Mégacontrat de 12 sous-marins : la France et l'Australie signeront mardi

 |   |  263  mots
Pour renforcer sa flotte, l'Australie a donc commandé douze Shortfin Barracuda, longs de 95 mètres, et dérivés du sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Barracuda.
Pour renforcer sa flotte, l'Australie a donc commandé douze Shortfin Barracuda, longs de 95 mètres, et dérivés du sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Barracuda. (Crédits : DCNS)
L'accord porte sur 12 sous-marins et est évalué à 34,5 milliards d'euros.

Plusieurs mois après l'annonce de l'entrée en négociations exclusives de DCNS avec le gouvernement australien, la France et l'Australie devraient sceller mardi le mégacontrat portant sur 12 sous-marins d'attaque pour la marine australienne. L'annonce a été faite par la ministre de la Défense, Marise Payne.

"Le ministre (français de la Défense Jean-Yves) Le Drian et le Premier ministre (australien) Malcolm Turnbull agréeront officiellement l'accord intergouvernemental, le cadre légal qui gouvernera pendant les décennies à venir le partenariat entre l'Australie et la France sur les sous-marins", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse à Sydney en présence de son homologue français.

"Mariés" avec l'Australie pour 50 ans

Pour renforcer sa flotte, l'Australie a donc commandé douze Shortfin Barracuda, longs de 95 mètres, et dérivés du sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Barracuda. Pour le gouvernement de Canberra, le bâtiment offre "des performances supérieures en matière de senseurs et de furtivité, ainsi que des capacités de projection et d'endurance similaires à celles des sous-marins de la classe Collins".

Lire aussi : Les cinq clés du succès de DCNS en Australie

Le mégacontrat va représenter des "milliers d'emplois" en France, avait déclaré le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian, mardi 26 avril. Pour autant, les douze sous-marins seront assemblés en Australie.

"Ce sera des milliers d'emplois en France, des contrats de très longue durée (...) Nous nous sommes 'mariés' avec l'Australie pour 50 ans", expliquait-il à l'époque sur la radio Europe 1.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2016 à 20:51 :
Une très bon affaires pour nos deux pays.... Il reste a la France de tenir ses engagements, dans le respeçts d'une qualité irréprochable.... Ensuite ce choix australiens est tres judicieux, car en cas de besoin ils pourrons s'équiper de SNA berracuda.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :