F-35 en Belgique : chronique d'une trahison annoncée de l'Europe de la défense

 |   |  930  mots
Si la sélection du F-35 était bien confirmée (vendredi prochain?), ce serait très clairement une véritable trahison de la Belgique, dont le cœur bat au rythme de l'Union européenne, à l'Europe de la défense.
Si la sélection du F-35 était bien confirmée (vendredi prochain?), ce serait très clairement une véritable trahison de la Belgique, dont le cœur bat au rythme de l'Union européenne, à l'Europe de la défense. (Crédits : INTS KALNINS)
Selon la presse belge, Bruxelles a choisi l'avion américain, le F-35. Le gouvernement belge souhaite acheter 34 avions de combat pour remplacer ses F-16 vieillissants. Un contrat initial estimé à 3,6 milliards d'euros.

Ni Eurofighter, ni Rafale pour la Belgique. Mais le F-35, si on en croit la presse belge, qui a publié une rafale d'articles pour annoncer le choix du gouvernement belge en faveur de l'avion américain F-35 de Lockheed Martin. Si cette sélection était bien confirmée (vendredi prochain?), ce serait très clairement une véritable trahison de la Belgique, dont le cœur bat au rythme de l'Union européenne, à l'Europe de la défense. Une énorme claque également pour la France, qui plaide (dans le désert ?) pour une Europe de la défense, dont beaucoup de pays ne veulent manifestement pas : Suède (Patriot), Pologne, Roumanie... La claque est d'autant plus retentissante qu'Emmanuel Macron doit venir en novembre en Belgique à l'occasion d'une visite d'état.

Le F-35 plus cher que le Rafale

Pays membre de l'Union européenne et cœur de l'Europe, la Belgique devrait à nouveau choisir un avion de combat américain, le F-35 pourtant victime de déboires financiers et technologiques à répétition. "Le F-35 va être beaucoup, beaucoup plus cher que le Rafale, avait estimé en mars 2017 le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier. Mais en Europe, c'est la préférence américaine. Scandaleux". C'était déjà la chronique d'une trahison annoncée du gouvernement belge. Pourtant la France avait proposé un très vaste partenariat stratégique à la Belgique.

Cette proposition comprenait outre la fourniture de 34 Rafale de Dassault Aviation, plusieurs mesures de coopération, militaires et industrielles. Si le choix en faveur du F-35 se confirme, cela voudra dire que l'engagement politique et public du Premier Ministre à la mi-juin à la chambre de prendre en considération l'offre française de partenariat stratégique autour du Rafale de Dassault n'aura finalement pas été suivi d'effet.

Pourquoi?

Pourquoi la Belgique va-t-elle une nouvelle fois tourner le dos à la préférence européenne? Grâce à un critère déterminant qui devrait être inscrit dans le cahier des charges pour le remplacement des F-16 : la capacité d'emporter une bombe nucléaire de fabrication américaine. La Belgique assume cette mission depuis des décennies, mais le nombre s'est réduit à une seule: celle confiée aux F-16 stationnés à Kleine-Brogel (F-16A), qui sont capables d'emporter et de larguer une bombe nucléaire américaine B-61. En tout cas, Bruxelles qui souhaite la conserver, l'avait fait savoir.

"Au sein de l'Alliance, la Belgique a accepté, il y a cinq décennies déjà, que ses avions de combat possèdent aussi bien une capacité conventionnelle que nucléaire. Tenant compte d'une analyse réalisée en commun de la menace globale, l'OTAN nous demande de continuer à maintenir nos avions de combat disponibles pour d'éventuelles missions de cette nature. Nous comptons bien remplir toutes nos obligations dans ce cadre", avait fait valoir le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Cela a biaisé la compétition et a favorisé le F-35 américain face à ses quatre concurrents : F/A-18E/F Super Hornet, Rafale F3R, JAS-39E/F Gripen et Eurofighter Typhoon. Seul le F-35 sera capable d'assurer la mission d'attaque nucléaire en emportant une bombe à gravitation américaine de type B-61. Il est conçu comme étant à double capacité (conventionnelle et nucléaire) et devrait pouvoir emporter une bombe B-61 dans une phase ultérieure de son développement, sans doute à partir de 2022. Ce qui n'est pas le cas pour les autres prétendants au marché belge, à l'exception toutefois du Rafale qui emporte déjà une arme nucléaire. Toutefois, l'Allemagne a également fait une demande formelle auprès des Etats-Unis pour intégrer la B-61 sous l'Eurofighter. En théorie, cette capacité pourrait être également certifiée sur l'avion de combat européen. Pas sûr pour autant que Washington partage avec qui que ce soit les codes de mise à feu et de largage des B-61.

Proximité de l'armée de l'air belge et néerlandaise

En outre, l'armée de l'air belge est proche de celle des Pays-Bas, qui a sans hésitation acheté huit F-35 en mars 2015 sur une cible de 37 appareils. Après l'achat de Mirage 5 en 1968 et d'Alpha Jet en 1973, deux avions de Dassault Aviation, Bruxelles avait fini par choisir le F-16A/B de Lockheed Martin en 1975 au détriment du Mirage F1. La Belgique se ralliait ainsi au choix des Pays-Bas, de la Norvège et du Danemark pour le F-16 et signait un chèque à Lockheed Martin pour 116 F-16A/B. Car ces quatre pays de l'OTAN avaient décidé de faire un choix commun pour leur futur avion de combat.En 1983, elle avait signé un nouveau chèque à Lockheed Martin pour l'achat de 44 F-16A/B supplémentaires. Soit au total 160 F-16A/B.

"Je vois d'importants avantages à la coopération (militaire) entre nos pays, avait estimé en mai 2016 le commandant de la force aérienne néerlandaise, le général Alexander Schnitger à la chaîne publique flamande VRT, en faisant allusion aux missions menées en commun en Irak - et bientôt en Syrie pour les Belges - ou la défense commune de l'espace aérien du Benelux. Pourquoi ne pas faire tout simplement de deux relativement petites forces aériennes une seule grande".

Aussi, la Belgique devrait être naturellement tentée de s'inscrire dans le partenariat avec La Haye et de reformer le club des quatre (Belgique, Pays-Bas, Norvège et Danemark). La Haye, Oslo et Copenhague ont déjà choisi le F-35 au détriment d'un avion européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2018 à 19:02 :
Etrange beaucoup d’intervenants dénoncent une soi-disant conspiration économique américaine contre les pays européens. Presque personne ne semble se préoccuper de la rage expansionniste russe.
Comme si l’idée de l’Europe se résumait a un combat économique contre les USA et très accessoirement à la survie des démocraties européennes.
Enlevez vos œillères nationalistes. Le F-35 est tout simplement supérieur au rafale. Vu le regain militariste de la Russie, il ne sera pas de trop pour remettre Poutine et ses dangereux délires à sa place.
a écrit le 19/11/2018 à 14:11 :
Déjà il ne sert à rien de comparer la France aux USA, d'autre part l'USNavy a 11 portes avions de différentes tailles et si effectivement ils peuvent emporter 90 aeronefs, le Charles de Gaulle en dispose de 40 dont 30 rafales (donc pas 3 fois moins...).
D'autre part, le déploiement au mali aurait pu se faire au moyen d'avions de transports loues comme à son habitude mais il s'agissait de faire contribuer à l'effort de guerre les autres nations de la coalition antiterroriste, et si la contribution des usa a pu etre importante en avions de transports notamment, celle de la RAF n'a pas été plus élevée que celle de Allemagne ou de la Belgique (2 avions...)
La taille du pays n'a pas d'importance, seule la volonté politique compte.
a écrit le 18/11/2018 à 10:29 :
Dommage pour l'Europe de la défense qui était représentée par le Typhoon mais certainement pas par le Rafale, produit 100% français. Il faut aussi souligner que la France, dans le cas du marché belge, a proposé un accord intergouvernemental pour court-circuiter l'appel d'offres lancé publiquement, en application de règles... européennes.
a écrit le 26/10/2018 à 17:42 :
Trahison de qui, de l'europe ou de la france? Car pour la france, l'europe de la défense c'est acheter francais. Que fait donc la france de l'otan? Ya til une loi en europe interdisant d'acheter usa? Ou bien il suffit de chanter europe de la défense comme le fait macron pour que les autres pays soient obligés d'acheter francais quelque soit la qualité?
Réponse de le 04/11/2018 à 18:59 :
Britanniques, allemands et italiens ont des industries de défense très substantielles. Airbus et EADS sont, dès le départ, la manifestation de la volonté française de voir émerger une industrie de defense européenne.

Et, quelle est cette menace que le club des quatre souhaite traiter au nucléaire zunien ? La Russie ? LOL
Ils est peu probable que les USA “donnent les codes” ou vendent la bombe. Cette bombe reste une bombe zunienne, tirée sur ordre, ou avec l’autorisation des USA. Pourquoi pas une bombe française ?

Cette affaire reflète “deux en un” la vassalité de ces pays.

Avons nous besoin de cette Europe vassale ?
Avons nous besoin de l’UE telle qu’elle est ?
a écrit le 25/10/2018 à 17:39 :
34 F35A... contre une soixantaine de F-16 actuellement. Avec les entraînements, les maintenances et autres indisponibilités si les belges en ont une quinzaine pour leur défense ce sera déjà bien (il y a encore qq jours tous les F 35 étaient cloués au sol suite au dernier crash de l'un d'eux).
On peut critiquer la France, mais le porte avions qui vient de sortir de son deuxième entretien à Toulon, part avec 30 Rafales pour l'Océan indien. A lui seul ce sera plus de puissance de feu que la Belgique et les Pays Bas réunis.
Réponse de le 18/11/2018 à 10:34 :
Un autre parallèle : 30 Rafale pour l'unique porte avions français, soit 3 fois moins qu'un porte avions US... Et ils en ont 10... Une armée française incapable de se déployer au Mali sans l'appui des transports stratégiques de l'USAF et de la RAF... Tout ça veut dire quoi ? Ben, strictement rien... sauf que la taille de ces pays n'est pas la même et ses ambitions non plus.
a écrit le 25/10/2018 à 16:24 :
Le F35 est un avion de cinquième génération qui sera à terme supérieur à tout autre avion. Il est normal que la Belgique s'assure de disposer d'une bonne défense aérienne.
Réponse de le 26/10/2018 à 19:04 :
le F35 n' a absolument aucune utilité pour la Belgique, qui, vu l'usage très limité qu'elle a de sa force aérienne, pouvait se contenter de simples Grippen: même le Rafale c'est du luxe pour ce pays...Et le F35 n'est pas spécialement "supérieur" au Rafale: sa seule supériorité réelle réside dans sa furtivité passive, qui est illusoire, car il reste détectable par des radars en réseau (technologie mise au point par les.. russes...). la Belgique fait un choix qui coûtera a terme abominablement cher au contribuable Belge...
Réponse de le 04/11/2018 à 19:10 :
Le caractère furtif du F35 ne vaut vraiment que quand on est l’agresseur et qu’on veut pénétrer la défense d’un ennemi puissant, disposant d’intercepteurs modernes et de défense aérienne efficace. Il permet de s’approcher de sa cible jusqu'à 40-50km sans être détecté par les radars classiques. Il est en revanche détecté par les radars basses fréquences, comme le F117 abattu en Serbie en 99 l’a montré.

Qui les beneluxiens veulent-ils agresser de façon solidaire ?

De plus la pertinence théorique des F35 vient de ses systèmes interconnectés. Il faudra donc que ses clients achètent des armes et des drones zuniens aussi, s’ils veulent faire quelque chose de leurs jouets.
Pour le reste il est un avion peu maniable, et avec une capacité d’emport et une portée modestes.
Réponse de le 19/11/2018 à 19:07 :
Tout est dit, le choix du F-35 n’est pas une ‘trahison’ belge. Les belges ont choisi le F-35 parce qu’il est supérieur à toute concurrence. Et si les faits blessent les orgueils nationaux, on s’en fout.
a écrit le 25/10/2018 à 15:22 :
ce choix va rabattre le caquet de la France qui devient de plus en plus arrogante sauf avec les EU et son chef Trump donc il ne faut pas en vouloir a la Belgique pour son choix quand on est main dans la main avec les Américains la preuve sera encore d'actualité le 11 novembre avec la venue du marchand d'armes Trump a Paris a l'invitation de macron
a écrit le 25/10/2018 à 15:03 :
Je pense qu'il y a des intérêts privés dans cette affaire, pourquoi ?
Simple , la Belgique(35) achète des avions qui n'ont AUCUNES RETOMBEES ECONOMIQUES, un comble mias il y des promesse de chez Lockheed du genre promesses politiques ( tu votes pour moi et ensuite je te promets). Il y a en tout 14 pays qui achètent le F-35, entre parenthèses après chaque pays le nombre d'avions en commandes):
Australia, Belgium, Canada, Denmark,Finland,Israel,Italy,Japan,Netherlands,Norway, Turkey,United Kingdom,United States,Republic of Korea .
La Belgique(35) est le seul pays d'Europe dont il n'y a aucunes retombées économiques, un comble. Les Pays-Bas(37) poussent la Belgique à choisir les F-35 pour un achat commun qui ferait baisser les coûts, ceux qui connaissent les néerlandais sentiraient les coups fourrés....En effet les répecussions économiques chez nos voisins néerlandais concernent 25 SOCIETES !!!!! Bingo. Le programme initial du F 35 est de 30 ans de vie.
Lockheed compte en produire , toutes variantes confondues 3000 .
Suivant l'Italie (90) Retombées économiques d'environs 10 MILLIARDS DE DOLLARS sur tout le programme F 35.
Suivant le Danemark(27) retombées d'un grande importance car il leur a été garanti pour leur industrie la production d'une partie des pièces détachées pendant toute la durée du programme F 35.
Suivant Finlande(64) en négociation sur les retombées économiques pour leur industrie défense avant de passer une commande.
Suivant Israel retombées économiques environs 800 MILLIONS DE DOLLARS cool !
Suivant Japon(40) sur 40 avions commandé 38 seront assemblés par Mitsubichi Industry.
Suivant Norvège(52) fabrication des missiles en joint venture avec les USA, une partie des composites, développement des systèmes de communication.
Suivant Turquie( 100) retombées 12 MILLIARDS DE DOLLARS pendant la durée du programme F 35.
Suivant Royaume Unis (130) bingo
15 %( 45 MILLIARDS DE DOLLARS) de la production des F 35 construits par Lockheed ( 300 MILLIARDS DE DOLLARS) se fera aux Royaume Unis, Rolls Royce a déjà signé un contrat de DEUX MILLIARDS celà touche uniquement le système de propulsion. Je comprends mieux pourquoi les négociations sur le Brexit avec May est à bâtons rompus..
Corée du Sud (40) répercussions ? nada, Ici pas trop de choix vu les aides en armement américaines et la présence de l'armée américaines sur place.

Enfin les USA (420). Avec le plus de retombées sur le programme complet.
Les plus malins, il prennent des commmandes fermes chez tout les alliés pour diminuer les coûts de productions et ainsi la Navy passera des commandes à prix réduit....

Sources Lockheed, Reuters, UK Government, The Economist
Réponse de le 27/10/2018 à 16:35 :
En fait, tout le monde y gagne avec le F35, sauf la Belgique!

Pouvez-vous me rappeler ce que la France avait proposé, concrètement? Quel type d'avion? A quel prix? Quelles armes? Ah oui, c'est vrai, elle proposait une "grande stratégie de défense européenne" d'ici 20 à 40 ans. Du vent, quoi, et ça pour un prix 600 Mio d'EUR de plus que pour des vrais avions, avec des vraies armes, volant maintenant, réellement.
a écrit le 24/10/2018 à 9:00 :
Deux point importants pour comprendre leur décision:
- La Belgique est traversée par un sentiment anti-francophone lié à leurs dissensions internes Wallons-Flamands. Les français l'oublient toujours. Mais ce ressenti est très fort.
- Les Belges -qui ont besoin de nourrir leur sentiment d'infériorité face aux grandes nations- ont toujours eu le sentiment d'être mieux considérés en favorisant l'axe Atlantique qu'Européen. Ils ont du coup une admiration forte pour l'Angleterre et les Pays-Bas (eux aussi néerlandophones), au détriment de leur véritable souveraineté.
Réponse de le 24/10/2018 à 13:10 :
Bonjour Belges contrariés,
Les Belges ont un énorme respect des Français. Les Belges sont plus que redevables aux Français qui ont recueilli et aidé mon Peuple lors du dernier conflit. Je ne pense qu'il y ait beaucoup de villages en Belgique où il n'y pas une plaque de remerciements ou autre marque de gratitude. Le ressentis dont vous parlez est hors propos dans ce contexte car c'est trop souvent un ressenti culturel qui se termine au bistrot par des accolades et des blagues...Belges naturellement. Quant au sentiment d'infériorité dont vous parlez, je ne peux vous répondre car je ne l'ai jamais constaté. Par contre, si vous parlez de la reconnaissance de ce qu'ont fait les Français, les Anglais, les Américains et certains Allemands (mon père a été sauvé du poteau d'exécution par un Allemand) oui nous l'avons. Monsieur, ce qui nous lie avec les Plus-Bas est notre culture, notre Royauté et pour certains leur choix de religion. Pour le reste, je laisse la parole à ceux qui connaissent la Belgique et les Belges. J'en profite pour remercier les citoyens de la ville de Jassans en France qui ont recueilli les habitants de Limelette. La seule véritable souveraineté est la Liberté. Cela tous les Belges vous le diront. Au fait, connaissez-vous la Belgique et les Belges ? Bonne après-midi Belges contrariés...effectivement, contrariés et le bon mot.
Réponse de le 24/10/2018 à 13:29 :
Dernier point, je vous conseille de vous intéresser aux liens généalogiques très étroits entre la Royauté Anglaise et la Royauté Belge ainsi que les liens militaires. J'ai personnellement fait une partie de mon service militaire en Angleterre et en Allemagne via les 1er Régiment de Chasseurs Ardennais. Je vous laisse vérifier mes dires. Merci à La Tribune
a écrit le 24/10/2018 à 8:34 :
Bonjour,

Pourquoi la Belgique devrait-elle plus acheter français qu'américain ?
La dernière guerre a vu la collaboration de la france et sans les Anglais et les Américains nous serions gouvernés par les boches (ne pas faire d'amalgame malheureux avec le peuple Allemand). Pour rappel, la france n'a pas fait partie de l'OTAN pendant plusieurs années. Etant Belge, lorsque j'ai fait mon service militaire, la france n'était pas nécessairement un "ami".
Dans cette logique, pourquoi la Belgique devrait-elle acheter français (pays politiquement collaborateur) alors qu'il y a l'Eurofighter qui est européen ? Quelle puissance de réaction de la france en cas de conflit ? Et, en cas de conflit, quel côté serait choisi par la france politique etc... La réponse n'est pas aussi évidente que l'on pourrait le penser. La couverture militaire n'est pas du business, elle relève d'une protection de la vie. Cela ajouté au commentaire ci-dessous de "RestonsHonnetes"...

Bonne journée
Réponse de le 24/10/2018 à 12:23 :
C'est bien vous parler de 3945. On en parle de cette guerre qui n'aurait jamais eu lieu si les Belges n'avaient pas repoussé français ET britannique créant la brèche exploité par le reich qui offra sur un plateau les 2 armées ? La Belgique aurait mérité sanction pour sa stupidité qui engendra 60M de morts.
Réponse de le 24/10/2018 à 17:43 :
Vous frôlez le point Godwin...
" la france n'a pas fait partie de l'OTAN"
FAUX
La France n'a jamais quitté l'Otan, mais le commandement intégré de l'Otan.
Et que voulez-vous dire par "pays politiquement collaborateur"? "Et, en cas de conflit, quel côté serait choisi par la france politique etc..."

Franchement je suis outré.
Réponse de le 24/10/2018 à 20:51 :
@Christian PIRE, votre point de vue est respectable. Mais dans ce cas, arrêtons de parler d'Union Européenne !!
a écrit le 23/10/2018 à 21:26 :
La Belgique a émis un appel d'offres clair. La France a décidé de ne pas y participer, préférant le court-circuiter dans l'espoir que la Belgique lui ferait des faveurs. Inutile de s'étonner que la Belgique respecte l'état de droit. Inutile de se demander pourquoi la France ne serait pas privilégiée par rapport aux US, sachant que la France ne le ferait pas dans le sens inverse.
a écrit le 23/10/2018 à 21:23 :
Le problème n'est pas que la Belgique choisisse le F35.. Le vrai problème c'est que tous ces pays n'ont pas compris qu'ils ont payé pour des avions qui ne vont pas leur appartenir..
Pourquoi cet avion est l'arnaque du siècle? Surtout parce que le réseau de communication sécurisé sur lequel toutes les informations transiteront sera géré par.. les américains. Ainsi il leur sera facile de clouer un avion au sol, modifier un plan de vol, livrer des données erronées à tous les pays/ pilotes qui auront ce fabuleux engin..
Ce sont des alliés pour nous? Oui peut-être mais que sont tous ces pays pour l'Amérique? Il faut bien se poser cette question....
1/Il est désormais reconnu que lors de la guerre d'Irak c'est cette belle Amérique qui a livré de fausses informations à leurs 'alliés'. Comme elle était alors la seule à posséder des données satellites 'fiables' ses alliés ont suivi aveuglément. Résultat? une guerre pour rien. Suite à cette dépendance des informations Américaines l'Europe a d'ailleurs lancé le programme Helios..
2/ les américains n'ont jamais fait la guerre sur leur territoire.. Un hasard? Non.. America first, non? Ils ont bien tardé à intervenir pour la 2ième guerre mondiale, non? 2 années.. Et quand ont-ils déclaré la guerre au fait? Seulement après l'attaque d'une de leur base... Et si l'histoire se répétait il y a fort à parier que c'est l'Europe qui trinquerait. L'Amérique installe ses bases contre la Russie en Europe, ses avions seront en Europe et l' Amérique fera tt pour épargner son territoire et protéger ses intérêts. La Chine quant à elle lorgne sur l'Afrique (base à Djibouti, etc) ce qui fera encore plus de l'Europe un carrefour de jeu idéal.
3/ Le F35 est plus qu'un avion. C'est un système complet d'asservissement. L' Amérique a était claire : pas d'interopérabilité. Soit on est du côté des USA et on choisit le système F35 soit on prend autre chose mais on ne compte pas sur leur force. A savoir le système 'f35', contrairement aux directives d'interopérabilité des armes donnee par l'Otan, ne communiquera avec aucun autre système (pour des raisons de sécurité..).
Ainsi ils arrivent à forcer la main des états qui se sentent menacer en vendant une arme absolue de l'OTAN. LE système de sécurité ultime. Il reste que j'espère que lors de la signature du contrat les états ont bien pensé à cocher la minuscule case en bas 'je souhaite utiliser mes f35 et être soutenus par la coalition dans TOUS les cas où j'en aurais besoin' et avoir bien lu les petites * genre à l'exception de tout intérêt économique, météorologique, académique, politique qui irait à l'encontre des USA ^^ ( j'en doute..)
4/ La maintenance.. transfert technologique=0 tous les pays s'engagent à renoncer ainsi à leur industrie et à être dépendant des USA pour les livraisons de pièces détachées. une mine d'or pour Lockheed.. Pas fou les anglais qui vont quitter l'Europe vont pourtant développer leur 'Scaf'.. A espérer que l'Allemagne tiendra se promesse de Scaf avec la France sinon..

Enfin bref c'est navrant de voir que les politiciens ne retiennent aucune leçon et de voir les erreurs inlassablement se répéter mais bon j'espère que l'humanité saura raison gardée que ces f35 resteront des beaux jouets bien chers et tout rouillés!
Réponse de le 24/10/2018 à 11:01 :
qui veut attaquer la belgique ou la france ,pays endettés ,envahis par les refugies du magreb et de l afrique ...!!
Réponse de le 19/11/2018 à 19:15 :
Encore un conspirationiste qui évoque tout et n’importe quoi pour cacher son complexe d’infériorité face à la primauté anglo-saxonne
a écrit le 23/10/2018 à 16:59 :
L'Europe de la défense s'effrite.
Réponse de le 23/10/2018 à 19:13 :
Avec de la mayonnaise une fois !
a écrit le 23/10/2018 à 15:59 :
On se demande vraiment pourquoi on a fait l'Europe si c'est pour que nos partenaires se tournent systématiquement vers l'oncle Sam.

Imaginez vous marié et que votre femme se tourne toujours vers son ex dès qu'elle a besoin du moindre petit renseignement.
a écrit le 23/10/2018 à 14:44 :
Comment la France peut-elle se plaindre d'une saine concurrence qu'elle défend par dessus tout ? Les logiciels américains de notre défense nationale ne sont-ils pas compatibles avec le F35 ? Les technologies de défense françaises ne dépendent-elles pas aussi des USA ?
Réponse de le 23/10/2018 à 20:00 :
Une saine concurrence ? Quand on met une clause qu'un seul concurrent peut remplir ?
a écrit le 23/10/2018 à 14:40 :
Pourtant un test rafale contre f35 en mer du nord à conduit à un réveil difficile du general lanata...
Réponse de le 25/10/2018 à 17:31 :
Vous ne savez pas de quoi vous parlez... alors rendormez vous.
a écrit le 23/10/2018 à 14:34 :
Et pendant ce temps la France va augmenter sa contribution au budget Européen....Le contribuable appréciera...D' autant que le mois de Mai approche et il serait mal venu de jeter l' opprobre sur les populistes , le politiquement correct doit se ressaisir ....Surtout qu'une pléthore de taxes énergie tabac csg va sortir .
a écrit le 23/10/2018 à 13:47 :
La Hollande est un cheval de Troie des USA en Europe comme l'Angleterre, et la Belgique s'aligne dessus. On ne peut pas faire une véritable Europe-puissance avec ces gens là. Quand j'entends le secrétaire général de l'Otan, Solstenberg, un Hollandais, j'en pleure : un agressif et un xénophobe anti Russe. Lui il veut la guerre ! Il est impératif que la France sorte de l'OTAN, c'était nécessaire sous De Gaulle, mais ce l'est bien plus maintenant car la situation a dégénéré depuis que les USA ont lancé les agressions contre la Russie via la Géorgie d'abord puis l'Ukraine ensuite. L'OTAN multiplie les manœuvres et les implantations nucléaires aux portes de la Russie. Une irresponsabilité totale, en violation de nos intérêts stratégiques de long terme.
Pour sortir de ce cercle vicieux agressif, la France doit proposer de devenir le bouclier nucléaire de la défense Européenne, à condition de sortir ce volet financier spécifique des contraintes budgétaires. Nous avons plus de missiles nucléaires que la Chine. On doit le proposer aux pays de l'ouest Européen, notamment l'Allemagne, la Belgique, l'Italie, l'Espagne, le Portugal, afin de remplacer les missiles nucléaires US et leurs énormes bases en Europe.
Je ne crois plus à une UE intégrant les pays d'Europe orientale. C'était depuis le début un projet anglo-saxon pour créer un marché, en tirer le plus de richesse possible, et surtout empêcher la création d'une Europe puissance.
Si on veut être libres, indépendants, il faut se battre pour cela et arrêter d'être des moutons ! Il faut développer une très forte industrie, protéger des prédateurs nos pépites technologiques, investir chez nous via les entreprises innovantes et non aux USA, avoir une diplomatie dynamique dans cet objectif ! Cette situation ne peut durer.
Réponse de le 24/10/2018 à 12:34 :
Stoltenberg est norvégien.
Réponse de le 19/11/2018 à 19:16 :
Au secours les américains nous envahissent, mettons nous vite sous protection russe.
a écrit le 23/10/2018 à 13:43 :
Vive l'Europe..........une fois! MDR
a écrit le 23/10/2018 à 12:40 :
Juste une question: c'est quoi, l'Europe de la Défense? parce que si elle existait, les Belges n'auraient pas fait ce choix. L'Europe est sous tutelle totale de l'OTAN, la seule France qui ne l'était pas l'est re-devenue, sous l'égide de Présidents atlantistes, aux ordres de Washington. Le reste (pour l'instant…) n'est que blabla de collabos soumis.
a écrit le 23/10/2018 à 12:34 :
comme toujours avec la France, l´europe est à sens unique. quand c´est un autre pays qui remporter le contract c´est mal, mais quand EDF Vivendi raflle les contrats en UK ou Italie , là pas de problèmes tout va bien.

quiconque a cotoyé les sociétés francaise dans le domaine de l´armement, sait bien ce qu´il en est. des prestations hors de prix pour qualité équivalente.

les gouvernements en france n´ont aucune stabilité et les politiques changent tous les 5 ans. (voir refus de vendre aux russes navires malgré un contrat signé)
trop instable pour que les pays veuillent confier leur moyens de défense à ce pays
Réponse de le 23/10/2018 à 16:02 :
Toujours l'histoire des Mistral.
Tout le monde sait très bien ce que la Russie en aurait fait. C'est comme acheter une nouvelle voiture pour ne jamais rouler avec...
Réponse de le 27/10/2018 à 14:22 :
Les BPC n'ont pas été vendu, à cause des pressions des états européens. Qui oui ses pas bien, la Russie nous menace... Donc arrêté un peux, et je vous rappelle. Que les USA ont signé, un contrat avec les turcs sur le F-35. Et puis au final bloque, la livraison des avion. Dans ses cas les USA, ne sont pas fiable non plus. Mais vous leur achètes, du matos pourtant.
a écrit le 23/10/2018 à 12:00 :
La Belgique n'a pas pu choisir le Rafale car la France n'a jamais fait d'offre officielle ...
Quand les Français ne voulaient pas participer au programme Euro Fighter, n'était-ce pas la même trahison?
Réponse de le 23/10/2018 à 12:43 :
Onion…Non, il n'y avait pas trahison, car ce programme est "sous -contrôle" US. Soumission est collaboration, collaboration est trahison, il ne faut pas tout inverser.
Réponse de le 23/10/2018 à 16:03 :
Les français ont produit un avion meilleur que l'Eurofighter. D'où la maitrise d'oeuvre sur le prochain appareil.
Réponse de le 27/10/2018 à 14:26 :
Sauf que nous avons produit, notre avion(Et pas achètes hors UE) . À moins que l'ont m'aurais menti, et que le F-35 à été produit et développer par les Belges
a écrit le 23/10/2018 à 9:59 :
"Bruxelles avait fini par choisir le F-16A/B de Lockheed Martin en 1975 au détriment du Mirage F1. La Belgique se ralliait ainsi au choix des Pays-Bas, de la Norvège et du Danemark pour le F-16 et signait un chèque à Lockheed Martin pour 116 F-16A/B. [...] En 1983, elle avait signé un nouveau chèque à Lockheed Martin pour l'achat de 44 F-16A/B supplémentaires."

Le F-16 était alors produit par General Dynamics, qui a encaissé lesdits chèques, Lockheed ne rachetant GD qu'en 1993...

"Car ces quatre pays de l'OTAN avaient décidé de faire un choix commun pour leur futur avion de combat."

Décision sous forte pression américaine, qui avait peur de perdre le marché du renouvellement des F-104. Après que la Belgique et les Pays-Bas eurent montré de l'intérêt pour le Mirage F1 (divers missions d'évaluation en 1970 et 1972), l'ambassadeur américain avait judicieusement fait remarquer le problème à sa hiérarchie... qui "proposa" alors un appel d'offre commun. Les USA durent alors accélérer un programme démonstrateur et le transformer en programme d’acquisition qui déboucha in extremis sur le F-16 pour avoir un concurrent crédible à proposer...
a écrit le 23/10/2018 à 9:55 :
..ben voyons...car en cas de guerre nucléaire Washingthon chargerait Bruxelles de bombarder Moscou et St Petersbourg...quelle blague..! Qui peut croire ça ?

Peut être le premier ministre Michel?
Au fond de lui il doit avoir un goût amer dans la bouche cet homme, lui qui avait tant promu l’Europe de La Défense.
Comment peut il être désormais crédible sur la scène Européenne, lui qui avait obtenu des transferts technologiques considérables et d’énormes charges de travail pour l’industrie Belge de la part de Dassault.
Ce qui est beaucoup plus grave c’est que cette descision ( si elle est confirmée) exclue les industriels Belge d’une participation au Scaf le futur avion de défense Européen Franco-Allemand.. Où est la vision politique et économique ..?

Un grand bravo pour le NVA qui avance dans son projet de destruction du projet politique Européen, le ministre Vandeput a dominé le premier ministre dans cette affaire.
Un grand bravo a Lockheed Martin qui excelle dans son lobbying pro- nationaliste afin d’empêcher la constitution d’une industrie de la defense européenne. Le F35 a été développé pour les besoins US, en opération il n’est efficace qu’en binôme avec le F22 ( non exporté).
Enfin bravo à l’Otan qui n’est plus que le bras armé du complexe militaro-industrielle des Américains pour placer ses produits (avec succès)

Nous réveillerons nous ?
Réponse de le 23/10/2018 à 13:20 :
Enfin bravo à l’Otan qui n’est plus que le bras armé du complexe militaro-industrielle des Américains pour placer ses produits (avec succès)"
https://www.youtube.com/watch?v=Bb8dB7d3BdE
Nous réveillerons nous ? Il suffit de le vouloir à toutes les prochaines élections en réorientant nos votes en faveur du Frexit ..
Réponse de le 23/10/2018 à 16:05 :
Autant je suis pour l'Europe, autant quand on voit des cas comme celui-ci je suis pour la sortie de cette Europe.
a écrit le 23/10/2018 à 9:30 :
En quoi le choix de la Belgique est-il plus critiquable que celui des Pays-Bas, de la Norvège,du Danemark ou de l'Italie? Sans parler de l'Allemagne, de la Finlande et de l'Espagne qui lorgne également du côté du F-35.
Concernant les choix européens, je vois quand même qu'elle a acheté le NH-90, l' A400M, qu'elle va développer des navires (chasseurs de mines et frégates) avec la Hollande et commander des blindés à la France! C'est quand même pas mal pour un petit pays qui, soi-disant, trahi l'Europe de la défense!
D'ailleurs, n'est-il pas bizarre que la France et l'Allemagne viennent d'acheter des C-130J aux Etats-Unis? Cela voudrait-il dire que l'A400M n'est pas à la hauteur?

Cordialement,
Réponse de le 23/10/2018 à 12:01 :
non il est en retard
Réponse de le 23/10/2018 à 14:44 :
Le C130 n'a pas les mêmes applications que l'A 400 M.
a écrit le 23/10/2018 à 9:28 :
Rafale ou F35, quelle importance: en quoi la Belgique a-t-elle besoin d'avions de chasse?
a écrit le 23/10/2018 à 7:02 :
En tant que Belge j'aurais préféré que l'on fasse le choix du F16 viper ou bien du rafale, des avions qui ont fait leurs preuves. Mais ces 2 avions n'ont pas participés à l'appel d'offre. C'est bien dommage que le gouvernement n'est pas tenu compte de l'offre de partenariat proposé par la France. Mais cette dernière était écrite en français à l'intention d'un ministre flamand dont le nom avait été écorché...
Mais rassurez vous, le gouvernement belge dépensera plus de 3 milliards dans le projet scorpion ;-)
a écrit le 23/10/2018 à 1:31 :
Seuls de grands naïfs peuvent croire une seule seconde que les américains pourraient confier à une armée étrangère, fusse t'elle un allié de l'OTAN, la responsabilité d'emporter et de larguer une bombe nucléaire américaine.

Si jamais une bombe nucléaire devait être larguée d'un avion celui ci serait américain, décollerait d'une base (ou d'un porte-avion) américaine et le pilote serait américain.

La Belgique a choisi les avions américains parce que le siège de l'OTAN est à Bruxelles et le Grand Quartier général des puissances alliées en Europe (SHAPE) est situé près de Mons, et que ça génère près de 20 000 emplois directs dans la région et des revenus avec les dépenses des militaires américains en garnison.

La Belgique a choisi de ne pas vexer les USA qui sont moteurs dans la maintien du SHAPE en Belgique et on peut parier que les américains ont "gentiment" fait pression, on connaît la délicatesse de Trump..
Vous pouvez remballer vos notices techniques, c'est aussi con que cà.
Réponse de le 26/10/2018 à 10:18 :
Pour info, la Belgique stocke déjà des têtes nucléaire américaine sur son sol

Ce n'est donc pas aussi impossible que vous le pensez
a écrit le 23/10/2018 à 0:58 :
L homme est fait ainsi. Nous ne tenons jamais des expériences passées. Lorsqu un avion telque le F35 entre sur le marché avec les lacunes que nous lui connaissons tous il va de soit que c'est l avion su qu il nous faut. Outre son prix exorbitant ( sans les surprises à venir) Ainsi que la maintenance et les heures de training pour les pilotes et le staff qui entoure chacun de ces appareils qui j en suis sur sera à la hauteur de ses prétention. Nous ne pouvons que félicité les personnes chargées de cette étude de marché et des choix qui s en suivront. Congratulations..... Soyons prêt à en assumer les frais exorbitant, pour un outils qui ne sera jamais à la hauteur de ses prétentions et sera complètement obsolète dans 3 ans. Ne sommes nous pas déjà habitué à ce genre de farce qui un beau jour se révèle être le scandale de cette dernière décennie. Encore bravo à L'Europe.... Cette fabuleuse idée qui chaque jour ce decredibilise aux yeux du monde entier.
a écrit le 22/10/2018 à 23:14 :
C est une histoire belges Avec le f 35 ils bon feres petes La bombe atomique contres la belgique 🇧🇪
a écrit le 22/10/2018 à 22:33 :
Nous sommes en guerre avec les USA : c'est Trump qui l'a dit !!! alors suivons son avis, et achetons Européen ! Pour cela, l'UE doit créer une Agence des Equipements Militaires, qui sera charger de sélectionner les meilleurs équipements européens, parmi lesquels les armées européennes auront OBLIGATION de se fournir !!!
Réponse de le 23/10/2018 à 1:14 :
Désolé..... Mais Nous avons déjà depuis longtemps la réponse pour contrecarre les armes américaines. Nous n avons malheureusement pas les dirigeants qui ont la poigne.
a écrit le 22/10/2018 à 21:55 :
bien sur cela n'a rien à voir avec le fait que ce sont deux avions de générations différentes, et les générations dans ce domaine c'est 15 à 20 ans dans la vue... minimum.

L'un est un super F16 avec une situation awarness limitée l'autre un avion furtif hyper intégré avec d'autres plateformes, terrestres et spatiales compris, dont le concept est quand même "way ahead" c'est finit les combats tournoyant à la tanguy et laverdure, c'est le missile qui tournoi messieurs les chevaliers du ciel, la plateforme à plutot interet à rester stable pour laisser ses contre mesure agir au mieux (lasers et micro missiles anti missiles, brouillage electronique) c'est devenu impossible d'éviter un missile en manoeuvrant et zone d'ep élargie c'est le role de systèmes intégrés qui "devinent" le type de menace pour adapter les contre mesure, de l'intelligence artificielle qui étend la portée effective grace à la logique flou et la fusion des sources. Et surtout de ne pas être dans une telle situation "in the first place".
Voir avant d'être vue c'est une bonne garantie de succès.

Les americains ont deja mis au point un algorithme basé sur les arbres génétiques à logique flou qui permet une IA coopérative apprenante superagile qui est deja pratiquement imbattable par les meilleurs de l'air force, inutile de vous dire que cette perçée peut deja bénéficier aux pilotes de f35 qui ont là une aide à la décision façon deep blue qui rend le F35 quelques crans au dessus du rafale, may i beg your pardon... avec une autre puissance de calcul.
C'est un super jeu d'échec 3D hyper dynamique coopératif, l'aviation de guerre est la spearhead du complexe militaire, elle concentre la technologie ultime d'une nation, qui doute que les US sont devant la france ?

Et tout ça à un prix qui je le crains n'est plus si éloigné de notre rafale vendu à la douzaine...
Ca sert à rien de se voiler la face pour la sauver... si ce n'est à perdre de vue le travail qu'il reste à accomplir...
Réponse de le 23/10/2018 à 11:20 :
Hors sujet nous parlions d ' Europe de la défense qui n' existe pas parce que l' Ue est tout bonnement sous tutelle américaine et incapable de s' en découpler sans sortir de ..l' Ue par des Xit et revisiter l' ensemble de ses coopérations ...L’incantation théâtrale n’aura pas duré 5 mois.

En ce 15 février 2018, Washington a sifflé la fin de la récréation en demandant au jeune Macron de cesser de faire du chahut.

À l’issue d’une réunion de travail au siège de l’Alliance atlantique à Bruxelles avec les représentants des États-membres de l’UE, le secrétaire à la Défense américain Jim Mattis vient en effet de tenir une conférence de presse au cours de laquelle il a déclaré : « Il y a un accord clair pour inclure dans le document de l’UE que la défense commune est une mission pour l’Otan, et pour l’Otan seule. »
https://www.upr.fr/actualite/nouvelle-gifle-macron-washington-obtient-europeens-quils-acceptent-dobeir-a-lotan-a-lotan-seule/
Clair, net et impérial.
a écrit le 22/10/2018 à 21:20 :
Voila au moins les choses sont claire....
Bon ils ne nous reste qu'à nous entendre avec les Allemands ...
Apres tous ils est de notre intérêt mutuel de cree une. Defense commune entre nos etats... Comme cela nous soulagerons les USA de notre protection... Apres tous la priorité s'est la Chine....
Réponse de le 23/10/2018 à 23:17 :
C'est exactement cela... On s'entend avec les Chl...x sur des programmes communs, et basta... On ne va pas compter sur les Belges, les Néerlandais et autres armées de pacotille pour faire quelque chose ensemble, et c'est mieux ainsi !!
a écrit le 22/10/2018 à 21:13 :
Qui gouverne la France et l' UE que nous finançons de nos deniers et qui nous coûte en pure perte 9 milliards annuels.
Visionnez après tout ira mieux pour mesurer les enjeux et prendre les mesures adaptées ..
https://www.youtube.com/watch?v=Bb8dB7d3BdE
Les peuples d’Europe sont en train de découvrir que l’horreur n’est pas de sortir de l’UE mais d’y rester !
a écrit le 22/10/2018 à 21:09 :
C'est marrant comme vous pronez la solidarité européenne quand il s'agit de refiler vos clous aux autres ! Mais quand la France a claquer la porte du projet de l'eurofighter pour faire cavalier seul, elle était où la solidarité européenne ? Quand la France achète des suv américains pour son armée, elle est où la solidarité européenne ? Et ne parlons même pas du temps où l'armée française tournait uniquement avec du matos américains...
Réponse de le 23/10/2018 à 8:53 :
La France ne pouvait plus rester dans le consortium car tout simplement, elle ne voulait pas le même avion ! Les autres pays voulaient absolument un avion de supériorité aérienne afin de rivaliser avec les gros avions russes , bref ils voulaient un équivalent du F15 européen. Mais la France voulaient un avion à tout faire (bombardement) et surtout un avion capable d'aller sur les porte avion ! Et comme, elle avait le savoir faire industriel pour le faire, alors il était idiot de continuer de faire un avion en commun et surtout d'abandonner SNECMA qui disposait du savoir faire des moteurs d'avions. Pour les SUV américains, trouvez moi au autre constructeur en europe et on en parlera...
a écrit le 22/10/2018 à 21:05 :
Elle est belle notre Europe soit disant unie ! Pas la peine de faire les matamores devant le gouvernement italien, n'est ce pas Monsieur Moscovici ? (ex ministre de l'économie française qui était toujours à + de 3% de déficit)
On veut être intransigeant sur certains postes (ou postures) mais on peut être très laxistes sur d'autres comme la défense où chacun fait son commerce où il veut et de préférence hors de l'Europe !
Mais en même temps on impose des appels d'offres européens et on voit en France les cortèges officiels escortés de véhicules VW et les policiers en VW ou Ford !
Allez en Allemagne voir si il y a des Renault, Peugeot ou Citroën dans les voitures officielles ou de police…
Réponse de le 23/10/2018 à 8:33 :
Tout à fait d'accord!
Réponse de le 23/10/2018 à 10:16 :
Suis d'accord avec vos 2 derniers paragraphes; j'avais déja fait par écrit ces mêmes constatations à 2 hebdomadaires ''français'', écrits qui n'ont pas été publiés naturellement...
Bruxelles capitale de l'Europe, quelle foutaise!!!
La France devait cesser toute coopération technologique avec ce pays.
Réponse de le 24/10/2018 à 18:55 :
@ Flower : "La France devait cesser toute coopération technologique avec ce pays". Votre remarque est sans objet. Avez-vous déjà calculé le montants des intérêts français en Belgique ? En outre la France n'a pas respecté l'appel d'offre demandé !
a écrit le 22/10/2018 à 20:58 :
Europe n’est pas un monobloc, eviddement. Il y a ceux qui veulent continuer a faire progresser l’humanite et ceux qui veulent nous faire revenir aux ages sombres. pOur toutes ses faute Europe est toujours la region la plus civilise dans le monde et, batie sur les idees et valeurs de l’Empire Romain et Grece Ancienne, la seule region ou il y a une volonte – attaque de tous fronts - de vouloir toujours progresser l’humanite. Les Anciens ne s’interessaient pas a « shareholder value ». Ils s’interessaient aux valeurs humains. Nous – etres humains – que nous le voulons ou pas – sont en guerre contre les barbares qui ont déjà re-instaure l’Ancien Regime en l’Angleterre et aux Etats Unis depuis longtemps – par ex. les affreux « zero hour contracts » en Angleterre. L’ennemi est dedans – dans nos instances, dans nos tribunaux, dans nos services de securite, dans nos forces armees, dans non ministeres – il se cache, sourit, pretend d’etre humain mais en realite il haie l’humanite et veut nous trainer dans la boue a nouveau. C’est facile a lui identifier – il nie le changement climatique, il fait entrave aux changements dont nous savons tous nous avons besoin, et il entrave la construction d’une Europe Unie. Pensez-vous vraiment – si nous existons toujours – qu’en 100, 500, 1000 ans – il faut toujours avoir une planete des etats nationaux ? Tous les enjeux critiques auxquels nous devons faire face sont d’echelle globale et doivent se faire traiter a l’echelle globale. Pas par chaque nation. Si l’Union Europeene n’existait pas, il aurait fallu l’inventer depuis longue date. En regardant le monde pour cinq minutes – USA, Chine, Inde, BRICS etc. - qui, en deployant une minime de critique intellectuelle – peut nier cette evidence ? Donc clairement, le ministre de « defense » belge est contre le progres humain.

Absence d'accents - clavier britannique
a écrit le 22/10/2018 à 19:58 :
Les Belges seraient ils les serviteurs des américains car ils auront le droit!!de transporter la bombe US et éventuellement la lâcher ou les US décideront de faire boom . La Belgique en tant que pays indépendant n’aura pas le droit de mettre une bombe sous les ailes des F35 bombe qui n‘est pas à leur disposition. Imaginons un scénario à la Trump après une mauvaise nuit décide avec l’accord des cowboys républicains de demander aux belges selon l’accord en vigueur de balancer une « bombinette » sur les russes. Ces derniers en représailles vont d’abord montrer aux US qu’ils sont prêt à tout et lancer leur « bombinette » sur la Belgique pour les punir, le nuage mortel tuera sur notre sol, (sauf si les Ardennes sont mitterrandiennes et donc arrêtent le nuage) les russes enverront aussi une «bombinette » chez Donald. En conclusion merci les belges de votre solidarité. Merci aux belges le lécher un peu, beaucoup, à la passion le c… des US. J’aime bien nos cousins mais delà à accepter d’être irradié par leur soumission à l’Oncle Sam non. Amis belges vous avez sur votre sol le cœur de l’Europe vous êtes pardon vous ETIEZ le pays certainement le plus européen et aujourd’hui vous devenez le vassal des US, quelle déception. Enfin peut-être certains de nos amis belges ne sont pas insensibles à un peu de dollars qui trainent sous la table???
a écrit le 22/10/2018 à 19:46 :
Bonjour. Est-ce que quelqu’un peu m’éclairer sur les obligations des états membres de l’Union Européenne concernant l’Europe de La Défense ? Est-ce que les états membres sont dans l’obligation de faire une préférence européenne pour les contrats d’armement (comme l’Agence spatiale européenne qui est dans l’obligation depuis peu de choisir un lanceur d’Arianespace pour les lancements institutionnels européens afin d’aider Ariane et Vega contre la concurrence américaine de Space X) ? Car sinon pourquoi certains états achèterai sans soucis les missiles américains Patriot ou des avions américains plus chère pour des performances égales ou inférieurs ? Merci
a écrit le 22/10/2018 à 19:29 :
L'OTAN et l' UE sont les deux faces d'une même pièce que le prestidigitateur installé aux US, et dans sa filiale a Bruxelles, cache aux peuples qu'ils veulent soumettre!
Réponse de le 22/10/2018 à 21:37 :
Trop simpliste et surtout vous baissez les bras....
a écrit le 22/10/2018 à 19:29 :
Riant ne vas plus en europe La désintégration total un référendum d'hommes pour une europe plus fortes sonts leS américain est sont Poutine
a écrit le 22/10/2018 à 19:27 :
Que la France participe la prochaine fois à l’appel d’offres dans les règles de l’art et en respectant la procédure d’adjudication au lieu de faire bande à part et de toujours croire que la Belgique est son petit toutou fidèle et son terrain de jeu d’évasion fiscale. Essayez enfin de piger que nous sommes traditionnellement plus proches des Pays-Bas que de la France!
Réponse de le 27/10/2018 à 14:44 :
Bjr l'appel d'offre était bidon. Sinon pourquoi, ils n'y a eu que 2 constructeur à y répondre? Saab, Boeing et Dassault ne voulaient pasparticiper. Je vous conseille, de faire des recherches. Et de lire leur communiqué officiel, vous comprendrez sûrement alors.
a écrit le 22/10/2018 à 19:16 :
Purement scandaleux de la part de la Belgique. Hop, debrouillez vous a l'avenir. J'invite la France a faire payer financièrement les nations environnantes qui profitent de notre défense.
Réponse de le 23/10/2018 à 16:10 :
Alors qu'on veut en plus augmenter notre propre bdget malgré nos déficits!
a écrit le 22/10/2018 à 18:48 :
Il n’y a là aucune trahison de l’Union Européenne. Celle ci n’est que la face politique d’un glacis géostratégique americain dont la face militaire est l’OTAN...
Les états européens cédant leurs souverainetés a un suzerain extérieur américain.
A ce titre, il est d’ailleurs symptomatique que une des raisons du choix du F35, le plus grand élephant blanc de toute l’histoire de l’aviation militaire, soit le fait de pouvoir porter une charge nucléaire.. américaine, dont la Belgique ne détiendra jamais les codes. A bonne entendeur.
Réponse de le 23/10/2018 à 16:13 :
Et ce alors que la France dispose de missiles nucléaires que le Rafale peut délivrer! Et ce ne sont pas des bombes à gravité!
a écrit le 22/10/2018 à 18:36 :
Pourquoi continuer de donner des aides européennes à des pays qui achètent ailleurs ce qui est produit en Europe ? On supprime et après on comptera les vrais européens.
a écrit le 22/10/2018 à 18:18 :
Quel est le problème dans 10 ans l'armée de l'air belge sera exhangue et n'arrivera plus a assurer la maintenance de sa flotte point.

Il aurait mieux fallu racheter du f16 que de prendre du f35
a écrit le 22/10/2018 à 18:05 :
Une trahison? Mais non, tous les pays de cette Europe de nations, fonctionnent ainsi. Chaque pays en fait qu'a sa guise. Une Europe unie et cohérente respectant les traités et les citoyens n'est pas prête d'être construite. Le reste ce n'est que du "Bala-Bala" c'est du baratin.
a écrit le 22/10/2018 à 18:04 :
Bravo ! Encore un pays qui n'a rien à faire de l'Europe.
Il faut éclater ce montage artificiel qui n'est respecté par aucun.
On se rend compte que les instances européennes sont vérolées par les américains
Réponse de le 22/10/2018 à 18:51 :
Infernal. ...Et ridicule. . Aucune compation pour les travailleurs européens c'est donner le blanc seing à Trump
a écrit le 22/10/2018 à 17:59 :
J'aime cette europe qui ne fait rien pour que l'industrie de la défense reste de fabrication européenne, et qui vient emmerder les pays membres pour les forcer à accueillir des migrants, définit le diamètre des wc, et autres stupidités de ce genre.
Une europe monétaire et industrielle suffit, quelques programme commun de recherche et d'études style erasmus, et basta, charbonnier reste ma^tre chez lui! c'est ça ou ça va éclater!
a écrit le 22/10/2018 à 17:49 :
Il n'y a que la France pour croire à l'Europe de la défense... A part sur certains projets où une collaboration européenne est possible, il est inutile de compter sur la solidarité des autres nations européennes.
Réponse de le 22/10/2018 à 19:34 :
On cherche aussi a saboter "la France de la défense" comme on détruit son administration!
a écrit le 22/10/2018 à 17:22 :
bonjour,
Très déçu de cette décision qui amène peu à peu à la désagrégation de l'Europe qui ne devrait être qu'une communauté ou chacun fera ce que bon lui semble. Pourquoi conserver un parlement européen avec un budget dont je ne vois plus l'utilité, chaque membre respectant si peu les décisions qui sont prises. Ne faut il pas revenir à une Europe plus petite mais qui avance.
a écrit le 22/10/2018 à 17:19 :
un autre exemple s'il en fallait encore que l'UE n'existe que sur le papier. En dépit du fait que le président américain est totalement imprévisible et donc non fiable, le choix de la Belgique après celui des Pays Bas , de la Pologne et j'en passe montre dans les faits que la nécessité d'une UE de la défense n'est pas le souci majeur des états qui la composent. on n' a après tout que ce que l'on mérite. S'il devait y avoir un conflit sur notre continent, par le plus grand des malheurs, nous serions encore soumis au bon vouloir des USA, et avec D Trump !!!! c'est désespérant de bêtise et les "politiques" en charge des affaires de ces états sont censés être responsables.
Réponse de le 23/10/2018 à 23:12 :
Sauf que... La France pourrait aisément, dans l'UE, faire comprendre ce qu'elle en pense à La Belgique...il suffit de s'opposer à quelques projets belges au sein de Conseil, de la Commission, de la BEI... Et vite, la Belgique... sur les rotules !!
a écrit le 22/10/2018 à 16:44 :
Bonjour. Est-ce que quelqu’un peu m’éclairer sur les obligations des états membres de l’Union Européenne concernant l’Europe de La Défense ? Est-ce que les états membres sont dans l’obligation de faire une préférence européenne pour les contrats d’armement (comme l’Agence spatiale européenne qui est dans l’obligation depuis peu de choisir un lanceur d’Arianespace pour les lancements institutionnels européens afin d’aider Ariane et Vega contre la concurrence américaine de Space X) ? Car sinon pourquoi certains états achèterai sans soucis les missiles américains Patriot ou des avions américains plus chère pour des performances égales ou inférieurs ? Merci
a écrit le 22/10/2018 à 16:15 :
L'Europe de la défense n'est pas en soi l'obligation d'acheter du matériel français. Faut arrêter avec ce faux prétexte.
L'essentiel est que les armements utilisés ont tous un même standard en l’occurrence OTAN.
Réponse de le 22/10/2018 à 16:52 :
C'est vrai. Il y avait également l'Eurofighter, non ? Avion européen si je me souviens bien. Donc il y avait deux avions européens et un américain. Demandez à Trump d'acheter un avion de combat européen? Il va surement éclater de rire.
Réponse de le 22/10/2018 à 18:11 :
Assurément, l'essentiel est que tous les équipements soient pilotables depuis washington :-)
Réponse de le 22/10/2018 à 18:16 :
Tant qu’à servir de paillasson. Comme si nos intérêt étaient semblables aux interêt américains.... Comme si nous étions amis... pourquoi croyez-vous que l’on nous parle de menace Russe en ce moment, si ce n’est parce que les américains ont peur de tout perdre avec l’orientation souverainiste de Trump et des européens. Pourquoi croyez-vous que Trump ne met plus de taxes sur les exports européens si ce n’est parce qu’il a eu des garanties sur les achats d’armes américaines au derniers sommet de l’Otan en contrepartie de la vente d’Audis et autres saletés allemandes. Qu’avons nous à y gagner vraiment?
Réponse de le 22/10/2018 à 18:16 :
OTAN = USA
C'est une structure héritée de la guerre froide, menée par les USA.
L’Europe de la défense nécessite justement de ne pas dépendre de l'OTAN.
Réponse de le 23/10/2018 à 14:44 :
@ Mika

Sur le sujet il est question de rapport qualité prix , à dix miles lieues de ta pensée et que dire du choix pro-Américains des Flamands qui sont profondément anti Français....
Réponse de le 23/10/2018 à 16:17 :
Obligation d'acheter français, non, européen, oui.
Il y a 4 modèles d'avions de chasse disponibles en Europe:
- le Rafale
- l'Eurofighter
- le Gripen
- le M346
a écrit le 22/10/2018 à 16:15 :
Un choix totalement lamentable... Mais pas surprenant: une minorité d'européens voient les USA comme l'allié indéfectible et l'UE comme son vassal. Ces gens forment la cinquième colonne des USA , pour eux c'est america first.
J'espère que le peuple belge saura sanctionner aux urnes cette petite caste qui se croient plus américain qu'européens.
Réponse de le 22/10/2018 à 17:11 :
Iles croient que leurs Américains sont leurs amis,les pauvres!
Réponse de le 23/10/2018 à 4:44 :
A Johnmackagan, l'ecossais de service..
Etes-vous un fan d'Edgar Faure ? Un jour vous dites blanc, le lendemain noir, a l'instar du pre-cite, " Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent"....
L'Europe est sous le joug de l'OTAN, ce qui implique des choix contractuels.
En cas de conflagration, cet amalgamme serait reduit a neant.
a écrit le 22/10/2018 à 15:52 :
Pourquoi? Qui a envie de voler avec une Renault à 30.000 pieds? Personne. Merci!
Réponse de le 22/10/2018 à 18:20 :
Vous apparemment vous n'avez pas entendu parler des déboires du F35, sinon vous préféreriez voler en renault 4 avec des ailes, un lance-pierre et un réacteur de mig29 .
Réponse de le 22/10/2018 à 22:57 :
Tandis que rouler en Mercedes à New-York tandis que ces Belges achètent des F35, ça, c’est nettement plus logique. Pas besoin d’avoir fait science-por pour comprendre ce qui s’est passé au dernier sommet de l’Otan. On nous l’a refait. Il paraît que les Russes nous menace. Dans cette affaire, Macron s’est fait rouler dans la farine. Les allemands ont choisi dans notre dos. Tout pour eux... On va avoir de belles élections en mai. Je ne marche plus dans cette combine foireuse. Il y a du personnel à recycler.
Réponse de le 23/10/2018 à 15:40 :
Oui oui...
Bon, c'est un peu comme sur les sites belges, nous français on en prend plein la gueule. Comme quoi le Rafale est une daube, comme quoi nous sommes arrogants, etc etc.
Le Rafale une daube, bon, ben s'ils étaient aussi malins et connaisseurs en aéronautique peut-être qu'ils devraient nous montrer comment faire? Quel est le dernier avion conçu par les belges? Le Jet Squalus (ou un truc du genre)? Ouh là mais attention je deviens arrogant.... Donc, nous on se fait insulter, je vous invite à aller voir sur les sites belges, mais bien sûr c'est nous les arrogants. Ça ne vous incite pas à aimer son voisin, mais bon, passons.... Le plaisir pris par les belges dans leur choix (souverain au demeurant, dans un monde naïf et idéal) à nous infliger cette claque est franchement insultant.
Après tout je m'en fiche, dans 10ans quand ils pourront faire voler 8 ou 10 F-35 (car 34 appareils c'est juste ridicule) on en reparlera.
Pour finir, je roule en Renault et j'en suis très satisfait, ne vous déplaise. J'ai bien cherché une marque belge mais, voyez-vous, je n'ai rien trouvé.
Pffff fichue arrogance.....
a écrit le 22/10/2018 à 15:29 :
Faux, le Rafale a l'aptitude nucléaire: nous n'avons juste pas le droit de la vendre (traité de non prolifération... cf https://treaties.un.org/doc/Publication/UNTS/Volume%20729/volume-729-I-10485-French.pdf)...

Les USA se moquent de ce traité qu'ils sont signés et ratifiés au motif que les armes sont à eux alors que nous on applique le traité ...

Cqfd !
a écrit le 22/10/2018 à 15:25 :
EH BEN VIVE L 'EUROPE! quand nos politiciens auront-ils compris que leurs actes vont pousser les peuples européens vers les extrêmes....quand le raz de marée arrivera il sera déjà trop tard...de plus cela fait le jeu des RUSSES DES USA ET DES CHINOIS qui n' attendent que cela: se débarasser de ce que nous représentons qui les insupportent.
quant à la Belgique aucune solidarité avec elle si des sous-marins ou avions russes nr respectent pas leur côte ou espace aérien...
à suivre
a écrit le 22/10/2018 à 15:25 :
EH BEN VIVE L 'EUROPE! quand nos politiciens auront-ils compris que leurs actes vont pousser les peuples européens vers les extrêmes....quand le raz de marée arrivera il sera déjà trop tard...de plus cela fait le jeu des RUSSES DES USA ET DES CHINOIS qui n' attendent que cela: se débarasser de ce que nous représentons qui les insupportent.
quant à la Belgique aucune solidarité avec elle si des sous-marins ou avions russes nr respectent pas leur côte ou espace aérien...
à suivre
a écrit le 22/10/2018 à 15:18 :
Est-ce que Macron va continuer à nous bassiner avec l'Europe et sa grandeur. cet épisode illustre le fait que l'UE est un nain politique sans aucun poids et que l'Europe de la défense se limite à l'Otan. Les USA décident et l'UE est là uniquement pour donner quelques aides à la reconstruction: pitoyable!
a écrit le 22/10/2018 à 15:11 :
l'europe, c'est devenu une espece de gateau, ou chacun prend les pepites de choclat qu'il veut, et laisse la croute et la facture a ses ' amis et partenaires'
faudra rappeler leur choix aux belges qui ils viendront la bouche en coeur demander qqch
a écrit le 22/10/2018 à 15:07 :
Il serait temps de passer à autre chose. Que les états fantoches disparaissent en Europe serait une bonne chose. La création de la Belgique est une volonté Britannique. Ce pays n'a plus vocation à exister et ne subsiste que par la volonté de lobbys pro libre échange et contre la volonté de ses peuples. Si on permettait au Belge de voter comme ils l'entendent, Lockeed Martin n'aurait pas ses petits bénéfices. Considérons les choses comme elles sont: nous nous défendons contre les américains et contre les allemands dans l'Europe. On continue les bêtises ou on sort du broyeur?
Les allemands méprisent nos demandes monétaires depuis maintenant 3 "changements de présidents" (Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron), afin de maintenir leur surplus polluants. Les américains ignorent nos messages, malgré des signes d'énervement de plus en plus net. Nos "élites" et "nos" médias continuent à nous demander de leur faire confiance, mais on voit qu'ils sont vendus dans des cercles de réflexion pan germaniques et pro américains, sans guère de courage, car au moment de dire clairement que cela suffit, il n'y a plus personne. Il est temps de passer à autre chose. Nous devons porter un autre projet politique de décolonisation. L'Europe, domaine colonial américain, n'a plus aucun sens. Il n'y a pas de menace soviétique, même si il y a une présence Russe. La guerre en Ukraine ne sert pas nos intérêts. Elle sert les intérêt Polonais qui ne sont pas nos partenaires et elle sert les intérêts Allemands qui ne sont pas nos partenaires non plus. Les Allemands veulent continuer uniquement parce qu'on leur sert de parapluie vis-à-vis des USA en cas de guerre commerciale, afin de protéger leurs excédents US par nos importations US. Est-ce vraiment l'intérêt de la France? Combien de temps devrons nous encore supporter cet OTAN de pacotille. Combien de temps devront nous garder des traîtres à la tête de l'état?
a écrit le 22/10/2018 à 14:41 :
Dire que Macron y croit encore à cette utopie d'Europe. Dassault , comme d'autres, ont bien compris cette supercherie de l'appel d'offre belge et a bien fait de ne pas y participer.
Seule la naïveté de Mme Parly permettait à cette dernière d'y croire.
Oui, une Europe existe, mais pas celle de la défense. C'est celles des scribes de Bruxelles qui nous pondent des lois absurdes sur le fromage, le pourquoi du comment du droit d'asile, du travail du plombier polonais, du matraquage fiscale sur les automobilistes, du carbone qu'on ne doit plus respirer, et je ne sais quoi d'autres pour pourrir la vie du citoyen.
Réponse de le 22/10/2018 à 18:11 :
Je plussoie, nous avons les mêmes tristes pensées.
a écrit le 22/10/2018 à 14:32 :
Les belges nous font payer leur élimination à la coupe du monde!
Ils ont encore la seum! :-)
a écrit le 22/10/2018 à 14:09 :
Une raison de plus...
a écrit le 22/10/2018 à 14:06 :
La Belgique, symbole de l'union européenne on préfère la puissance politique américaine aux déboires de Juncker et de toute la clique des hauts fonctionnaires européens totalement déconnectés des réalités de la vie des européens et à la dramatique faiblesse politique de notre serviteur des riches.

Franchement comment leur reprocher ?C'est juste qu'il est temps de mettre un terme au consortium financier européen qui fait n'importe quoi ne faisant que prolonger notre déclin sans fin.

Vite un frexit, c'est bon on a tous bien compris maintenant, merci.
Réponse de le 22/10/2018 à 14:38 :
Je ne vois pas le rapport entre F35 et Jean Claude Juncker ? Par contre je vois l'état "social et économique" des pays membres de zone économique comme le MERCOSUR, l'ASEAN, l'ALENA... je suis fier de ce que l'Union Européenne a su apporté en terme de stabilité.
Pour la France ca serait un massacre économique :La France devrait abandonner l’euro, il faudrait donc introduire une nouvelle monnaie, tâche qui n’est jamais aisée. Cela se traduirait à coup sûr par une forte hausse des taux d’intérêt auxquels les investisseurs prêteraient à l’économie française, faute d’être sûrs de la qualité de cette nouvelle monnaie. Ce qui freinerait sensiblement l’activité. Il faudrait aussi fixer le taux de change de cette monnaie par rapport à l’ex-euro. Les tenants du Frexit souhaitent en général une forte dépréciation afin de doper les exportations. Mais cela signifie que, du jour au lendemain, l’essence ou les smartphones coûteront 20 % plus chers aux Français. Autrement dit, ils perdront massivement en pouvoir d’achat et subiront une austérité sans commune mesure avec celle qu’on déplore aujourd’hui.

D’autant que se posera également la question de la dette, aujourd’hui détenue aux deux tiers par des non-résidents. Si on lui conserve sa valeur tout en dévaluant la nouvelle monnaie, cette dette pèsera encore plus lourd sur l’économie hexagonale : avec un nouveau franc dévalué de 20 % par rapport à l’euro, au lieu d’avoir une dette publique à 95 % du PIB, on en aurait une dorénavant à 115 %… Et si on résout le problème en répudiant une partie de cette dette, la France ne pourra plus avoir recours aux marchés internationaux, alors qu’actuellement, on consomme plus de biens et de services en France qu’on en produit. D’où, là encore, un serrage de ceinture violent pour les Français. Bref, il faut beaucoup d’imagination pour trouver des avantages à un Frexit…
Réponse de le 22/10/2018 à 15:41 :
"Je ne vois pas le rapport entre F35 et Jean Claude Juncker ?"

Relisez donc c'est sous vos yeux, vous faites exprès là ça commence mal.

"je suis fier de ce que l'Union Européenne a su apporté en terme de stabilité."

Je ne vous remercie pas pour la messe ici les européistes ne savent que dire cela ne faisant qu'enfoncer un peu plus l'UE mais incapables de s'en rendre compte, au secours.

Donc vous avez trouvé logique qu'en 2007 on impose au peuple français le traité de lisbonne qu'il a refusé en 2005 massivement par référendum ? Sas rire ? Et du coup quelle est votre crédibilité ?

Vous avez peur du changement par crainte de perdre de l'argent mais savez vous que vous n'incarnez qu'une minorité de la population européenne ?

Que la grande majorité du peuple européen travaille pour une entité qui lui demande de travailler toujours plus dans de toujours plus mauvaises conditions pour de toujours plus mauvais salaires ne vous gène pas ?

Pourquoi 500 millions de personnes doivent se sacrifier pour engraisser quelques milliers seulement ?

Pourquoi générer toujours plus de crise, toujours plus de soumission envers les banquiers, toujours moins de puissance politique pour au final par s'écraser devant le moindre président de n'importe quelle république, pire pour n'être capable en relation diplomatique que d'aller voir les rois et les reines ? Et quand j'écris cela je peux vous garantir que j'ai l'impression d'évoluer dans la quatrième dimension.

Le mac est le symbole même de cette union euopéenen des marchés financiers qui ne veulent aucune puissance politique afin de pouvoir y régner sans partage et du coup que se passe t'il ? Nous perdons marchés sur marchés avec des clients qui se ruent vers la puissance politique de TRump.

Mais bon quand je parle de puissance politique est-ce que vous voyez de quoi je parle au moins ?
Réponse de le 22/10/2018 à 22:39 :
Tout les commentaires antieuropéens me font rire jaune. On ne sait même pas si cette annonce pour le F-35 est véridique. Et a tout les pleureurs qui s'offusquent que l'Europe achète du matériel américain, faut il rappeler que leur part de marché s'amenuisent de décennies en décennies sur notre continent ? Au des années 60, chars M48 et M60, obusiers et avions américains s'aligner par milliers dans les parcs des armées ouest européennes, nos marines avaient des centaines de bateaux du chasseur de mines au destroyers made in USA. Et aujourd'hui ? A part quelques dizaines de F-35 et d'hélicoptères de transport, des Patriot, quelques poignées d Javelin, que vendent actuellement les américains ? Et je signale en passant que les SMP américains ont racheté 70 Mirage F1 ! :)
Réponse de le 23/10/2018 à 8:37 :
"Tout les commentaires antieuropéens me font rire jaune."

OK, donc d'entrée de jeu vous vous déclarez or sujet venant exposer votre profonde subjectivité pro-UE. Incroyable ce manque de recul sur vos propres propos et que vous ne vous rendiez pas compte que c'est vous qui fournissez les armes pour vous battre est profondément inquiétant ne faisant que confirmer que les pro-UE ne sont plus que quelques croyants aux réseaux gigantesques venant nous asséner grâce à leurs outils de production leurs destructrices messes. Crédibilité ? Zéro.

Apprenez à penser les européistes svp, vous aimez visiblement perdre votre temps mais pas moi, merci.
a écrit le 22/10/2018 à 14:03 :
Définitivement écœuré par cette Europe. Macron est complètement ridiculisé et il va falloir faire payer cela d'une manière ou d'une autre aux belges.
Réponse de le 23/10/2018 à 23:14 :
Dans l'UE, justement... Par ailleurs, je ne vois aucun ridicule chez EM, par contre une outrance ridicule de votre part !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :