renforce les contrôles aux frontières ?????? la hongrie agit en fermant sa frontière il y a ceux qui parlent et les autres

à écrit le 14/09/2015 à 19:58
Signaler
Pourquoi on n'entend pas les pays du Maghreb (Tunisie , Algérie ou Maroc) ou les Émirats Arabes dirent qu'ils pourraient prendre des migrants ?????? Pourquoi donc ?................

à écrit le 14/09/2015 à 19:16
Signaler
@ BONSOIR :POUR GOUVERNER : Gouverner c'est prévoir, sauf pour nos dirigeants qui ont laissé pénétrer en EUROPE combien de membres de DAECH les armes arrivent par centaines, mais non NOTRE GRAND TIMONIER A TOUJOURS SON SOURIRE NIAIS !! Il nous fe...

à écrit le 14/09/2015 à 19:11
Signaler
Ce gouvernement, comme en économie, fait des annonces, prend quelques décisions... et réfléchi après ! ... là, il se rend compte qu'il a fait une énÔÔÔrme conn..rie, mais refuse de se déjuger ! Avec Angela, Hollande s'est empressé d'annoncer que le...

à écrit le 14/09/2015 à 19:02
Signaler
Quelle hypocrisie de nos politiciens avec cette affaire des migrants ... La semaine dernière quand des "petits pays" de l'UE comme la Hongrie refusaient les migrants monsieur Fabius disait "juger scandaleuse l'attitude de certains pays ..." . Depui...

à écrit le 14/09/2015 à 18:42
Signaler
Il est temps que les européens prennent enfin conscience que la frontière de l'EU est une passoire; il suffit de revenir de l'étranger pour voir avec quelles désinvolture les douaniers européens assurent la sécurité de l'espace Schengen....quand on s...

à écrit le 14/09/2015 à 17:41
Signaler
on veut frapper les passeurs!mais les passeurs ne montent jamais dans les bateaux ils restent à terre! il mettent un homme de paille à la barre si ce n'est un réfugier à qui l'on offre pour le cas son passage! il paraitrait même qu'on lui confie un t...

à écrit le 14/09/2015 à 16:23
Signaler
Tiens donc, Mme Lepen, aurait-elle eu raison...... une fois de plus ? Il serait peut-être temps d'écouter sérieusement ses propositions et celles de ses pairs qui ne racontent pas que des bêtises comme certains que je ne nommerai pas tant ils sont no...

à écrit le 14/09/2015 à 16:08
Signaler
Quelle blague l'Europe est une vraie passoire tout le monde y entre comme il veut est transporté, logé, nourri, soigné gratuitement sans demander leur avis aux autochtones. Je ne connais pas de région au monde qui laisserait faire ce genre de chose.

le 14/09/2015 à 17:48
Signaler
Exactement. En plus on a des millions de chômeurs, de jeunes en précarité, des problèmes de logement, et on nous demande d’accueillir toute la misère du monde! Et de trouver un toit et un emploi à ces migrants!

à écrit le 14/09/2015 à 16:01
Signaler
Je ne comprends pas pourquoi mon commentaire posté à 13h49 est toujours "soumis à validation". Cependant je dis que les gouvernants bisounours, qui agissant sans tenir compte de la volonté des peuples, n'en ont fait qu'à leur tête concernant Schen...

à écrit le 14/09/2015 à 15:22
Signaler
c'est trop tard... aucun sens politique aucune imagination sur les dangers des conséquences de plusieurs guerres, le mali... le nigeria... la syrie et la grande affaire de liquider Kadhafi bravo sarko....on prévoit 500 millions de migrants d'afrique ...

à écrit le 14/09/2015 à 14:08
Signaler
Cà va changer quelque chose ?

à écrit le 14/09/2015 à 13:29
Signaler
Mr l’inflationniste qui prônez des hausses de prix, ne fait-on pas des enflure au lieu de croître en faillites record, pour la croissance il y aurait un corbeau scieur de l’industrie, de branches et de filière, est-ce une ex-filtration à la mode osta...

à écrit le 14/09/2015 à 13:11
Signaler
Parce que c'est important de savoir. La France doit accueillir ces migrants. 10 millions pour aujourd'hui et disons 50 millions pour passer de bonnes fêtes de fin d'année. Le père Noel socialiste sait que c'est bon pour la France. Les francais sa...

à écrit le 14/09/2015 à 13:09
Signaler
Qui organise ? Il suffit de voir le canot pneumatique géant en possession de ces soit-disant réfugiés par rapport à ceux des militaires sur la photo. Qui fourni et paye ces embarcations ? C'est politiquement organisé par les USA et leurs Toutous eur...

à écrit le 14/09/2015 à 12:52
Signaler
Mais quelle blague. Faudrait faire comme les Australiens. Ouvrir des centres de rétention où les migrants sont maintenus pendant l'examen de leur demande d'asile. Après, soit les migrants reçoivent l'asile et entrent en Australie, soit ils sont direc...

le 14/09/2015 à 13:13
Signaler
et vous les expulsez ou ? personne n en veut, c est bien la le probleme Et bonjour poru reconduire un syrien dans son pays ...

le 14/09/2015 à 14:05
Signaler
Dans leur pays pardi! Et pour les embarcations secourues en Méditerranée, on les raccompagne en Libye mais on ne les ramène pas sur le sol européen!

le 14/09/2015 à 15:38
Signaler
@Louis, tu sais bien qu'ils vont revenir , autant de fois qu'il faudra, car leur pays est en guerre. On n'aurait pas du déstabiliser ces pays, on n'avait pas prévu de telles conséquences. Exemple, quand Sarko a ejecté Gadafi, voilà le résultat...

le 04/11/2015 à 8:05
Signaler
Votez pour le Front Nationale

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.