L'agence Fitch s'inquiète sérieusement des comptes de PSA Peugeot Citroën

 |   |  314  mots
Philippe Varin président de PSA. Copyright Reuters
Philippe Varin président de PSA. Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
L'agence d'évaluation financière Fitch Ratings a abaissé d'un cran ce lundi la note de dette à long terme du premier constructeur automobile français. L'agence redoute de très lourdes pertes opérationnelles pour le groupe automobile en 2013.

Fitch dégrade d'un cran la note de dette à long terme de PSA Peugeot Citroën. Le constructeur automobile est désormais noté B+ contre BB- auparavant. Cette dégradation reflète la "préoccupation" de Fitch quant aux capacités de PSA à sortir ses activités automobiles du rouge et ramener la trésorerie opérationnelle  à l'équilibre fin 2014,  explique l'agence dans un communiqué. Fitch affirme ques les objectifs de PSA devraient être reportés à 2015 au mieux. L'agence juge aussi que la marge opérationnelle négative de la division automobile de PSA ( -3,9% du chiffre d'affaires l'an dernier) pourrait être à peine réduite à  -3.4% en 2013.

Repositionnement de Peugeot et Citroën difficile

L'agence Fitch redoute la pesistance d'un mauvais environnement économique en Europe. Par ailleurs, si l'agence applaudit à la volonté de clarifier les positionnements de Peugeot et Citroën au sein de PSA, elle indique que cette stratégie sera longue à mettre en oeuvre. En outre, le maintien de modèles d'entrée de gamme dans les deux marques et la volonté de monter en gamme des deux côtés n'aidera pas à une telle clarification auprès des clients, précise le communiqué

Perte historique en 2012

La note de PSA a déjà été dégradée par l'agence concurrente Standard and Poor's après les mauvais résultats financiers du groupe en 2012, tandis que Moody's a indiqué qu'elle envisageait d'abaisser cette note. Le numéro un automobile français a essuyé en 2012 la plus lourde perte de son histoire avec un déficit net de 5 milliards d'euros (contre un bénéfice de 588 millions en 2011), qui inclut 4,7 milliards de dépréciations d'actifs dans sa branche automobile. Le groupe a aussi vu son résultat opérationnel plonger dans le rouge de 576 millions (contre un bénéfice de 1,09 milliard en 2011). Sa division automobile a affiché un trou de 1,5 milliard.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2013 à 14:24 :
C'est pas croyable que l l on puisse mettre PSA comme un mauvais placement mais c'est quand meme une sacrée machine car ces deux sociétés meritent pas que l on lui fasse cela car c'est au contraire qu il faudrait le faire pour que cela marche.
Réponse de le 28/02/2013 à 21:50 :
4 millions d'euros de pertes par jour. C'est ce qu'espère atteindre PSA en 2013, alors qu'elle perd actuellement le double, soit 8 millions d'euros de perte par jour.
C'est 20 fois plus que le coût de la guerre au Mali (400000 euros / jour) !!!
Il est donc tout à fait normal que l'agence Fitch s'inquiète pour l'évolution de la dette de PSA, sur la valeur de l'entreprise et qu'elle le fasse savoir en révisant sa cotation à la baisse.
Mais rien ne vous interdit de placer votre argent dans l'entreprise !
a écrit le 26/02/2013 à 12:43 :
Et moi je m'inquiète du taux de PSA que l'on peut trouver dans les analyses des employés de Fitch !!!
a écrit le 25/02/2013 à 21:06 :
Faut faire du Dailly...
Sinon le banquier va saisir !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :