PSA lance un nouveau véhicule... d'épargne

 |   |  519  mots
Banque PSA Finance fixe à son livret d'épargne Distingo un objectif de collecte de 400 millions d'euros à la fin 2013. Copyright Reuters
Banque PSA Finance fixe à son livret d'épargne Distingo un objectif de collecte de 400 millions d'euros à la fin 2013. Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Banque PSA Finance, la filiale de crédit du constructeur automobile, lance un livret d'épargne, baptisé Distingo. L'objectif : diversifier les sources de financement de la banque, dont la note de solvabilité - déjà dégradée par S&P - pourrait être abaissée par Moody's.

PSA Peugeot Citroën se lance dans l'épargne. Banque PSA Finance, la filiale de crédit du constructeur automobile français, a annoncé, ce jeudi, la commercialisation du livret Distingo, calqué sur le modèle des « super livrets » d'épargne en ligne, lesquels font l'objet d'offres promotionnelles brèves mais récurrentes. Jusqu'au 4 avril inclus, les Français qui souscriront à un livret Distingo - via le site www.psabanque.fr - bénéficieront d'un taux « boosté » de 5,50%, durant quatre mois. Après quoi le taux de rémunération sera ramené à 2,30% brut (avant prélèvements sociaux et fiscaux). Des conditions identiques à celles de Zesto, le livret d'épargne lancé il y a un an par RCI Banque, la filiale de crédit de Renault.

Diversification des sources de financement

Si Banque PSA Finance investit le créneau de l'épargne, c'est pour diversifier ses sources de financement. Et, plus précisément, pour réduire sa dépendance aux marchés financiers, qui ont représenté l'an dernier encore pas moins de 42% de ses financements, le solde provenant de crédits bancaires, de titrisations - des opérations permettant de récupérer des liquidités en cédant à des investisseurs des portefeuilles de crédits automobiles - et de facilités de dépôts de la Banque centrale européenne (BCE).

Or les marchés risquent de se faire moins prêteurs à l'égard de Banque PSA Finance, la note de solvabilité de cette dernière ayant été abaissée le 14 février par Standard & Poor's (S&P), en raison de la perte record de 5 milliards d'euros publiée par sa maison-mère PSA Peugeot Citroën, au titre de l'exercice 2012. Et Moody's pourrait emboîter le pas à S&P : le 19 février, l'agence a déclaré envisager de dégrader la note de Banque PSA Finance.

Financer uniquement l'économie réelle

C'est dans cette même optique de diversification de ses sources de financement que RCI Banque avait lancé Zesto, le 16 février 2012. Un livret qui a, depuis, collecté près de 900 millions d'euros. Philippe Alexandre, directeur général de Banque PSA Finance, a fixé à Distingo un objectif de collecte de « 400 millions d'euros au moins à la fin 2013 », et de « 1 milliard d'euros en année pleine », à moyen terme. Mais les épargnants seront-ils au rendez-vous, les difficultés financières de PSA et leurs conséquences sur sa filiale bancaire, sauvée fin 2012 grâce à une garantie de 7 milliards d'euros de l'Etat, n'étant pas faites pour les rassurer ?

« Au-delà du taux exceptionnel de 5,5%, et du taux attractif de 2,30%, notre argumentaire commercial insistera sur le fait que l'épargne ainsi collectée sera exclusivement allouée au financement de l'économie réelle, et non à de la spéculation financière », explique Philippe Alexandre. Concrètement, les fonds collectés par le livret Distingo financeront uniquement les crédits accordés aux acheteurs de véhicules Peugeot et Citroën, ainsi que les stocks de voitures des concessionnaires des deux marques. Reste à savoir si les épargnants auront la fibre industrielle...
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2013 à 18:59 :
PSA est une entreprise française qui doit perduré dans le temps, j'encourage tous le monde à aider cette entreprise qui nous a tous véhiculée dans notre jeunesse. Aujourd'hui la société à besoin de nous ...

Je souhaite un succÚs à ce livret
Réponse de le 07/04/2013 à 17:48 :
Mme BENTAJA moi je déconseilles fortement d'ouvrir car avez le taux de 5.9% vous ? Connaissez-vous Arkéa Banking service et que pensez-vous de PSABanque qui le 08/03 a eu la demande et imprime un dossier et le composte le 30/03 ? Mieux par tel(une plombe d'attente au 0970 81 82 83 Le dossier est envoyé le 18/03 et par et le 27 au soir ils disent problème. Celui réglé le 28/03 ils disent on verra dans 5 jours(en mail). Mais le 01/04/ chez eux pas d'intérets et un compte dépôts qui a des chèques en attentent ne fais pas d'intérêts non plus. De plus regardez la TV la pub TF1 aujourd'hui et l'opération poursuivit avec plafond 5.5% à 75000, plus à 100 000. Mr HAMON a été touché à Bercy par des banques comme aussi Renault RCI et bforbank qui n'ont aucun points physiques. Il y a d'autres Livrets CSL à taux boostés (ING Fortunéo AXA Monabanq TOOKAM etc...)
a écrit le 08/03/2013 à 11:28 :
Il copie Renault comme d'habitude....
a écrit le 08/03/2013 à 10:13 :
Emprunt récent aux banques à près de 8% et 2,3% pour les ménages.
a écrit le 07/03/2013 à 20:58 :
En collectant des dépôts en plus de son activité de crédit, Banque PSA Finance va pouvoir obtenir le statut d'établissement de crédit et donc avoir accès aux opérations de refinancements de la Banque Centrale Européenne. En ces temps de stress sur la notation, le financement et la rentabilité du Groupe, cette évolution était inévitable.
a écrit le 07/03/2013 à 17:45 :
Le premier taux à 05.50% (( Plus qu'aux début de Renault )) et après 02.30% ~00.50% de moins que Renault.. Au moins pratiquement tout le monde et gagnant.
a écrit le 07/03/2013 à 17:35 :
Non merci. Est-ce que PSA existera encore dans un an ?
Réponse de le 07/03/2013 à 21:35 :
PSA existera après votre mort!
Réponse de le 07/03/2013 à 22:49 :
Et après la banque , pourquoi pas l'ameublement et la restauration (boulettes de "viande" et croquants au chocolat.....) chacun son métier.
a écrit le 07/03/2013 à 17:24 :
Assez amusant. Les big three américains avaient, en effet, fait la même chose. Avec le résultat que l'on connait...
a écrit le 07/03/2013 à 17:19 :
Les salariés virés de chez Peugeot où de Citroen pourront toujours déjà placer leurs indemnités de licenciements sur ce livret ils connaissent la maison....5,5% puis 2,3% c'est mieux que l'écureuil ....
Réponse de le 08/03/2013 à 11:22 :
2.30 % brut - 15.5 % de prélèvements sociaux - une fiscalité moyenne à 14 % = 1.62 % de rendement net. Finalement, un écureuil à 1.75 % fait mieux...
Réponse de le 08/03/2013 à 11:40 :
Mettre un peu de sous là dessus c'est plutot solidaire et patriote, je trouve.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :