Groupama profite de la hausse du cours de Société Générale pour solder sa participation

L'assureur, en phase de redressement, était le premier actionnaire de Société Générale
Groupama profite des cours avantageux de la société générale pour revendre ses actions (c) Reuters
Groupama profite des cours avantageux de la société générale pour revendre ses actions (c) Reuters

Groupama, encore en cours de redressement, trouve du "cash". L'assureur mutualiste  a récupéré 517 millions d'euros en soldant sa participation dans la Société Générale, selon un communiqué. Cette participation  représentait environ 1,9% du capital de la banque.

Cette opération, annoncée lundi soir, a fait chuter le titre Société Générale de près de 2% à l'ouverture de la séance à la Bourse de Paris. Vers 10H30, l'action perdait 1,60% à 35,03 euros. Mais, au début de l'été, avant l'annonce des bons résultats de SocGen, le titre s'échangeait autour de 26 euros.

"Dans un marché d'été", cette nouvelle "anime un peu la cote", mais cette baisse "n'est pas de nature à entraîner une révision de l'avis des investisseurs" sur la valeur, a estimé Remy Naturkrejt, un gérant de Meeschaert Gestion Privée, en rappelant la hausse du titre depuis le début de l'été. C'est justement parce que le titre Société Générale a beaucoup monté que Groupama s'est décidé à solder sa participation, comme il en avait l'intention de longue date.

>> Lire aussi : Comment les banquiers arrivent-ils à tailler des croupières aux assureurs ?

Les investisseurs institutionnels ont acheté

"Cette opération relève du rééquilibrage du portefeuille des actifs de Groupama annoncé dès fin 2011, dans des conditions de marché qui le permettaient, et ne reflète en rien une appréciation négative de la stratégie ou de la gestion de la Société Générale", souligne l'assureur.

Groupama a revendu en dehors du marché les 14.881.016 actions qu'elle détenait encore dans la banque française, auprès d'investisseurs institutionnels. Le placement était dirigé par Goldman Sachs International et HSBC.

L'assureur mutualiste est redevenu bénéficiaire au premier semestre après deux exercices passés dans le rouge, marqués par des dépréciations qui l'ont contraint à céder des actifs et à réduire ses coûts.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 14/08/2013 à 7:18
Signaler
Comment la vente de 517 millions d'euros d'actions S.G. à pu faire varier le cours à ce point ? Sur la base d'un cours à 35 euros cela représente 4485714 actions soit environ 70% des échanges quotidien. Il me semblait que dans ce cas la vente de titr...

le 14/08/2013 à 8:43
Signaler
"Groupama a revendu EN DEHORS DU MARCHE les 14.881.016 actions qu'elle détenait encore dans la banque française, auprès d'investisseurs institutionnels." 1- vous n'avez pas lu l'article 2- votre calcul est faux.

à écrit le 13/08/2013 à 19:43
Signaler
Jolie moins value réalisée pour Groupama car lors de la prise de participation il y a 10 ans l'action Soc Gen valait plus de 50 euros.

le 13/08/2013 à 20:02
Signaler
Il est clair que vous avez de la peine à oublier le cac40 à 6000... Sinon, en sortant tout élément de son contexte, bonne bulle immobilière à vous... Dingue de ne vouloir que son intérêt perso alors que c'est justement cela qui ... tue.

à écrit le 13/08/2013 à 18:04
Signaler
Cher Sun Tzu à 17h18. Merci de la clairvoyance de votre post .Cordialement. Cher Yvan, toute échange rationnel est peine perdue avec vous.Bonne soirée.

à écrit le 13/08/2013 à 15:39
Signaler
@Michel et Yvan: Le titre Société Générale s'échangeait aux environ de 17,50 euros il y a exactement un an ! Il a donc plus que doublé en un an. Quoi de plus sain que de prendre ses bénéfices ? Si les" petits porteurs", comme vous les appelez, réagis...

le 13/08/2013 à 16:04
Signaler
Gruick. Nous ne parlions pas de fonctionnements de bourse que nous connaissons parfaitement, mais de fonctionnements de fonds qui vous échappent complètement. Quelles sont, pour vous, les deux seules raisons qui font vendre un titre qui a doublé en u...

le 13/08/2013 à 16:48
Signaler
La nécéssité de se délester d'actifs qualifiés de risqués par Solvency 2 (et donc ne pouvant être intégrés en fonds propres ni quasi fonds propres), si possible dans de bonnes conditions de marché afin de ne pas être obligé de transformer un Goodwill...

le 13/08/2013 à 16:55
Signaler
Ha... Là, y'a du mou dans la corde de rappel... Un alpiniste amateur boursier vient de décrocher, paix à son ame... ou aurais-je dû parler de mou dans la laisse du chien..?? Gruick, je reconnais que vous vous êtes fait un auto-plantage de toute beaut...

le 13/08/2013 à 16:59
Signaler
Bon essai de réponse, Sun Tzu Fucius. Mais... dans ce cas, le mouvement serait général, Mon Capitaine. Hors, il n'en est rien... Désolé pour vous.

le 13/08/2013 à 17:00
Signaler
Perso, quand un titre double en moins d'un an, je prends systématiquement au moins une partie de mes gains. En général, la moitié, ce qui fait que vu le doublement, je rentre dans mes frais. Mais là, en plus, le CAC 40 a passé les 4000 points, qui so...

le 13/08/2013 à 17:17
Signaler
Là, Gruick, il semble que vous perdiez de vue le contexte. Mais cela semble logique au vu de cette phrase : " vu le doublement, je rentre dans mes frais". Clair que groupama a dû regarder ses frais... Puis, citer rockefeller ... Il vaut mieux, en eff...

le 13/08/2013 à 17:18
Signaler
Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Si vous aviez suivi ce projet de cession ou aviez ne serait-ce que pris la peine de lire cet article correctement vous comprendriez qu'il s'agit d'une cession stratégique prévue de longue date ret...

à écrit le 13/08/2013 à 15:02
Signaler
Cession de participation minoritaire (surement pour renforcer ses ratios prudentiels dans le cadre de Solvency 2) d'un institutionnel à d'autres institutionnels, rien de plus normal. Pas de quoi crier au loup.

à écrit le 13/08/2013 à 14:01
Signaler
Combien de petits porteurs floués dans cette opération?

à écrit le 13/08/2013 à 13:37
Signaler
sauve qui peut !

le 13/08/2013 à 14:31
Signaler
Tout à fait ce que j'allais écrire... Mais laissons les petits porteurs ne rien comprendre, comme d'habitude, et se faire "flouer" de 2%... Arrivés à ce stade..

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.