Nouveau coup dur pour Boeing : la FAA pourrait exiger un recâblage de tous les 737 MAX !

 |  | 428 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
La direction générale de l'aviation civile américaine (FAA) envisage d'exiger que l'avionneur américain déplace certains câblages électriques sur tous les 737 MAX avant de réautoriser l'appareil à voler, affirme le Wall Street Journal.

Nouveau coup dur en vue pour Boeing. Deux jours après les propos alarmants du Congrès affirmant que le 737 MAX était "fondamentalement défectueux", la FAA (Federal Aviation Administration), la direction générale de l'aviation civile américaine, envisage, selon le Wall Street Journal, d'exiger que l'avionneur américain déplace certains câblages électriques sur tous les 737 MAX avant de donner le feu vert à la remise en service de l'appareil.

Cette décision s'appliquerait aux près de 800 appareils déjà produits, la moitié déjà livrée aux compagnies avant leur immobilisation en mars 2019 à la suite du crash d'Ethiopian Airline (157 morts), et l'autre que Boeing a construit depuis cette date. Pour la FAA, la façon dont sont disposés certains câbles ne respecteraient pas les normes de sécurité destinées à éviter les court-circuits, explique le journal américain.

"Dans des circonstances extrêmes, un problème de câblage pourrait conduire les systèmes de contrôle en vol à fortement tirer vers le bas le nez de l'avion", comme lors des deux accidents mortels sur des 737 MAX des compagnies Lion Air puis Ethiopian Airlines, écrit le quotidien. Pour ces deux accidents, le système anti-décrochage MCAS a été mis en cause.

Le régulateur pourrait, selon le Wall Street Journal, encore revoir sa décision après des discussions en interne ou en fonction de nouvelles données transmises par Boeing.

Dans un message transmis à l'AFP, la FAA affirme pour sa part qu'elle "continue à échanger avec Boeing" sur ce problème de câblage.

Le feu vert sera donné "seulement quand la FAA estimera que tous les problèmes de sécurité auront été réglés", ajoute le régulateur.

Nécessité de réformer les règles de certification

Boeing a confirmé être "en discussions constantes avec la FAA sur le problème des câbles".

Mais "quelle que soit la décision finale sur ce sujet, nous prévoyons toujours un retour en service du MAX mi-2020", a indiqué le groupe dans un message à l'AFP.

Lire aussi : La FAA pourrait autoriser la remise en vol du Boeing 737 MAX avant l'été

À quelques jours de la commémoration de la tragédie d'Ethiopian Airlines, les élus de la Chambre des représentants aux États-Unis ont conclu, dans un rapport préliminaire dévoilé vendredi, que le 737 MAX était un avion "fondamentalement défectueux et dangereux", qui démontrait la nécessité de réformer la législation et les réglementations relatives à la certification des avions de ligne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2020 à 20:32 :
Depuis que le 737 a commencé à voler, les réglementations et les technologies ont beaucoup évolué. Les requalifications successives des différents modèles et des différentes générations du 737 passent donc par des démonstrations de similarité. Il pourrait donc ne pas s’agir de malfaçons mais plutôt d'une analyse discutable de l’applicabilité des nouvelles règles de conception aux anciens systèmes lors de la conception d'un nouveau modèle.
a écrit le 10/03/2020 à 7:50 :
En privilégiant les profits à la sécurité les anciens dirigeant de Boeing ont mis non seulement de nombreuses vies en danger mais également l’existence même de leur société. Les anciens dirigeants pourraient ils être poursuivis ?
a écrit le 09/03/2020 à 15:01 :
Serait ce le coût fatal pour cet avion dt en creusant un peu plus, on découvre des défauts de conception majeurs tjrs un peu plus nombreux ??!!
La splendeur de B. n'aura duré que le temps qu'il n'avait pas encore de concurrent digne de ce nom ds les années 1980 à 2000.
a écrit le 09/03/2020 à 12:48 :
Il est quand même difficilement concevable qu'un avion cumule un si grand nombre de mal façons!!! Cet avion revolera t'il un jour? peut -être, mais à quel prix?
L'image de Boeing est sérieusement ternie, le 737 max, le nouveau 777 qui accumule les retards, la capsule spatiale qui connait des problèmes de logiciel.....
Boeing va devoir gérer un énorme problème de confiance vis à vis de ses clients, de ses investisseurs et surtout de la part des voyageurs.
a écrit le 09/03/2020 à 11:07 :
La marque ne survivra qu'avec des aides massives de l'état.
Mais sa crédibilité en a pris un tel coup qu'il lui faudra des années pour regagner la confiance des clients. On peut accepter de prendre la risque qu'un véhicule tombe en panne, pas qu'un avion s'écrase.

Sauf énorme erreur d'Airbus, le consortium a un avenir commercial dégagé pour les 10 prochaines années. Ensuite le principal concurrent sera chinois.
Réponse de le 09/03/2020 à 18:43 :
"Les aides massives de l'Etat" US ( Pentagone / NASA...). Mais elles existent depuis des lustres !!! ( cf les conflits à répétition devant l'OMC depuis près de 20 ans, dt le dernier en date sur plainte d'Airbus devrait se dénouer ces prochains mois).
Réponse de le 10/03/2020 à 8:56 :
Tu comprends rien.Boeing produise des helicopteres de combat des avions de combat l'Apache et mieux accepter au monde que Tigre de l'Airbus.Australie va remplacer leurs Tigres avec des Apaches.Aussi il produise des long couriers 767 777 787 747 qui est le seul gros porteur apres le fiasco de A380.Airbus a des problemes avec A400 militaire et ces usines en Espagbe parce que les espagnols sont nuls en enginerie et les allemands ne le veulent plus.Etc...
a écrit le 09/03/2020 à 11:01 :
Le patron de Boeing va certainement nous dire que la FAA est gérée par des incompétents... Mais pour le coup, ça semble vrai que le pilotage du bijou soit réservé à l'élite des pilotes US: doit falloir au minimum la certification top gun pour arriver à décoller.
a écrit le 09/03/2020 à 10:37 :
Nouveau coup dur pour Airbus et l'economie francaise c'est le virus corona.Lol
a écrit le 09/03/2020 à 10:12 :
le bon sens voudrait qu on mette cet avion directement à la poubelle.....et vu le nombre d avions cloués au sol avec la crise actuelle.....il se peut que le secteur aérien puisse s en passer pour l instant......sans présumer d une reprise......des échanges mondiaux.....qui est malgré tout à souhaiter mais...... il est aussi possible que l'épisode coronavirus rebatte les cartes d une économie mondiale...devenue quelque peu artificielle
Réponse de le 09/03/2020 à 11:13 :
le bon sens me dit que une fois que cet avion revolera - si jamais un jour il revole... - alors il sera probablement un des plus sur que Boeing n'aura jamais fait. Bon par contre cela va prendre du temps et couter pas mal d'argent ^^'
Réponse de le 09/03/2020 à 13:53 :
Le 737 max pourra au mieux revoler, et assurer un minimum de sécurité comme son prédecesseur le NG, mais il ne sera jamais l'avion le plus sur du monde.
Son architecture de base date de 1967. Il a évolué par rustine, sans prendre en compte que son train d'atterrissage, sa queue, etc... n'était plus adapté pour accueillir des moteurs bcp plus gros.

A350 est à mon avis l'avion le plus abouti. Il est déjà rentable, et n'a connu aucun incident majeur. Une magnifique réponse de airbus face au 777 et au 787
Réponse de le 09/03/2020 à 18:50 :
"Le bon sens"... il a bon dos!! Si tant est qu'il ait existé depuis le tt début de cette affaire qui remonte à il y 10 ans déjà.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :