Nick Leeson, le trader qui avait fait sauter la Barings, devient...conseiller financier

Nick Leeson, qui avait fait perdre 1,5 milliard de dollars à la vénérable banque britannique Barings en 1995, rejoint le cabinet néerlandais GDP Partnership, spécialisé dans la médiation du crédit.

3 mn

Nick Leeson avait fait perdre 1,5 milliard de dollars à la banque Barings, en 1995. Copyright Reuters
Nick Leeson avait fait perdre 1,5 milliard de dollars à la banque Barings, en 1995. Copyright Reuters (Crédits : Andrew Downes)

Que Jérôme Kerviel, Fabrice Tourre, alias « Fabulous Fab », et autre Bruno Iksil, dit « la Baleine de Londres », se rassurent. Il y a un avenir pour ceux que la finance surnomme les « rogue traders » (traders voyous). La preuve avec Nick Leeson. Le célèbre trader, qui avait fait sauter la banque britannique Barings en 1995, vient d'être recruté par GDP Partnership, un cabinet irlandais spécialisé dans la médiation entre banques et particuliers surendettés.

« Il existe toujours une solution »

« Nick Lesson, bien connu pour son rôle dans la faillite de la Barings, nous rejoint cette semaine », écrit sans vergogne GDP dans une newsletter publiée sur son site Internet. Et d'insister : « L'expérience, les connaissances de Nick apporteront une valeur significative à notre offre. » Dans la même publication, Nick Leeson, aujourd'hui âgé de 46 ans, assure qu'il « existe toujours une solution à un problème, même s'il est souvent difficile de l'entrevoir. Dans le passé, j'ai été confronté à un certain nombre de situations difficiles, mais cela s'est toujours bien fini. »

Une perte de 1,5 milliard de dollars

L'ancien trader sait de quoi il parle, lui qui avait écopé de six ans et demi de prison il y a 18 ans, pour avoir ruiné la Barings en prenant des positions non autorisées sur l'indice Nikkei, lorsqu'il était jeune trader au sein de la filiale singapourienne de cette vénérable banque créée en 1763. Durant des mois, Leeson avait caché à ses supérieurs les pertes latentes sur ses investissements, en les portant sur un compte fictif, le numéro 88888.

Le tremblement de terre de Kobé, en janvier 1995, avait mis fin aux dissimulations de Nick Leeson, ses pertes latentes étant devenues trop énormes (1,5 milliard de dollars) pour que la Barings continue à ne se douter de rien. En fuite, le trader avait été rattrapé par la police en Allemagne et extradé vers Singapour, où il avait été jugé et emprisonné. En mars de la même année, la Barings, elle, avait été cédée à ING pour une livre symbolique.

Un roman puis un film

Atteint à l'époque d'un cancer du colon, Nick Leeson avait vu sa peine de prison ramenée à quatre ans et demi. Une épopée qu'il avait racontée dans son livre Rogue Trader, par la suite adapté au cinéma, avec Ewan McGregor dans le rôle-titre. Celui qui se disait jusqu'alors conférencier, d'après son compte Twitter, vit depuis une dizaine d'années en Irlande, où il a dirigé le club de foot Galway United. Le voilà de retour à ses premières amours : la finance.
 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 09/04/2013 à 21:12
Signaler
Dans les milieux financiers où l'honnêteté est considérée comme une tare ,un concept non porteur , un voyou restera toujours apprécié même après avoir commis l'irréparable !

le 17/04/2013 à 12:03
Signaler
Il etait coupable c est vrai mais les dirigeants de la Barinks ont fait preuve d un aveuglement qui au mieux releve de la naiveté la plus extreme doublé d une stupidité sans borne ( et dune cupidité du même accabit) Il y a pas besoin d etre un maitre...

à écrit le 09/04/2013 à 10:26
Signaler
« L'expérience, les connaissances de Nick apporteront une valeur significative à notre offre. » Tu m'étonnes, si M. Neeson doit rembourser toutes ses pertes comme M. Kerviel, il doit bien maîtriser la négociation commerciale avec les établissements d...

à écrit le 08/04/2013 à 19:17
Signaler
Quelle bonne idee ! Des que Cahuzac aura ete juge et aura paye sa dette envers la societe , je propose de le mettre en charge de la lutte contre l'evasion fiscale et les paradis fiscaux . Pourquoi pas ? Il est certain que Cahuzac est grille ( carboni...

le 08/04/2013 à 20:37
Signaler
Franchement il serait bon dans ce role. Tout de facon, ce gars etait l'un des meilleurs du gouvernement. Un vrai gachi qu'il ait menti

le 09/04/2013 à 17:11
Signaler
il a menti pour protéger au-dessus de lui... vous ne croyez quand même pas que c'est son argent qui est en jeu??? Financement politique...

à écrit le 08/04/2013 à 18:52
Signaler
Tiens, tiens on l'avait cru "mourant"...comme quoi, que ferait on pas pour sortir de prison, même Singapour s'est fait berner !

à écrit le 08/04/2013 à 18:50
Signaler
Au secours! ou va-t-il sévir?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.