Airbus Helicopters autorisé par Berlin à livrer 14 appareils militaires à l'Ouzbékistan

Selon nos informations, Berlin a finalement autorisé très récemment la livraison à Tachkent de huit Cougar et de six Fennec. L'Allemagne a bloqué pendant quelques mois l'exportation de certains composants allemands non critiques, qui équipaient des systèmes optionnels non allemands.
Michel Cabirol

2 mn

Le président d'Airbus Group Tom Enders avait confirmé mi-octobre 2014 que Berlin bloquait la livraison de 14 hélicoptères militaires à l'Ouzbékistan
Le président d'Airbus Group Tom Enders avait confirmé mi-octobre 2014 que Berlin bloquait la livraison de 14 hélicoptères militaires à l'Ouzbékistan

Et une bonne nouvelle pour Airbus Helicopters : l'Allemagne a fini par donner son agrément pour l'exportation d'hélicoptères militaires à l'Ouzbékistan. Selon nos informations, Berlin a récemment autorisé la livraison à Tachkent de huit Cougar et de six Fennec, dont certains composants non critiques équipaient des systèmes optionnels non allemands. Ce qui va finalement permettre à Airbus Helicopters, qui planchait sur un plan B en vue de livrer l'Ouzbékistan, de respecter le calendrier de livraison initial d'un contrat qui s'élève à environ 180 millions d'euros.

Le 10 octobre, La Tribune révélait que l'Allemagne travaillait sur un éventuel blocage de livraisons d'hélicoptères d'Airbus Helicopters vers l'Ouzbékistan. Le 14 octobre, lors d'une conférence mi-octobre sur la sécurité à Berlin, le président d'Airbus Group Tom Enders confirmait que Berlin bloquait la livraison de 14 hélicoptères militaires à l'Ouzbékistan. Ces hélicoptères, construits principalement en France, contiennent des pièces fabriquées en Allemagne et pour lesquelles le gouvernement n'a pas donné son agrément à l'exportation, bloquant ainsi leur livraison, avait-il expliqué.

Airbus Helicopters a déjà livré des appareils

Pour autant, Airbus Helicopters a déjà pu livrer des appareils à Tachkent, notamment deux à l'été 2014. Des hélicoptères qui n'étaient pas équipés de ces fameux composants allemands soumis à l'agrément de Berlin en vue d'une exportation. "Le constructeur n'a jamais interrompu les livraisons", confirme-t-on à La Tribune. Du coup, Airbus Helicopters ne paiera pas de pénalités au titre de retard dans les livraisons mais cela est passé tout près.

Enfin, l'autorisation de Berlin en faveur d'Airbus Helicopters a coupé l'herbe sous le pied des Américains, très présents en Ouzbékistan en raison de sa frontière avec l'Afghanistan d'où les États-Unis se désengagent militairement. Ils étaient prêts à se substituer au constructeur franco-allemand en cas de défaillance.

Berlin a bloqué plusieurs livraisons d'armes françaises

L'Allemagne, qui a une politique de plus en plus restrictive en matière d'exportation sous l'impulsion du ministre de l'Economie allemand Sigmar Gabriel, bloque et débloque depuis quelques mois plusieurs contrats passés entre la France et des pays tiers. Notamment un contrat de MBDA en cours d'exécution et la finalisation d'une commande de Renault Trucks Defense (RTD) au Liban. Le missilier avait été empêché par l'Allemagne de livrer depuis le début de l'année 2014 des missiles antichars Milan ER (un programme en coopération) vers un pays du Golfe. Berlin bloquait les postes de tir fabriqués en Allemagne.

Récemment, Berlin aurait refusé à Krauss-Maffei Wegmann (KMW), qui va se rapprocher de Nexter, de vendre 50 Boxer à la Lituanie. L'Allemagne avait déjà interdit une vente de 200 Leopard A7 de KMW à l'Arabie Saoudite et avait également laissé planer une interdiction pour la livraison de 62 Leopard et 24 PzH 2000 (1,9 milliard d'euros) au Qatar.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 12/03/2015 à 20:21
Signaler
Azerty

à écrit le 12/03/2015 à 19:58
Signaler
"La guerre est un racket. Il en a toujours été ainsi." (Major Général Smedley Butler)

à écrit le 12/03/2015 à 17:44
Signaler
Bonjour, Ce qui est en train de se passer en France c'est que tous les constructeurs français sont en train de trouver d'autres fournisseurs en Europe qui ne sont ni assujettis à Berlin, ni à Washington, ni à Moscou ce qui permettra une réelle indép...

le 12/03/2015 à 20:10
Signaler
j'espère que vos prédictions vont se réaliser mais cela montre bien que les allemands aimeraient couler notre industrie en nous mettant des bâtons dans les roues.

à écrit le 12/03/2015 à 16:29
Signaler
Bien entendu ce type de blocage momentané est uniquement question de principe et d'ailleurs une manière un peu stupide de faire monter la pression. Français et allemands sont en train de se partager l'Europe militaire et spatiale et la tension est p...

à écrit le 12/03/2015 à 16:01
Signaler
Et l'Allemagne donneuse de leçons livre à Israel des sous-marins Dolphin qui sont équipés de missiles de croisière à têtes nucléaires !

le 12/03/2015 à 19:58
Signaler
L'allemagne dispose de missiles à changement de milieu dotés de têtes nucléaires, c'est nouveau ça...Vous en connaissez beaucoup des vendeurs occidentaux de missiles nucléaires?

le 17/03/2015 à 11:05
Signaler
l,Allemagne livre seulement les subs. Israel monte les missiles deéveloppeés avec les USA !

à écrit le 12/03/2015 à 12:55
Signaler
Quand on lit ca on peut se demander si rapprocher Nexter de KMW est une bonne idee...

à écrit le 12/03/2015 à 12:41
Signaler
Le IV Reich a commencé; C'est vrai, avec un excédent commercial de 200milliards d'Euros on peut se permettre bcp de choses. Quand on voit ce que les teutons font d'Arte.. "Le dernier combat de Bismark pour la paix" par exemple"

à écrit le 12/03/2015 à 12:12
Signaler
"Berlin a bloqué plusieurs livraisons d'armes françaises" = c´est l´amitié franco-Allemande. En France, on devrait bloquer les achats de produits allemands.

à écrit le 12/03/2015 à 9:09
Signaler
Pas d'affolement, Nexter, KMW, RTD et cie sont des intérêts privés. Ils localiseront vite fait la production en France (entre autres) si les contraintes allemandes devaient perdurer. C'est d'ailleurs une menace qu'à fait planer le PDG d'Airbus. Ap...

le 12/03/2015 à 21:29
Signaler
Personnellement, je ne pense pas que la vente de matériel militaire lourd soit une mauvaise chose en général. En effet, les récent conflits montrent que ce sont les armes légère les plus meurtrières pour plusieures raisons: 1/ seuls les états peuven...

à écrit le 12/03/2015 à 8:22
Signaler
Heureusement que le Rafale est 100% français!

à écrit le 12/03/2015 à 7:46
Signaler
"Autorisé par Berlin" ?!!! Et nos dirigeants veulent soumettre Nexter à la même "autorisation" de Berlin pour ses ventes ?!!!

à écrit le 12/03/2015 à 7:31
Signaler
Voilà ce que c'est de dépendre d'autres interêts. On ne peut pas livrer un immeuble parce que les tuiles et cadres de fenêtres sont allemands. ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.