Frégates : imbroglio abracadabrantesque entre la France et la Grèce

 |   |  758  mots
La location de frégates française à la marine grecque est discutée de longue date, a rappelé le ministre adjoint de la Défense grec, Fotis Kouvelis.
La location de frégates française à la marine grecque est discutée de longue date, a rappelé le ministre adjoint de la Défense grec, Fotis Kouvelis. (Crédits : DCNS)
La Grèce annonce que la France va lui louer deux frégates FREMM pendant cinq ans. La ministre des Armées rétorque que ce n'est "pas d'actualité".

Incompréhensions entre la France et la Grèce. De quoi parle-t-on ? La Grèce annonce qu'elle va louer cet été pour cinq ans deux frégates à la France, a assuré vendredi le ministère de la Défense grec. Il s'appuie sur un échange téléphonique entre le Premier ministre Alexis Tsipras et le président français Emmanuel Macron. "La France nous a donné deux frégates en leasing", a assuré le ministre adjoint de la Défense grec, Fotis Kouvelis, soulignant que cet accord avait été finalisé au cours de l'entretien téléphonique.

Surprise à l'Hôtel de Brienne. Son homologue la ministre française des Armées Florence Parly a affirmé que l'opération n'était "pas d'actualité (...) même si bien sûr nous sommes à la disposition de nos amis grecs pour continuer à travailler de manière encore plus étroite". Au sein de l'Etat français, on précise que la France n'a pris aucun engagement  de leasing. D'autant que la Marine nationale n'a semble-t-il pas la capacité de prêter deux frégates à la Grèce. La Marine avait par ailleurs affiché un objectif de dix-huit frégates de premier rang, elle n'en a eu que quinze.

"Durant la prochaine décennie, avant l'entrée en service de la première FTI en 2023, nous allons d'abord connaître une baisse du nombre de nos frégates de premier rang, avait expliqué en février dernier le chef d'état-major de la marine, l'amiral Christophe Prazuck. Elle sera compensée par la rénovation des frégates légères de type La Fayette, absolument nécessaire pour combler ce trou".

La Grèce sûre d'elle

La Grèce est sure de son fait. L'information a été donnée une première fois vendredi matin à la radio Skaï par Fotis Kouvelis, qui confirmait une information révélée vendredi par le quotidien Kathimerini. Puis une source du ministère de la Défense grec l'a fermement réaffirmée dans la soirée à l'AFP après la réaction de Florence Parly. Selon le journal, les deux frégates de type FREMM (frégates multimissions) seront louées pour cinq ans. Une location dans l'attente d'une acquisition par Athènes des frégates de taille intermédiaire (FTI), les Belharra. Ces discussions ont été confirmées à La Tribune. Ces frégates devraient être armées du missile MdCN (MBDA), selon nos informations. Le ministre adjoint a par ailleurs confirmé ces discussions en cours entre les deux pays pour "l'achat de deux autres frégates" à un horizon de trois ou quatre ans.

La source de l'AFP s'est montrée surprise des propos de Florence Parly, assurant que le Premier ministre grec Alexis Tsipras avait lui-même autorisé jeudi soir Fotis Kouvelis à s'exprimer à ce sujet. Le Premier ministre grec, a précisé cette source, a indiqué à Fotis Kouvelis que le président français, jeudi également, "lui avait dit que les frégates françaises seraient en Grèce en juillet ou août". Selon un connaisseur de ce dossier, il pourrait simplement s'agir d'une "manip" des Grecs pour accélérer l'acquisition des frégates FTI.

Une location discutée de longue date

La location était quant à elle discutée de longue date, a rappelé Fotis Kouvelis. C'est vrai. En septembre 2013, La Tribune révélait que DCNS, devenu Naval Group, étudiait depuis plusieurs mois la vente en leasing de deux frégates FREMM dans une version antiaérienne à la Grèce. Athènes ne pouvait pas se payer ce type d'armement en raison de ses finances exsangues. La marine grecque, qui lorgne depuis longtemps sur les FREMM, voulait initialement s'offrir six frégates ce type (au-delà de 2,5 milliards d'euros), à l'identique de celle de la marine française. L'ex-PDG de Naval Group, Patrick Boissier, avait confirmé en mars 2013 à l'Assemblée nationale que la Grèce était "intéressée par les FREMM dans leur version antiaérienne".

L'accord marque, selon le quotidien Kathimerini, le soutien français à la Grèce, sur fond d'un regain des disputes de souveraineté en mer Egée avec la Turquie. Le ministre de la Défense grec Panos Kamménos avait précisé dans un interview accordé à Libération qu'en "un an, les violations des eaux territoriales ont augmenté de 450 %. Celles de l'espace aérien de 48%". D'ailleurs, la France est prête à travailler avec la Grèce sur les moyens de renforcer la présence de l'Europe en mer Egée et mer Méditerranée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2018 à 10:06 :
Ce qui est assez cocasse dans cette affaire, c'est que les décision au niveau de la ministre et de son adjointe sont prises par des personnes n'ayant pas porté les armes, ni fait de service militaire. Étonnant non !!
a écrit le 23/04/2018 à 17:22 :
Non mais c'est une blague là. Le contribuable français paye cher pour da défense et voilà que leur président (empereur?) "accorde" deux navires de haut rang dont nous avons cruellement besoin à un Etat en quasi faillite qui ne tient pas ses engagements. Et dans quel but svp, préserver la paix? Plutôt accroître les tensions avec la Turquie ... un autre membre de l'OTAN! On croit rêver là. S'il peut y avoir du sens à ce que la France accroisse sa présence en méditerranée orientale, en basant pourquoi pas une partie de l'année dans un port grec un ou deux navires (ce qui réduirait les frais de transit, au passage), il est impensable, sauf à être fou, de se dessaisir pour des raisons mercantiles, bien sûr, d'un outil de souveraineté en cette période de forte montée des tensions internationales.Et qui plus est, pour accroître ces mêmes tensions !!!
a écrit le 23/04/2018 à 12:45 :
La méditerranée devient une zone de tensions, l' immigration en provenance de Turquie et le pétrole au large de Chypre convoité par plusieurs pays. De plus beaucoup de sous marins Russes grenouille dans la région.....Les besoins sont là, et faire le boulot de gendarmes par les Grecs au titre de défense Européenne.
Réponse de le 28/05/2018 à 19:36 :
Tout en leur reprochant tout le temps de dépenser trop pour leur défense (dépenses qui ne seraient plus nécessaires si l'UE garantissait vraiment le territoire européen contre les menaces extérieures)
a écrit le 23/04/2018 à 12:42 :
C'est une blague...
a écrit le 22/04/2018 à 16:46 :
Si Micro l'a dit alors micron fera, il fait ce qu'il dit, eviv norcim

Plus sérieusment on a bien filé une fremm à l'Egypte alors 3 pour la Grèce peu importe...
La Marine assumera....

Et tant mieux si on est à poil...
a écrit le 22/04/2018 à 6:51 :
En ce moment, la France n'a pas de Ministre des Armées, celle en place en ce moment n'est qu'une farce, tout se règle bien au dessus !
Réponse de le 22/04/2018 à 13:16 :
@Tony 22/4 6:51
Article 15 de notre Constitution.
Qui est le Chef des Armées ?
Cordialement
a écrit le 22/04/2018 à 0:18 :
Ben, en même temps, comme dirait Perlimpinpin la France s'enfonce dans la même bouse étatique qu'eux, alors forcément cela donne des idées.
a écrit le 21/04/2018 à 21:41 :
Les Français n'ont toujours pas compris ce que fait Florence Parly au Ministère de la Défense. Il faudrait d'ailleurs lui demander de ne plus s'exprimer sur des sujets dont elle ignore tout. On ne peut que constater que le poste de Jean-Yves Le Drian est toujours vacant.
Réponse de le 22/04/2018 à 17:37 :
"Les Français n'ont toujours pas compris ce que fait Florence Parly au Ministère de la Défense"

D'ailleurs, les français ne savent toujours pas ce que faisait florence Parly à la SNCF avec un salaire de 52.000€/mois.
Réponse de le 22/04/2018 à 23:28 :
Il suffit d'attribuer LES ARMEES à Jean-Yves Le Drian, en plus des Affaires Etrangères.
a écrit le 21/04/2018 à 21:10 :
argentine, grece, etc......... tous les pays insolvables veulent acheter a la france du materiel qu'ils n'ont nullement l'intention de payer.... comment on fait pour recuperer un bateau en leasing dans un port militaire etranger quand le client ne paye plus? les grecs devraient plutot demander a la chine ou la russie, ils auront moins de scrupules a aller recuperer leur bien!
Réponse de le 22/04/2018 à 10:37 :
sans oublier, cher churchill, que les "aides " à la grèce ont été imposées à ce pays et à sa population - selon les affirmations officielles du fmi, notamment !!! - dans le seul et unique but de... renflouer les banques françaises en perdition !!! C'est vrai que les Grecs ont beaucoup de scrupules à aller récupérer l'argent qui leur a été escroqué par les français...
Réponse de le 22/04/2018 à 10:37 :
sans oublier, cher churchill, que les "aides " à la grèce ont été imposées à ce pays et à sa population - selon les affirmations officielles du fmi, notamment !!! - dans le seul et unique but de... renflouer les banques françaises en perdition !!! C'est vrai que les Grecs ont beaucoup de scrupules à aller récupérer l'argent qui leur a été escroqué par les français...
a écrit le 21/04/2018 à 20:55 :
S'est sur que avec une defense commune au niveau europen , ils y auraient moins de probleme pour Defendre nos territoires, nos frontières....
Maintenant, ils est plus que temps de trouver un accords entre europeen ... Une defense commune coûterai moins chere , la mise en commun de la logistique, des devellopement technique et des programme de recherche serai une bonne piste d'économie ....
Pour cela ils nous faut un etat fédéral avec les attributs de tous gouvernement ....
Réponse de le 22/04/2018 à 23:33 :
Aucun autre pays n'a de diplomatie, Les 26 autres ne veulent absolument pas de défense commune. Combien de mois pour décider d'une intervention ?
a écrit le 21/04/2018 à 20:51 :
Trois des quatre Fremm en position, en méditerranée, contre la Syrie Paralysées. Seul la Languedoc a pu lancer un missiles, et idem pour les cinq rafales : un seul a fonctionné
Réponse de le 21/04/2018 à 21:23 :
Vous dites n’importe quoi.
Réponse de le 21/04/2018 à 21:51 :
Grave pour la crédibilité des Armées FR : meme pas en état, lors d'interventions.
La France, a été nulle, et paralysée-inutile, sur ce coup.
Réponse de le 22/04/2018 à 8:44 :
ALORS APPORTEZ-EN LA PREUVE ! FRANCE 2 JT DE 20H DU SAM 21/04, AURAIT MENTI ?
Réponse de le 22/04/2018 à 10:19 :
De grand n'importe quoi votre post Marie. Seul un missile Scalp n'a pas été tiré à partir d'un rafale..
Réponse de le 22/04/2018 à 13:41 :
ET !!!! Le Ministère des Armées ne conteste pas du tout !!!!! ces graves infos du JT DE 20H DE SAM 21 AVRIL. 1 SEULE des 4 Fremm mobilisées ( la Languedoc ) a fonctionné. Ce JT de France 2 Publique, de 20H d'hier Sam 21 Avril, est sérieux ET INFORMé. Votre contestation ne l'est pas DU TOUT, jusqu'à VRAIES !!!!!! PREUVES ABSOLUMENTTANGIBLES DU CONTRAIRE.
Réponse de le 22/04/2018 à 22:53 :
@anne sophie. Je parlais des Rafales. Ils ont tous lancés leurs missiles excepté un qui n'est pas partie. Pour les Fremm, je ne me suis pas renseigné et je préfère consulter les sites spécialisés que les journaux généralistes qui ne sont pas assez précis dans tout ce qui touche l'armement en général.
Réponse de le 23/04/2018 à 20:02 :
Les Armées ne contestent, ni ne démentent France 2, 20H , du 21/4. Alors vos prétentions-mensonges, à etre tout personnellement informé, et votre prétentieuse source directe spéciale, RIDICULES. Bon travail aux U.S.A, vous y etes..... mdr
a écrit le 21/04/2018 à 19:48 :
Rien de très étonnant, ces affirmations émanent d'Alexis Tsipras et de son bras droit Panos Kammenos. Autrement dit, deux menteurs professionels qui font paraître tous les précedents pour des petits joueurs. Deux parfaits incompétents qui n'auraient même pas fait l'affaire en faisant vendeurs sur les marchés, et qui auraient été virés au bout d'une semaine dans n'importe quelle entreprise. Quand aux fameuses FREMM, si c'est pour être aussi efficace que pendant l'opération en Syrie, ce ne sera pas une grande perte non plus !
a écrit le 21/04/2018 à 18:35 :
MOI JE nouveau est arrivé, rodomontades, mensonges, m'as-tu-vu, le new king of the worldi is back. macron le plus affabulateur qui est jamais régné.
a écrit le 21/04/2018 à 18:12 :
En parlant de frégates :

Moins d’une semaine après les frappes occidentales contre des centres de production d'armes chimiques en Syrie, franceinfo a appris jeudi 19 avril que des "ratés" ont empêché deux des trois frégates françaises au large de la Syrie de tirer leurs missiles. Le navire de réserve a finalement fait feu à leur place.
Il n’y a pas d'explication encore à ces aléas. Viennent-ils du navire et de son système d'armes, ou du missile lui-même et par exemple de son GPS ? Mais le constat est là : les deux frégates qui devaient faire feu n'ont pas pu et n'ont pas eu le temps de relancer une nouvelle procédure de lancement dans la fenêtre de temps impartie. Le navire de réserve a dû agir.
Réponse de le 21/04/2018 à 20:10 :
Francis back comme dirait macron !!

C'est le frère du régis des nuls !!
Réponse de le 22/04/2018 à 23:37 :
FREGATES MEME PAS VERIFIEES AVANT D ETRE MOBILISEES. QUELLE ARMEE ! AFFLIGEANT !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :