Naval militaire : consolidation allemande entre Lürssen et German Naval Yards Kiel

 |   |  453  mots
Le milliardaire français Iskandar Safa au centre d'un rapprochement dans l'industrie navale militaire allemande
Le milliardaire français Iskandar Safa au centre d'un rapprochement dans l'industrie navale militaire allemande (Crédits : Privinvest)
Lürssen et German Naval Yards Kiel ont réussi à trouver un accord historique en vue de se rapprocher au sein d'une société commune.

La consolidation des chantiers navals militaires allemands étaient attendue. Elle est désormais en marche. Lürssen et German Naval Yards Kiel (GNYK) ont réussi à trouver un accord historique cette semaine en vue de se rapprocher au sein d'une société commune, laissant pour le moment (?) à quai ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), qui faisait partie des négociations. Cette société sera dirigée par Lürssen, un groupe familial basé à Brême et qui construit des navires de guerre et des yachts de luxe. Il est à noter que les industriels...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2020 à 5:13 :
German Naval Yards Kiel, si même les entreprises germaniques si mettent a avoir des noms anglais pour être a la mode...
a écrit le 14/05/2020 à 10:38 :
"et qui construit des navires de guerre et des yachts de luxe."

Bon ça va on est tranquille c'est pas comme ça qu'ils vont reconquérir leur empire.

C'est qu'en ce moment, en cette période de crise sérieuse il faut les surveiller les allemands hein.
Réponse de le 14/05/2020 à 20:07 :
N'oubliez pas TKMS quand même le danger vient de là, l'Allemagne ayant réussi à mettre la main sur l'aéronautique et le terrestre français, il ne lui reste plus que la marine pour réaliser un de ses vieux rêves.
Réponse de le 15/05/2020 à 10:09 :
Facile avec notre vieille oligarchie collaborationniste.
a écrit le 14/05/2020 à 2:19 :
.Fusion entre Allemands.

Ce pays est trop puissant pour que Bruxelles censure.


.Fusion entre Français : ce serait NON

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :