Exportations, les armes de la discorde entre Paris et Berlin

 |   |  1039  mots
(Crédits : MBDA)
Avec l’embargo allemand sur les exportations d’armes vers plusieurs pays, les industriels européens de l’armement sont à cran. Prêts à exploser ?

Entre la France et l'Allemagne, il y a un problème. Et un gros, qui est en outre très difficile à résoudre rapidement et sans entraver la souveraineté des deux pays : le dossier des exportations d'armements. Car Paris et Berlin ont décidé de se lancer dans deux très grands programmes majeurs en coopération - le SCAF (Système de combat aérien du futur) et MGCS (Main ground combat system) - qui ont vocation à être exportés, y compris dans les pays du Golfe. "Tout le monde sait que ce n'est pas possible de s'engager dans des programmes aussi importants et ambitieux si c'est pour la seule satisfaction de nos armées nationales", a répondu à La Tribune la ministre des Armées, Florence Parly, lors d'une visite du site de Safran à Gennevilliers. Soit mais à ses côtés, son homologue Ursula von der Leyen est restée mutique. Ce sujet "mérite d'être clarifié", a pourtant souligné à La Tribune le député LREM, Thomas Gassilloud, également rapporteur du budget de l'armée de Terre.

Depuis plusieurs années, l'Allemagne bloque de temps en temps au gré des humeurs des coalitions au pouvoir, des licences d'exportation de composants civils et militaires faisant partie de programmes franco-allemands...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2019 à 14:37 :
La France est en train de se faire bouffer par les allemands , ... le pire est que cela est a sa propre demande
a écrit le 19/02/2019 à 10:36 :
Les motivations allemandes apparaissent au grand jour ( c est rare car ils sont très habiles). Si vous ne défendez pas mes autos contre Trump, je bloque vos ventes d' armes.
C' est désolant, a ce jeu la, ils sont sur de perdre, plus de soutien européen et ils seront seuls face aux USA. C' est pour ça que leurs dirigeants sont complétement désemparés.
Le rapport de force est inversé, ils ont beaucoup plus a perdre que nous a vouloir jouer les petits Trump, qui veut diriger l économie mondiale selon les seuls intérets.
ça c' est ffini.
a écrit le 18/02/2019 à 18:01 :
Les Allemands jouent leur propre jeu ; les Américains, les Anglais, etc ...aussi .
Nous , nous avons un gouvernement perclus d'idéologie : à bas l'état français,
vive la mondialisation, la "libre concurrence" : SIC ! On brade notre pays , au nom de cette idéologie !
a écrit le 18/02/2019 à 17:35 :
BERLIN, n'est pas digne DU TOUT de confiance : ils veulent prendre à la FR son avance, et son rang de 3ème export mondial, d'armement.
a écrit le 18/02/2019 à 16:56 :
Ce n'est pas scandaleux de réfléchir avant de vendre tout à n'importe qui.
a écrit le 18/02/2019 à 11:15 :
Chacun doit combattre à son niveau le Traité d’Aix-la-Chapelle qui est un véritable acte de soumission (industriel, militaire et diplomatique) de la France sans aucune contrepartie.
Même si cela est difficile nous pouvons faire sans l'Allemagne en renouant les liens avec nos vrais amis (depuis des centaines d'année) UK et US et en recherchant des alliances d’opportunité avec des pays qui ne nous prennent pas en otage au gré de leurs intérêts.
a écrit le 18/02/2019 à 10:26 :
Pas de problème avec nos dirigeants LREM pro-germanique tout va bien se passer... pour les allemands.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :