Selon Bercy, le crédit au PME a augmenté en 2011

 |   |  179  mots
Copyright Reuters
Les encours de crédit aux entreprises françaises ont progressé de 4,4% l'an dernier, davantage que dans le reste de la zone euro, selon le ministère de l'Economie.

"Les encours de crédit continuent de croître plus vite en France que dans le reste de la zone euro (+1,1% en glissement annuel, ndlr) sur 2011. En particulier, les encours de crédit aux PME restent dynamiques malgré le ralentissement de la conjoncture", écrit le ministère dans un communiqué. En 2010, la croissance de ces encours avait atteint 4% en France contre 1,9% dans l'ensemble de la zone euro.

Bercy ajoute que les banques françaises ont renouvelé leur engagement "de tout faire pour accompagner les besoins de financement des PME et poursuivre la croissance du crédit en cohérence avec la situation de l'économie." "Les cinq principales banques françaises ont (également) confirmé qu'elles maintiendront leur présence dans le financement des collectivités locales. L'ensemble du secteur bancaire en France apportera en 2012 environ dix milliards d'euros de crédits nouveaux aux collectivités locales", poursuit le texte.

Ce montant viendra s'ajouter à une enveloppe sur fonds d'épargne à l'intention des collectivités locales et des établissements de santé de cinq milliards d'euros décidée le 10 février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2012 à 10:21 :
Voila un bel exemple de propagande digne des pays les plus dictatoriaux. Les journalistes seraient-ils aussi menteurs que les banques? Auraient-ils perdu leur sens critique? Tout le monde sait que les banques, oubliant leur véritable raison d'être, ne prêtent pas aux PME, à tout le moins aux PME au sens où nous l'entendons, nous les gens de la rue , les lambda. En effet, pour moi une PME est une PETITE entreprise, pas une GROSSE entreprise de plusieurs centaines d'employés. De plus, il serait intéressant de savoir si les prêts prétendus sont accordés aux entreprises qui en ont véritablement besoin, et non pas à celles qui ont des fonds propres copieux et n'ont donc pas autant besoin de cash que les plus petites. Allons Messieurs de la Tribune revoyez votre copie à l'aune de cette triste vérité: les banques ne prêtent pas un sous aux PME qui en ont besoin. A vous lire.
a écrit le 21/02/2012 à 10:47 :
En zone Euro, mais pas en France

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :