Airbus accélère ses livraisons et enregistre de nouvelles commandes

La reprise du transport aérien se confirme. Avec 50 livraisons en mai, Airbus continue d'alléger son portefeuille d'avions non livrés depuis le début de la pandémie.

2 mn

L'avionneur européen a livré 50 appareils au mois de mai, soit le double de l'année précédente en pleine pandémie.
L'avionneur européen a livré 50 appareils au mois de mai, soit le double de l'année précédente en pleine pandémie. (Crédits : Regis Duvignau)

L'horizon s'éclaircit pour Airbus. Les livraisons d'avions repartent sur un bon rythme. Ce lundi, le groupe a annoncé avoir livré 50 appareils en mai, pour un total de 220 livraisons depuis le début de l'année, soit une hausse de 38% par rapport à la même période l'an dernier. Un indice de plus vers la sortie de crise. Ces 50 livraisons représentent certes plus du double du nombre d'appareils livrés en mai 2020, alors que le monde était sous cloche, mais restent loin des 81 avions livrés il y a deux ans.

Pour autant, l'heure est bel et bien à la reprise. L'avionneur prévoit de produire un nombre d'avions jamais observé dans l'histoire de l'aéronautique. En effet, Airbus a confirmé le 27 mai qu'il allait augmenter sa cadence de production mensuelle de 45 A320 au quatrième trimestre 2021 (contre 40 aujourd'hui). Surtout, il se prépare à monter à 64 au deuxième trimestre 2023, un niveau jamais atteint dans l'histoire de l'aéronautique, qui correspond à plus de deux avions livrés par jour. Dans un communiqué de presse, Airbus a, en effet, indiqué qu'il avait demandé « aux fournisseurs de préparer l'avenir en sécurisant une cadence ferme de 64 d'ici au deuxième trimestre 2023 ». Une telle cadence permettra à Airbus de dépasser son niveau d'avant-crise (cadence 60) et d'aller plus loin que les projets de croissance envisagés avant crise (63 d'ici mi-2021).

Lire aussi 2 mnAirbus prévoit de produire un nombre d'avions jamais observé dans l'histoire de l'aéronautique

Lufthansa a annulé une partie de sa commande d'A350

Concernant les commandes, le groupe aéronautique a enregistré en mai sept commandes d'avions commerciaux. S'il a obtenu 94 commandes depuis le début de l'année, le constructeur reste toutefois en terrain négatif (-31) du fait des 125 annulations comptabilisées depuis le début de l'année.

Airbus a également confirmé la commande annoncée le mois dernier de cinq gros porteurs A350 par Lufthansa. Le groupe allemand a cependant annulé trois exemplaires de cet appareil, ce qui donne une commande nette de deux unités, confirmée par un porte-parole de l'avionneur.

Dans le cadre de la restructuration de sa flotte, Lufthansa a commandé cinq avions 787-9 à Boeing après l'annulation d'une partie de sa commande à Airbus. Les deux constructeurs aéronautiques souffrent d'une baisse de la demande pour les gros porteurs, qui a été accentuée par la crise sanitaire.

Lire aussi 3 mnLes livraisons du B787 Dreamliner à nouveau suspendues, Boeing doit s'expliquer

(Avec AFP)

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 11/06/2021 à 20:45
Signaler
L’article ne parle que de livraisons de petits porteurs de la famille A320. Livraison de 11 gros porteurs en avril et 10 en mai.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.