L'Azerbaïdjan pourrait s'offrir trois patrouilleurs Gowind de Naval Group

 |   |  497  mots
Les patrouilleurs Gowind azerbaïdjanais seraient très peu armés
Les patrouilleurs Gowind azerbaïdjanais seraient très peu armés (Crédits : DCNS)
Naval Group pourrait très prochainement signer en Azerbaïdjan une commande estimée entre 400 et 500 millions d'euros pour la vente de trois patrouilleurs de type Adroit. Emmanuel Macron doit s'y rendre la semaine prochaine.

Le président de la République Emmanuel Macron, qui avait reçu le 20 juillet dernier à l'Elysée lors d'un déjeuner de travail le président de l'Azerbaïdjan Ilham Aliev, doit faire un stop de quelques heures la semaine prochaine à Bakou pour rencontrer à nouveau son homologue. Emmanuel Macron participera également à Erevan (Arménie) au Sommet de la Francophonie les 11 et 12 octobre. Les discussions entre les deux chefs d'Etat vont à nouveau porter sur le conflit du Haut-Karabagh, qui oppose l'Azerbaïdjan et l'Arménie, mais aussi sur un contrat, qui pourrait être signé entre Naval Group et Bakou. "Tout est prêt", souligne-t-on à La Tribune. D'autant que les Azerbaïdjanais sont prêts à acheter ce matériel à la France.

Cette commande porte sur la vente de trois patrouilleurs Gowind, de type Adroit (OPV 90), qui seraient fabriqués en grande partie par le chantier local Baku Shipyard, installé sur les bords de la mer Caspienne. Le montant global de cette vente atteindrait entre 400 et 500 millions d'euros, selon la configuration et les équipements israéliens retenus. Ces bâtiments de guerre seront très peu armés, selon nos informations. Ilham Aliev s'était entretenu le 19 juillet avec le PDG de Naval Group Hervé Guillou, qui lui avait fait part des bonnes opportunités pour la coopération militaro-technique entre l'Azerbaïdjan et la France.

La Mer Caspienne et ses trésors

Mi-août, la Russie, l'Iran, le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan et le Turkménistan ont signé un accord qualifié d'historique et qui définit enfin le statut de la mer Caspienne. Une mer intérieure en plein vide juridique depuis la dissolution de l'Union soviétique et qui recèle d'importants gisements d'hydrocarbures. Ces gisements sont estimés à près de 50 milliards de barils de pétrole et près de 300.000 milliards de m3 de gaz naturel. En outre, la mer Caspienne abrite la population la plus forte au monde de grand esturgeon bélouga, dont les œufs sont consommés sous forme de caviar. Le caviar le plus cher de la Caspienne provient des œufs d'un esturgeon albinos rare et présent dans le sud de l'étendue d'eau. C'est dans ce cadre que l'Azerbaïdjan veut s'équiper de patrouilleurs afin de surveiller ses installations offshore, renforcer ses moyens de lutte contre les trafics illicites et de police des pêche.

En juillet, les deux présidents Emmanuel Macron et Ilham Aliev, avaient assisté à la présentation de trois accords franco-azerbaïdjanais portant sur la gestion des eaux, les équipements aéronautiques et la coopération spatiale. Notamment le président du CNES Jean-Yves Le Gall avait signé avec le président d'Azercosmos, Rashad Nabiyev, un accord-cadre pour intensifier la coopération spatiale entre les deux pays, en particulier dans le domaine de l'observation de la Terre. La France est prête à accompagner l'Azerbaïdjan, qui est en train de donner une nouvelle impulsion à son programme spatial, dans le développement de cette nouvelle activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/10/2018 à 8:44 :
Bien sur un contrâts dàns un pays spécifiquement équiper de matériel russe et une réussite , bon mais encore faut ils que notre pays livre les navires commander , pas comme les porte hélicoptère que nous n'avons pas été capable de livrer à la Russie....
Nous remercions notre présidents socialiste de cette échec .....
Pour se qui est de là proposition de relance du programme spaciale - pourquoi pas, Apres tous si nous pour Ons avec accèe á la navette bourrane , nous pourrons peux etre avoir quelque renseignement technique....
Réponse de le 07/10/2018 à 17:45 :
Pitié pour nos pauvres yeux: Pouvez-vous vous relire un peu? J’ai compté plus de 18 fautes de grammaire, d’orthographe et de ponctuation dans votre commentaire....
a écrit le 06/10/2018 à 12:51 :
Trois commentaires complètement a côté de la plaque montrant que Macron a raison.

Les entreprises françaises vont remporté un contrat militaire dans un pays qui est dans la sphère d'influence russe et leurs auteurs critiques cela ? Et celui-ci est un échec, ils vont écrire leur joie ?
a écrit le 05/10/2018 à 17:26 :
Voila une fois de plus notre Président de commerce en voyage! Si seulement il pouvait ramener de ses voyages le fil à couper le déficit budgétaire car, jusqu'à présent, je ne vois guère que l'aggravation du déficit, la hausse d'une dette vertigineuse et un avenir sombre.
a écrit le 05/10/2018 à 16:48 :
Ils peuvent payer en...caviar ! Donc pas de souci pour ce contrat-là !
Réponse de le 07/10/2018 à 13:34 :
En gaz naturel aussi ".... Maintenant a savoir s'ils y a un moyen de sortir "...... Des débouchés maritime , libre de circulation..... Apres un bon terminale GPL et ils pourront exporter vers notre Europe...
Réponse de le 07/10/2018 à 15:02 :
@Rodgeur
Un gazoduc a travers l'Arménie ou la Tchétchénie ??
a écrit le 05/10/2018 à 10:51 :
Azerbaidjan, frégates, trois... les contrats d'armes sous le mac sont ridicules mais il est évident que moins un président a de pouvoir politique et plus il est ignoré par les autres dirigeants.
Réponse de le 05/10/2018 à 15:03 :
Quand on vend des armes c 'est pas bien et quand on vend pas trop d'armes c'est pas bien non plus...blasé quoi.
Réponse de le 05/10/2018 à 16:25 :
@ multipseudos:

"Quand on vend des armes c 'est pas bien"

Tu peux me citer un commentaire dans lequel j'ai dis ça tête de hit ?

Non, donc ton harcèlement est signalé une deuxième fois.
Réponse de le 05/10/2018 à 18:36 :
Macron a été élu en mai 2017, La France négociait avec l’Azerbaïdjan bien avant.
03/17 « l’armement a été modernisé avec des achats auprès d’entreprises russes, turques, israéliennes mais aussi françaises (le constructeur de navires militaires DCNS est en pleine phase prospective dans ce pays). »
http://www.rfi.fr/hebdo/20170310-karabagh-azerbaidjan-quete-superiorite-militaire
---
Alors que la Russie venait d’agresser l’Ukraine, une accélération s’est certainement produite à cette date :
05/14
https://www.lepoint.fr/monde/hollande-en-azerbaidjan-priorite-aux-affaires-12-05-2014-1821623_24.php
Une visite soudaine dans la région du Caucase : Arménie (Hollande et l’arrosoir), Azerbaïdjan et Géorgie.
Ce qui a peut-être aussi influé quelque peu sur le partenariat oriental de l’UE qui n’avançait pas.......
07/14
https://operationnels.com/2014/07/10/des-sampt-pour-lazerbaidjan/
07/15
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-la-france-fait-une-belle-percee-en-georgie-492729.html
Réponse de le 07/10/2018 à 11:27 :
"Macron a été élu en mai 2017, La France négociait avec l’Azerbaïdjan bien avant"

Donc vous ne faites que confirmer ce que je dis, même ce minable contrat n'est pas de lui.

Jamais on a vu aussi mauvais président...

Un véritable drame.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :