Société Générale : bénéfice en forte chute au deuxième trimestre

 |  | 301 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Au deuxième trimestre, le bénéfice net de Société Générale s'est établi en dessous des prévisions des analystes, à 433 millions d'euros, soit un recul de 42%.

Société Générale a vu son bénéfice net reculer de 42% au deuxième trimestre. Lors des trois derniers mois, il a atteint de 433 millions d'euros, un résultat inférieur au attentes des analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires. Ces derniers prévoyaient un bénéfice net de 764 millions d'euros. Le consensus Reuters tablait quant à lui sur 678 millions d'euros.

Dépréciations d'actifs aux Etats-Unis et en Russie

Cette situation, l'établissement l'explique notamment par une dépréciation de 200 millions d'euros sur sa filiale américaine de gestion TCW et une autre de 250 millions sur sa filiale russe Rosbank. Société Générale a également vu son résultat net amputé de 114 millions d'euros par son portefeuille d'actifs à risque gérés en extinction (isolé du reste du groupe depuis la crise financière).  A l'inverse, les réévaluations de sa dette liée au risque de crédit propre et des couvertures des portefeuilles de crédit ont contribué pour 145 millions à son résultat net.

Recul des frais de gestion

Par ailleurs, la banque met en avant la poursuite de son programme de transformation. Ses frais de gestion ont ainsi reculé de 6% en un an, et de 13,6% dans la banque d'investissement. Pour renforcer sa solvabilité et répondre aux exigences du régulateur européen, SocGen a réduit la voilure, notamment dans sa BFI (banque de financement et d'investissement), où "le plan de sauvegarde de l'emploi ouvert au début du trimestre a été clôturé avec une suppression de 880 postes". La banque relève au passage que "le plein effet de ces mesures ne sera sensible qu'à partir des prochains mois".

Après la publication de ces résultats, le titre chutait de 1% à l'ouverture de la Bourse de Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2012 à 15:40 :
Du moment que les bonus des traders et les stocks option et retraites chapeau du PDG et consorts ne baissent pas tout va bien!
a écrit le 01/08/2012 à 9:39 :
Société Générale est en risque majeur de sortir de Russie une main devant, une main derrière, un peu comme BP est en train de sefaire dépouiller ... ! Les mauvais garçons sont féroces lorsqu'ils jouent ensembles, les mauvais garçons de SG finiront par apprendre la leçon, et alors les pertes vont être monumentales.
Réponse de le 01/08/2012 à 14:02 :
de jeter des pierres sur la Societe Génerale svp
Réponse de le 01/08/2012 à 14:22 :
oui arretez les pierres, passez aux parpaings.. ! !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :