La France demande à l'Allemagne d’assouplir ses règles sur les exportations d'armes

 |   |  239  mots
Notre espoir est de parvenir à un accord avec l'Allemagne sur ce point crucial, a expliqué Bruno Le Maire, à l'heure où Paris et Berlin œuvrent à l'élaboration d'une doctrine commune en matière d'exportation d'armements.
"Notre espoir est de parvenir à un accord avec l'Allemagne sur ce point crucial", a expliqué Bruno Le Maire, à l'heure où Paris et Berlin œuvrent à l'élaboration d'une doctrine commune en matière d'exportation d'armements. (Crédits : POOL)
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire invite l'Allemagne à assouplir ses règles sur les exportations d'armes vers les pays hors Union européenne, afin de soutenir l'industrie de la défense franco-allemande.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a invité dimanche l'Allemagne à assouplir ses règles sur les exportations d'armes vers les pays hors Union européenne, afin de soutenir l'industrie de la défense franco-allemande. L'Allemagne a décidé unilatéralement en octobre dernier, à la suite de l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Istanbul, de suspendre ses ventes d'armes à l'Arabie saoudite, son deuxième marché après l'Algérie. La France redoute que cette décision n'entrave le développement à l'export de futurs projets conjoints.

"Il ne sert à rien de produire des armes par le biais d'une coopération accrue entre la France et l'Allemagne si nous ne sommes pas en mesure de les exporter", a estimé Bruno Le Maire dans une interview au journal allemand "Welt am Sonntag". "Si l'on veut être concurrentiel et efficace, il faut que nous puissions exporter dans des pays hors de l'Europe", a-t-il précisé.

Pour le ministre, la France dispose déjà de règles strictes encadrant ses exportations. "Notre espoir est de parvenir à un accord avec l'Allemagne sur ce point crucial", a-t-il expliqué, à l'heure où Paris et Berlin œuvrent à l'élaboration d'une doctrine commune en matière d'exportation d'armements. En janvier, la chancelière allemande Angela Merkel avait estimé au côté d'Emmanuel Macron à Aix-La-Chapelle, que la définition d'une doctrine commune était nécessaire mais supposait une évolution de la culture française en la matière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/03/2019 à 19:23 :
Il parait que le tabac tue plus que les armes!
a écrit le 26/02/2019 à 8:34 :
Dans ce cas évitons de mettre du Siemens pour notre parc éolien, mais çà !!!!!!!!!
a écrit le 26/02/2019 à 8:33 :
Dans ce cas évitons de mettre du Siemens pour notre parc éolien, mais çà !!!!!!!!!
a écrit le 25/02/2019 à 12:38 :
Le Maire était déjà aux commandes lors du bradage des autoroutes aux copains .
Alors là , difficile de savoir à qui il veut plaire ...
a écrit le 25/02/2019 à 12:38 :
Le Maire était déjà aux commandes lors du bradage des autoroutes aux copains .
Alors là , difficile de croire à qui il veut plaire ...
a écrit le 25/02/2019 à 12:08 :
Encore rate bruno. Decidement mauvais dans tout.
Le pire des ministres depuis......
a écrit le 25/02/2019 à 11:40 :
C'est là où l'on voit l'importance d'une Europe aboutie. Celle où une politique européenne prend le dessus au cas par cas de chaque état. Pour ces grands programmes il faut des décisions et des principes dès la conception. Les sommes engagées sont trop importantes pour être au bon vouloir d'un chef d'état.
a écrit le 25/02/2019 à 8:42 :
Quelle europe de dupe.Quand l'allemagne a le leadership , elle fait ce qu'elle veut ( cf l'automobile ) . Quand nous av(i)ons le leadership (armement , et pour de bonnes raisons historiques ! ) , on se la joue européens , c'est à dire , on lève le doigt et on demande à l'allemagne.
a écrit le 25/02/2019 à 8:18 :
Une preuve encore que les Allemands, en matière de Défense, ont un art consommé de se tirer un balle dans le pied. Tant que c'était dans leur pied, pas de problème mais il semble y avoir des dégâts collatéraux.
Ce n'est pas la première fois que la France doit subir ces comportements erratiques : par exemple, fin 2012, Nexter, qui devait livrer à l’Arabie saoudite des véhicules blindés Aravis dotés de châssis Unimog et de moteurs Mercedes 4 cylindres diesel OM 924, a rencontré ce type de difficultés. Puis, l’Allemagne a mis son veto à la fourniture de missiles Milan ER (MBDA) au Qatar et de VAB Mk3 (RTD) au Liban.

Que nous soyons obligés de nous trainer aux pieds des Allemands pour les supplier de changer d'avis est inadmissible.
Tout ce qui arrive est parfaitement cohérent du Traité d’Aix-la-Chapelle signé par le président Macron et la chancelière Merkel le 22 Janvier dernier qui acte la vassalisation de la France vis à vis de l'Allemagne dans le domaine de la Défense.
Il est temps de reconsidérer notre stratégie d'alliance alors que de nombreux projets débutent : SCAF, char du futur, avion de patrouille maritime,...
a écrit le 25/02/2019 à 3:26 :
il est mignon bruno en dont quichote
a écrit le 24/02/2019 à 18:43 :
Que Bruno Le Maire s'occupe de ses affaires et qu'il arrête de se faire de l'argent sur la vente d'armes a des dictatures hypocrites.
L'Allemagne a raison de suspendre l'exportation de ses armes.
Franchement mais où-va-t-on ?
Il n y a t'il pas assez de malheurs comme ça dans le monde ?
Réponse de le 24/02/2019 à 19:20 :
La morale n'a rien à faire dans ce domaine.Les États ont des intérêts .Les blindés allemands des Turcs qui menacent nos alliés kurdes ont été payés et ont procuré du travail aux ouvriers allemands .D'autre part les ambargos incitent les acheteurs à devenir producteur. Israël ou l'Afrique du Sud l'ont prouvé Et Naval Group sera le prochain exemple...avec l'Arabie...
Réponse de le 25/02/2019 à 11:21 :
Encore un bel exemple de react qui ne comprends rien au monde. Pour rappel, la France a besoin du pétrole fourni par ces dictatures, les dernières qui ne sont pas sous influence russe ou chinoise. Pour rappel, la France, ce n'est pas que la métropole ou Paris. Or, pour permettre à notre armée de defendre nos territoires du Pacifique (ce que l'Allemagne n'a pas à faire), elle doit pouvoir passer au-dessus des dites dictatures que vous décriez. Oui le monde n'est pas tout blanc, c'est ainsi. Saviez vous que l'Allemagne a mis en place son boycott après avoir livré ses derniers gros contrats?
a écrit le 24/02/2019 à 17:02 :
La FR ne cesse de se faire rouler par l'allemagne, en signant n'importe quoi sans conditions.
a écrit le 24/02/2019 à 14:47 :
L'allemagne demande à la france de cesser son intervensionisme débile en afrique, au moyen orient. Détruire la Lybie pour ensevelir l'Italie sous des vagues migratoires et leur faire ensuite la leçon, des guerres ont débuté pour moins que celà !
Réponse de le 24/02/2019 à 17:54 :
Fabien,décréter un ambargo vers l'Arabie Saoudite en laissant les filiales italienes et sud africaine continuer à vendre de l'armement est il normal?Dans l'Union Européenne il n'y a pas de politique harmonisée dans ce domaine et l'Allemagne avec ses ventes à la Turquie ou à l'Algérie est mal placée pour donner des leçons. Décisions unilatérales , sans valeur pour la Grande Nation...!
a écrit le 24/02/2019 à 13:28 :
En lisant le Spiegel j'avais cru comprendre qu'un accord technique était pratiquement conclu...La seule solution pour éviter un veto allemand consiste à ne pas acheter un seul composant allemand...La coopération n'a alorsplus d'intérêt .Avec le SPD et les verts on se dirige vers un beau crash. !Et comme la défense française a besoin d'exporter pour baisser les coûts la sécurité est en cause. .Heureusement que les britanniques sont aussi concernés .
Réponse de le 24/02/2019 à 14:59 :
En matière de défense, pourquoi on ne se rapproche pas plus du Royaume-Uni, aucun intérêt de le faire avec les Allemands.
a écrit le 24/02/2019 à 13:23 :
En lisant le Spiegel j'avais cru comprendre qu'un accord technique était pratiquement conclu...La seule solution pour éviter un veto allemand consiste à ne pas acheter un seul composant allemand...La coopération n'a alors plus d'intérêt .Avec le SPD et les verts on se dirige vers un beau crash. !Et comme la défence française a besoin d'exporter pour baisser les coûts la sécurité est en cause. .Heureusement que les britanniques sont aussi concernés .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :