Lürssen, ce chantier naval allemand discret qui surfe sur des marchés compliqués

 |  | 528 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Lürssen)
Le chantier naval allemand Lürssen va très prochainement signer deux contrats en Bulgarie et en Égypte pour un montant total de plus de 630 millions d'euros.

Lürssen est sur le point de réussir deux très beaux coups commerciaux à l'exportation, l'un en Bulgarie (deux patrouilleurs armés de type OPV 80 ou 90) et l'autre en Égypte (10 patrouilleurs intercepteurs). Le chantier naval allemand, qui s'est récemment allié avec German Naval Yards Kiel (GNYK), va très prochainement engranger deux contrats, l'un évalué à 503 millions d'euros auprès de Sofia, et l'autre de 130 millions d'euros auprès du Caire.

L'histoire ratée de Naval Group en Bulgarie

En dépit d'un recours du chantier italien Fincantieri, la Bulgarie souhaite entériner le contrat avec Lürssen, qui a déjà...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2020 à 21:35 :
Ce chantier naval Lurssen est trés discret dans ses négociations et surtout pragmatique
( en Allemagne la naiveté et les états d'âme passent après l'intérêt du pays....)
a écrit le 06/11/2020 à 15:16 :
la France est totalement absente : merci Mitterrand pour le désarmement des avions au Bourget en juin 1981 , ça laisse des traces encore de nos jours et ce n'est pas fini !
a écrit le 06/11/2020 à 9:44 :
Les Bulgares pourront ainsi se défendre contre les Turcs

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :